Mon journal personnel - Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Mon journal personnel

Je me décide enfin à ouvrir cet espace qui devrait être un journal personnel que j’essayerai de remplir au fil de mes visites sur le web et dans l’univers BDSM, au gré de mes recherches, de mes discussions
ou peut-être de mes rencontres…


Ce projet de journal est en moi depuis la création de ce blog mais pour y
écrire quoi au juste ? Ne risque t-il pas de se substituer à la rubrique
consacrée à « Mes récits et fantasmes » ? Ne risque t-il pas d’interférer
quelque peu avec la rubrique consacrée aux « Paroles de soumises » ?
Ne risque t-il pas de reprendre les sujets qui seront peut-être un jour
développés dans l’espace « Forum » ?

Je n’ai encore aucune réponse à ces questions…
peut-être viendront-elles
naturellement au fil du temps…


En tête des articles !...

Que dire de plus ???...
Cet article restera toujours en tête de "mon journal" !...

V__A6B8.jpg


06/10/2017
8 Poster un commentaire

Journée des "gilets jaunes"...

Voilà, prêt pour aller sur les routes avec soumise Louva
en manifestante de charme !...

 

Gilet-jaune02_17-11-2018.jpg

Gilet-jaune03_17-11-2018.jpg

 

Qui nous accompagne ?...


17/11/2018
11 Poster un commentaire

Une soumise "accueillante"...

Bonjour à toutes et tous

J’ai longuement hésité à publier cet article dans « mon journal personnel » plutôt que le faire rédiger à soumise Louva dans ses « paroles de soumise » mais étant encore dans l’attente de recevoir son rapport sur le weekend dernier passé ensemble (bientôt une semaine que j’attends celui-ci !...), j’ai finalement décidé de l’ajouter moi-même ici, d’autant que je n’ai rien mis de nouveau depuis bientôt un mois…

L’année dernière, j’avais publié sur le blog une vidéo sur laquelle on voyait soumise Louva se faire pénétrer par une bouteille de vin d’Alsace… la vidéo était à (re)voir ici : https://dsp.blog4ever.com/gode-alsacien
Suite à cette vidéo, de nombreux commentaires avaient été postés et l’un d’eux avait retenu mon attention, même si je n’y avait pas donné suite à ce moment-là et que nous avions oublié ce sujet depuis…
Or, il y a quelques temps, le commentaire d’un nouveau membre abonné du blog est venu me rappeler ce thème portant sur la « capacité vaginale » de soumise Louva, évoquée par le commentaire original et visant à lui faire lister l’ensemble des objets insolites et le nombre de sexes ou de godes différents ayant pénétré son antre au cours de sa vie !...

Voici donc le résultat de ce travail de mémoire qui a été réalisé le weekend dernier par soumise Louva… en espérant qu’elle n’ait rien oublié...

OBJETS INSOLITES

Objet

Moi seule

Maître actuel

Ancien(s)Maître(s)

Autre(s)

Gode

X

X

X

X

Vibromasseur

X

X

X

 

Gode « glaçon »

X

 

 

 

Concombre

X

 

 

 

Bouteille

 

X

 

 

Nombre de godes : 3

Nombre de sexes : 42

 

 


10/11/2018
7 Poster un commentaire

Nettoyage d'automne...

Bonjour à toutes et tous,

Celles et ceux qui suivent l'évolution du blog depuis plus ou moins savent que je ne cherche pas la quantité... mais plutôt la qualité de "membres" de la petite communauté de celui-ci...


Sur 106 "membres" inscrit(e)s  parmi les abonné(e)s du blog, seuls 53 recevaient les newsletters automatiquement envoyées à la mise en ligne d'un nouvel article du blog et l'habituel "nettoyage d'automne" vient donc d'être effectué... et 30 "membres" ont été supprimés !...
Ce "nettoyage" a concerné... :
- 18 "membres" n'étant pas venu(e)s sur le blog depuis le début du mois de juin ou depuis la semaine de leur inscription

- 10 "membres" s'étant désinscrit(e)s de la réception des lettres de nouveautés ou n'ayant pas ouvert les 12 dernières newsletters reçues... ce qui me laisse penser que le blog ne les intéresse plus...

- 2 "membres" n'ayant pas complété - malgré mes demandes et rappels - leurs infos de profil, ce qui est pourtant plus sympa pour la communauté...

 

Bien cordialement et sans animosité ni rancune, je vous remercie de votre compréhension...
S.


19/10/2018
1 Poster un commentaire

Fautes et indiscipline... récurrentes...



Bonjour à toutes et tous

Depuis mes vacances de l’été dernier passées en la charmante et coquine compagnie de soumise Louva qui (je le mentionne pour les récent(e)s nouveaux/elles abonné(e)s du blog…) est aussi ma perle et ma chérie « vanille », je n’avais plus rédigé de nouvel article réellement personnel sur les évolutions de notre relation et il me semble donc utile de remédier à cela… ce qui ne manquera sans doute pas de vous rappeler d’autres articles… que vous pourrez (re)voir ici…

 

https://dsp.blog4ever.com/progres-de-soumise-louva-et-interrogations (24/06/2017)
https://dsp.blog4ever.com/essai-et-mise-a-l-epreuve (02/12/2017)

 

Depuis ces 2 textes, je m’aperçois que peu de choses ont réellement changé et que certaines fautes reprochées à soumise Louva, il y a déjà plus ou moins un an, sont toujours persistantes et récurrentes…
Certes, soumise Louva connaît actuellement - depuis le début de l’été - quelques soucis personnels et professionnels que nous n’avons pas souhaité développer au travers du blog, auxquels s’ajoutent depuis quelques semaines d’autres soucis autour de sa santé… même si ceux-ci existaient déjà au tout début de notre relation et dès nos 1ères rencontres…
Je pense faire de mon mieux pour l’accompagner et l’aider dans toutes ces épreuves qu’elle traverse… sans toutefois être certain d’y parvenir et encore moins d’y réussir… mais j’essaye !...
Toutefois – et malgré toute ma compréhension et ma compassion envers elle – j’ai néanmoins de plus en plus de mal à constater qu’elle ne progresse (presque…) pas dans ses obligations et son obéissance envers son « Maître »… la question restant d’abord posée de savoir si je suis réellement un « Maître » ?...
D’après certain(e)s « bien-pensant(e)s » et certains « codes établis », je peux me donner le titre de « Maître » puisque j’ai une soumise en charge mais celles et ceux qui me connaissent savent très bien que je ne me satisfais nullement de ces étiquettes !...
Bref, je ne veux nullement parler ici des progrès déjà constatés dans les 2 textes précédemment rappelés mais plutôt de ce que je constatais et regrettais déjà au moment où ceux-ci avaient été rédigés…

Le carnet hebdomadaire de soumission :
Comme évoqué lors de la mise en ligne de celui-ci (https://dsp.blog4ever.com/semaine-64-du-08-09-2018-au-14-09-2018 ), soumise Louva ne se montre guère attentive à la rédaction de son carnet, oubliant régulièrement certaines parties ou détails qui – même s’il est vrai qu’ils ne sont pas d’importance capitale – peuvent faire défaut à la lecture du carnet, de même que sa consommation tabagique qui ne me semble pas être comptabilisée vraiment sérieusement et ressemble davantage à des « copier/coller » de semaine en semaine… depuis déjà pas mal de temps…

Les rapports de séances :
Je suis parfaitement conscient des difficultés de soumise Louva à rédiger les « rapports » que je lui demande après chaque séance ou après chacune de nos rencontres mais ceux-ci me paraissent néanmoins essentiels et incontournables dans la mesure où – même si elle me fait part oralement de ses ressentis – je pense qu’il reste indispensable d’en faire part aux visiteurs du blog et membres qui suivent son évolution et ses progrès… qu’en pensez-vous ?...
Il est certains de ses récits que je dois attendre plusieurs jours (une semaine en ce qui concerne le dernier, évoquant notre weekend du 07/10 !…) avant de les recevoir et de pouvoir m’occuper de le mettre en ligne…
Je considère cela comme une « faute » de soumise Louva, même si je comprends bien-sûr totalement qu’elle ait d’autres occupations ou obligations davantage prioritaires. Dans ce cas, je lui demande juste de m’informer du délai dans lequel elle sera en mesure d’envoyer son récit, plutôt que me dire chaque jour « je l’envoie ce soir sans faute »… ce qui a le don de m’exaspérer !...

L’obéissance à distance :
Lorsqu’elle est chez moi, soumise Louva se montre en général relativement docile et obéissante… hormis pour me « dire bonjour » par son devoir matinal au réveil… ;-)
En revanche, lorsqu’elle est chez elle et séparée de moi, elle « oublie » assez fréquemment certaines choses ou désobéit à certaines autres…
Par exemple, elle sait qu’elle doit m’envoyer une photo de son assiette principale lors de chacun de ses repas, chose que je suis néanmoins souvent obligé de lui rappeler et qui n’est donc toujours pas un automatisme…
Il en est de même pour ses tenues qui, soit par « oubli » soit par pure désobéissance ne correspondent pas toujours à ce que je lui ai demandé en amont…

Nous avons régulièrement des discussions au sujet de ces « problèmes récurrents » et lors de chacune de celles-ci, j’ai espoir de voir soumise Louva « se remettre sur les rails » mais force est de constater que cela perdure…
Dominant(e)s et soumis(e)s qui parcourez ce blog, auriez-vous des conseils à nous donner ?...
Nous lirons avec attention les commentaires que vous laisserez peut-être !...

Enfin, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore lu, le récit de notre dernier week-end ensemble vu par soumise Louva est (enfin !...) à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/inconfort-douleurs-et-nouvelles-emotions

Bien cordialement et respectueusement,
S.


17/10/2018
11 Poster un commentaire

En mode vacances...

En "mode vacances" avec soumise Louva, nous aurons grand plaisir à vous raconter celles-ci à notre retour - ou peut-être ponctuellement au cours de celles-ci - si nous en trouvons le temps et l'inspiration...

J'essayerai néanmoins de mettre en ligne les carnets hebdomadaires de soumission de soumise Louva, même si cette période de vacances a aussi pour but de l'aider à vider un peu son esprit et lui accorder quelques libertés dont elle avait peut-être un peu perdu l'habitude...  Rigolant
 

Vacances001.jpg

Bonnes vacances à toutes et tous et à très bientôt j'espère !...


09/08/2018
0 Poster un commentaire

Relâchement... et punition...

En « mode silence » et quelque peu absents depuis quelques temps, voici aujourd’hui quelques courtes nouvelles de soumise Louva…
Comme vous avez sans doute dû le lire dans nos derniers textes respectifs du milieu de ce mois, soumise Louva traverse actuellement une « mauvaise passe » due à des problèmes dans sa vie professionnelle influant sur sa santé physique et psychologique tout autant que sur la force qui la caractérisait depuis que je la connais… En pleurs
Depuis l’apparition de ces « évènements », nous vivons donc quelque peu dans une période de relâchement de sa soumission… même si j’essaie néanmoins quelque peu de la maintenir au minimum dans sa condition, sans vouloir toutefois la brusquer et encore moins la blesser, ce qui s’avère ne pas être des plus simple !...

Depuis mardi dernier, elle m’a rejoint chez moi pour une petite semaine de convalescence en vue de se reposer physiquement mais aussi de reposer son esprit tout en bénéficiant de ma présence à ses côtés plutôt que rester seule chez elle…
Il y a quelques jours, elle m’a fait une demande de « séance », réclamant d’elle-même la cravache ou le martinet mais je le lui ai refusé dans la mesure où, sa santé primant avant toute autre chose, je ne voulais prendre aucun risque pouvant s’avérer désastreux par la suite…
Ai-je eu tort ou raison… je n’ai pas la moindre idée de la réponse à apporter à cette question mais je pense néanmoins que mon choix a été le bon…
Notre semaine se déroule donc pour le moins calmement, en mode « vanille » ce qui ne fait finalement pas de mal non plus et ne nous empêche pas quelques « écarts coquins et galipettes » en privé que nous gardons donc légitimement pour elle et moi seuls, cela même si sa libido semble quelque peu en berne elle aussi…
Ce vendredi 27 juillet, j’ai néanmoins décidé de remettre un peu soumise Louva à l’épreuve d’une façon à laquelle elle ne s’attendait probablement guère…

Depuis le début de semaine, sa soumission était – comme précédemment exposé, expliqué et consenti en ce qui me concerne – quasi-inexistante malgré quelques signes ou autres habitudes légèrement maintenus…
ainsi et par exemple, lors d’un de nos apéros coquins partagés ensemble, soumise Louva m’a offert – comme c’est souvent le cas – une petite gâterie en étant à mes pieds sur son tapis…
Malheureusement, des hauts le cœur l’ont cette fois-ci amenée à rechigner à avaler la semence de son Maître qu’elle a laissé se répandre négligemment, nettoyant ensuite son forfait avec un mouchoir plutôt qu’en utilisant sa langue et ne donnant pour seule explication qu’elle n’a toujours « pas vraiment l’habitude d’avaler le nectar produit par son action buccale »…
Un autre soir de la semaine, soumise Louva avait promis de rattraper sa faute par une nouvelle gâterie à venir mais à chaque allusion de ma part sur cet « engagement », elle a trouvé une parade pour ne pas s’exécuter !...
Par conséquent, je lui ai annoncé ce vendredi qu’elle devait être punie et après lui en avoir rappelé les raisons, je l’ai conduite vers la chambre…

Au lieu de lui mettre le simple bandeau sur les yeux, je lui ai cette fois-ci demandé d’enfiler la cagoule qui m’est habituellement plus généralement destinée pour certains de nos jeux.

J’y ai ensuite ajouté le masque, doublé du bandeau sur ses yeux de sorte que seule sa bouche restait accessible…
Une fois allongée sur le dos sur le lit, j’ai attaché les poignets de soumise Louva aux barreaux et entrepris d’inscrire le motif de sa punition au feutre noir sur son ventre avant de commencer à lui infliger sa punition !...
J’ai commencé par lui présenter le membre tendu qu’elle apprécie généralement de lécher et prendre en bouche, la faisant jouer avec sa langue autour du gland avant de le lui enfoncer au fond de la gorge avec quelques mouvements auxquels elle ne pouvait nullement se soustraire, l’idée n’étant néanmoins pas de jouir ainsi et la forcer à avaler le sirop… ou du moins pas de la façon dont elle avait « l’habitude »…

Punition-pipes001.jpg


Après avoir littéralement « baisé la bouche » de soumise Louva, je me suis finalement retiré afin de sentir monter mon plaisir d’une façon plus solitaire jusqu’à me répandre sur son ventre et sur ses seins…

 

Punition-pipes002.jpg

 

Toujours soucieux que soumise Louva « prenne l’habitude » d’accepter mon nectar sans rechigner, j’ai alors détaché ses poignets avant de lui intimer l’ordre de nettoyer son corps et recueillir et récupérer tout le sirop avec ses doigts et de les lécher… ce qu’elle a finalement fait sans grimacer…

J’espère que cette expérience lui aura fait dépasser une nouvelle limite et lui aura rappelé sa condition de soumise… ce que l’avenir nous dira sans doute dans des délais assez brefs…

La vidéo de cette punition est à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/punition-de-sucette


29/07/2018
5 Poster un commentaire

Un WE vanille... et quelques explications...



Un week-end et une petite semaine – enfin, presque – avec soumise Louva…
Actuellement en arrêt de travail médical sur lequel elle et moi ne nous étendrons pas davantage, soumise Louva est arrivée chez moi en fin d’après-midi de jeudi dernier, 12 juillet où le pays tout entier fêtait les 20 ans de la 1ère victoire de l’équipe de France en coupe du monde de football… de bon augure pour la compétition de cette année où l’équipe s’apprêtait à jouer une nouvelle finale…  Rigolant

Notre 1ère soirée s’est déroulée – comme c’est assez généralement devenu une habitude – en mode totalement « vanille » qui n’intéressera donc très probablement que bien peu de monde parmi les visiteurs de mes pages… hormis peut-être les plus fidèles abonné(e)s en qualité de « membres » du blog ?…
J’avais bien prévu 1 ou 2 séances au cours du week-end – dont une séance de découverte des jeux d’aiguilles à la demande de soumise Louva – mais je dois bien reconnaître que son état de stress et de faiblesse apparents m’ont vite fait changer d’avis, afin de la protéger et la préserver de tout risque d’aggravation de sa santé morale ou physique…

Dimanche, nous nous sommes rendus dans une salle où était diffusée la finale de la coupe du monde de foot devant environ 2000 personnes. A l’entrée, il nous a été proposé un maquillage du drapeau français sur les joues et j’en ai profité pour demander à la jeune femme s’en occupant d’apposer aussi ces traces de couleur sur le corps de soumise Louva, ce qu’elle a fait avec un air aussi amusé que légèrement gêné…  Clin d'œil
De retour chez moi après la victoire, j’ai immortalisé cela en photos, regrettant toutefois de n’avoir pu aller en centre-ville chercher une occasion d’y exhiber ces marques de soumise Louva aux yeux des centaines de personnes fêtant un nouvel évènement historique, 20 ans après la toute 1ère fois !...

 

Mondial2018_001.jpg

 

Mondial2018_002.jpg


Le reste du week-end a été également particulièrement « calme » pour soumise Louva et moi-même, sans nous avoir toutefois empêché quelques moments de tendresse partagés et autres galipettes…

J’espère que ce récit, pour le moins inhabituel dans son genre ne vous décevra pas trop et j’espère surtout voir soumise Louva sur la voie d’un rapide rétablissement afin de pouvoir vous faire profiter de moments sans doute davantage croustillants…

Merci de votre compréhension et à bientôt…

La courte explication de soumise Louva est à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/absence-ponctuelle


17/07/2018
6 Poster un commentaire

Limites atteintes... ou à dépasser ?...



C’est avec un peu de retard dû aux obligations professionnelles de soumise Louva et moi-même que vous allez pouvoir découvrir nos visions respectives de notre dernier WE passé ensemble, pour cette fois-ci chez soumise Louva où je suis arrivé le vendredi en fin d’après-midi…
L’activité essentielle de notre weekend ayant été notre soirée du samedi passée en club libertin, je ne mentionnerai que cela dans le présent récit, laissant ma chère et tendre soumise raconter le reste du weekend dans son propre rapport…

Nous avions décidé dans la semaine que nous sortirions dans un sauna libertin de sa ville où nous étions déjà allés l’été dernier sans qu’il ne se passe rien tant le lieu était ce jour-là peu fréquenté et surtout par bon nombre d’hommes seuls alors qu’à cette période, soumise Louva ne semblait pas encore prête à être partagée entre un tiers et moi-même… ce qui me semblait différent jusqu’à cette nouvelle sortie…
Nous sommes entrés dans le club vers 21h et, même s’il s’agit d’un sauna où l’on se dévêtit généralement dès l’entrée, il est autorisé de rester habillés au bar le temps de consommer quelques grignotages autour de charcuteries et fromages pendant que le lieu se remplit peu à peu…

 

Après cette 1ère collation, nous nous rendons au vestiaire où soumise Louva s’enroule dans le paréo lui ayant été remis à l’entrée alors que je n’ai moi-même plus qu’une simple serviette nouée à la taille…
Nous partons visiter les lieux, peut-être un peu trop sombres à notre goût et arrivons dans une pièce où se trouvent des douches et un jacuzzi pouvant accueillir une dizaine de personnes et dans lequel il reste 2 places libres…
Nous profitons des bulles et je discute un peu avec l’homme d’un couple qui semble être habitué des lieux mais je n’ai pas l’impression qu’il soit partageur et prêt à quelques jeux à plusieurs…
Une autre de mes déceptions à ce moment-là est que soumise Louva ait gardé ses lunettes car j’aurais aimé profiter de ce grand bassin pour lui faire dépasser une de ses limites que je connais et dont je sais qu’elle est prête à tenter de franchir la barrière… c’est-à-dire la maintenir un certain temps sous l’eau en apnée afin de la faire progresser dans les jeux de contrôle de sa respiration, ce qui s’avère néanmoins impossible pour cette fois-ci…
Nous sortons du jacuzzi et passons sous la douche alors que soumise Louva ne prête aucune attention aux regards pouvant se poser sur elle, ne ressentant visiblement – comme à son habitude – aucune gêne à être regardée dans son plus simple appareil…


Nous reprenons notre visite des lieux qui nous mène vers une sorte de labyrinthe qui se termine par une minuscule pièce noire dont les parois l’entourant sont munis de trous qu’on appelle glory-hole…
Je fais asseoir soumise Louva sur le banc et lui présente mon membre qu’elle s’empresse de prendre en bouche, lécher et sucer avec avidité quand j’aperçois un autre sexe tendu se présenter dans l’un des trous,’invitant naturellement soumise Louva à s’en saisir et le prendre en bouche, ce qu’elle fait sans rechigner…
J’aime particulièrement la voir sucer ce sexe inconnu, sans que nous ne sachions « qui est au bout » et j’adore en voir se présenter un 2ème que soumise Louva entreprend également, alternant entre les 2…


Ce petit moment récréatif terminé sans que je n’ai poussé ma soumise à aller jusqu’à faire jouir les 2 inconnus, nous retournons vers le jacuzzi où nous sommes seuls avec un autre couple qui ne tarde par à en ressortir. Ma tendre soumise est dans mes bras, allongée sur moi alors que je caresse sa poitrine hors de l’eau car une femme et 2 hommes nous rejoignent. Ils ne prêtent aucune attention à nous et très vite, la femme se met à sucer un de ses partenaires alors que l’autre la fouille sauvagement en position de levrette… Mmmm
Cela semble exciter soumise Louva qui se tourne alors, m’invite à me rehausser un peu et me prend en bouche avec délectation… sans encore cette fois-ci sembler gênée qu’on puisse la regarder officier !...

 

Nous ressortons et nous dirigeons jusqu’à la petite salle BDSM que nous avions déjà repérée… soumise Louva sachant parfaitement qu’elle va sans doute tester pour la 1ère fois de sa vie la croix de Saint-André…
La salle est équipée de cette croix, mais aussi d’une sorte de balançoire suspendue au plafond et permettant d’installer une soumise dans la position d’un fauteuil de gynécologue et enfin d’un grand matelas permettant aussi d’attacher une proie bras et jambes écartés et totalement offerte…

Nous entrons dans la salle, je referme la grille et ôte le paréo de soumise Louva avant de l’attacher fermement sur la croix… avec la ferme intention de ré-ouvrir la grille et laisser entrer tous ceux qui pourraient en avoir envie…
Je parcours son corps, alternant caresses et frappes sur ses seins puis descend le long de son ventre pour aller fouiller son intimité et déguster son abricot… que je suis surpris de trouver très peu juteux !...
Elle qui aime être exhibée, j’ai sur le moment un peu de mal à comprendre qu’elle ne soit pas plus excitée que cela par la situation et alors que 2 ou 3 hommes sont de l’autre côté de la grille en train de mater la scène en se caressant sous leur serviette…
Je demande alors à soumise Louva si elle veut que j’ouvre la grille et laisse entrer ces hommes mais elle me répond par un refus qui, s’il ne me blesse nullement, me déçoit néanmoins un peu…
Soumise Louva m’avouera plus tard qu’elle avait peur du fait de se sentir ainsi exposée mais surtout totalement immobilisée et sans aucune possibilité de se défendre ou de fuir alors qu’elle ne risquait rien d’autre que quelques caresses ou tout au plus de sentir quelques doigts en elle, la position sur la croix ne permettant guère de la pénétrer autrement…
Tout cela m’a un peu déçu et peut-être n’aurais-je pas dû lui demander son avis et ouvrir la grille, ce que je ferai probablement lorsqu’une autre occasion se présentera !...

Cette expérience m’a également fait renoncer à attacher soumise Louva exposée et offerte sur le matelas – toujours avec l’idée d’ouvrir la grille – mais dans ce cas, elle aurait été confrontée à bien davantage de choses qu’en étant sur la croix… même si l’idée de la voir avec un sexe en bouche et un autre dans chaque main pendant que je la pénètre me plaît aussi beaucoup !...

Nous sortons de la pièce et montons jusqu’au 3ème étage du club où nous trouvons un couloir totalement noir. J’invite soumise Louva à me suivre mes elle y renonce malgré l’invitation conjointe de quelques hommes présents. Je la laisse un moment seule pour parcourir le couloir à tâtons au bout duquel se trouve un nouveau glory-hole et je regrette que soumise Louva ne m’y ait pas accompagné car cette fois-ci, elle aurait sans doute eu davantage de queues à entreprendre…

 

Nous parcourons à nouveau les couloirs, jouons les voyeurs devant une pièce ouverte où se déroule un trio et soumise Louva choisit une pièce dont la porte peut être verrouillée, ce qui ne me dérange finalement pas plus que cela. La pièce est totalement entourée de grands miroirs couvrant tous les murs, ainsi que 2 autres accrochés au plafond… Mmmm
Je prends grand plaisir à caresser et déguster ma soumise et chérie un long moment puis la fait placer en position de levrette pour la prendre sauvagement tout en lui tirant les cheveux pour ramener sa tête en arrière et ainsi l’obliger à profiter du spectacle offert par les miroirs des murs…

Nous redescendons ensuite au bar du club où il n’y a plus grand monde et reprenons une consommation que nous dégustons dans un canapé alors que j’écarte un peu le paréo de soumise Louva, libérant sa poitrine afin que tout le monde puisse profiter de la vision de ses seins et c’est également ainsi que nous rejoignons le vestiaire avant de quitter le club… aux environs d’1h30 du matin…

Même si soumise Louva dit ne pas connaître ses limites, peut-être en avons-nous découvert une lors de cette soirée et j’espère pouvoir la lui faire dépasser bientôt tant j’aimerais la voir « en mode chienne »  et avec un autre homme… et peut-être même un jour plusieurs !...

 

Le récit de soumise Louva est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/week-end-soft-et-gentiment-libertin


08/06/2018
2 Poster un commentaire

Puceaux et / ou fantasmeurs...



Pour ce weekend de Pentecôte, soumise Louva devait venir passer 3 jours chez moi… sans que nous ne sachions trop comment allait se dérouler ce séjour dans la mesure où nous avions eu quelques désaccords et frictions sur différents points au cours de la semaine… même si nous étions néanmoins et l’un comme l’autre  impatients de nous retrouver après 2 semaines de séparation…  Déçu
Les grèves de la SNCF n’ayant guère arrangé la situation, j’ai dû aller chercher ma perle dans une autre gare où la déposait un car de transport régional et nous sommes enfin arrivés chez moi aux alentours de 20 h…

 

A la descente de son bus, j’ai eu la (désagréable !...) surprise de voir que soumise Louva était vêtue… d’un T-shirt certes échancré sur les côtés mais sans décolleté et d’un jean’s !...
Première faute, à laquelle s’en ajoute une autre quand elle m’avoue dans la voiture avoir « oublié » de mettre ses boules en elle le matin !...
J’enrage de la voir ainsi « revenir sur les rails » comme elle l’avait pourtant promis au cours de notre précédant weekend passé ensemble mais ne lui fait pas davantage de remarques, ne voulant pas risquer de gâcher nos 3 jours à venir et même si cette situation me rend perplexe et m’amène à me sentir totalement décontenancé…

A notre arrivée chez moi, je la regarde se déshabiller dans la chambre, me demandant si elle a également commis la faute de porter des sous-vêtements et j’avoue me sentir soulagé de constater que ce n’est pas le cas… ce qui est déjà ça !...
Nous prenons l’apéritif et j’attends qu’elle « fête nos retrouvailles » comme elle sait qu’elle doit le faire à ce moment-là mais rien ne vient et nous passons donc à table…
Après le repas, soumise Louva me prodigue son habituel massage, surtout sur les pieds, les chevilles et l’arrière des cuisses et j’avoue que cela m’apaise et me détend grandement, tout en me faisant un peu oublier mes rancœurs vis-à-vis de ses fautes mais ne me faisant pas pour autant renoncer à sa punition…
Elle sait qu’elle doit recevoir 10 coups du martinet en cuir qu’elle m’a offert et que si elle les supporte, elle en recevra ensuite 10 de plus et après son massage, elle s’allonge donc d’elle-même et docilement sur le ventre, prête à recevoir ladite punition…
Après le 3ème coup, particulièrement cinglant, elle est au bord des larmes et je décide donc de remplacer le martinet par la cravache qu’elle a beaucoup moins de mal à supporter au fil du temps mais je lui annonce qu’en contrepartie, elle devra recevoir 20 coups, au cours desquels j’énumère ses fautes à chaque fois…

 

La punition terminée, elle sait aussi qu’elle devra rester frustrée jusqu’à décision contraire de ma part… ce qui n’exclut pas qu’elle doive s’offrir un petit plaisir solitaire sous mon regard, sa seule contrainte étant de s’arrêter avant de jouir… ce qu’elle fait docilement…
Pour pimenter un peu sa nuit à venir, je prends ensuite le relais en lui offrant un doux cunni… après lui avoir bien redit une nouvelle fois qu’elle devrait me prévenir lorsqu’elle se sentirait proche de l’orgasme !...
Retour dans les bras l’un de l’autre, je lui précise qu’il n’est pas certain qu’elle ait le droit de jouir le lendemain quand elle me dit...

« - Je n’ai pas joui mon Maître…
- Moi non plus… 
» lui ai-je alors répondu…

Obéissante et ayant compris mon allusion, soumise Louva s’est entreprise à me prendre en bouche et après avoir longuement profité de son action, j’ai enfin pu me déverser au fond de sa gorge, sans qu’elle ne laisse échapper la moindre goutte de mon sirop…  Langue tirée

 

Les journées de samedi et dimanche se sont encore une fois déroulées en mode « vanille », sans que je ne puisse vraiment en expliquer la raison, même si je pense que son arrivée en pantalon m’a déstabilisé plus que je ne le pensais…
Relation D/s ou vanille, ce qui m’importe le plus est toujours d’être auprès d’elle et je m’en satisfait pleinement !...

Lundi après-midi, il est prévu que je l’offre pour la 1ère fois à un autre homme. Nous avons depuis quelques semaines posté des annonces sur des sites de rencontres afin de trouver un jeune puceau (majeur bien entendu !...) à faire « déniaiser » par soumise Louva mais notre recherche reste à ce jour infructueuse…
Ce n’est pas que nous n’ayons pas de réponse aux annonces ni de contact mais bon nombre proviennent soit de personnes se disant encore puceau à 25, 28 et même 32 ans, soit de fantasmeurs qui ne donnent plus aucun signe de vie à l’approche d’une rencontre planifiée…
Certains « candidats » ne pouvant pas nous recevoir nous proposent aussi l’hôtel mais cela me paraissant un peu glauque et limitant les possibilités de scénario de présentation de soumise Louva, j’ai préféré y renoncer…
Enfin, certains autres proposent un plan en extérieur, auxquels je réponds systématiquement qu’une soumise n’est pas une pute qu’on baise à la sauvette ou sur le capot d’une voiture !...
Bref, pour ce lundi, j’ai donc décidé de faire une sorte de « compromis » entre mes exigences initiales et ce qui m’a été proposé, à savoir un jeune homme de 24 ans qui m’a dit n’avoir couché avec une femme qu’une seule fois dans sa vie…

