Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Retour en enfance...

Pour cette séance, nul besoin d’effectuer une recherche au préalable, ni de prévoir une mise en scène particulière, celle-ci se déroulant dans le cadre privé, les seuls participants étant le Maître et sa soumise…
Cette fois-ci, Madame va franchir un nouveau pas dans sa dépravation, son humiliation et son avilissement dans sa condition de petite femelle soumise. Elle ne sait bien entendu pas ce qui l’attend et ce que va lui infliger son Maître… mais avait reçu – quelques heures auparavant – l’ordre de boire beaucoup d’eau au fil de la journée avec interdiction formelle de se rendre aux toilettes…

Madame est entièrement nue, agenouillée sur son coussin, cuisses ouvertes et tête baissée. Après l’avoir contrainte à attacher ses cheveux en couettes, le Maître lui place son bandeau sur les yeux puis accroche sa laisse à l’anneau du collier de sa soumise. Le Maître intime à Madame l’ordre de se lever et d’écarter largement les pieds afin de positionner la barre d’écartement à ses chevilles, alors qu’elle se tient droite, dos légèrement cambré pour faire ressortir sa poitrine et bras en l’air, mains derrière la tête…
Le Maître se place derrière sa soumise, passe ses doigts entre ses cuisses et les enfonce soudainement dans son intimité afin de vérifier le niveau d’excitation de Madame. Il la fouille consciencieusement, veillant à ce qu’elle conserve sa position droite et légèrement cambrée, jusqu’à ce qu’il sente le plaisir monter en elle mais s’arrête brusquement, de ce fait avant qu’elle atteigne l’orgasme et interdisant à Madame toute parole et toute demande de la laisser jouir…
Madame, encore légèrement haletante,  entend alors son Maître chercher quelque chose dans son coffre à jouets, se demandant de quoi il s’agit et ce qu’il lui réserve encore, alors que celui-ci revient près de sa soumise, avec à la main… une couche culotte pour adulte incontinent !
Le Maître place la couche comme il se doit, la serrant bien pour éviter tout risque de fuite et ordonne à Madame de retourner vaquer à ses occupations habituelles, lui ordonnant de se retenir autant qu’elle pourra et de se laisser ensuite aller à uriner sur elle et dans sa couche, ce qu’elle devra ensuite avouer sans délai à son Maître.
Après s’être enfin totalement libérée dans sa couche, Madame remerciera son Maître de cette nouvelle humiliation en lui offrant une fellation complète. Madame s’applique alors à lécher, sucer et aspirer le membre tendu de son Maître entre ses lèvres, l’enfonçant parfois au fond de sa gorge jusqu’au moment où son orgasme se déverse dans sa bouche, le sperme tapissant son palais. Toujours maintenue par ses couettes, Madame sait que cette fois encore, elle sera contrainte d’avaler toute la semence de son Maître et le fait sans manifester la moindre marque de gêne ou de dégoût…

Pour que son avilissement soit total, Madame devra conserver sa couche jusqu’à son réveil le lendemain matin…

 

A tout moment de la séance, Madame sera seule apte à décider de poursuivre celle-ci ou d’y mettre un terme, par simple utilisation de son « safeword » et sans avoir à se justifier !



04/08/2015
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres