Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Nouvelle humiliation par mon Maître...

Nous sommes dimanche matin et après mon bonjour matinal à mon Maître, j'attends sa réponse. Je sais que je vais avoir ses instructions pour notre session Skype qui se déroulera en soirée, comme chaque dimanche. C'est avec appréhension et plaisir que j'attends son message et celui- ci ne tarde pas à arriver…
Cette fois encore, beaucoup d'accessoires sont demandés : pinces à linge, préservatif, bougie longue, dictionnaire et règle plate…
« Tu porteras comme coiffure des couettes… »
Je me doutais que j'allais être surprise mais là, mon Maître me surprend encore !!!
Une nouvelle angoisse m’envahi et me tient et je « gamberge » comme mon Maître aime à me l'écrire…
Dans la journée, nous échangeons beaucoup de mails, j'essaie de ne pas trop penser à notre rencontre et j'essaie de me changer les idées avec notre échange épistolaire, mais mon Maître me demande de me munir de fruits pour notre soirée…
Je pense qu'une nouvelle idée lui est venue dans l'après-midi, et alors que j'étais moins apeurée, voilà à nouveau cette appréhension qui me tenaille… mon Maître est très fort pour me faire ressurgir mes angoisses !!!

21 heures, j'ai tout préparé, je me tiens prête, nue avec mon collier et mes couettes, je me sens ridicule, mon Maître a encore gagné…
Notre première demi-heure se déroule bien, discussion et petites anecdotes sur notre journée, je sais que mon Maître fait cela pour que je ne stresse pas trop et il essaie de me mettre « en condition ». Finalement, et lorsque je m'y attend le moins, il me fait une demande :
« je t'avais demandé de faire quelque chose lors d'une vidéo et tu ne l'as pas fait, alors tu vas le faire maintenant…
Je veux que tu te retournes, que tu te penches et que tu écartes bien tes fesses car je veux voir ton petit trou plissé, je veux te connaître enfin plus intimement !!!
 »

Je me redresse, je commence à trembler et mon cerveau me dit « NON », je me mords les lèvres, je panique, je ne peux pas faire cela !!!
Mon Maître me parle avec patience, me dit que je suis assez forte pour le faire et que si je veux lui montrer que je lui appartiens, il faut que je le fasse, que je passe cette barrière...
Après une longue minute, je me lève, me retourne, me cambre et je le fais !!!...
Je me rassois et là, je commence à pleure et je ne peux pas retenir mes larmes… l'émotion est trop forte, le stress, la peur et mon extrême pudeur ont raison de moi…
Mon Maître me demande de m'exprimer, de lui dire « pourquoi », et moi je ne peux pas… rien ne sort de ma bouche sauf mes larmes qui coulent…
Il me rassure, me parle et je commence à me calmer… il a sur moi une grande influence et il arrive à canaliser mes pleurs.

Après cette « crise », je suis plus sereine, plus calme et il me demande si je suis prête à un autre défi. Je crois que mon lâcher prise commence à être vraiment total car je lui répond par l'affirmative.
- « Mets une pince à linge à chaque téton, bien au bout… tu as mal ? »
- « Oui Maître, c'est assez douloureux »
- « Maintenant, avec la règle, tu vas taper sur cette pince pour qu'elle se décroche toute seule !!! »
Je le fais sur le sein gauche, et lorsque la pince se décroche, une douleur fulgurante me prend, une grimace se dessine sur mon visage.
Pour le sein droit, je devais le faire avec la main gauche. Maladroitement,  je le fais mais je n'y arrive pas. La douleur est là et je recommence plusieurs fois, je n'y arrive toujours pas et j'ai de plus en plus mal !
Je n'en peux plus et je demande la permission à mon Maître de la retirer, il me l'accorde et là je vois que je saigne, pas beaucoup mais la douleur est lancinante.

Nouvelle discussion pour que je puisse exprimer mes émotions et mes ressentis, mon Maître m'écoute et cela me fait du bien.
- « Bon je vois que tu es prête, encore un défi pour le plaisir de ton Maître »
- « Oui mon Maître, je suis prête »
- « Prend un citron, enveloppe le dans un préservatif et maintenant, caresses toi »
Je me caresse… cela me fait du bien, je commence à me détendre et m’abandonner…
- « Maintenant que tu es bien ouverte, insère le citron dans ton vagin, écarte bien les cuisses et fais-le »
Je penche ma caméra et je m'introduis le citron devant le regard de mon Maître… je l'ai en moi…
- « Nous allons maintenant prendre ton Maître réel en conférence et c'est lui qui te donnera l'ordre de le retirer »
- « Oui Maître »…
Mon Maître « réel » est désormais avec nous… et petite devinette pour lui :
« Heyre a quelque chose en elle, trouve ce que c'est et à l'endroit où cela se cache ensuite elle le retirera sous tes ordres »
Mon Maître réel sourit… dans la bouche ? Non… j'ouvre la bouche en grand et tire la langue et désormais il ne reste donc pas grand-chose comme endroit ayant pu accueillir le citron !!!...
Il trouve l'endroit et il me demande de le retirer et jambes écartées, je retire le citron devant mes deux Maîtres…
C’est bizarre comme sensation, je n'ai pas eu autant de gêne que je l'aurais imaginé et je l'ai fait presque facilement et sans trop de pudeur !!!...
Nous discutons tous 3 ensemble…, l'après séance est importante pour moi, cela me sert à me ressourcer dans les compliments et la fierté dont mes Maîtres me témoignent…
Je sais que j'ai encore beaucoup d'étapes à franchir, beaucoup de barrières à abattre pour combler mes Maîtres et je le ferai pour leur plaisir et pour leur montrer mon appartenance totale.

Je remercie sincèrement mon Maître pour l'évolution qu'il m'apporte et je lui dis encore que j'ai aimé et apprécié cette séance où mes émotions m'ont bouleversé.
Je le remercie enfin également de m'avoir donné une récompense en fin de séance, puisque mon Maître m'a autorisé à me caresser et avoir un orgasme, seule cette nuit…

 



04/01/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres