Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

4eme rencontre...

Pour cette nouvelle fois, rendez-vous avait été pris pour mardi… 11h30, cette fois-ci à Orange, comme pour N/notre toute 1ère rencontre !...
Mon Maître m'avait demandé d’arriver en robe (un jour ça sera peut-être « survêt/baskets »… humour !...)
Ca sera cette fois juste pour la journée car je n’aurais pu me libérer pour la nuit (la vie est parfois vraiment trop nulle !...) mais je dirais que c’est mieux que pas du tout car je vais le revoir et qu’IL me manque énormément car même s’il est très présent, le réel… j’en ai vraiment besoin aussi !...
Me voilà sur la route et mes pensées vagabondent. Il m'a promis de nouvelles sensations, de nouveaux caps à passer… vais-je y arriver ?....
Orange, je me gare sur le lieu de rendez-vous, mon Maître n’est pas arrivé mais Il ne devrait pas tarder..... et voilà que 5 mn plus tard, sa voiture se gare juste à côté de la mienne…
Toujours de supers sensations quand je le vois....... je sors de ma voiture…. le bonjour n’est toujours pas comme je le ne voudrais (promis, un jour j’y arriverai !...), petit papotage, petite cigarette puis Il ouvre son coffre, sort mon collier…. toujours un moment intense quand il touche mon cou, qu'il se referme etqu'il prend place.... fière de le porter, petit sourire…. « merci Maître...... »


Petit tour en ville à la recherche d’un restaurant, la rue piétonne, beaucoup de commerces sont fermés. O/on marche en regardant les vitrines et en papotant de tout et de rien (ben, de N/nous….) et trouvons un restaurant au cadre apparemment sympathique. N/nous rentrons, allons N/nous installer à une table, je tire la chaise pour que mon Maître s’installe et je me mets en face.... oups, j’ai mes fesses au frais sur la banquette et esquisse un petit tortillement avec un sourire......
Mon collier, oui on va en parler un peu en fait…. il ne me gêne pas du tout, je suis à l’aise aussi, contente de l’avoir et fière de le porter......
Le restaurant se rempli, du monde à droite, du monde à gauche, mon Maître sent mon malaise (je savais que j’allais avoir une épreuve à franchir avant la fin du repas et la fin arrive à grand pas….)
Il attrape son téléphone et m’envoie un texto..... « va aux toilettes, prends ton sac, ton téléphone puis quitte ton soutien-gorge, prends une photo et envoies la moi avant de revenir !.... »
Je passe du blanc au rouge, le rouge étant resté un petit moment…. regard à droite, à gauche, pas un mot (dans ces moment-là, je ne peux rien dire…. il faut juste que j’intègre ce qu’Il me demande….) et ce n’est pas évident.... je trouve l’excuse que tout le monde va aux wc (ben oui, ils ont tous choisi ce moment pour y aller…) et bien-sûr, les wc sont au fond de la salle.....

Je prends mon courage à 2 mains, attrape mon sac, mon téléphone et hop...... (oui, avant cela j’ai bien essayé de négocier mais bien-sûr, ça n’a pas marché !...). J’arrive aux wc, me déshabille, quitte mon soutien-gorge, je prends la photo et hop, je l’envoie à mon Maître....
Je remets ma robe, mon petit gilet, le soutif dans le sac et retour à la table.... petit sourire gêné et là, mon Maître me dit..... « je crois bien que le gars à côté de moi a profité de la photo sur mon écran... »

 

Photo supprimée à la demande
de soumise Elisa

Retour au rouge écarlate et mon Maître continue avec « tu vois c’était simple à faire.... » (Mais bien sûr…. très simple !)
N/nous finissons le café et quittons le restaurant....

N/nous sortons du restaurant, il fait froid et un vent d’enfer passe sous ma robe (j en dirais pas plus…. Clin d'œil), moment complice où N/nous rigolons et où mon Maitre me dit « je vais rajouter plein de choses dans ton journal de progression...... »
Retour à l’hôtel, mon Maître prend la chambre, va chercher son coffre à jouets (oui…. le coffre où il y a des choses que j’aime….) et N/nous voilà dans la chambre…. où je me sens un peu perdue, comme à chaque fois (ça aussi ça viendra…. que je trouve ma place directement !.... )
Mon Maître doit le sentir et Il prend les chose en main (j’adore !!!), commence par m’embrasser, à malmener mes seins (j’adore ça aussi….), à me toucher un peu partout puis me pousse en direction du lit, les mains en hauteur en me disant de ne plus bouger (moment très compliqué pour moi…. ne pas bouger !...).
Mes yeux se ferment, le vide se fait en moi et je me tortille..... une claque sur mes fesses tombe, puis une 2ème et sa voix qui me murmure « je t’ai dit de ne pas bouger » ...... oups je ne bouge plus.... le bandeau se met en place, je respire (oui, dans ces moment-là j’oublie toujours de respirer….), les menottes sont mises alors que mon Maître m’installe sur une chaise et me murmure « es-tu prête?  As-tu toujours envie?
- Oui Maître 
» est ma réponse….. comme si un jour j’allais dire non…… Clin d'œil 

Mon Maître joue avec ma langue, mes seins...... ses   doigts trifouillent mon intimité et j’ai droit à un « tu es toute mouille ma s……...... »   (ben oui Maître, je le suis…..), ajoutant que j’ai l’interdiction de jouir   (dans ces moment-là, je le hais toujours autant !...)
  Il s’éloigne puis revient, me fait attraper mes seins avec mes mains et j’entends   le déclic de l’appareil photos. Je ne pense plus à rien, ne réfléchis plus,   je suis juste à son écoute, je suis Sienne et je me sens Sienne......
  Un briquet s’allume (hummmmm…. ça veut dire bougie…..) et depuis notre   dernière rencontre où j’avais énormément apprécié cet instant, je me dis que je   vais y avoir à nouveau droit......
  A   mon oreille, mon Maître me murmure de lever la tête et de la garder en   arrière.... je m’exécute bien sûr sans chercher à comprendre (oui, j’ai cette   faculté ne pas chercher à comprendre et juste faire ce qu'Il me demande….).
  La tête en arrière, mes mains qui soutiennent mes seins et entre je sens   quelque chose s’y glisser…. oulala, la chaleur sur ma gorge…. Bon, j’ai la   bougie entre les seins…. ne pas bouger (toujours compliqué pour moi….) mais   je ne bouge pas et la cire commence à couler….. moment intense aussi….. j’adore cette   sensation de chaud mais qui ne brûle pas…..
  « Ouvre la bouche Elisa »…..   la bougie s’y glisse, la cire tombe sur mes seins, moment intense.... ne pas   ouvrir la bouche pour ne pas faire tomber la bougie (juste une pensée suite à   laquelle je me dis que même si elle tombe, mon Maître la rattrapera….),   confiance absolue….. oui, j’ai totale confiance en lui, alors que ses mains,   ses doigts, sa bouche….. tout ce mélange.....

Nouvelle   sensation….. des pinces à mes seins et des plumes qui font leur apparition.....   comment dire.... chatouillement, douceur, agréable sensation après la chaleur   de la cire (je découvre toujours des sensations que je ne connaissais   pas)..... merci Maître pour toutes ces découvertes qui sont nouvelles......

 

Photo supprimée à la demande
de soumise Elisa

 

Photo supprimée à la demande
de soumise Elisa

 

    

Photo supprimée à la demande
de soumise Elisa

 

Photo supprimée à la demande
de soumise Elisa


Mon Maître me fait quitter mes chaussures et mes bas.... face à la porte et me fait mettre sur les pieds, pointes relevées (dur dur de garder l’équilibre !....) et de ma petite voix, je lui demande si je peux appuyer ma main au mur….
Il me répond affirmativement et arrive alors un soulagement en moi…. comme ça, ça va être possible !.....
Et là, sa voix à mon oreille me murmure « tiens la pause, autrement ça va brûler…. (dans ma tête, c’est clair que je vais avoir les bougies sous les pieds…)
Et oui…. je ne me suis pas trompée…. ça chauffe et je me concentre sur la pose pour ne pas bouger, ne pas descendre les pieds et rester comme ça...... j’y suis plus ou moins arrivée......

 

Toujours assise sur la chaise, les mains toujours menottées, j’ai enfin mon Maître en bouche…. j’adore ces moment-là et je m’applique…. j’aime sentir son sexe et jouer avec ma langue, mes lèvres…. sans mettre les mains car Il n’aime pas ça..... mais je me délecte, jusqu’à ce que Sa voix arrive, douce et murmurant « ça suffit Elisa...... »…… et ça arrive plusieurs fois.... et toujours son « ça suffit Elisa..... »

Fin..... le bandeau est enlevé, retour à la demi réalité…. Je passe à la salle de bain pour enlever la cire sur mon corps.......

 

Sortie de la salle de bain et retour du bandeau sur mes yeux…. mon Maître me guide sur le lit et me fait allonger sur le ventre….
Il me murmure à l’oreille « veux-tu prendre l’oreiller pour étouffer tes cris ?.....
- Non Maître »…. Puis, « oui Maître »…. et je me cale la tête dans l’oreiller….. car je sais ce qui m’attend !.....
D’un geste brusque, mon Maître m’écarte les jambes.... ses mains sur mes fesses, me caressant et me demandant si je suis prête à compter..... (oui, je dois recevoir 16 coups de cravache pour dépassement de consommation de cigarettes et une étourderie….)
« Oui Maître, je suis prête » a été ma seule réponse......
De petits coups tombent…. plus des caresses que des coups (mais oui, mais..... je compte….) et petit rire de mon Maître qui me dit « non, là, inutile de compter..... » (je m’en doutais en fait !....)
Le premier coup….. oui, le premier vrai coup tombe…. et me voilà à compter ce qui s’est avéré être de petits coups mélangés à ses mains qui étaient caresses avec de vrais coups....
Arrivée au 15ème, je me dis « encore un et c’est fini » (mais en fait, j’aime ça, et la cravache…. perso, c’est pas une punition !....)
Le 17ème coup est là et bien sûr, je me suis tortillée un peu…. oui, juste un peu…. puis il y en a d’autres, mon Maître est allé jusqu'à 20…… pour mon plaisir.......
Merci Maître (en espérant qu’Il en a pris autant que moi !....)

 

Changement de position (entre temps, j’ai toujours des bisous, des caresses, des câlins….), Il m’installe avec les fesses bien relevées....... aïe, mon Maître va travailler quelque chose qui est encore très serré.......
Il y va doucement mais sûrement…. nouveau joujou que je sens entrer en moi….. alors qu’Il me murmure « détends-toi, relâche toi…. »
J’essayes mais bon….. ben vous en saurez pas plus car le reste, c’est entre lui est moi…. sourire taquin.......

 

Je suis toujours allongée sur le ventre.... et je la sens se poser en bas de mon cou, je le sens, elle est là...... la roulette !....
J’adore….. elle descend, du haut de mon dos jusqu'à la plante de mes pieds…. un, puis l’autre….. puis sur mes cuisses, mes mollets…… elle remonte et  redescend….. moment intense aussi….. des petits (pas si petits que ça…..) picotements sur tout mon corps…. et  mes fesses y passent aussi.....
Puis retour de ses doigts qui passent à l’action…. toujours avec l’interdiction de jouir….très dur et je demande à mon Maître d’arrêter…. je ne plus me retenir !....
MON MAÎTRE se colle à mon oreille en me disant « ne jouis pas…. je te l’interdis !.... »
Oui…. Il je le hais dans ces moment-là mais ça, Il le sait et le lui dit......
Mais non, je ne jouis pas........ et il me murmure « je suis fier de toi ma perle...... »
Ahlàla…. La fin reste entre lui et moi..... sourire coquin....

Merci Maître pour cette nouvelle journée passée à vos pieds…
Votre Elisa….



29/12/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres