Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Douche dorée


Transformée en urinoir...

Pour cette séance, nul besoin d’effectuer une recherche au préalable, ni de prévoir une mise en scène particulière, celle-ci se déroulant dans le cadre privé, les seuls participants étant le Maître et sa soumise…
Cette fois-ci, Madame va franchir un nouveau pas dans sa dépravation, son humiliation et son avilissement dans sa condition de chienne. Elle ne sait bien entendu pas ce qui l’attend et ce que va lui infliger son Maître…
Madame est entièrement nue, agenouillée sur son coussin, cuisses ouvertes et tête baissée. Le Maître lui place son bandeau sur les yeux puis accroche sa laisse à l’anneau du collier de sa soumise. Le Maître intime à Madame l’ordre de se lever. Il se place derrière elle pour la guider vers une destination que lui seul connait.
Arrivés dans la salle de bains, le Maître aide sa soumise à s’asseoir sur la cuvette des toilettes, cuisses largement ouvertes. Il lui donne l’ordre de se laisser aller, dans la mesure où, au fil de la journée, Madame a dû beaucoup boire avec interdiction formelle d’aller uriner !
Madame sent les battements de son cœur s’accélérer et un sentiment de honte envahir son esprit car elle ne doute pas un instant que son Maître est probablement en train de filmer la scène mais malgré sa gêne, elle se laisse aller et sent le jet continu jaillir envie de son intimité, comme une délivrance…
Sa gêne se multiplie quand, ayant fini d’uriner, le Maître lui donne l’ordre de s’essuyer en lui interdisant toute utilisation de papier, uniquement avec ses doigts, qui lui ordonne ensuite de lécher, ce qu’elle exécute sa rechigner, se devant de toujours accepter sa condition de chienne…
Le Maître se déshabille puis aide ensuite sa soumise à se relever. Il lui place son harnais écarteur autour de la bouche, lui maintenant celle-ci largement ouverte puis lui fait mettre les bras dans le dos et lui attache les poignets avec une cordelette. Le Maître guide sa soumise jusqu’à la cabine de douche dans laquelle il la fait mettre à genoux à ses pieds. Madame est tremblante, ne sachant pas ce qu’elle va encore devoir endurer, ne sachant si son Maître est nu ou encore habillé, s’il est avec elle dans la cabine ou non. Elle redoute qu’il n’ouvre uniquement le robinet d’eau froide, la contraignant à une douche glacée ou au contraire, uniquement le robinet d’eau chaude. Soudain, Madame sent la main de son Maître lui attraper fermement les cheveux et lui renverser la tête en arrière et avant qu’elle n’ait eu le temps de réaliser ou s’interroger, elle reçoit sur le visage et sur les seins un jet puissant et chaud d’un liquide qu’elle n’aurait jamais osé imaginer se déverser sur elle !
Madame ne peut se soustraire à être transformée en urinoir, sa tête toujours tirée en arrière par son Maître et sa bouche toujours largement ouverte par l’écarteur. Elle sait qu’elle ne doit pas crier car cela lui vaudrait sans doute une punition encore pire et elle se résigne donc à avaler sa première douche dorée…

 

HarnaisGag02_Recadree.jpg


Après s’être totalement vidé dans la bouche et sur les seins de sa soumise, le Maître la libère de l’écarteur afin qu’elle puisse le remercier de son humiliation en lui offrant une fellation. Madame s’applique à faire durcir le membre de son Maître entre ses lèvres, puis le suce goulument, l’enfonçant parfois au fond de sa gorge jusqu’au moment où son orgasme se déverse dans sa bouche, le sperme tapissant son palais. Toujours maintenue par les cheveux, Madame sait que cette fois encore, elle sera contrainte d’avaler toute la semence de son Maître et le fait en essayant de ne pas laisser paraître le dégoût que cela lui procure…

 

A tout moment de la séance, Madame sera seule apte à décider de poursuivre celle-ci ou d’y mettre un terme, par simple utilisation de son « safeword »
et sans avoir à se justifier !


26/09/2014
2 Poster un commentaire