Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Ma soirée en discothèque...

Pour ce dernier samedi du mois de juin, j’avais prévu une sortie en discothèque avec quelques ami(e)s et en avait informé mon Maître au préalable afin de lui demander son autorisation comme j’y suis tenue…

Il m’a autorisé cette sortie avec un certain enchantement qui m’a d’abord surprise… mais que j’ai très vite compris car s’il m’autorisait cela, c’était à la condition que je m’habille comme IL me l’imposait, mais aussi avec des règles strictes à respecter au cours de la soirée…
J’avoue avoir longuement réfléchi à tout cela, me demandant si je ne ferais pas mieux d’annuler ma sortie mais les personnes devant se joindre à moi ne l’auraient sans doute pas compris et je me suis donc préparée – le cœur battant
et avec une pensée pour mon Maître – selon les instructions qui m’avaient été données…
Conformément à ces instructions, j’ai enfilé ma plus courte jupe – sans culotte – et un chemisier blanc uni dont j’ai laissé 3 boutons ouverts, laissant deviner la naissance de ma poitrine que je n’avais pas le droit de cacher dans un soutien-gorge…
J’étais fin prête, juste un peu maquillée et chaussée des escarpins à talons fins que mon Maître m’avait imposés mais je me demandais si j’allais réussir mes défis et profiter pleinement de ma soirée lorsque mon portable se mit à sonner pour m’avertir de la réception d’un texto…
Le texto provenait de Maître et me précisait simplement que pour ma sortie, je devais porter mon collier et répondre aux questions de mes amis à ce sujet si l’on m’en posait !!!
J’ai donc mis mon collier autour de mon cou, un peu tremblante à l’idée d’être sans doute inévitablement questionnée à ce sujet et j’ai attendu - particulièrement fébrile - l’amie qui devait venir me chercher…
Il était environ 23 h 00 lorsque nous sommes entrées dans la discothèque, après avoir retrouvé d’autres amis devant l’entrée. Je me sentais particulièrement et profondément gênée par mon profond décolleté, mon collier que tout le monde regardait et le fait que j’avais reçu de Maître l’interdiction formelle de croiser les jambes durant toute la soirée !
Je dois néanmoins avouer ici que toutes les instructions de mon Maître n’ont pas été respectées dans la mesure où il m’avait donné l’ordre « d’allumer un maximum de personnes » en dansant… ce que j’avoue ne pas avoir réussi, d’autant plus que les personnes qui m’accompagnaient ne l’auraient sans doute pas compris tel qu’elles me connaissent…
Par contre, je n’ai eu que peu de questions vis-à-vis du collier que je portais à mon cou et y ai répondu de mon mieux, une seule de mes amies s’étant montrée curieuse à ce sujet et n’ayant pas approfondi la question lorsque j’ai répondu
qu’il s’agissait d’une exigence de mon Maître ! LOL

J’espère ne pas être punie trop sévèrement par Maître du fait que je n’ai pas « tout » réussi mais j’ai passé une bonne soirée – malgré la gêne de ne pouvoir croiser mes jambes – et je remercie mon Maître de m’avoir autorisé cette sortie… ;-)



30/06/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres