Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Textes de soumise Heyre


Demande de soumission...

Cher Maître,

En recherche de témoignages et de "paroles" de soumises, je me suis arrêtée en chemin sur votre blog.
Curieuse, voyeuse et pleine de questions, j'ai lu ou plutôt dévoré vos articles.

Pourquoi cette recherche me direz-vous ?
Car je suis déjà liée par un contrat et je suis propriété de Maître Sylvain mais mon Maître actuel "réel" ne peut avoir mon "lâcher-prise", il me dit "indisciplinée, farouche et rebelle" et c'est pour cela que je m'étais mise en quête de témoignages.
Il m'autorise à vous faire ma demande de soumission (virtuelle et à distance) car il pense que vous pourrez m'apprendre la discipline et à plier un peu plus "facilement", et je vous avoue que j'ai pris cela comme un défi de sa part et que je devrai le relever pour qu'il soit enfin fière de moi.

Je sais que je serai punie quelques fois à cause de mon égo déplacé ou par acte d'insoumission mais je sais aussi que vous êtes un Maître intransigeant mais juste et que vous prendrez en considération mes craintes et mes limites.
Je sais aussi que j'apprendrai à être une soumise obéissante, intègre et fidèle en ce qui pourrait nous lier.
Je sais que je ferai des erreurs mais j'apprendrai à ne pas commettre les mêmes.

Vous seul avez désormais le pouvoir de me dire si ma demande se termine ici ou si le voyage débute maintenant…

Votre dévouée.


13/12/2015
2 Poster un commentaire

Seulement tous les 4 ans ?...

Ce matin du lundi 29 Février 2016, mon Maître m’avait annoncé qu’il voudrait me voir en soirée sur Skype, pour une séance qui s’est avérée assez spéciale pour moi car elle était basée sur une « reprise en main » de la part de mon cher Maître qui, ne me trouvant pas assez disciplinée, m'a demandé de prévoir une dizaine de pinces à linge…
Pour moi, il s’agissait bien d’une punition mais pour mon Maître, non… juste une petite leçon de discipline !!!
Il aime jouer avec les mots !!! Clin d'œil
Mon « supplice » a très vite commencé car j’ai dû placer 3 pinces sur chacun de mes tétons dès le tout début de notre session…
La douleur a commencé à se faire ressentir au bout d'une demi-heure et mon Maître m'a alors encore demandé de me placer les 4 dernières pinces sur les lèvres de mon sexe… ce que je n’avais encore jamais vécu !
Pour cette 1ère fois que je le faisais, je n'ai pas trouvé cela tellement douloureux au début mais après un certain moment, la brulure s'intensifiait !!!
J'ai gardé mes 10 pinces pendant deux heures et je vous avoue que j'ai compris la leçon !!!...
Mais le plus dur restait à venir et je m’en suis aperçue lorsque j'ai dû retirer les pinces, moment où un élancement de douleur est arrivé et où j'ai vraiment souffert…
D’ailleurs, même en ce moment où je suis en train d'écrire mon rapport (donc le lendemain dans l’après-midi…), la douleur est encore là et bien présente !!!
Je me plais donc à imaginer que ce genre d’expérience ne se renouvellera peut-être pas avant la prochaine année bissextile, dans 4 ans… même si j’en doute assez fortement !!!  Clin d'œil

J'espère que mon cher Maître est quand même fier de moi et je profite de cet espace d’expression pour le remercier de cette petite leçon… qu’il appelle « reprise en main » !!!

 


01/03/2016
1 Poster un commentaire

Nouvelles émotions par Skype...

Ce vendredi, j’avais demandé à mon Maître si je pouvais le voir pour une session Skype car cela faisait depuis un assez long moment que nous ne nous étions pas vus, par ma faute et à cause de mes récents soucis personnels… et cela me manquait car j'aime nos discussions…

Pour cette séance mon cher Maître m'a demandé de me préparer à faire un défi qui, je l'avoue, datait de quelques temps mais n'avait jamais été exécuté de ma part car je l'appréhendais beaucoup… ce défi consistant à sculpter des pommes de terre et d'en faire usage comme d’un sextoy !!!

 

Sculptures001.jpg                     

 

Vous qui suivez mes « aventures », vous savez que j'ai toujours du mal à réaliser certains défis lorsqu'ils consistent à montrer mon intimité mais cette fois encore, j’ai réussi à me dépasser…
Je me suis présentée à mon Maître, comme convenu entièrement nue avec mon collier et nous avons commencé à discuter, jusqu’au moment redouté où j’ai dû lui montrer le bon usage que j’avais fait de mes pommes de terre !
La première – que je portais déjà en moi au moment de ma connexion – n’a pas été trop difficile à lui présenter. En revanche, pour la deuxième, mon Maître a dû être patient et je l’en remercie !
Il a finalement su me convaincre de me retourner et m’introduire l’objet entre mes fesses, « en direct » devant lui, ce qui a été très difficile pour moi !
Malgré toute mon appréhension et la honte que j’ai pu ressentir, je voulais lui montrer qu'il avait mon appartenance et j’ai donc réalisé ce qui reste un réel défi et je l'ai fait pour lui… Embarrassé

 

PDT_004.jpg

 

PDT_derriere001.jpg

 

 

 

PDT_005.jpg

 

PDT_devant001.jpg

 

Après cette épreuve, un autre défi m’attendait, un peu plus facile… en apparence seulement et que je n’ai pas totalement réussi et je vais donc m'entraîner sérieusement !!!
Celui-ci consistait à faire tenir un dictionnaire en équilibre sur la tête, ce qui peut avoir l'air facile mais s’est avéré beaucoup plus ardu que je ne pensais car ne pas bouger et bien stabiliser le dictionnaire pour le maintenir longtemps n’est pas chose si aisée qu’il peut y paraître !

Nos séances m'apportent toujours un bien fou, je me sens bien et j'espère apporter à mon Maître la même chose...
Je profite de ces quelques lignes pour remercier mon Maître, encore et toujours, de sa patience, de son écoute et de son indulgence envers sa femelle… Clin d'œil

 


27/02/2016
0 Poster un commentaire

Quelques explications...

Mon cher Maître et chers visiteurs,

Des évènements se sont produits dans ma vie personnelle et ceci m'a beaucoup perturbée, comme vous l'avez constaté, mon absence et mes silences en sont la preuve… Déçu
Je pense qu'il me faudra un certain temps pour assimiler ces éléments perturbateurs et pour que je puisse à nouveau vous redonner ce qui vous manque, que je redevienne cette femelle qui vous plaisait.
Je ne sais pas si vous accepterez de m'attendre mais je vous demande seulement un peu de temps pour que je me reprenne en main et que ces orages passent…
Je sais que vous avez été déjà très patient et indulgent vis-à-vis de moi et je ne sais pas si vous l'accepterez encore.
Je vous prie, mon Maître, d'accepter mes excuses pour cette absence et sachez que mes sentiments envers vous non nullement changé mais que j’ai juste un besoin de me "poser" et de temps…

Je tiens aussi à présenter mes excuses aux membres et visiteurs de votre blog, espérant ne pas passer pour une soumise capricieuse et joueuse… mais les « choses » de la vie peuvent bouleverser parfois un moment de notre propre vie ! En pleurs


Je vous embrasse tendrement mon cher Maître,

Votre femelle


21/02/2016
2 Poster un commentaire

Punition pour "oubli et pruderie"...

Peu avant ce weekend, mon Maître m'a demandé de faire des photos montrant bien mon intimité, ouverte et offerte… demande que j'ai pris comme une punition car je déteste cela !!!
Je me suis exécutée car lors de notre dernière session sur Skype, j'avais oublié de baisser la caméra et bien qu'étant nue, mon Maître n'avait vu que mon visage…
Sottise de ma part mais je n'avais pas fait attention et j’ai donc accepté sa demande sans trop rechigner…
Il est toujours aussi difficile pour moi d'accomplir cela et j'espère que mon Maître ne me le demandera plus et je ferai plus attention la prochaine fois !
J’ai remercié mon cher Maître pour son indulgence car je savais que ma punition aurait pu être plus humiliante… ce qui n’a pas mis longtemps à arriver !...

                                                                     Minette001.jpg

 

    Anus001.jpg

 

 

 

Lors d’une nouvelle session sur Skype, mon Maître m’a en effet annoncé qu’il trouvait que les photos que je lui avais adressées ne   montraient pas mes orifices assez ouverts à son goût et j’ai donc dû me plier à nouveau à ses ordres et bien écarter mes lèvres intimes avec mes doigts, en direct et face à la caméra, ce qui a une nouvelle fois été source de gêne profonde pour moi…

 

Minette003.jpg
 

Mon Maître s’en est bien sûr encore rendu compte et m’a épargné de me retourner et lui montrer mon petit trou plissé et je le remercie une nouvelle fois pour sa compréhension, même si je sais que je devrai très probablement le faire bientôt ou lors de notre 1ère rencontre réelle, programmée pour bientôt…


06/02/2016
6 Poster un commentaire

Mon défi de la semaine...

Cette semaine, mon Maître m'avait donné comme défi, d’aller à mon travail vêtue d’une tenue sexy, cela pendant 3 jours.

Le premier jour je lui ai demandé de me permettre de porter un collant mais sans culotte comme il me l'avait imposé, car je travaille avec des enfants donc je ne pouvais pas « faire n'importe quoi » qui puisse les choquer....
J'ai commencé par une tenue pas très sexy mais j'ai essayé de jouer le jeu en portant une jupe !!!...
Habituellement, je ne porte que des pantalons et des jeans et à mon arrivée, mes collègues m'ont regardé avec surprise et alors que je me sentais assez intimidée par leurs regards, j’ai fini par prendre un peu d’assurance lorsqu'elles m'ont assuré que j'étais jolie et que cela changeait de mon style décontracté…
Le deuxième jour, robe et talons et de nouveau, j’ai dû affronter regards et sourires, avec un petit de grain de malice, une de mes collègues me demandant si je ne suis pas amoureuse, ajoutant qu’au vu de mon changement, elle me trouve épanouie et avec « l'envie de plaire », selon le commentaire de l'une d'elles !!!...
Pour mon troisième jour, j’ai choisi une jupe un peu plus osée avec des talons et là, je me suis sentie mal à l'aise, un peu trop sexy à mon goût… mais le faisant quand même pour que mon Maître soit fier de moi !
J'avoue avoir baissé les yeux en arrivant au travail et j'ai essayé de me concentrer sur mon travail, alors que mes collègues m'assuraient que cela m'allait bien et qu'elles semblaient contentes de voir une partie de ma garde-robe qu'elles ne connaissaient pas !!!...
Petite boutade gentille que j'ai prise avec rire, cela me libérant quelque peu d'une sorte de gêne….

Voici ma petite histoire sur ce défi, pour lequel je remercie mon Maître de me faire évoluer encore un peu plus sur ma pudeur et ma timidité...

 

 

                                                              Tenue-imposee03b_26-01-2016.jpg

 

Tenue-imposee04b_26-01-2016.jpg
    

 Tenue-imposee05b_26-01-2016.jpg

 

 Tenue-imposee06b_26-01-2016.jpg

 


29/01/2016
2 Poster un commentaire

Evolution de ma relation avec mon Maître "virtuel" !...

Comme vous le savez déjà si vous suivez mon évolution, j’étais depuis quelques semaines la soumise de mon Maître « réel » et la soumise de mon Maître « virtuel », ce qui était le début de notre histoire… mais cette histoire a changé petit à petit, mon appartenance et l'emprise de mon Maître « virtuel » ayant peu à peu pris le dessus sur mon « moi », et alors que je me sentais de plus en plus attirée par mon Maître « virtuel », l'emprise de mon Maître « réel » devenait de moins en moins forte !...
Je commençais depuis quelques temps à voir en mon Maître « virtuel » mon véritable Maître et plus les jours passaient plus mes sentiments grandissaient...
Cela a été une longue et pénible histoire pour chacun des antagonistes de cette relation. Mes sentiments d'appartenance ont commencé à se développer de plus en plus vis à vis de mon Maître « virtuel » et j'ai commencé à me détacher de mon Maître « réel », ce qui a été – je ne le cache pas - un grand dilemme car je m'en voulais énormément et j'ai essayé de me raisonner, malgré que mes sentiments et mon cœur m'empêchaient de retrouver ma lucidité...
Un soir j'ai donc avoué à mon Maître « virtuel » que je voulais n'appartenir qu'à lui et bien qu’il ait essayé de me raisonner, je me sentais SA soumise, SA femelle et je ne pouvais rien y faire… et je lui ai donc demandé de m'accepter comme étant sa soumise mais une soumise n'ayant plus qu'un seul Maître… lui !
Sa position n'était pas du tout agréable car comme il me l'a fait comprendre, ma demande le mettait dans une situation embarrassante vis à vis de mon Maître « réel »….
De son côté, mon Maître « réel » commençait à avoir des doutes et me sentait distante alors j’ai fini par lui avouer ma faute et ma trahison… car pour moi c'est une trahison et je n'en suis pas fière, loin de là !!!
J'ai pleuré et pendant une semaine, je me sentais perdue en mettant mes deux Maîtres dans une position très difficile car ils ne recherchaient pas du tout cela, ni l’un ni l’autre !...
Nous avons ensuite eu beaucoup de discussions, d'une part avec mon Maître « virtuel » qui me disait de me reprendre et d'autre part avec mon Maître « réel », blessé, humilié, qui n'arrivait pas à comprendre
cette situation nouvelle…
J’ai rendu mon collier à mon Maître « réel » mercredi dernier et désormais, dans mon esprit, je n'ai plus qu'un seul Maître… lui, mon ancien Maître « virtuel » qui après avoir bien réfléchi à accepté ma demande…
Comme je lui ai dit, mon cœur a parlé et je lui offre toute ma personne car je ne pouvais pas jouer un rôle avec mon ex-Maître « réel », toutes mes pensées et mes désirs étaient tournés vers celui qui devient désormais mon seul et vrai Maître...
Mon ancien Maître « réel » a toutefois demandé à mon cher nouveau Maître de jouer un rôle dans notre nouvelle situation : il voudrait être un dominant « réel » et que mon Maître me prête certains week-end avec ses propres instructions…
Je fais totalement confiance à mon Maître et j'accepterai tout de lui et lui laisse le choix de prendre la décision car maintenant c'est à lui de me guider et de m'aider à me surpasser, comme il avait déjà commencé à le faire !

Le voyage de notre relation a pris cette semaine un nouveau départ et je suis désormais soumise et femelle Heyre, propriété exclusive de Maître Snake dont je porte fièrement le collier, en le remerciant de m'accepter comme étant sa femelle…
Je pense que nous traverserons inévitablement quelques tempêtes, mais il y aura toujours une île pour nous reposer et je sais que mon Maître est juste, bon et à mon écoute… et c’est pour cela que je ferai tout pour lui plaire et le satisfaire dans tous les domaines !...


17/01/2016
2 Poster un commentaire

Mon weekend chez mon Maître réel

J’ai passé ce weekend chez mon Maître « réel », qui m’avait proposé de le rejoindre chez lui vendredi soir. Pour diverses raisons qui ne regardent que moi-même et mes 2 Maîtres, j’ai fait une grosse bêtise car j’ai bu avant de me rendre chez mon Maître « réel », cela pour me donner du courage et afin de pouvoir assumer devant lui un malaise que je ressentais en moi. Arrivée chez lui, ivre, il l'a tout de suite vu et il a été profondément déçu… dans la mesure où tout ce qu'il avait prévu comme scénario est tombé à l'eau !...
Il n'a alors fait que m'humilier pour m'apprendre qu'une soumise - ou plutôt une chienne - ne devait jamais se comporter comme cela, ce que j’ai accepté car j'ai eu honte et je m'en suis voulue…
Samedi matin, il a averti par mail mon Maître « virtuel » de ma conduite et je vous avoue que j'ai appréhendé la sentence car je savais que mon Maître allait être très fâché par ce que j'avais fait.
J'ai tout accepté sans rechigner et ma punition étant de « guérir le mal par le mal », j’ai été contrainte à boire un verre de vinaigre pur… qui m’a rendue malade mais cela m'a servi de leçon !!!...

Hormis cette punition, ce weekend m’a apporté beaucoup de choses et j'ai réalisé tous les défis demandés, certains provenant de mon Maître « virtuel »…
La matinée du samedi a commencé par une douche pour laquelle je devais utiliser un maximum de savon et ensuite me rincer à l’eau glacée sous laquelle j’ai dû rester 2 mn, ce qui s’est avéré très difficile à supporter !
Auparavant, j’avais été humiliée par mon Maître qui s’était laissé allé à éjaculer sur mon visage…

(Photos retirées à la demande de leur auteur...)


Ensuite, et au fil de la journée, j’ai dû effectuer différentes poses de soumission et c’est ainsi que je me suis retrouvée en mode « mobilier et table basse » ou encore sur les genoux contre un mur… pose pour laquelle je me suis reprise à 7 fois au moins pour réussir et j’ai encore des bleus aux genoux !...)

Samedi soir, un nouveau défi (et un grand pour moi !...) m’attendait car mon Maître « réel » avait prévu une sortie en club libertin… grande première pour moi, mêlant curiosité et appréhensions !!!...
Environ 30 minutes avant de partir j’ai reçu un appel de mon Maître « virtuel » qui me souhaitait une bonne soirée m’annonçait au passage qu'il attendait de moi quelque chose...
Lorsque j'entends son défi, je commence à avoir peur, ma voix perd toute force et je lui demande d'être compréhensif mais il m'intime d'avoir deux hommes avec moi lors de cette soirée et d'assouvir leur plaisir !...
Une boule d'angoisse me noue la gorge, je ne pense pas être à la hauteur de son défi, c'est la première fois que je me rend dans un tel lieu, je n’en connais rien !!!
La peur est là et durant tout le trajet, je n'arrête pas de me poser des questions, alors que mon Maître « réel » essaie de détendre l'atmosphère… mais en vain, rien n'y fait !...
Lorsque nous entrons dans le club, je regarde partout. L'ambiance est bon enfant, mais je n'arrive pas à me détendre. Mon Maître le sent, il me fait visiter les lieux et là, nous découvrons une pièce avec une croix de St André !!!
J'adore être attachée, je veux essayer cela, le désir est là et j'accepte tout de suite.
Mon Maître m'attache, et là, je me sens soumise totalement et je lui demande de me frapper avec sa ceinture. Je pensais que nous étions seuls, isolés des regards mais à ma grande surprise, j'entends des voix chuchoter, j'ouvre les yeux et je vois des personnes qui nous observent…
Mon Maître est excité par ces regards… alors que pour ma part, je referme les yeux et me laisse envahir par mon plaisir...
De plus en plus de personnes sont présentes derrière les barreaux et alors que mon Maître m'humilie devant ces voyeurs, je me sens bien, je n’ai plus de pudeur… et même fistée devant tout le monde, je reste concentrée sur mon plaisir et je regarde mon Maître, que je sens excité et fier !...
Toujours soumise, mon Maître me claque les fesses et mon plaisir grandissant, je me permet de jouir sur cette croix….


(Photos retirées à la demande de leur auteur...)

Par contre, je ne me suis pas du tout sentie prête à être donnée à deux hommes et ne suis pas arrivée à me lâcher.
J'en suis vraiment désolée car je sais que j'ai déçu mon Maître « virtuel » par mes pruderies et je lui présente sincèrement mes excuses.
J'espère qu'il les acceptera et qu'il aura encore de la patience à mon égard, même si je sais que je suis parfois une  « mauvaise » soumise et qu'il faut souvent me recadrer...

Je remercie mes 2 Maîtres pour ce weekend, ainsi que de me faire découvrir encore des émotions et des ressentis que je n'avais jamais eu auparavant…


10/01/2016
0 Poster un commentaire

Apnée et tenue imposée...

En cette fin de semaine, mon Maître « virtuel » m'avait demandé de faire deux petits défis. Le premier, lorsque je prendrai mon bain, consistait à renouveler mon expérience en apnée afin d’améliorer mes performances.
Jeudi soir, comme j'avais un peu de temps devant moi et que je voulais me relaxer un peu, j’ai voulu réaliser ce défi, déjà vécu il y a 3 semaines (Rappel ici : http://dsp.blog4ever.com/le-bain)….
Toujours cette désagréable sensation de se noyer, lorsque l'eau vous rentre dans le nez et j'ai donc dû m'y reprendre à 4 fois pour faire les photos demandées et chronométrer mon temps.
Je suis assez contente car j'ai un peu progressé puisque j’ai tenu 54 secondes avec le nez bouché (moins désagréable comme sensation), mais par contre un peu moins pour l'autre et seulement 48 secondes.
J'espère que mon Maître sera content de moi et, si ce n'est pas le cas, je referai ce défi lors mon prochain bain...

 Apnee-bain003_07-01-2016.jpg
                                 

    Apres-apnee02_07-01-2016.jpg

Apnee-bain004_07-01-2016.jpg


Le deuxième défi, était de porter une tenue imposée pour sortir : une jupe, des bas, des chaussures à talons, sans culotte… et aller faire mes achats et mes démarches vêtue ainsi !...
Avec un peu d'appréhension, je me suis habillée comme demandé et j'ai finalement trouvé agréable la sensation de ne pas porter de culotte… à l'intérieur !...
Par contre, lorsque je suis sortie, une gêne m’a envahie et je me suis trouvée assez mal à l'aise dans le magasin où je devais faire mes achats alimentaires. Je devais me baisser pour prendre des articles en bas des rayons et je vous avoue que lorsque j'étais accroupie, j'étais vraiment mal à l'aise et je souhaitais qu'il n'y ait personne dans cette même allée !...
Heureusement, je pense que personne n'a vu mon malaise et lorsque je suis sortie du magasin, j'ai respiré un grand coup, fière d’avoir réussi à faire ce mini défi…
Pour le rangement des courses dans mon coffre, il fallait que je me penche un peu et mon manteau n'étant pas très long, j'ai fait attention à ne pas trop me pencher en avant car je pense que l'on aurait vu la lisière de mes bas et même peut être que je ne portais pas de culotte !!!...

Mon Maître va sans doute être déçu car je n'ai peut-être pas été assez coquine et je n'ai pas réussi à jouer avec la situation.
Je lui présente donc ici et publiquement mes excuses et je le remercie sincèrement pour sa patience envers ma pudeur et mes petits blocages !...

    Tenue-imposee02_08-01-2016.jpg

 

    Tenue-imposee01_08-01-2016.jpg


08/01/2016
0 Poster un commentaire

Nouvelle humiliation par mon Maître...

Nous sommes dimanche matin et après mon bonjour matinal à mon Maître, j'attends sa réponse. Je sais que je vais avoir ses instructions pour notre session Skype qui se déroulera en soirée, comme chaque dimanche. C'est avec appréhension et plaisir que j'attends son message et celui- ci ne tarde pas à arriver…
Cette fois encore, beaucoup d'accessoires sont demandés : pinces à linge, préservatif, bougie longue, dictionnaire et règle plate…
« Tu porteras comme coiffure des couettes… »
Je me doutais que j'allais être surprise mais là, mon Maître me surprend encore !!!
Une nouvelle angoisse m’envahi et me tient et je « gamberge » comme mon Maître aime à me l'écrire…
Dans la journée, nous échangeons beaucoup de mails, j'essaie de ne pas trop penser à notre rencontre et j'essaie de me changer les idées avec notre échange épistolaire, mais mon Maître me demande de me munir de fruits pour notre soirée…
Je pense qu'une nouvelle idée lui est venue dans l'après-midi, et alors que j'étais moins apeurée, voilà à nouveau cette appréhension qui me tenaille… mon Maître est très fort pour me faire ressurgir mes angoisses !!!

21 heures, j'ai tout préparé, je me tiens prête, nue avec mon collier et mes couettes, je me sens ridicule, mon Maître a encore gagné…
Notre première demi-heure se déroule bien, discussion et petites anecdotes sur notre journée, je sais que mon Maître fait cela pour que je ne stresse pas trop et il essaie de me mettre « en condition ». Finalement, et lorsque je m'y attend le moins, il me fait une demande :
« je t'avais demandé de faire quelque chose lors d'une vidéo et tu ne l'as pas fait, alors tu vas le faire maintenant…
Je veux que tu te retournes, que tu te penches et que tu écartes bien tes fesses car je veux voir ton petit trou plissé, je veux te connaître enfin plus intimement !!!
 »

Je me redresse, je commence à trembler et mon cerveau me dit « NON », je me mords les lèvres, je panique, je ne peux pas faire cela !!!
Mon Maître me parle avec patience, me dit que je suis assez forte pour le faire et que si je veux lui montrer que je lui appartiens, il faut que je le fasse, que je passe cette barrière...
Après une longue minute, je me lève, me retourne, me cambre et je le fais !!!...
Je me rassois et là, je commence à pleure et je ne peux pas retenir mes larmes… l'émotion est trop forte, le stress, la peur et mon extrême pudeur ont raison de moi…
Mon Maître me demande de m'exprimer, de lui dire « pourquoi », et moi je ne peux pas… rien ne sort de ma bouche sauf mes larmes qui coulent…
Il me rassure, me parle et je commence à me calmer… il a sur moi une grande influence et il arrive à canaliser mes pleurs.

Après cette « crise », je suis plus sereine, plus calme et il me demande si je suis prête à un autre défi. Je crois que mon lâcher prise commence à être vraiment total car je lui répond par l'affirmative.
- « Mets une pince à linge à chaque téton, bien au bout… tu as mal ? »
- « Oui Maître, c'est assez douloureux »
- « Maintenant, avec la règle, tu vas taper sur cette pince pour qu'elle se décroche toute seule !!! »
Je le fais sur le sein gauche, et lorsque la pince se décroche, une douleur fulgurante me prend, une grimace se dessine sur mon visage.
Pour le sein droit, je devais le faire avec la main gauche. Maladroitement,  je le fais mais je n'y arrive pas. La douleur est là et je recommence plusieurs fois, je n'y arrive toujours pas et j'ai de plus en plus mal !
Je n'en peux plus et je demande la permission à mon Maître de la retirer, il me l'accorde et là je vois que je saigne, pas beaucoup mais la douleur est lancinante.

Nouvelle discussion pour que je puisse exprimer mes émotions et mes ressentis, mon Maître m'écoute et cela me fait du bien.
- « Bon je vois que tu es prête, encore un défi pour le plaisir de ton Maître »
- « Oui mon Maître, je suis prête »
- « Prend un citron, enveloppe le dans un préservatif et maintenant, caresses toi »
Je me caresse… cela me fait du bien, je commence à me détendre et m’abandonner…
- « Maintenant que tu es bien ouverte, insère le citron dans ton vagin, écarte bien les cuisses et fais-le »
Je penche ma caméra et je m'introduis le citron devant le regard de mon Maître… je l'ai en moi…
- « Nous allons maintenant prendre ton Maître réel en conférence et c'est lui qui te donnera l'ordre de le retirer »
- « Oui Maître »…
Mon Maître « réel » est désormais avec nous… et petite devinette pour lui :
« Heyre a quelque chose en elle, trouve ce que c'est et à l'endroit où cela se cache ensuite elle le retirera sous tes ordres »
Mon Maître réel sourit… dans la bouche ? Non… j'ouvre la bouche en grand et tire la langue et désormais il ne reste donc pas grand-chose comme endroit ayant pu accueillir le citron !!!...
Il trouve l'endroit et il me demande de le retirer et jambes écartées, je retire le citron devant mes deux Maîtres…
C’est bizarre comme sensation, je n'ai pas eu autant de gêne que je l'aurais imaginé et je l'ai fait presque facilement et sans trop de pudeur !!!...
Nous discutons tous 3 ensemble…, l'après séance est importante pour moi, cela me sert à me ressourcer dans les compliments et la fierté dont mes Maîtres me témoignent…
Je sais que j'ai encore beaucoup d'étapes à franchir, beaucoup de barrières à abattre pour combler mes Maîtres et je le ferai pour leur plaisir et pour leur montrer mon appartenance totale.

Je remercie sincèrement mon Maître pour l'évolution qu'il m'apporte et je lui dis encore que j'ai aimé et apprécié cette séance où mes émotions m'ont bouleversé.
Je le remercie enfin également de m'avoir donné une récompense en fin de séance, puisque mon Maître m'a autorisé à me caresser et avoir un orgasme, seule cette nuit…

 


04/01/2016
2 Poster un commentaire

Punie par mon Maître "réel"

Pour cette 1ère journée de la nouvelle année, mon Maître « réel » m'avait demandé de lire « les 12 règles de la soumise », lecture que j'ai oublié de faire…
Lors de notre session en Skype en soirée, il m'a demandé si je l'avais fait. Par franchise, je lui ai répondu que non et cela ne lui a pas plu. "Tu devrais être moins "tête de linotte" » (défaut que j'ai, il est vrai…) et le verdict est tombé…
Punition « 20 coups de règle sur le sexe » puis l'envoi de la vidéo et un mail à mon Maître « virtuel » pour qu'il sache que je n'ai pas obéi à mon Maître « réel ».
Je l'ai accepté, non sans réticence, il est vrai, mais je l'ai fait…

J'espère que mon Maître acceptera mes excuses et qu'il ne m'en voudra plus pour mon manquement à ses instructions…

 

Vidéo à voir ici : (Bientôt... en attente de publication chez l'hébergeur)


02/01/2016
0 Poster un commentaire

Humilation par défi vidéo !

Hier matin, je reçois la réponse de mon Maître à mon bonjour matinal… petit moment de plaisir pour moi car j'aime beaucoup les petites attentions de mon Maître.
Cela faisait deux jours que mon Maître ne m'avait pas donné d'instruction particulière et je me posais quelques questions mais sans plus car je sais que cela prend beaucoup de temps à mon Maître pour s'occuper de moi et je me disais donc qu'il en profitait pour se reposer un peu...
Non, mon Maître me préparait un défi et celui-ci était de « taille » !!!
« A genoux ou à quatre pattes, tu feras une vidéo de ton postérieur, en écartant bien les fesses puis tu te pénètreras avec 1 ou 2 doigts »
Lorsque j'ai fini de lire ses instructions, je me dis tout de suite… infaisable, je ne pourrai jamais !!!
Me filmer et lui montrer mes fesses, cela m’est impossible, trop difficile pour moi !!!
La journée suit son cours et je sais que si je ne le fais pas, je vais décevoir mon cher Maître et je n'en ai nulle envie…
En soirée, je me déshabille et je me prépare, je dois le faire, pour mon Maître, malgré l'angoisse qui est là, je dois me surpasser…
Je ne réfléchis plus et je me mets à genoux, les fesses cambrées, je pense à mon Maître, et je me filme, je le fais pour mon Maître mais je sais qu'il manque un petit « quelque chose »…. Les fesses bien écartées, désolée, je n'y arrive pas… j'essaie tout de même mais blocage…
Je sais que mon Maître va être un peu déçu par cette vidéo et lorsque je la lui envoie, j'attends sa sentence.
Il m'a remerciée mais tout de suite, il a remarqué l'élément qui manquait, je le savais et j'en étais désolée et lui ai présenté mes excuses, en espérant au fond de moi qu'il ne m'en voudrait pas…
Ma pudeur est toujours là et ma gêne aussi de montrer mon corps mais je saurai avec le temps la surmonter pour mon cher Maître…

 

 

Vidéo à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/defi-sodomie


02/01/2016
0 Poster un commentaire

Surpassement, malgré ma pudeur !

En milieu de semaine dernière, mon Maître « réel » et moi avons eu un contact par Skype en soirée, avec présence en ligne de mon Maître « virtuel », rencontre initialement non prévue mais c'est toujours avec plaisir que je me connecte pour pouvoir voir mon Maître et j'aime discuter avec lui…
Nous avons échangé quelques petites anecdotes de notre journée en toute simplicité. J'étais bien sûr nue, avec mon collier et je ne m'attendais pas à recevoir un défi de la part de mes Maîtres…
Après ma petite discussion avec mon Maître « virtuel », mon Maître « réel » il m'a demandé si j'avais toujours le concombre que j’avais acheté récemment…
Je vous avoue que j'avais envie de lui dire non car je m'attendais à un défi que j'aurais du mal à réaliser mais je ne peux mentir à aucun de mes 2 Maîtres et j’ai donc répondu par l'affirmative, malgré une grande hésitation !
Mon Maître « réel » attendait de moi quelque chose depuis longtemps mais j'avais beaucoup de mal à le lui accorder…
Cette fois-ci, j'ai voulu lui faire ce petit « cadeau » et me suis préparée à accepter ses demandes…
Subitement, grosse angoisse car je savais que j’allais devoir m'exposer à nouveau devant la caméra et sous le regard de mes 2 Maîtres… toujours cette appréhension qui me tenaille !!!
« Je veux que tu te pénètres avec ton concombre et que tu baisses ta caméra pour que nous puissions assister au spectacle » !...
Mon cerveau me dit « non, tu ne peux pas »… mais ma main baisse la caméra et je me pénètre avec l’objet !
Première étape franchie, j'ai baissé la caméra pour qu'il puisse regarder et assouvir son désir mais je ressens la honte et suis mal à l'aise mais heureuse de pouvoir le faire pour mon Maître et j'ai vraiment pris sur moi mais la satisfaction de mon Maitre a été mon lâcher prise pour le faire…
Bien que la gêne soit toujours présente, je suis passée outre ma pudeur et lorsqu'il m'a demandé de me caresser devant lui, je l'ai fait aussi…
Mon Maître me demande ensuite de m’allonger sur mon lit afin de faire une vidéo !
Je m'exécute à sa demande et je m’enfonce le concombre en pensant à mon Maître, en espérant qu'il en prenne du plaisir et qu'il soit fier de moi.

Mes 2 Maîtres ont été satisfaits et m’ont félicité de ce nouveau cap franchi. Pour ma part, je remercie mes Maîtres de leur patience, de leurs encouragements et de sa détermination à faire de moi une bonne soumise.

 

 

Vidéo à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/concombre-impudique

 

 


02/01/2016
0 Poster un commentaire

Punition et plaisir en Skype...

Dimanche matin, je reçois un mail de mon Maître qui répond à mon bonjour matinal par un mail courtois mais suivi par les instructions que je devais suivre pour notre rencontre du soir sur Skype...
« Tu seras nue avec ton collier »… d'accord, je l'ai déjà fait et maintenant je l'assume assez bien.
« Tu auras à tes côtés une dizaine de pinces à linge »… aie ca y est, l'angoisse monte déjà en moi à l’idée que je vais encore subir le pincement douloureux de ces pinces et une certaine humiliation...
« Un préservatif emballé »… question, que veut-il faire avec cela ?
« Ta culotte portée du jour entourée à ton poignet droit »… encore une question qui s'ajoute à l'autre !
« Ton cendrier non vidé de ta journée »… mais pourquoi faire ???
En tout dernier - et le pire de tout pour moi – « une brosse à cheveux et une règle plate car il faut te recadrer dans la mesure où tu as commis quelques fautes cette semaine »...
Après avoir lu ce mail, la peur s'installe, l'appréhension de cette rencontre commence à monter en moi…serais-je à la hauteur des attentes de mon Maître ? Je l’espère même si je sais que je serai punie pour mes manquements envers mon Maître et que je sais que je vais avoir mal !!!
Notre rendez-vous était prévu à 21 heures, et je vous avoue que la journée a été longue car étant d'une nature assez émotionnelle, la boule d'angoisse n’a pas cessé pas de monter !!!
Vers qui pourrais-je me tourner pour parler de tout ceci, du stress qui m’envahi et qui pourrait répondre à mes questions ? Je n’ai cessé de me faire des scénarios dans ma tête et je cherchais à quoi pouvait servir certaines choses !...
En début d'après- midi, je contacte mon Maître réel et je lui fait part de mes craintes mais sa réponse se limite à « je ne doute pas de toi, tu vas réussir »… c'est tout !!!
Toujours cette crainte en moi, je ne mange presque pas et je me décide à envoyer un mail à mon Maître « virtuel » pour lui signifier que j'ai peur et lui demander d'être indulgent. C'est vrai, je me suis rabaissée à ce stade pour essayer d'éviter le pire !...
Sa réponse ne tarde pas à venir : « Je me doute que tu as peur et tu as raison d'avoir peur et pour l'indulgence… non ! »...
Loin de me rassurer, sa réponse directe est même additionnée de sa demande à connaître mon « safeword », en cas de besoin… et je ressens de ce fait la multiplication de mes appréhensions quant à ce qui m’attend ! Je suis surprise et encore plus peureuse !!!
Une heure avant notre rendez-vous, je reçois un nouveau mail : « H-1, j'espère que tu ne gamberges pas trop »…
Si, justement, je n'arrête pas et mes craintes s'amplifient !!!....
Encore un nouveau mail : « H-20minutes, je te souhaite bon courage », merci Maître… mais c'est horrible !...
L'heure fatidique arrive, je me prépare et j'essaie de ne rien oublier… je relis tous les mails reçus… j’ai peur !

Il est 21 heures précises, je me connecte car je sais que mon Maître déteste lorsque je ne réponds pas de suite à ses mails ou ses messages, pas assez réactive à ses yeux !!!
Il se présente à moi, masqué… je m’y attendais et cela m'est maintenant moins troublant.
Il me demande si sa femelle a tout ce qu'il faut vers elle. Je lui montre une par une les choses qu'il m'a demandé mais par contre, j'ai oublié la brosse à cheveux… mince, ça y est, première faute, quelle sotte !!!
Il sourit et je vois qu'il se délecte de ma peur, elle transpire et je n'arrive pas à la cacher…
Il commence à me parler et me demande de lui raconter ma journée, mes ressentis. Longue discussion et je commence à me détendre, il me rassure et me demande de lui dire où ont été mes erreurs de la semaine écoulée.

Je réfléchis, j'en trouve quelques-unes mais pas toutes. Il me les rappelle et m'explique… puis là, il me dit : « maintenant nous allons commencer ton dressage et je veux te recadrer ».
J'accepte, je sais que c'est pour mon bien : je me mets debout et je prends la brosse à cheveux…

« Frappe-toi la poitrine », et je frappe… « plus fort »… je le fais, je ne peux rien dire car il m'a fait mettre ma culotte dans ma bouche, bâillonnée, je tape… la douleur est là et je commence à être marquée...

20151228_Marques-brosse-cheveux.jpg
                      

Marques persistantes, le lendemain matin…

 

Il m’ordonne, « maintenant, l'intérieur des cuisses »… aie encore plus mal, mais je veux supporter cette douleur pour mon Maître !
« Tu as mal » ? Oui Maître… « alors frappe encore plus fort !!! »
Lorsque mes cuisses et ma poitrine sont écarlates, il me dit « stop, maintenant la récompense…, écarte les jambes et caresse toi !!! »
Je m'exécute malgré ma gêne car jamais je n'aurais cru pouvoir le faire ! Pour preuve mon Maître réel me l'avait déjà demandé et je n'ai jamais pu lui donner cela...

J'ai aimé cette sensation, le chaud et le froid et je commence à cerner mon Maître… il aime jouer à cela avec moi car il sait que je lui donnerai tout à cet instant.
Bon, la récréation est finie et la femelle va s'allonger sur le lit et se souiller… car je ne suis plus qu'une femelle depuis ma demande de soumission !...
A la demande de mon Maître, je prends les cendres de mon cendrier que je m'étale tout sur le corps…
« Tu es vraiment sale ma femelle »… oui, Maître… « tu n'es qu'une souillure »… oui, Maître… Je suis humiliée, mais pour votre plaisir mon Maître !...
Nouvelle récompense, allongée sur mon lit, j'ai le droit de me caresser à nouveau et je le fais avec plaisir…
Je regarde mon Maître et j'espère lire dans son regard du plaisir et de la fierté… c'est le plus important pour moi !!!

Après m’être caressée, mon Maître me permet de me rasseoir afin de discuter et d'échanger sur mes émotions.
Je le remercie et je lui dis que j'ai adoré cette session avec lui, malgré que je n'ai pas utilisé tous les accessoires qu'il avait prévu… mais connaissant mon Maître, cela avait été demandé pour me déstabiliser et faire monter ma peur…

 

C'est un Maître patient qui sait m'amener à mes limites que j'ai encore franchi hier soir. J'espère qu'il sera fier de mes petits progrès et je le remercie encore…

 

 

Photos à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/punition-et-plaisir-en-skype


28/12/2015
0 Poster un commentaire

1ères émotions réelles avec mes 2 maîtres...

Ce vendredi, mon Maître « virtuel » et mon Maître « réel » avaient convenu que nous fassions une session Skype en ma présence. Alors que j’étais installée au côté de mon Maître « réel » et que nous commencions à discuter avec mon Maître « virtuel » par webcam, je pressentais bien que j'allais jouer un rôle dans cette affaire mais n’avais encore aucune idée de celui-ci…
Mes 2 Maîtres ont commencé à vouloir jouer un petit scénario improvisé. Mon Maître « virtuel » a demandé à mon autre Maître de me bander les yeux et là, j’ai senti une pointe de peur monter en moi et dans ma tête - pleine d'images - les questions surgissaient et se bousculaient…
Qu’allaient-ils me faire ?
Mon Maître « virtuel » commença à donner ses instructions à mon Maître « réel » par message écrit. Yeux bandés, mains derrière la tête, assise, entièrement nue avec mon collier, je me sentais vulnérable et offerte à mes Maîtres !
Mon premier ordre fut d'ouvrir la bouche et de prendre un objet entre mes dents… une bougie allumée !
Première sensation quand la cire coule sur mon torse, surprise de la piqûre de la brûlure et ensuite sensation de douleur et plaisir mêlés...

 

Deuxième ordre, me mettre à quatre pattes… et encore plus de peur !
Je m'exécute, craintive et là on m’ordonne… « écarte les jambes »… « cambre toi »… et je sens la bougie pénétrer mes fesses ! Mon Maître l'allume… je ressens alors honte et humiliation extrêmes !...

Ensuite, un nouvel ordre… « remet toi assise, mains derrière la tête »…
Je sens sur mes tétons les pinces avec chaînette… « Prends la chaîne entre les dents et tire la tête en arrière, allez encore plus, il faut que les pinces se détachent toutes seules » !...
La douleur est terrible lorsque les pinces tirent sur mes tétons, c’est horrible et je crie… premier cri de douleur !...

 

A peine remise de mes émotions, j'entends à nouveau « ouvre la bouche »…oh non, qu'est ce qui va encore m'arriver ?!!!
Un œuf frais est calé entre mes dents, mon Maître me maintient la tête en arrière et je sens ses mains parcourir mon corps… quel plaisir, enfin des caresses !...
Mais je commence à connaître mes Maîtres et leur perversité et alors que ma bouche commence à se crisper, mes dents resserrent l'œuf, sous le plaisir des doigts de mon Maître dans mon sexe. Le but était de ne pas casser l'œuf mais lorsque la jouissance fut là, l'œuf a inévitablement craqué pour couler le long de ma bouche et de mon cou, jusque sur mes seins…

Souillée, humiliée mais fière d'avoir réussi ces défis donnés par mes 2 chers Maîtres, je tiens à les remercier pour cette séance assez extrême dans l'humiliation et espère avoir été à la hauteur de leurs attentes et de leur « voyeurisme »….


Photos à voir ici
 : http://dsp.blog4ever.com/photos/1eres-emotions-reelles-en-skype-1?page=1

 

 

Suite de cette soirée chez mon Maître... :

Suite à la déconnexion de mon Maître « virtuel », mon Maître « réel » m'avait concocté un petit scénario…
Après notre Skype, mon Maître m'a ordonné de me mettre à genoux, ma culotte dans la bouche dans le couloir et à son ordre, je devais me diriger vers lui à quatre pattes et lui déposer ma culotte sur ses genoux sans l'aide de mes mains, alors qu’il était installé dans son fauteuil. Je me suis donc dirigée vers lui telle une petite chienne et j’ai déposé ma culotte suivant ses instructions puis j'ai posé ma tête sur ses jambes pour demander une caresse.
Il m'a fait une caresse et m'a ordonné de me mettre debout afin de débuter une séance de bondage. Mon Maître adore m'attacher et j'aime cette sensation de sentir la corde s'enrouler sur mon corps et se resserrer…
Ensuite mon Maître m'a demandé de me mettre dans plusieurs positions pour me prendre en photos… chose que je déteste toujours !...

 

A genoux, j'ai ensuite dû lui tendre la cravache car je devais recevoir une punition… à cause de l’œuf brisé précédemment sous la jouissance...
Ma punition devait commencer, debout, attachée poignets en l'air et avec barre d'écartement. Mon Maître a commencé à me frapper et me caresser avec sa cravache et je ressentis alors plaisir et douleur mélangé et je gémissais…
N’ayant pas assez de marques à son goût, il a pris sa ceinture et me frappa les fesses et le dos jusqu’à ce que, satisfait par les rougeurs qui me marquaient, il me détacha… alors que j’étais encore tremblante et au bord de la jouissance.

 

Durant toute la soirée, j’avais été interdite par mon Maître « réel » d’aller aux toilettes car son vice était de me voir uriner devant lui… honte suprême pour moi mais je dois vous avouer que mon envie était tellement forte que je ne pouvais plus me retenir, même lorsqu’il m’a regardée et m'a dit « à genoux devant moi et lâche toi chienne »…
Rouge de honte, je me suis exécutée et yeux baissés j'ai uriné devant lui, inondant le sol !...
Satisfait mon Maître m'a dit de nettoyer ma saleté…

Mon éducation et mon dressage qui commencent ont visiblement contentés mon Maître car il m'a félicité et je le remercie pour son investissement à me rendre une bonne soumise et non indisciplinée et rebelle…

 

(Photos supprimées à la demande de leur auteur...)


26/12/2015
0 Poster un commentaire