Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Weekend chez mon Maître

Bonjour à toutes et tous…

Que dire de ce weekend, si ce n’est qu’il avait bien commencé et que j’avais hâte d’être avec mon Maître et de faire tout ce qu’il avait prévu ?...
Mais c’est souvent quand on prévoit les choses que rien ne se fait comme on le désirait ou l’espérait…

Vendredi matin, mon Maître m’avait dit de porter ma robe bleue à fines bretelles et mes boules de geisha pour aller au travail, bien entendu sans sous-vêtements et après mon travail, j’ai pris le train pour le rejoindre. Il m’attendait sur le quai de la gare et a vérifié dès mon arrivée que je portais bien mes boules…
Arrivée chez lui, je me suis dirigée tout droit vers sa chambre où je me suis aussitôt déshabillée, comme il me l’avait demandé le matin par texto puis j’ai rejoint mon Maître qui m’attendait au salon, dans son canapé…
Je me suis assise près de lui et N/nous avons échangé quelques baisers, quelques caresses… ma main ne tardant pas à se diriger vers son sexe que j’ai senti déjà bien dur à travers son caleçon…
Un signe de sa part et je m’agenouille à ses pieds, entre ses jambes… je sors son membre tendu, le prends dans ma bouche et le caresse de ma langue…
Je le sens frémir et j’accentue mes mouvements de va-et-vient en le prenant entièrement dans ma bouche… je le suce, le tète, le caresse de ma langue et de mes doigts jusqu’à ce que mon Maître explose dans ma bouche… un régal !...
Je suis restée un petit moment ainsi, assise entre ses jambes à le regarder puis me suis relevée et assise à côté de lui. Il a pincé mes tétons, toujours très sensibles, tout en jouant avec la ficelle de mes boules de geisha toujours en moi… supplice délicieux…
N/nous avons ensuite pris l’apéro puis mangé et regardé la télé avant de partir vers la chambre…
Baisers parfois tendres, parfois plus sauvages sur mes lèvres et mes seins qu’il mordille et le voilà entre mes cuisses, sa langue sur mon clito qu’il suce, lèche ou mord alors que ses doigts agacent mes tétons… jusqu’à ce qu’une onde de plaisir m’envahisse et que je me sente au paradis…
Mon Maître m’a ensuite annoncé qu’il allait me laisser quelque peu frustrée pour la nuit mais que Lui devait néanmoins prendre son plaisir… et me voilà donc à nouveau à l’œuvre pour lui offrir encore une gâterie…
Une fois mon « devoir » effectué, il a sorti sa paire de menottes métalliques et ma laisse… alors que je me demandais bien ce qu’il allait en faire !...

Il a passé mon poignet dans une menotte et a attaché l’autre… à la ficelle des boules de geisha toujours en moi, alors   qu’il procédait de même en y crochetant ma laisse dont l’autre extrémité   était fixée à la tête du lit !... Je me suis bien demandé si j’allais réussir à dormir ou passer une nuit   blanche mais j’ai finalement réussi à m’endormir… contre lui et dans ses bras !…

 Sommeil-attache001.jpg
Sommeil-attache002.jpg 

Samedi matin, N/nous prenons le petit-déjeuner ensemble puis partons faire quelques courses pour les repas du weekend et en parcourant les rayons, je vois un œuf vibrant à télécommande et sachant que mon Maître a envie de cela depuis déjà quelques temps, je n’hésite pas une seconde à le mettre dans notre chariot…

De retour chez lui, je vais directement dans la chambre pour de suite à nouveau me déshabiller - ce qui devient désormais presque instinctif – et retirer mes boules de geisha, à la demande de mon Maître et pendant qu’il range les courses… A peine l’avais-je rejoint au salon qu’il me tendit l’œuf afin que nous   puissions l’essayer !... Durant tout l’apéritif et la préparation du repas, mon Maître ne s’est pas privé de s’amuser avec la télécommande afin de tester les différents modes de vibrations de l’œuf, tout en pinçant parfois mes tétons ou encore me claquant   les fesses avec sa main… j’en frémis encore !...


Oeuf-vibrant.jpg


Après le repas, petite sieste dans les bras de mon Maître… jusqu’à mon réveil au moment où l’œuf s’est remis à vibrer… mon Maître ayant prévu une sortie pour l’après-midi…

N/nous avons donc pris sa voiture pour N/nous rendre dans une ville proche de celle de mon Maître mais qui a fait ressurgir quelques mauvais souvenirs dans mon esprit…
N/nous nous promenons un peu, main dans la main, jusqu’à ce que nous arrivions à un point de vue panoramique, décor magnifique dans lequel mon Maître a l’intention de faire quelques photos coquines…
Un promeneur à VTT est présent sur le lieu et N/nous attendons qu’il en reparte et N/nous commençons la série de photos, pour laquelle j’ai de moins en moins de mal à me déshabiller…
Au terme de cette 1ère série, mon Maître me guide vers un autre endroit afin de faire de nouvelles photos au milieu du vignoble… et j’avoue que j’y prends goût !...

Retour chez mon Maître et à partir de là, je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé mais tout a dérapé… mes mauvais souvenirs réveillés dans l’après-midi, incompréhension, manque de dialogue, je ne saurais expliquer ce qui est venu ternir la suite du weekend… L
Après une assez mauvaise nuit, le dimanche s’est déroulé en demi-teinte et je n’ai donc pas grand-chose à en dire, hormis que la douche matinale a été très agréable, prise avec mon Maître avant q’il me fasse agenouiller à ses pieds pour lui offrir une nouvelle gâterie se terminant pour la 1èr fois par son explosion sur mon visage, que j’ai fort apprécié aussi…

 

Le récit du weekend vu par mon Maître est à lire ici : //dsp.blog4ever.com/weekend-mitige-et-nouvelles-interrogations

 



01/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres