Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Textes de soumise Louva


Demande de soumise Louva

 

Monsieur,

Vous m’avez demandé de faire ma demande officielle de soumise et je m’exécute… ce qui est une première pour moi et me voici donc à réfléchir à ce que je vais bien pouvoir mettre dans cette   demande !...

 

Moi, LOUVA, vous demande de bien vouloir faire de la dominante que je suis votre humble soumise. Je n’agis pas sur un coup de tête, loin de là et je sais très bien que la rebelle que je suis aura bien du mal à accepter l’autorité de son maitre…


Vous sachant capable de me dompter, de révéler mon côté soumise, je me remets entièrement entre vos mains pour repousser mes limites et briser mes   entraves.

La dominante rebelle et insoumise que je suis ne désire qu’une chose… ce collier qui fera d’elle V/votre soumise LOUVA, avec tout ce que cela implique !...

 

Votre humble soumise LOUVA.

 

Baillon-boule002.jpg

 

Fiche de description à consulter ici : http://dsp.blog4ever.com/presentation-de-soumise-louva

 

Présentation de soumise Louva ici : http://dsp.blog4ever.com/malgre-des-doutes-persistants


31/03/2017
4 Poster un commentaire

Récit imaginaire...



« Petite louve où vas-tu ?
Petite louve, qui suis tu ?
Petite louve rebelle, retourne toi,
Il est là, sur la colline, il t’attend,
Il a un cadeau pour toi, un joli collier,
Il veut que tu sois à lui, que tu lui obéisse… »

 

 

La porte se referme brusquement, la louve se retrouve prisonnière...
Elle grogne, hurle sa liberté perdue dans la nuit sombre. Seule la lune lui répond… « tu l’as voulue, accepte ton sort jolie louve… »
La louve résignée se blottit dans un angle de sa geôle malgré la colère qui l’habite. Elle est à bout de souffle et finit par s’endormir. Au petit matin un bruit de pas la réveilla, une silhouette se découpant sur le chemin et s'avançant vers elle. La louve reconnu l’odeur de l’homme de la colline…
Elle se lève ; grogne, claque des dents, alors que l’homme continue d’avancer et s’arrête devant elle, lui tendant la main comme pour la caresser mais il suspend son geste en entendant le grognement de sa belle…
« Tout doux ma louve, je suis ton Maître à présent, accepte le, aies confiance… »
L’homme s’assoit dans l’herbe, pose sa main sur la cage et regarde la louve. Celle-ci continue de grogner tout en regardant l’homme, elle recule et s’assoit dans un coin de sa geôle. L’homme et l’animal restent côte à côte en s’observant dans le silence...

 


31/03/2017
1 Poster un commentaire

Fière d'être Sienne

En signe d’appartenance à mon Maître et pour lui montrer que je suis fière d’être à lui, je lui ai demandé de ne plus masquer mon visage sur les futures photos et vidéos qu’il publiera sur le blog…
Ma décision peut en surprendre plus d’un(e) mais je n’ai pas honte d’être à mon Maître et au contraire, j’en suis très fière et je l’assume totalement !...
Mon Maître m’aide à m’apprécier comme je suis, avec mes qualités et mes défauts. Il a su révéler la femme qui se cachait en moi, à la rendre coquette et désirable…
J’ai de plus en plus confiance en moi et même s’il me reste encore du chemin à parcourir, j’ai envie d’explorer d’autres horizons, avec mon Maître et pour Lui…

Votre Louva

Identité002.jpg

 

Identité001.jpg


08/07/2017
5 Poster un commentaire

Punition glaciale...

Bonjour à toutes et tous

 

J’aurais dû le savoir mais comme ce week-end je ne voyais pas mon Maitre, je me suis un peu laissée aller du côté de la pilosité de ma minette… et Pan !...
Samedi matin, mon Maitre me demande bien sûr une photo de ma minette qu’il veut contrôler…
Je fais la photo en lui précisant que je ne l’ai pas entretenue depuis 2 jours, j’envoie la photo et en retour, il me dit que j’aurais dû m’entretenir même si je ne le voyais pas et que je dois donc être punie… punition que j’accepte, même si je n’en connais pas la teneur et ni quand et comment…
Je vaque à mes occupations et en début de soirée, je reçois un texto de mon Maitre qui me demande de me connecter à Skype, ce que je fais dans la minute…
J’ai mon collier autour du cou, comme chaque week-end et quand je ne travaille pas. Connection établie, N/nous parlons de choses et d’autres et il me demande si je suis prête pour ma punition. Je lui réponds que je suis prête, même si je ne sais toujours pas ce que cela va être… mais le connaissent très bien, j’imagine que cela va être pervers à souhait !...
Mon Maitre me dit alors d’aller chercher dans mon congélateur le gode glaçon qu’il m’avait dit de préparer il y a quelques temps, ce que je fais de suite,.avant de je me réinstaller sur mon lit, face à mon ordinateur et mon Maitre devant son écran..
Je lui dis que le glaçon et très froid et gros, ce qui ne semble guère lui importer…
« Déshabille toi et masturbe toi » me dit-il… et me voilà donc à me caresser et à jouer avec mon vibro devant Lui…
Au moment où j’allais jouir, il me dit de stopper et d’introduire le gode glaçon en moi !...
J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois tellement c’était froid… j’avais la minette gelée et comme le truc était trop gros, je l’ai un peu fait fondre avec mes mains…
Au bout de 3 ou 4 essais, je l’ai introduit totalement en moi et fais des mouvements de va-et-vient… j’en aurais pleuré tellement c’était désagréable, froid et dur !...
« Stop » me dit enfin mon Maitre… Ouf, je crois que j’en aurais pas supporté plus et j’ai mis un peu de temps à me réchauffer, tout en parlant de la punition avec mon Maitre et désormais, une chose est sûre, c’est que même si je ne dois pas voir mon Maitre, j’entretiendrai ma minette car si je refais cette erreur, il a évoqué d’utiliser la prochaine fois une pince à épiler, de la cire… ou voire même un chalumeau !...
Apres m’avoir gelé la minette il peut très bien la cramer…. Rires…

Bref, cela a été une expérience très désagréable mais comme le dit mon Maitre, « une punition n’est pas faite pour être agréable et là, tu t’en souviendras ma Louve
- HO que oui… je m’en souviendrai mon Maitre !... 
»

 

J’espère que ce texte vous conviendra et reste à l’écoute de vos commentaires…

 

Soumise Louva…

 

 

Video call snapshot 167.png

 

Video call snapshot 168.png

Video call snapshot 182.png

 

Video call snapshot 188.png

Video call snapshot 198.png

 

Video call snapshot 201.png


16/10/2017
4 Poster un commentaire

La louve apprivoisée ?

Copie d'un texte d'un de mes contacts de Facebook que je trouve magnifique et qui a donné autorisation à mon Maître de le copier sur cette page...

Elle l’avait senti, reniflé de loin…
Elle avait osé l’approcher…

Cela l’avait fait sourire…
Elle avait tenté de le niaquer…
Il avait souri, ri par moment de cela… sachant ce qu’il allait advenir…

Puis, le temps aidant, elle était venue sous sa main…
Craintive… jusqu’à accepter d’être effleurée…
Puis elle a léché sa main, lui offrant sa confiance…
Jusqu’à se coucher sous lui…
La louve vint alors à se soumettre à cet animal alpha qu’est l’homme…
Cet Homme !...

 

V__3126.jpg


11/10/2017
2 Poster un commentaire

Renouvellement de demande

Mon Maître…
Je m’offre à Vous, âme, cœur et corps entièrement,
Je veux dépasser mes limites, avec Vous et pour Vous,
Je veux voyager sur les rivages de Votre perversité,
Je veux découvrir la Femme que je suis ou devenir la Femme que je devrais   être,
Celle que vous voulez que je sois… féminine, sexy et sûre d’elle…
Je veux être à Vos pieds pour Vous satisfaire en tous points…
  
Mon Maître…
Je m’offre à Vous entièrement, pour tout cela et bien plus encore…
Je veux être Votre humble soumise et totalement dévouée !...
  
Louva…

 

V__34CF.jpg
                


06/10/2017
3 Poster un commentaire

Malaise et renouveau avec mon Maître

Bonjour à toutes et tous…
La semaine écoulée a été particulièrement difficile pour moi, je n’allais pas très bien, surtout moralement et psychologiquement. Ma soumission à mon Maître me pesait un peu, j’ai peut-être voulu aller trop vite en lui demandant il y a quelques temps de me contrôler pratiquement totalement, ce qui s’est avéré être une erreur de ma part car je n’étais sans doute pas prête…
Je me suis confiée à une personne par Messenger plutôt que de parler directement avec mon Maître… grave erreur également car il s’en est aperçu et en a été profondément déçu et blessé…
Il m’a alors demandé si j’étais encore sa soumise, ce qui m’a totalement déstabilisée car sans mon Maître, je ne suis plus rien…
Jeudi soir, j’ai eu une longue conversation avec lui par téléphone et comme convenu, je me suis rendue chez lui vendredi après mon travail…
Comme je voulais lui plaire – et surtout lui montrer que je souhaitais demeurer sa soumise – j’avais mis un haut rouge et noir très décolleté, ma jupe en cuir noir, des bas noirs et mon collier en cuir noir… sans savoir si j’en étais encore digne… En pleurs
Mon Maître m’attendait à la gare, je me sentais très sexy, mais aussi très anxieuse ne sachant pas comment allait se passer N/notre weekend…
Arrivée chez lui, je suis allée comme d’habitude déposer mes affaires dans sa chambre et me dévêtir entièrement avant de le rejoindre dans son salon où mon Maître m’attendait assis dans son canapé. Je me suis agenouillée à ses pieds, la tête baissée et N/nous avons eu une longue conversation au cours de laquelle je lui ai expliqué mes craintes, mes peurs et mes doutes et surtout pourquoi j’avais agi tel que je l’ai fait.
Je sais que j’aurais dû lui parler, et surtout ne pas le comparer à celui que je nomme « mon bourreau ». Mon Maître n’a rien à voir avec ce personnage, il est très différent, il m’aime, il me respecte et surtout, il ne me fera jamais de mal…
Je lui ai demandé de refaire de moi sa soumise en lui tendant mon collier mais il a refusé et des larmes sont venues et ont commencé à couler sur mes joues car je continue à vouloir être totalement à lui…
Le samedi a été ponctué de nouvelles longues discussions… mais toujours pas de collier à mon cou, même si N/notre relation vanille se poursuit et avance…

Dimanche après-midi, juste avant la sieste, j’ai à nouveau tendu mon collier à mon Maître, qui l’a enfin pris et passé autour de mon cou… ce qui m’a rendue très fière et heureuse !...
Mon Maître m’a dit que je devais m’en montrer digne et ne plus faire d’erreurs, mais surtout de dialoguer avec lui si quelque chose ne me convient pas, ce que je me suis engagée à faire désormais !...
Alors qu’il s’est absenté de la chambre un court moment, j’en ai profité pour disposer sur le lit ses menottes, son martinet et sa cravache qu’il a immédiatement remarqué en regagnant la chambre…
Il m’a fait allonger à plat ventre sur le lit, a passé mes poignets dans les menottes qu’il a fixées à la tête du lit. J’ai alors reçu 100 coups… tantôt avec le martinet, tantôt avec la cravache, et même avec ma ceinture, le tout par séries de 20 coups !...
J’ai compté tous les coups à voix haute sans me plaindre mais mes fesses me brûlaient et j’avais tellement mal que je n’ai pu me retenir de pleurer…
Au terme de la séance, au cours de laquelle j’avais également une barre d’écartement et d’immobilisation aux chevilles, mon Maître m’a détachée du lit mais menottée dans le dos, les menottes et la barre étant reliées par une corde imposant une posture inconfortable pour la sieste…
J’ai ensuite dû garder la barre aux chevilles jusqu’au soir, ce qui rendait tout déplacement fort difficile !...

Barre-chevilles001.jpg

 

J’ai quitté mon Maître lundi matin, emportant avec moi 2 jolies morsures… marques d’affection de mon Maître que je porte avec fierté…
Je sais qu’il ne va pas m’être facile de regagner la confiance de mon Maître mais je ferai tout pour cela !...
Je me montrerai désormais soumise et femme, j’ai besoin de l’Homme et du Maître !...
Je ne sais pas comment les choses vont se passer mais je ferai tout pour ne plus revivre une semaine aussi horrible et comme le dit mon Maître, le dialogue reste primordial…….


03/10/2017
3 Poster un commentaire

Nouvelles émotions chez mon Maître...



Voici - avec encore beaucoup de retard - le nouveau rapport de soumise Louva sur ses émotions et ressentis du weekend du 23 et 24/09/2017...

 

Bonjour à toutes et tous…

Vendredi, 16h30, je prends mon train pour rejoindre mon Maître. Je suis vêtue d’une nouvelle robe avec un joli décolleté évasé. Mon Maître m’attend à l’arrivée, sur le quai de la gare, ma robe lui plaît mais j’oublie encore une fois de me mettre un genou à terre et dans la voiture, il s’aperçoit que j’ai mis des collants et non des bas… 2 fautes que je vais payer plus tard…
Après avoir fait quelques courses, N/nous voilà chez lui. Je pose ma valise dans sa chambre me déshabille entièrement et ne garde que mon collier pour le rejoindre dans son salon où il m’invite à m’asseoir sur le canapé à côté de lui. Baisers fougueux, caresses, je sens son sexe durcir et m’agenouille entre ses jambes pour le prendre en bouche et jusqu’au fond de ma gorge. Je caresse son membre avec ma langue, le tête comme un biberon et le suce, alors que mon Maître joue avec mes seins dont il pince les tétons, ce qui m’excite au plus au point. J’accentue mes caresses avec ma langue et mes lèvres sur son sexe tendu, le prenant au plus profond de ma bouche. Mon Maître explose dans ma gorge et j’avale son jus délicieux… avant de rester un petit moment à genoux à ses pieds, le temps qu’il reprenne ses esprits…
N/nous prenons l’apéritif alors que mon Maître prépare le repas que N/nous partageons ensuite. Après celui-ci, la soirée s’est achevée par un gros câlin dans son lit et je garde en mémoire que j’ai commis des fautes et que je serai punie… mais je ne sais pas encore comment…

