Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Récit d'une rencontre... écrit à 4 mains

 

Depuis quelques semaines, j’échange de longues discussions avec une femelle déjà évoquée au travers de « mon journal personnel »…
Je lui ai demandé récemment de rédiger un texte évoquant notre 1ère rencontre et son initiation, selon son imagination mais aussi ses attentes, ses fantasmes ou ses craintes…
Elle a accepté, tout en me demandant que nous écrivions cette histoire – pour l’instant totalement imaginaire – « à 4 mains », rédigeant chacun son tour un nouveau paragraphe, dont voici le résultat… Clin d'œil
 

 

Après un dernier verre et une agréable après-midi en sa compagnie, il me raccompagne à ma voiture. Une dernier cigarette, sans trop d’envie de se dire au-revoir et se séparer… il s’approche de moi et soulève mon menton pour venir m’embrasser...
Toute intimidée par cet acte, je n’ose plus le regarder et mon regard fixe le sol alors que dans la seconde qui suit, il m’attrape par la main en me disant simplement « Suis-moi »...
Sans broncher, je me laisse guider à quelques pas de là, vers l’hôtel que j’aperçois alors qu’il m’accompagne et me guide, sa main sur ma nuque pour me mener jusqu’à la porte d’une chambre.
Une fois arrivés, il me donne quelques directives puis ressort de la chambre alors que sans plus attendre, j’exécute ses ordres…
Une fois entièrement dévêtue, je noue autour de mes yeux le bandeau qu’il a sorti de sa poche quelques minutes auparavant.
Me voilà en position - à genoux au pied du lit - à attendre son retour… pas si patiemment que ça !...

(à suivre…)

De retour dans la chambre, j'observe la femelle dans la position que je lui avais indiquée, contemplant sa nudité, remarquant ses tétons dressés et souriant de la voir tête baissée...
Je lui explique l'utilité d'un « safeword » et lui demande de me faire part du sien, espérant néanmoins qu'elle n'aura pas besoin de l'utiliser...
Après cela, j'ouvre mon coffre à jouets pour en sortir quelques accessoires…
(à suivre…)

Après nous être mis d’accord sur mon « safeword », mon corps et parcouru d’un frisson des plus agréables. Je sens le long de mon dos une douce caresse mais pas des plus rassurantes, ne sachant pas à quoi j’ai à faire !
Je sens l’objet du plaisir remonter à mon cou, puis venir caresser ma joue et me relever la tête alors que j’entends alors sa voix me murmurer de me détendre et de me laisser aller....
Je réponds par un simple ok… un silence, un soupir qui en disent long...
(à suivre…)

A peine eut elle finit de prononcer ce mot dont j'ai horreur que je pris une poignée de ses longs cheveux bouclés pour lui renverser la tête en arrière et lui asséner une gifle non retenue... lui murmurant simplement « on ne dit pas ok, c'est compris cette fois ?... »
Je sortis ensuite les menottes métal de mon coffre et y enserrais ses poignets, alors que je sentais son corps se mettre à trembler et sa respiration s'accélérer...
(à suivre…)

Confuse, c’est un timide « oui » que je réponds…
Cette claque m’a remise à ma place et m’a fait comprendre que je ne devais pas jouer avec lui !
Menottée, je me retrouve face à un homme, un Maître intransigeant. Les règles sont simples, il ordonne et j’obéis !...
Voilà comment je me retrouve debout, face à lui, jambes écartées afin qu'il puisse vérifier une petite chose… et c'est en passant un doigt dans mon intimité qu'il constate effectivement que tout ceci, malgré mes craintes, ne me laisse pas différente…
(à suivre…)

Mes doigts effleurent ses lèvres puis commencent à s'agiter - de plus en plus vite - sur son clito que je sens gonfler. Sa respiration s'accélère, elle commence à haleter et ne peux retenir un gémissement et un sursaut lorsque 2 de mes doigts la pénètrent... enfin !...
Mes doigts la fouillent et en même temps, je continue de jouer avec son clito avec mon pouce...
Je sens qu’elle a envie de se lâcher mais n'ose encore pas car elle me connait si peu !...
J’introduis un 3ème doigt en elle, puis un 4ème... elle a peur que je veuille la fister car elle n’a jamais vécu cela...
Je lui tire les cheveux et murmure dans son oreille... « Je t'interdis de jouir... préviens moi quand tu seras proche de l'orgasme... »
Elle est toute à moi, incapable de se reconnaitre mais répond timidement... « oui Maitre »...
(à suivre…)

Ma peur ce transforme petit à petit en plaisir, je commence à me détendre, à me laisse aller… peut-être même un peu trop…
Le plaisir monte de plus en plus, l’excitation est bel et bien là, tellement là que je ne la contrôle plus et sans prévenir mon maître, je me laisse aller à jouir...
Il s’arrête net et me demande ce que je suis en train de faire et c’est sans savoir ce qui m'attend que je lui réponds que je suis en train de jouir....
(à suivre…)

Je la fixe dans les yeux, la forçant de ce fait à baisser son regard vers le sol. Elle comprend immédiatement qu’elle va probablement être punie pour ne pas avoir su se retenir….
D’une voix grave et autoritaire, je ne prononce que ces quelques mots : « tu vas être punie par là où tu as pêché, j’espère que tu es consciente de mériter cette punition ? »
Elle répond timidement « Oui Maître »…
(à suivre…)

L’ordre résonne subitement à mes oreilles : « Mets-toi à 4 pattes, mains et genoux bien écartés, tête baissée et fesses bien relevées »…
Alors que je m’exécute, je l’entends chercher quelque chose dans son coffre à jouets, ouvrir un paquet alors que mes appréhensions reviennent comme lors de mon entrée dans cette chambre…
(à suivre…)

Mes mains se posent sur ses fesses, les caressent puis les malaxent et les écartent soudain pour introduire un objet inconnu dans son anus. S’interrogeant sur cet objet qui s’enfonce en elle, elle retient un cri de douleur, comprenant subitement que c’est finalement une bougie qui lui déchire la rosette !
Ma voix résonne alors dans les oreilles : « Voilà une situation qui illustre bien que tu as le feu au cul petite chienne ! Serre les fesses car si la bougie en est expulsée avant 10 minutes, je te la ferai nettoyer avec ta langue… c’est compris ? »
Tétanisée et avec l’envie de pleurer, elle répond simplement « Oui Maître »…
(à suivre…)

 



27/07/2016
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres