Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Devoirs de soumise Heyre

Comme cela a été le cas en son temps avec soumise Lola, j'ai décidé de continuer à développer cette rubrique avec soumise Heyre et ses devoirs à distance qui n'ont à mon sens guère leur place dans la partie consacrée aux "Paroles de soumises"... espérant y publier au fil du temps quelques "devoirs" qu'elle devra faire à distance et me rendre...
Comme ce fût le cas avec soumise Lola,
Il s'agira très certainement de textes évoquant ses envies, ses fantasmes... réels et/ou imaginaires et je vous en souhaite bonne lecture !

J'espère également que vous saurez l'encourager à poursuivre par vos commentaires car elle a également besoin de vous et vous en remercie par avance...



Si vous souhaitez devenir ma soumise, veuillez lire la section
"Mon annonce et ma recherche" avant de me contacter...


Devoir n°2 : Mises en situations (imaginaires... mais pour combien de temps ?...)

1ère situation :
Lors de ta première rencontre réelle avec ton Maître, tu es laissée seule dans une pièce alors que ton Maître t’attend dans une autre pièce. Tu disposes potentiellement de tous les accessoires, équipements et/ou tenues que tu puisses désirer… Comment t’équipes-tu avant de le rejoindre ?

 

Lorsque j'entre dans la pièce, je commence à me déshabiller, c'est pour moi la première fois que je rencontre mon Maître et je pense qu'il voudra me voir nue pour « évaluer » sa soumise…
Je remarque que mon Maître a mis à ma disposition plusieurs objets et je pense qu’ils reflètent ses attentes et ses désirs…
Mon regard se porte sur un objet en particulier… un collier en cuir noir avec un anneau en argent, premier objet de la soumise. Je porte à mon cou ce collier, je l'attache en pensant que désormais, je ne serai plus que sa femelle et que je devrai assouvir ses moindres désirs…
Je m'attache les cheveux en queue de cheval, et je ne sais si je dois opter pour des bas noirs avec dentelles et escarpins à talons aiguille ou non mais j'aimerais être féminine et j’espère plaire à mon Maître !
Après un temps de réflexion, je m'assieds sur une chaise et j'enfile mes bas et porte mes escarpins…
Un miroir au fond de la pièce… je me dirige devant, je retouche mon maquillage et me parfume avant de me présenter à mon Maître…
Je trouve une cravache, mon objet fétiche, posée près du miroir, je la prends…
Je pense que mon Maître doit s'impatienter, je ne peux le laisser attendre… je respire trois fois, je suis prête à me mettre à genoux, tête baissée et à lui tendre la cravache, signe de ma soumission et de mon appartenance totale !
J'ouvre la porte et je me dirige vers mon Maître…

 

2ème situation :
Tu es chez ton Maître, entièrement nue au salon et à ses pieds quand on sonne à la porte…
Quelle est ta réaction ? Que fais-tu à ce moment-là ?

 

Lorsque j'entends retentir la sonnette, un sursaut de peur m'envahit, je regarde mon Maître et lui demande humblement s’il attend de la visite…
Si mon Maître me répond que non, alors je lui demande la permission d'aller me réfugier dans une pièce où j'attendrai son bon vouloir pour que je revienne à ses pieds.
Dans l’autre cas de figure, si mon Maître me dit qu’il attendait effectivement une visite, je lui demande si ces personnes savent qu’il a une femelle à la maison et dans le sens de sa réponse, je resterai donc à ma place, tête baissée et dans l'attente de son retour…
En aucun cas je ne voudrais mettre mon Maître mal à l'aise et j'attendrai donc sa réponse et sa décision…

 

3ème situation :
Tu es nue portant juste un tablier de soubrette chez ton Maître lorsqu'il t’annonce qu'il doit recevoir des amis le soir même. Il te propose soit d'afficher ta soumission en étant soubrette puis à leurs pieds comme une bonne chienne, soit d'être cachée en cage et bâillonnée dans une autre pièce durant tout le temps où ses amis seront présents...
Comment réagis-tu ? Que choisis-tu est pourquoi ?

 

En fin d’après-midi, mon Maître me demande d'aller dans sa chambre et de porter ce qui est présenté sur son lit. Lorsque j'ouvre la porte, je vois posés sur son lit, un tablier de soubrette blanc et des bas en dentelles…
Je sais que mon Maître est joueur et je suppose que je devrai lui servir de soubrette ce soir pour le dîner et c’est donc  avec plaisir que j'enfile mon tablier et mes bas car j'aime faire plaisir à mon Maître…
Je le rejoins au salon et m'approche de lui, tête baissée et attendant son opinion à savoir si je porte bien cet habillement.
Sans commentaire, il m'ordonne de mettre le couvert pour quatre personnes et à ce moment, la panique m'envahit car je pensais servir uniquement mon Maître et non d'autres invités !!!
Je m'exécute et dresse la table et là, il me demande si j'ai une petite idée de la soirée que nous allons passer et me propose les choix suivants : soit je sers ses invités et lui-même dans cette tenue, tablier, bas et collier uniquement, soit je reste enfermée dans la cage, bâillonnée toute la soirée !...
Je prends mon courage et lui dit humblement que je ferai preuve d'une servitude totale et que cela sera avec plaisir que je servirai ses convives et mon cher Maître… et lorsque la sonnette retentit, je me dirige vers la porte pour accueillir ses amis…

 


07/02/2016
0 Poster un commentaire

Devoir n°1 : Fantasme ou réalité ? Ma 1ère rencontre avec mon Maître... telle que je l'imagine...

Il y a déjà quelques semaines, j'avais demandé à soumise Heyre
de me raconter le déroulement de notre 1ère rencontre réelle,
telle qu'elle l'imaginait...

Au fil de plusieurs mails, elle m'a donc fait part de ses envies, attentes, excitation et craintes que je vous livre ici avec l'intégralité de ses écrits... vous en souhaitant bonne lecture !

 

 

Part 1 :
Je vais pour la 1ère fois rencontrer mon Maître. Je vous avoue que mes appréhensions sont grandes car je ne le connais pas vraiment, hormis par nos échanges de mails et quelques contacts sur Skype.
Ma curiosité et mon excitation, mêlées à de la peur sont justifiées… n’est-ce pas ?
Pour cette rencontre, je me concentre sur mon habillement. J’opte pour une jupe noire près du corps, simple mais avec une touche de malice grâce à sa fermeture à l’arrière car si mon Maître la défait, ma jupe tombe à mes pieds…
Pour le haut, juste un top noir à fines bretelles et aucun sous-vêtement mais je pense que des bas avec dentelles feront de l’effet à mon Maître. Enfin, des escarpins à talons aiguilles et me voilà parée et prête !
Bien sûr, j’ai pris soin de mon corps, maquillage et cheveux relevés pour que mon collier de soumise soit bien visible…

Lorsque j’arrive devant sa porte, je ressens quelques tremblements car je sais que dès que je franchirai cette porte, j’appartiendrai totalement à mon Maître, je serai sa chienne, sa femelle comme il aime m’appeler…
La porte s’ouvre et je tiens le regard baissé car je n’ai pas le droit de regarder mon Maître, sauf à sa demande. Il me fait entrer, lui debout et bien sûr, pour ma part je m’agenouille devant lui, les jambes écartées, tête baissées et les mains avec les paumes en l’air en signe de soumission.
Je sens son regard sur moi, il me scrute, me déshabille du regard… mais que pense-t-il ?
J’espère au fond de moi qu’il m’accepte et n’est pas déçu. J’entends sa voix qui m’ordonne de relever la tête et de le regarder droit dans les yeux.
A ce moment-là, je sais que ma condition de soumise est vraiment réelle et beaucoup de questions se bousculent dans ma tête… que va-t-il ensuite se passer ?

Part 2 :
Il me prend le visage et me dit : « tu sais ce que tu dois faire pour plaire à ton Maître »...

Je me lève et me déshabille, j'avoue que je suis fébrile et tout en descendant la fermeture de ma jupe, je sens son regard épiant le moindre tremblement, je sais qu'il sent ma peur et qu’il apprécie cela !
Nue, offerte devant lui, il prend le temps de me regarder, je commence à rougir car je suis toujours pudique même si je n'arrive pas à cacher mon excitation, ma peur…
Il me prend par la main et m'amène dans sa chambre, il m'ordonne de mettre sur le lit, à quatre pattes, cambrée comme une chienne. Je le sens près de moi, derrière moi, il me met un bandeau sur les yeux, mes sens sont totalement confus.
Il me parle, me dit qu'il va jouer avec moi, que je suis sa proie et qu'il va m'amener à n'être qu'une salope pour son plaisir. Je sens ses mains parcourir mon corps, mon intimité qui est déjà mouillée d'excitation. Sa main me caresse les fesses et se lève, mon corps commence à se tendre, je sais que la première correction va avoir lieu, je retiens mon souffle, je ne dois pas bouger ni émettre le moindre son, c'est cela une bonne soumise…
J'espère au fond de moi que son sexe soit déjà tendu, qu'il prenne du plaisir à me voir offerte à lui et là, je reçois la première claque, cuisante, forte, alors que mon souffle s'accélère. Je l'entends me dire : dis-moi « encore Maître !!! »…
Et je le dis : « encore Maître », alors que ses coups partent, que mes fesses sont écarlates, mon sexe trempé, et que je le désire tellement !!!!
Je l'entends dégrafer son pantalon, et je le sens près de mon visage, sa main prend mon visage et il me guide de côté. Je sais ce qu'il attend de moi, j'ouvre la bouche et il m'enfonce son sexe au plus profond de ma gorge. Je l'engloutis, le lèche, le suce… j'adore donner du plaisir avec ma langue et alors que mon sexe dégouline, j'entends ses râles de plaisir et je veux sentir son sperme dans ma bouche, l'avaler et le déguster…

Part 3 :
Mon Maître me détache , me demande de mettre à genoux, il me présente son sexe dur et gonflé de plaisir. Je l'avale, le lèche avec délectation et alors qu’il me prend la tête et m'enfonce son sexe au fond de la gorge, je passe ma langue autour de son gland et l'aspire…

Ma bouche est chaude et humide et j'entends mon Maître haleter, ses mouvements devenant de plus en plus rapides et alors que je sens son sexe durcir de plus en plus, je continue à le lécher… je veux sa semence dans ma bouche, avaler son sperme !
Lorsque je sens son liquide jaillir, mon excitation est à son comble et je jouis, fière que mon Maître éjacule dans ma bouche et je souris, heureuse d'avoir pu donner du plaisir à mon Maître.
Notre première séance terminée, je dois servir mon Maître à table, toujours nue avec pour seul apparat mon collier et je restaure donc mon Maître, lui sert à boire et, lorsqu'il m'autorise à m'asseoir à sa table, nous mangeons ensemble...
Il me permet de lui parler et de le regarder, il me pose des questions, je suis heureuse qu'il s'intéresse à mes désirs, mes attentes et qu’il écoute aussi mes peurs et mes appréhensions…

Part 4 :
Le repas terminé, la table débarrassée, je demande à mon Maître ce qu'il veut faire. Je lui propose qu'il s'allonge sur le lit et que je le masse pour qu'il puisse se détendre. Aussitôt dit, aussitôt fait, mes mains parcourent son corps, par pressions et caresses jusqu’à ce que je le sente parfaitement détendu…
Mon Maître m'ordonne ensuite de me rendre dans la salle d'eau et de prendre une douche… il veut me regarder et je ressens toujours la gêne et cette appréhension persistante de sentir son regard sur moi mais je prends sur moi et je me lave… un peu honteuse d'être ainsi observée…
Alors que je suis en train de me sécher, je le sens derrière moi et lorsqu’il me demande de me baisser, je me cambre alors qu’il reste debout, sentant son souffle dans mon cou. Il agrippe mes fesses, il écarte mes jambes et je sens sa main me caresser, alors que le désir monte en moi, et que je sais que mon sexe est déjà humide !...
Mon Maître me parle : « tu es vraiment une femelle en chaleur » et tête baissée, dans un murmure presque inaudible, je lui réponds : « oui Maître »...
Il m'agrippe les cheveux et me demande de le dire plus fort, je ressens de la crainte mais je répète plus distinctement  : « oui Maître ». Content il me relâche les cheveux et me dit de me retourner sans le regarder.
Regard baissé je m'exécute et il me fait mettre à genoux devant lui… je sais ce qu'il attend…
J'ouvre ma bouche et happe son sexe, le lèche comme une chienne que je suis, puis il me l'enfonce au fond de la gorge en me tenant par les cheveux et me laisse avec son sexe qui est entrain de m'étouffer. Content il le retire et je reprends mon souffle, la salive coule le long de ma bouche et il recommence encore et encore… enfonçant son membre toujours plus profondément dans le gosier !

Part 5 :
Son sexe au fond de ma bouche, je sens mon Maître se cambrer, ses mains me tiennent la tête et là je sens sa semence se déverser au fond de ma gorge. Je me permets de le regarder et de lui sourire et je lis sur son visage une marque d'affection légère, juste un sourire.
Il me demande ensuite d'aller dans la chambre et de l'attendre… je m'exécute et m'agenouille au pied de son lit. Docile, j'attends l'arrivée de mon cher Maître qui me rejoint, s'approche de moi et me demande de lui tendre mes poignets. Il m'attache et m'enserre les chevilles et me voilà immobilisée par un croisillon qui restreint fortement mes gestes…
Il m'ordonne de me coucher au pied du lit et me permet de me reposer tout en me disant qu'il pourra prendre possession de moi quand il voudra dans la nuit.
En position de fœtus, j'écoute son souffle et je m'endors tout en sachant que je suis sa femelle, sa chienne et qu'il pourra faire tout ce qu'il veut de moi… je lui appartiens totalement !
Je sais aussi que le matin je devrai me réveiller avant lui et qu’il faudra que je le sorte des bras de Morphée en douceur, ma langue, ma bouche, mes mains m'aideront très probablement à lui apporter un réveil tout en douceur…

Part 6 :
J'ouvre les yeux, il fait encore sombre et je me lève doucement en veillant à ne pas faire de bruit et m'approche de mon Maître pour le regarder dormir…
Je soulève délicatement sa couverture et je m'approche tout doucement de son sexe. Ma langue effleure lentement son membre que je lèche langoureusement jusqu'à le  sentir durcir et se tendre puis je le prends dans ma bouche humide, l’aspire et entends la respiration de mon Maître s'accélérer… alors que je sens à ce moment précis que je commence à mouiller, mon sexe devenant toujours humide de donner ce genre de plaisir…
J'accélère le mouvement, mes mains caressent son corps, j'aime tant le sentir dans ma bouche. Son sexe dur et tendu, je l'avale profondément, je le veux au fond de ma gorge jusqu'à l'étouffement. Je le lèche doucement puis j'enfourne son membre dans ma bouche, mélangeant douceur et force je m'amuse avec son sexe...
Ses mains dans mes cheveux, il me maintient la tête et j'ai son sexe tout au fond, je déglutis puis vais m’amuser avec ses testicules sur lesquels j’agite ma langue avant de le reprendre en bouche. il sent qu'il est à nouveau au fond et  je commence à gémir comme une femelle en chaleur… je vais jouir, je le sens, je bave et ma salive dégouline le long de mon cou car je veux qu'il jouisse dans ma bouche, je veux avaler toute sa semence et ne pas en perdre une goutte !...
La cadence s'accélère, il me fait l'amour mais non dans mon sexe mais dans ma bouche qu’il me baise littéralement…
Je le regarde et il voit dans mes yeux l'excitation et tout le plaisir que j'ai à lui donner tout cela…
Je suis sa femelle, je lui appartiens corps et âme et il le sait, il en joue, je veux voir dans son regard le plaisir, la jouissance arriver. Son dos se cambre, son souffle s'accélère et là, je sais que je vais avoir sa semence dans ma bouche, je souris et j'attends… impatiente de pouvoir à nouveau goûter son sperme, alors que ses mains se crispent dans mes cheveux… ça y est, c'est le moment et je sens son liquide inonder ma bouche et je me délecte enfin de son plaisir !...


03/02/2016
0 Poster un commentaire