Samedi matin, petit-déjeuner avec mon Maître qui me donne un gobelet en plastique. Je sais ce que je dois faire car N/nous en avons parlé dans la semaine et je me rends aux toilettes pour uriner dans le gobelet avant de revenir dans sa cuisine et verser le contenu du gobelet dans un bac à glaçons que je mets au congélateur…
La matinée se passe, N/nous déjeunons et après le repas, retour vers la chambre de mon Maître. Il me pose un double bandeau sur les yeux et me dit de m’allonger à plat ventre sur le lit et de tendre les bras au-dessus de ma tête et je me retrouve menottée aux barreaux du lit…
Murmure de mon Maître à mon oreille : « Tu sais que tu as fauté envers moi et que tu dois être punie…
- Oui Maître…

- Choisis… 40 coups de martinet ou 30 coups de cravache… »
Je choisis la cravache, pensant que j’aurai moins mal.

Baisers sur mes fesses, caresse avec la cravache et pan, le 1er coup arrive, suivi de 9 autres que je compte à voix haute comme je dois le faire à chaque fois…
Il s’arrête, caresse et embrasse mes fesses qui me brûlent déjà, avant de recommencer avec une série de 10 nouveaux coups suivie d’une autre de 10 coups encore…

 

Cravachee002.jpg
  

Je serre les dents mais je ne me plains pas, même si je reconnais avoir failli prononcer mon « safeword » au 12ème coup !...  En pleurs
La tension s’apaise, mon Maître me félicite et me câline et N/nous faisons une petite sieste dans les bras l’un de l’autre…

Arrive le moment de l’apéritif du soir, mon Maître met quelques glaçons préparés le matin dans mon verre et sous son regard, je bois mon verre sans grimacer. Je ne sens pas vraiment de différence, hormis un goût légèrement sucré que j’ai déjà remarqué lorsque, à chaque fois que je vais uriner, je m’essuie avec mes doigts que je dois ensuite lécher puisque cela fait déjà une semaine que je n’ai plus le droit d’utiliser du papier…

Uro-glacons002.jpg

Uro-glacons004.jpg

Uro-glacons005.jpg


Je sais que tôt ou tard, je devrai uriner dans un gobelet et boire mon liquide, sans qu’il ne soit sous forme de glaçons… et je me sens désormais presque prête à cela… Clin d'œil

La soirée se déroule ensuite de manière plutôt « vanille » et N/nous allons nous coucher assez tôt… ce qui n’est pas forcément synonyme de sommeil immédiat… Clin d'œil

Dimanche matin, matinée sans rien de particulier jusqu’au moment du repas…
Après-midi, je pensais sieste plus ou moins coquine mais c’était encore mal connaître les intentions de mon Maître… qui me fait allonger sur le dos sur son lit, me menotte à nouveau aux barreaux et me place son masque sur les yeux !...
Je ne sais pas ce qui va m’arriver mais ressens assez rapidement la caresse de sa roulette, d’abord sous mes bras puis le long de mon buste, autour de mes seins puis autour de mon sexe et enfin sur mes lèvres intimes et tout autour de ma vulve… je suis déjà sur le point de jouir tant cette roulette me fait de l’effet !... Clin d'œil
Un moment plus tard, je sens la morsure de ses petites pinces à linge (qui n’ont jamais servi à étendre quelque pièce de linge que ce soit !...) sur mes seins… mes mamelons et mes tétons et la douleur est intense…
Je sens sa langue qui commence à parcourir mon corps, ses mains qui jouent avec les pinces et frappent parfois ma poitrine déjà endolorie et, comme à chaque fois, hyper réactive… tout comme l’ensemble de mon être…
Il descend le long de mon corps… jusqu’à planter sa langue sur mon clito qu’il commence à lécher et à mordre comme j’aime tant qu’il le fasse, tout en jouant avec les pinces… pur moment de plaisir, d’extase, de jouissance !...

Pinces003.jpg

 

Pinces002.jpg


Après m’avoir encore fait jouir de la plus belle des manières, mon Maître me détache et m’aide à me lever, sans que je sache à ce moment-là ce qui m’attend car il m’a laissé le bandeau sur les yeux…
Il me demande d’ouvrir la bouche et je sens qu’il me pose un bâillon écarteur entre les dents et je devine à ce moment-là ce qui m’attend probablement !...
Comme je l’avais pressenti, il me guide vers sa salle de bain… je reconnais le parcours et le bac à douche dans lequel il me fait entrer et m’agenouiller… et je m’exécute, prête à recevoir pour la 3ème fois de mon existence son jet doré, que je ne pourrai cette fois-ci pas refuser de recevoir en bouche et d’avaler…
Je me demande « quand » celui-ci va arriver et je le sens enfin se répandre sur mes seins et atteindre ma bouche grande ouverte avec l’écarteur… j’étale le chaud liquide sur mon corps et ne rechigne pas à avaler ce que m’offre mon Maître mais l’écarteur n’est pas des plus pratique pour cela et je manque presque de m’étouffer, ce que remarque mon Maître qui stoppe aussitôt d’asperger mon visage, avant de reprendre lorsqu’il eût remarqué que j’étais à nouveau prête à accepter de recevoir son offrande !...
Je prends cela comme une offrande et non comme une humiliation ou un avilissement, contrairement à ce que je pensais auparavant et je me sens désormais prête à recevoir son jet « de plein gré » et sans écarteur…

 

Les vidéos de la séance avec la roulette se trouvent ici :

http://dsp.blog4ever.com/nouvelles-experience-de-roulette

 

Les vidéos des pinces sont à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/jeux-de-petites-pinces

 

La vidéo de ma 3ème douche dorée est à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/3eme-douche-doree

 


01/10/2017
1 Poster un commentaire

Oublis, erreurs et punition chez mon Maître...

Bonjour ou bonsoir à toutes et tous…
Avec un peu de retard, voici mon rapport et récit du week-end chez mon Maître (8 au 10 Sept….), même s’il n’y a pas grand-chose à en dire…. Clin d'œil
Après mon travail vendredi soir, j’ai pris le train pour rejoindre mon Maître chez lui. Pour l’occasion, j’avais revêtu une nouvelle jupe en cuir noir ouverte sur le côté et un top blanc très court et en dentelle en pensant que tout cela lui plairait…
A mon arrivée à la gare, il m’attendait sur le quai. J’ai hésité à mettre un genou à terre comme il me l’avait demandé mais ne l’ai pas fait… 1ère erreur…
Arrivée chez lui, je vais dans la chambre déposer ma valise et mes affaires avant de le rejoindre au salon, oubliant de me dévêtir… 2ème erreur !
La soirée arrivant, mon Maître nous sert l’apéritif, que je partage avec lui dans le canapé, sans penser à lui offrir sa gâterie… 3ème faute !...
N/nous partageons le repas ensemble puis regardons un peu la TV avant que je me retire dans sa chambre et que je me déshabille…
« Enfin, tu fais ton devoir… » me dit mon Maître… alors que sur le moment, je ne comprends pas…
« Tu sais que je vais te punir pour ta désobéissance et ta nonchalance… » et là, je comprends enfin que j’ai fait plusieurs fautes envers mon Maître, non par défi mais simplement par oubli… ce qui ne change rien à mes fautes !...
Je suis assise sur le lit et mon Maître m’explique toutes les erreurs et fautes que j’ai commises envers lui comme à une petite fille en m’annonçant que je vais recevoir 20 coups par faute commise !...
A sa demande, je me couche à plat ventre en travers du lit, prête à recevoir ma punition…
Je reçois 20 claques sur les fesses, que je compte à voix haute en serrant les dents. J’ai déjà mal aux fesses mais j’en reçois encore 20 de plus…
Je sens déjà mes fesses en feu quand je reçois 20 coups de cravache qui m’amènent des larmes au bord des yeux mais je serre les dents et ne prononce pas « LE » mot qui pourrait faire cesser tout cela…
Mon postérieur me brûle, j’ai envie de hurler mais ne le fais pas… alors que mon Maître attrape sa badine…
Il m’assène 2 coups sur les cuisses, 2 coups sur les mollets puis 2 autres sous les pieds… et là, j’ai eu vraiment très mal !
Mon Maître a dû le sentir car il a posé sa badine, m’a retournée et prise dans ses bras…
« Je devais te punir, tu le sais ma Louva...
- Oui, je le sais et je l’accepte mon Maître… »
Je sais parfaitement que quand je commets des fautes envers mon Maître, je dois être punie !...
La badine, c’était la 1ère fois pour moi et ça fait très mal… surtout sous les pieds !
Mes fesses m’ont brûlé toute la nuit même si mon Maître a essayé d’apaiser un peu ma douleur…
Ensuite, je lui ai fait son massage quotidien et N/nous avons fait l’amour sauvagement… bestialement !...
J’ai compris mes fautes et mes erreurs et j’espère que je ne les reproduirai plus, même si j’oublie parfois certains de mes devoirs !...
Je veux être à mon Maître totalement… j’ai encore des progrès à faire mais je les ferai pour Lui…

La suite de N/notre weekend s’est déroulée de façon plutôt « classique et vanille » et je me suis « entraînée » à jouer avec des cordes… faisant mon 1er « auto-bondage » !
Mon Maître s’est de son côté amusé avec mon corps qu’il a parcouru avec un stylo feutre pour y inscrire son envie - toujours tenace - de m’offrir à un homme (ou une femme !...), ce que je ne refuserai nullement, dans la mesure où je veux combler tous les désirs de mon Maître…

La louve est apprivoisée mais pas encore domptée !...

 

                                                                     Auto-bondage001.jpg

 

Body-Painting007.jpg


17/09/2017
5 Poster un commentaire

Exhibitions réelles et virtuelles...



Bonjour à toutes et tous, voici mon rapport – avec un peu de retard - pour le 1er weekend de septembre… en espérant qu’il vous plaira !...
Samedi, j’avais prévu de me rendre à la laverie et en début d’après-midi, je reçois un texto de mon Maître me disant de m’habiller avec un haut sexy et jupe, short ou pantalon, au choix car il pleut…
Je choisis un legging noir très moulant qui met mes jolies jambes en valeur et un haut bordeaux à manches longues dont je laisse la fermeture éclair baissée, ce qui me fait un jolie décolleté avec vue plongeante sur mes seins et je complète cette tenue par une veste noire, ainsi que mon rosebud et mes boules de geisha comme l’a demandé mon Maître, auquel j’envoie une photo et que me dit qu’il est très satisfait…
Je file à la laverie, je lave mon linge mais sous le regard insistant de deux femmes présentes, je remonte la fermeture éclair de mon haut…
C’est ce moment que mon Maître choisit pour m’ordonner par un nouveau texto de faire une photo de mon décolleté !...
J’obtempère et lui envoie la photo, mais zut… j’ai déjà oublié que la fermeture de mon haut était remontée, ce que mon Maître – pas content – ne tarde pas à me signaler par un nouveau texto !...
Je redescends donc la fermeture éclair et prends plusieurs photos de mon décolleté plongeant sous le regard médusé des deux femmes !...
Mon Maître a été content de moi et m’a dit qu’étant une femme, je ne devais plus cacher mon corps et au contraire, en être fière et le mettre en valeur…

Le soir, après mon repas, nouveau texto de mon Maître qui me dit de préparer ma spatule en bois et de m’habiller avec un string et un débardeur, ce qui me surprend un peu mais j’obéis…
Je suis assise sur mon lit et regarde la télé quand un nouveau texto arrive : « Connecte toi sur skype et attends que je t’appelle »…
Je m’exécute et il ne tarde pas à se connecter et à m’appeler. Je suis alors en communication vidéo avec lui, mais également avec N/notre ami Doulien, avec lequel nous reparlons un peu de ma séance de bondage de la semaine dernière…
Après un petit moment, mon Maître m’ordonne de retirer mon string et mon débardeur et je suis donc entièrement nue devant mes deux « spectateurs » quand mon Maître me dit de me donner 10 coups de spatule sur les fesses !...
Je me lève et me tourne, offrant une jolie vue sur le rosebud que je porte toujours en moi et me donne les 10 coups demandés qui, de l’avis des 2 hommes, ne sont pas assez forts et donc doublés et suivis de 10 autres… j’ai les fesses en feu !...
Mon Maître dit alors à N/notre ami que je porte toujours mes boules de geisha qu’il me dit d’enlever, ce que je fais aussitôt en m’allongeant sur mon lit pour les retirer, offrant une jolie vue sur ma chatte déjà bien humide depuis le début d’après-midi !...
C’est ce moment que mon Maître choisit pour me féliciter de mes exhibitions et photos de l’après-midi, me disant qu’il voulait me féliciter à sa manière : « donne toi du plaisir… tu l’as bien mérité !... »
Mon Maître sait que je ne suis guère adepte des plaisirs solitaires mais les boules de geisha et le rosebud m’avaient tellement chauffés que malgré une petite hésitation, j’ai commencé à me caresser les seins et les pincer, alors que mon autre main se dirigeait vers mon clito pour le cajoler sous le regard des 2 hommes…
Tout en me caressant, je les entendais faire des commentaires, ce qui m’a excité encore plus… et j’ai pris mon pied !...
Après avoir repris mes esprits, N/nous avons encore discuté un peu tous les 3 puis Doulien s’est déconnecté…
Mon Maître et moi avons discuté de la séance et il m’a dit qu’il était fier de moi et je ne me suis pas vraiment faite prier pour renouveler cela et jouir à nouveau, cette fois-ci juste sous son regard…
C’était la 1ère fois que je me masturbais devant une autre personne que mon Maître… et j’avoue que j’ai bien aimé !...

A la demande de mon Maître et dans la mesure où il aime m’exposer aux regards des autres, je termine par cette demande… : si vous êtes intéressé(e)s par une séance via Skype, vous pouvez contacter mon Maître et postuler par le formulaire de contact présent au bas de chaque page du blog ou via les commentaires à cet article…

J’espère lire quelques commentaires de votre part – et peut-être quelques propositions - et vous en remercie par avance…

 

                                                          V__8661.jpg
    

 

V__07C0.jpg

Video call snapshot 157.png

 

Video call snapshot 158.png

Video call snapshot 164.png

 

Video call snapshot 165.png

 

 

 


09/09/2017
7 Poster un commentaire

Défi vestimentaire au travail...

Bonjour à toutes et tous
Vendredi dernier, comme tous les matins à mon réveil, j’ai envoyé un texto à mon Maître. Après quelques échanges, je l’ai informé qu’il pleuvait et que je ne pourrais donc par mettre la robe qu’il m’avait dit de prévoir pour aller au travail… et il me donne donc de nouvelles instructions : je dois porter un de mes shorts noirs avec mon haut noir en dentelle transparente, avec ou sans soutien-gorge…!...

 

Comme je reste une petite coquine, je choisis de ne pas mettre de soutien-gorge et je m’habille puis enfile néanmoins ma veste en cuir rouge car la température matinale est fraîche et me voilà partie en direction de mon travail…

Sur le trajet dans les transports en commun, je sens le regard des gens sur   moi mais je n’y prête guère attention, même si j’ai encore du mal à m’y habituer. Arrivée au travail, je file au vestiaire et prends comme chaque matin la photo de ma tenue à envoyer à mon Maître…
J’allais me changer lorsque la porte fut ouverte par une collègue qui ne manqua pas de me dévisager, très étonnée de me voir dans cette tenue plutôt sexy et ne cachant rien de ma poitrine !...
Je lui ai alors demandé si elle voulait bien prendre une ou 2 photos de moi en pied, ce qu’elle a alors accepté sans problème mais toutefois avec un petit sourire, d’autant qu’elle m’a déjà vue faire des photos de moi dans le vestiaire mais jamais dans une tenue aussi sexy !…
Elle a pris les photos et je les ai envoyées de suite à mon Maître. Ma collègue peut bien penser ce qu’elle veut de moi, je m’en moque et j’aime ma nouvelle façon de me vêtir, même si ce matin-là, elle était très inhabituelle pour aller au travail !
Mon Maître a été très surpris de recevoir des photos de moi en entier et n'a pas manqué de me demander « qui » avait fait les photos, ce que je lui ai expliqué avant qu’il me félicite chaleureusement…

 

V__EEDB.jpg
               

 

J’ai bien envie de demander à ma collègue de prendre les prochaines photos de mes futurs défis vestimentaires donnés par mon Maître - même si je n’ai pour le moment encore aucune idée de la teneur de ceux-ci – mais je sais que je saurai les relever et que je pourrais encore le surprendre… et j’en serais très fière !...


02/09/2017
2 Poster un commentaire

Nouvelles découvertes, nouvelles expériences...



Bonjour à toutes et tous…
Au cours de la semaine dernière, mon Maître et un ami que nous avons en commun avaient convenu d’une séance de bondage sur ma personne pour le samedi soir. J’allais donc jouer au rôti et j’adore cela… être immobilisée et offerte au bon vouloir de mon Maître…
Samedi matin, texto de mon Maître me précisant que je dois le recevoir dans une tenue sexy et féminine. J’ai ma petite idée et me prépare en enfilant une robe noire gothique très courte et à lacets sur le devant et sur laquelle mon Maître avait flashé lors de notre 1ère rencontre…
J’y ajoute des bas, un maquillage léger et me voilà prête pour l’accueillir…
Il arrive vers 11 h 30, baiser tendre, ma tenue semble lui convenir. Il pose son sac, N/nous nous installons dans la cuisine, je lui sers son apéritif et N/nous discutons de la soirée bondage qui est prévue, pendant que je prépare le repas. Je lui parle de mes craintes et comme toujours, il me rassure…
Une fois N/notre repas terminé, mon Maître m’a prise par la main pour me conduire vers ma chambre pour y prendre son dessert, en l’occurrence, moi qu’il a dégusté avec voracité et délectation alors que j’ai pris moi-même mon dessert directement à la source… miam, miam, j’adore le faire jouir et recevoir son nectar dans ma bouche… Langue tirée
Une petite sieste bien méritée et en fin d’après-midi, N/nous commençons à nous préparer pour le rendez-vous chez notre ami. Mon Maître choisit bien entendu ma tenue, une petite robe noire avec fermeture éclair sur le devant, une paire de bas et bien entendu aucun sous-vêtement mais mes 2 orifices intimes étant occupés par mon œuf vibrant et mon rosebud !... Je me sens féminine et sexy même si je suis finalement vêtue de manière assez soft pour cette 1ère rencontre…
N/nous prenons notre repas et N/nous voilà partis pour une petite ville à environ 30 Km de chez moi. Notre ami nous reçoit chaleureusement, avec Champagne et petits gâteaux et N/nous discutons un peu afin de faire connaissance alors que je sens monter en moi une légère pression, même si je suis confiante…
Notre hôte nous conduit à l’étage vers une pièce aménagée pour le bondage puis nous indique une chambre où je peux me préparer à l’abri des regards…
A la demande de mon Maître et comme cela avait été convenu au préalable, je me déshabille entièrement et ne garde que mes bas. Mon Maître attache le crochet de sa laisse à l’anneau de mon collier et me mène devant N/notre ami… je ne ressens à ce moment-là aucune gêne ni aucune peur…
N/notre ami Doulien est un soumis, expert en bondage qu’il donne autant qu’il reçoit, le pratiquant même tout seul sur lui-même !...
Il me fait placer au milieu de la pièce, debout et les mains dans le dos et commence à entrelacer les cordes sur mon corps. Au cours de la soirée, il m’a fait 2 bondages différents dont je n’aurais nullement pu me défaire seule….
Mon Maître en a profité pour jouer avec un martinet sur mes fesses et tous les 2 ont aussi joué avec des plumes sur mon corps et mes seins, me faisant frémir toute entière… d’autant que mon Maître activait parfois les vibrations de mon œuf toujours présent dans mon intimité !...
Lors du 2ème bondage, je me suis retrouvée légèrement suspendue à une poutre et sur une jambe, l’autre étant liée par des cordes afin que mon Maître puisse en profiter pour me chatouiller sous le pied de cette jambe immobilisée, jusqu’à ce que je commence à ressentir des crampes ayant marqué la fin de la séance...
j’ai adoré être ainsi attachée, à la merci et au bon vouloir de mon Maître et de notre ami. Au cours de la séance, j’ai eu à un moment les yeux bandés et mon bâillon-boule entre les dents et je ne voyais donc pas ce que mon Maître et son complice faisaient ni ce qu’ils avaient dans leurs mains. Je ne pouvais que ressentir les choses, la caresse des plumes sur mon corps ou le picotement de la roulette qui m’ont fait frissonner de plaisir…
N/nous sommes rentrés chez moi vers minuit, avons discuté un peu de la séance car mon Maître voulait connaître – comme à chaque fois – mes impressions et ressentis puis N/nous nous sommes couchés et après qu’il m’eût fait l’amour tendrement, je me suis endormie dans les bras de mon Maître…


Les photos de la séance sont à voir ici :
http://dsp.blog4ever.com/photos/seance-bondage-en-prive

 

Dimanche matin, réveil et petit-déjeuner ensemble pendant lequel je reste bien-sûr entièrement nue, comme cela est devenu une habitude quand je suis avec mon Maître….
Après le petit-déjeuner, mon Maitre me ramène dans ma chambre. Je le vois attacher 2 cordes sur le haut de ma mezzanine et 2 autres en bas et je frissonne déjà d’excitation, même si je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangée…
Mon Maître fait passer mes mains dans les cordes du haut, mes pieds dans celles du bas et me voilà écartelée à ma mezzanine et offerte à son regard coquin. Il me bande les yeux et ajoute cette fois-ci des bouchons d’oreilles… je ne vois rien et n’entends presque rien, ce qui est particulièrement déroutant mais mon Maître me rassure et j’ai pleine confiance en lui !...
Je sens qu’il accroche quelque chose sur ma peau et je devine très vite qu’il s’agit de pinces à linge qu’il m’avait fait acheter dans la semaine. Au début, j’ai mal mais la douleur s’estompe assez vite. J’ai des pinces sur les bras, sur les jambes, le ventre et les seins et même sur le sexe, où il a accroché les pinces munies de poids !...
A chaque nouvelle série de pinces que mon Maître pose sur mon corps, il me parle de sa voix douce, que j’entends légèrement malgré les bouchons d’oreilles…
« Ouvre la bouche !... » me dit-il…
Je m’exécute et me voilà avec une bougie – dont je reconnais le goût de cire -  entre les dents !...
Sur son ordre, je relève la tête vers l’arrière et la cire commence à couler sur mon torse… douce mais intense brûlure, je frissonne de plaisir…
Au cours de cette séance, j’ai également eu droit à la roulette (sensations indescriptibles quand elle passe le long de ma colonne vertébrale ou l’arrière de mes cuisses et de mes genoux !...), ainsi qu’aux pinces à seins reliées par une chaîne que mon Maître m’a fait prendre entre les dents pour tirer dessus alors qu’il me tirait les cheveux par derrière… là aussi, la douleur était intense mais je suis restée docile…
J’imaginais que je ressemblais à un porc-épic mais je me sentais néanmoins très bien, calme et détendue, comme apaisée même si ressentais chaque morsure des pinces sur ma peau, mais je n’ai pas mal…
Mon Maître commence à retirer les pinces et c’est là que j’ai mal, l’afflux de sang entraînant une douleur particulièrement intense, surtout lorsqu’il retire les pinces de mes seins et de mon sexe !...
J’ai dû avoir une quarantaine de pinces sur tout le corps et après les avoir toutes enlevées, mon Maître défait mes liens, me fait allonger sur le bord de mon lit et ôte la cire tombée sur mon torse puis se place entre mes jambes pour me déguster, me mordre et me lécher…
Je ne suis que sensations, frissons de plaisir, je suis en feu et je jouis sous ses morsures, ses coups de langue, ses caresses…
Mon Maître retire mon bandeau et mes bouchons d’oreilles. Je ne peux plus bouger, je me sens épuisée alors que mon Maître s’allonge à mes côtés et me dit qu’il est très fier de moi…
Je suis également fière de moi et me sens dans une sorte de torpeur…

Dans l’après-midi, N/nous sommes allés nous promener dans le parc d’un château près de chez moi que je voulais faire découvrir à mon Maître. J’aime beaucoup le calme de cet endroit avec ses pelouses, ses arbres et son plan d’eau… j’en avais bien besoin après toutes les émotions de ce weekend !...


Les photos de la séance sont à voir ici :
http://dsp.blog4ever.com/photos/seance-pinces-a-linge

 

J’espère que ce récit vous a plu et serais heureuse de lire quelques commentaires de votre part…

 


29/08/2017
7 Poster un commentaire

10 jours de vacances....



Bonjour à toutes et tous…
Voici mon rapport sur mes vacances d’été avec mon Maître…
Vendredi 4 août, je suis enfin en vacances d’été et prête à passer 2 semaines dans le sud de la France, rien que mon Maître et moi…
Samedi 5, j’ai fait quelques petits achats et réalisé un petit défi donné par mon Maître, comme cela a déjà été relaté dans un précédent rapport, à relire ici : http://dsp.blog4ever.com/nouveaux-achats-de-la-semaine
Dimanche 6, mon Maître est venu chez moi pour m’apporter un bureau que j’ai acheté près de chez lui et l’installer et dans l’après-midi, nous avons décidé d’aller dans un sauna libertin…
J’étais vêtue de ma nouvelle jupe noire plutôt courte et de mon haut blanc sexy à lacets. Direction le sauna, à pieds, on sonne et on entre. A l’accueil, on nous explique brièvement le fonctionnement du lieu et on nous donne une serviette pour mon Maître et un paréo pour moi. N/nous changeons dans le vestiaire réservé aux couples puis N/nous partons découvrir les lieux…
N/nous visitons les espaces dédiés au sauna, au jacuzzi et au hammam ainsi que les coins câlins, toutes les pièces étant particulièrement sombres, un peu trop à N/notre goût…
Une pièce a néanmoins retenu N/notre attention, équipée d’une sorte de balançoire suspendue au plafond pat des chaînes et d’une croix de Saint-André que j’aurais bien aimé que mon Maître utilise avec moi…
Malheureusement, il était impossible de fermer l’accès à cette pièce et au vu de la clientèle – principalement des hommes seuls dont certains ne se sont pas privés de nous suivre pas à pas – N/nous avons préféré renoncer, d’autant que j’avais l’impression de n’être qu’un morceau de viande !...
N/notre après-midi s’est donc limité à boire un verre au bar avant de repartir et rentrer chez moi… avec le regret que l’autre sauna que je connais soit fermé car il est plus « classe »…
Lundi 7 août, nous partons de chez moi pour aller chez mon Maître où l’on dépose mes bagages avant de nous rendre au restaurant pour déjeuner. A la fin du repas, mon Maître me met au défi de baisser mon petit haut afin de faire quelques photos de mes seins à table… je n’ai pas hésité et réussi le défi…

Les photos sont à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/defis-et-exhibitions-en-public-1

 

Mardi 8, N/nous reprenons la route en direction du sud… à N/nous la grande bleue, le soleil et le sable chaud, plus de récit au jour le jour mais désormais global…
J’ai bien profité de mes vacances et mon Maître aussi, entre ballades à pieds ou en vélo, sur le port, le long du canal ou la plage ou encore les visites de Palavas, la Grande Motte et Aigues-Mortes où je portais ma petite jupe noire et mon haut en filet rouge sans rien dessous ce qui m’a légèrement gêné au moment où nous avons mangé une glace à la terrasse d’un bar…
Malgré tout, il y avait trop de monde à mon goût et je préfère la tranquillité de notre petite ville de villégiature…
N/nos vacances ont aussi été ponctuées de quelques défis d’exhibition – chose que j’adore ! – et un matin, N/nous sommes allés faire quelques photos de charme dans un joli jardin sur N/notre lieu de villégiature où passaient quelques personnes… photos à découvrir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/pause-a-l-ombre-1

D’autres photos ont aussi été faites sur la jetée bordant la plage et menant au phare… pour le plus grand plaisir des pêcheurs présents ainsi que pour les gens sur les bateaux qui passaient… : http://dsp.blog4ever.com/photos/defis-et-exhibitions-en-public-1

 

Au cours du séjour, N/nous avons eu la visite d’un couple d’amis et d’un ami commun pratiquant également les relations BDSM. N/nous avons commencé par un déjeuner au restaurant où, encore une fois, j’ai été mise au défi de montrer mes seins à table… tout comme l’autre soumise présente…

                                                                 Exhib-Resto002_18-08-2017.jpg
    

 

 Exhib-Resto003_18-08-2017.jpg

Exhib-Soumise001.jpg

 

Exhib-Soumise002.jpg

 

Après le repas, N/nous nous sommes rendus sur la plage naturiste que N/nous avons pris pour habitude de fréquenter, plage « mixte » qui a permis à N/nos amis de ne pas se dévoiler entièrement et conserver leur maillot de bain…
J’adore cette plage, très tranquille et pas surpeuplée comme certaines autres des environs, je n’ai plus aucune difficulté à me montrer nue sur la plage et j’aime me baigner ainsi ainsi que jouer dans l’eau avec mon Maître…
Au cours de l’après-midi, j’ai été entièrement ensevelie dans le sable, à l’exception de la tête et de mes pieds… que mon Maître ne s’est pas privé de chatouiller !
J’ai beaucoup aimé la sensation de lourdeur et d’oppression et j’ai eu bien du mal à me libérer de mon carcan de sable…

Photos à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/mise-au-frais-et-immobilisee

 

C’est aussi sur cette plage que j’ai vécu ma toute 1ère expérience de bondage, réalisé par l’ami de mon Maître…
Le 1er était un bondage de blocage dont je n’ai pu me défaire et j’ai donc perdu un pari que j’avais fait avec mon Maître et lui dois donc un nouveau gage… le 2ème bondage était plus esthétique mais me bloquant tout autant, alors que pas mal de monde regardait ces 2 séances de loin !
J’ai adoré les sensations d’immobilisation et espère revivre cela très bientôt avec mon Maître !...

 

Les photos sont à découvrir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/1er-bondage-sur-la-plage

 

Après avoir quitté nos amis, mon Maître a décidé de me mener à la fête foraine de Palavas… avec une nouvelle idée en tête sur un manège nommé « Splash »…
N/nous voilà donc dans un wagonnet parti sur des rails suivant un parcours sinueux dans l’eau jusqu’à une montée d’une trentaine de mètres d’où le wagon redescend à pleine vitesse jusqu’à l’arrivée nous éclaboussant copieusement. Entre temps, mon Maître – placé derrière moi – a largement déboutonné mon chemisier afin que la photo prise avant la descente fasse bien apparaître mes seins… cette photo s’affichant sur grand écran à l’arrivée du manège !...
Malheureusement, la photo est un peu ratée car j’ai dû baisser la tête et cela a fait se refermer un peu mon chemisier. Le jeune homme qui nous a ensuite imprimé la photo pour nous la donner nous a alors proposé de refaire un tour du manège mais mon Maître a décliné son offre… pas envie de repasser encore à la caisse !...

 

Exhib-Splash002_18-08-2017.jpg

 

Exhib-Splash004_18-08-2017.jpg

Exhib-Splash003_18-08-2017.jpg

 

 

J’ai passé un très bon séjour, mêlant soumission et vanille et tout au long de celui-ci, j’étais entièrement nue à l’appartement. Chaque fois que N/nous devions sortir, mon Maître choisissait mes tenues – jupe ou robe et aucun sous-vêtement – et gérait mes dépenses…
Je m’abandonne de plus en plus à lui, même si j’ai parfois encore du mal à lui obéir ou à tenir mon carnet hebdomadaire de soumise, ce que je regrette dans la mesure où je veux être totalement à lui !
Mon Maître est toujours là pour me recadrer et me remettre sur le droit chemin avec parfois une bonne correction comme une fois où je lui ai tiré la langue et me suis retrouvée avec une pince à linge sur celle-ci, ce qui m’a fait mal, m’a fait baver copieusement et n’était pas très agréable… surtout lorsque j’ai dû lécher ma bave ayant coulé sur la table !...

 

Punition-bave001.jpg

 

Punition-bave002.jpg

 

 

 

Punition-bave003.jpg

 

Punition-bave004.jpg



Voici mon récit de ces vacances avec mon Maître, j’espère qu’il vous a plu…


Votre Louva

 


25/08/2017
1 Poster un commentaire

Nouveaux achats de la semaine...

Au début du mois de juillet, mon Maître a commandé via Internet un rosebud pour moi mais après quelques péripéties et retards de livraison, le colis a finalement été déclaré perdu  et mon Maître n’a donc jamais reçu sa commande, qu’il a donc annulé à l’approche de N/nos vacances ensemble… et c’est donc ainsi que je me retrouve à aller dans un sex-shop afin de choisir moi-même ledit objet !...
Je connais différents sex-shops de ma ville et ce samedi 5 août, je prends donc la direction de l’un d’eux en début d’après-midi en l’ayant choisi car je sais que les vendeurs y sont sympas…
Arrivée à la boutique, je fais le tour des rayons, je regarde les différentes tenues et je trouve enfin l’objet de mes désirs… de différentes formes et différentes tailles…
Je demande conseil au vendeur sur le modèle à choisir, en sachant que ce sera ma 1ère expérience avec ce type d’accessoire. J’hésite entre un modèle lisse et un strié mais suit son conseil et choisit le modèle lisse de 5 cm, avec une pierre bleue en forme de cœur…
Pendant que je suis encore dans la boutique, je reçois un texto de mon Maître qui me dit que j’ai 3 minutes pour lui envoyer en retour un selfie de mes seins… dans les rayons !...
Avec quelques craintes et une légère gêne, je me suis exécutée et réussi ce défi… pour le plus grand plaisir du vendeur qui n’a rien raté du spectacle (sourire…)

Après ce 1er achat, j’avais également en tête d’étonner mon Maître en m’achetant quelques vêtements sexys et transparents pour N/nos vacances…
Je me suis donc achété 2 petits hauts transparents en dentelle - l’un blanc et l’autre noir – ainsi qu’un min débardeur blanc à lacets, le tout complété par une mini-jupe noir, évasée et très courte… car je sais depuis longtemps que mon Maître préfère les jupes qui peuvent virevolter ou se soulever au moindre coup de vent plutôt que les jupes droites…
J’ai enfin complété mes achats par un petit short rose et un gilet court en dentelle bleue ciel…

De retour chez moi, je me suis empressée d’essayer mes vêtements, en prenant soin de faire une photo de chacun pour envoyer sans plus attendre à mon Maître… qui a semblé quelque peu surpris – mais néanmoins ravi de ces achats…
J’ai également essayé sans attendre mon rosebud… mais cela fera sans doute l’objet d’un prochain rapport de ma part, lorsque je le porterai en présence de mon Maître, chez lui ou sur la plage !...

 

V__403C.jpg

 

V__C311(1).jpg

 

V__B98D.jpg

 

V__93D8.jpg

 

V__9301.jpg

 

V__61E0.jpg


07/08/2017
3 Poster un commentaire

Weekend chez mon Maître

Bonjour à toutes et tous…

Que dire de ce weekend, si ce n’est qu’il avait bien commencé et que j’avais hâte d’être avec mon Maître et de faire tout ce qu’il avait prévu ?...
Mais c’est souvent quand on prévoit les choses que rien ne se fait comme on le désirait ou l’espérait…

Vendredi matin, mon Maître m’avait dit de porter ma robe bleue à fines bretelles et mes boules de geisha pour aller au travail, bien entendu sans sous-vêtements et après mon travail, j’ai pris le train pour le rejoindre. Il m’attendait sur le quai de la gare et a vérifié dès mon arrivée que je portais bien mes boules…
Arrivée chez lui, je me suis dirigée tout droit vers sa chambre où je me suis aussitôt déshabillée, comme il me l’avait demandé le matin par texto puis j’ai rejoint mon Maître qui m’attendait au salon, dans son canapé…
Je me suis assise près de lui et N/nous avons échangé quelques baisers, quelques caresses… ma main ne tardant pas à se diriger vers son sexe que j’ai senti déjà bien dur à travers son caleçon…
Un signe de sa part et je m’agenouille à ses pieds, entre ses jambes… je sors son membre tendu, le prends dans ma bouche et le caresse de ma langue…
Je le sens frémir et j’accentue mes mouvements de va-et-vient en le prenant entièrement dans ma bouche… je le suce, le tète, le caresse de ma langue et de mes doigts jusqu’à ce que mon Maître explose dans ma bouche… un régal !...
Je suis restée un petit moment ainsi, assise entre ses jambes à le regarder puis me suis relevée et assise à côté de lui. Il a pincé mes tétons, toujours très sensibles, tout en jouant avec la ficelle de mes boules de geisha toujours en moi… supplice délicieux…
N/nous avons ensuite pris l’apéro puis mangé et regardé la télé avant de partir vers la chambre…
Baisers parfois tendres, parfois plus sauvages sur mes lèvres et mes seins qu’il mordille et le voilà entre mes cuisses, sa langue sur mon clito qu’il suce, lèche ou mord alors que ses doigts agacent mes tétons… jusqu’à ce qu’une onde de plaisir m’envahisse et que je me sente au paradis…
Mon Maître m’a ensuite annoncé qu’il allait me laisser quelque peu frustrée pour la nuit mais que Lui devait néanmoins prendre son plaisir… et me voilà donc à nouveau à l’œuvre pour lui offrir encore une gâterie…
Une fois mon « devoir » effectué, il a sorti sa paire de menottes métalliques et ma laisse… alors que je me demandais bien ce qu’il allait en faire !...

Il a passé mon poignet dans une menotte et a attaché l’autre… à la ficelle des boules de geisha toujours en moi, alors   qu’il procédait de même en y crochetant ma laisse dont l’autre extrémité   était fixée à la tête du lit !... Je me suis bien demandé si j’allais réussir à dormir ou passer une nuit   blanche mais j’ai finalement réussi à m’endormir… contre lui et dans ses bras !…

 Sommeil-attache001.jpg
Sommeil-attache002.jpg 

Samedi matin, N/nous prenons le petit-déjeuner ensemble puis partons faire quelques courses pour les repas du weekend et en parcourant les rayons, je vois un œuf vibrant à télécommande et sachant que mon Maître a envie de cela depuis déjà quelques temps, je n’hésite pas une seconde à le mettre dans notre chariot…

De retour chez lui, je vais directement dans la chambre pour de suite à nouveau me déshabiller - ce qui devient désormais presque instinctif – et retirer mes boules de geisha, à la demande de mon Maître et pendant qu’il range les courses… A peine l’avais-je rejoint au salon qu’il me tendit l’œuf afin que nous   puissions l’essayer !... Durant tout l’apéritif et la préparation du repas, mon Maître ne s’est pas privé de s’amuser avec la télécommande afin de tester les différents modes de vibrations de l’œuf, tout en pinçant parfois mes tétons ou encore me claquant   les fesses avec sa main… j’en frémis encore !...


Oeuf-vibrant.jpg


Après le repas, petite sieste dans les bras de mon Maître… jusqu’à mon réveil au moment où l’œuf s’est remis à vibrer… mon Maître ayant prévu une sortie pour l’après-midi…

N/nous avons donc pris sa voiture pour N/nous rendre dans une ville proche de celle de mon Maître mais qui a fait ressurgir quelques mauvais souvenirs dans mon esprit…
N/nous nous promenons un peu, main dans la main, jusqu’à ce que nous arrivions à un point de vue panoramique, décor magnifique dans lequel mon Maître a l’intention de faire quelques photos coquines…
Un promeneur à VTT est présent sur le lieu et N/nous attendons qu’il en reparte et N/nous commençons la série de photos, pour laquelle j’ai de moins en moins de mal à me déshabiller…
Au terme de cette 1ère série, mon Maître me guide vers un autre endroit afin de faire de nouvelles photos au milieu du vignoble… et j’avoue que j’y prends goût !...

Retour chez mon Maître et à partir de là, je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé mais tout a dérapé… mes mauvais souvenirs réveillés dans l’après-midi, incompréhension, manque de dialogue, je ne saurais expliquer ce qui est venu ternir la suite du weekend… L
Après une assez mauvaise nuit, le dimanche s’est déroulé en demi-teinte et je n’ai donc pas grand-chose à en dire, hormis que la douche matinale a été très agréable, prise avec mon Maître avant q’il me fasse agenouiller à ses pieds pour lui offrir une nouvelle gâterie se terminant pour la 1èr fois par son explosion sur mon visage, que j’ai fort apprécié aussi…

 

Le récit du weekend vu par mon Maître est à lire ici : http://dsp.blog4ever.com/weekend-mitige-et-nouvelles-interrogations

 


01/08/2017
0 Poster un commentaire