 

Nous nous rendons dans sa petite ville, à une trentaine de kilomètres de chez moi en vue de déjeuner dans un restaurant que je connais avant de nous rendre chez l’homme en question… même si j’ai déjà quelques doutes sur le déroulement de l’après-midi car toujours sans nouvelles de cet homme…
Aux alentours de 13 h, je reçois enfin un texto de l’homme m’expliquant qu’il avait travaillé toute la nuit et venait de se réveiller…
Nous échangeons quelques textos et fixons le rendez-vous chez lui. A la fin de notre repas, je lui envoie un nouveau texto… pas de réponse… appel au téléphone… messagerie vocale… nous comprenons vite que nous devons renoncer et reprendre la route vers chez moi…

 

Sur le chemin du retour, je reprends contact avec un autre jeune homme avec lequel j’avais dialogué et qui me répond rapidement mais ne peut pas nous recevoir. Je lui demande alors s’il connaîtrait vers chez lui un lieu où nous pourrions faire quelques photos coquines de soumise Louva et s’il serait intéressé à l’idée d’y assister mais le prévenant que nous ne ferions rien d’autre que des photos,…
Ayant répondu par l’affirmative, nous fixons un nouveau rendez-vous avec ce jeune homme et reprenons la route pour nous rendre à l’endroit convenu.
A notre arrivée, sa voiture est déjà là et le jeune homme nous attend. Nous faisons les présentations… il semble très timide, peut-être à l’idée de penser que quelques minutes plus tard il verra soumise Louva lui dévoiler ses charmes…
Nous prenons le sac à dos dans lequel j’avais prévu quelques jouets en vue du projet initialement prévu et nous marchons quelques minutes en direction d’une grotte que nous avait proposé le jeune homme. Je fais le tour du lieu pour trouver l’endroit le mieux adapté à la série de photos, que nous entamons assez vite et qui amène soumise Louva à se trouver entièrement nue assez rapidement sous le regard visiblement aussi gêné que satisfait du jeune…

Nous ressortons de la grotte entourée d’arbres et j’en choisis un auquel j’attache soumise Louva bras en l’air avant de lui bander les yeux… j’adore la voir ainsi exposée et offerte, d’autant plus que cette fois, je ne suis pas seul !...
Je fais quelques nouvelles photos après lesquelles je commence à caresser le corps de ma perle en invitant le jeune homme à s’approcher et à faire de même…
Il hésite, bredouille et balbutie que cela n’était pas prévu et qu’on avait parlé simplement de photos… LOL
Je prends sa main et la pose sur le sein de soumise Louva en le rassurant et en lui disant que j’ai besoin d’un complice pour les photos suivantes… 

                                                              Grotte021.jpg

 

Je l’encourage ensuite à caresser la vulve de ma perle qui est ruisselante suite à mes propres caresses, ce qu’il fait maladroitement et légèrement brusquement…

 

Grotte024.jpg


Une fois la série de photos terminée et quelques timides palpations de soumise Louva par je jeune homme, nous retournons faire encore quelques clichés dans la grotte où nous avions commencé jusqu’à ce que mon modèle préféré se rhabille avant de retourner à nos voitures respectives…


Malgré quelques déceptions par rapport au projet initialement prévu, je suis néanmoins content d’avoir pu exposer ma perle aux yeux d’un total inconnu, même si j’avoue avoir quelque peu regretté qu’il ne se montre pas plus entreprenant… ce que je peux néanmoins comprendre du fait que voir une femme s’exhiber de la sorte n’avait encore jamais dû lui arriver !... LOL

 

Retour chez moi et soirée tranquille… câlins, bisous, massage et quelques galipettes que je garde pour moi seul et ma perle…

 

Pour conclure, j’aurais pu appeler ce récit du weekend « à la recherche du puceau inexistant » mais malgré la déception de ne toujours pas avoir pu vivre l’expérience que nous attendons, nous avons déjà la satisfaction d’avoir peut-être rendu un jeune homme heureux…  Clin d'œil

Le récit du week-end de soumise Louva est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/mon-we-de-pentecote-avec-mon-maitre

La série de photos de l’exhibition de soumise Louva avec le jeune homme à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/photos/carrieres-romaines


22/05/2018
2 Poster un commentaire

Avant-goût de vacances... vanilles !...



Arrivée vendredi soir vers 19 heures chez mon moi, soumise Louva est allée poser ses affaires dans ma chambre et se dévêtir entièrement comme elle sait qu’elle doit le faire à chaque fois dès son arrivée…
N/nous partageons l’apéritif, tous les deux installés sur le canapé en échangeant quelques câlins et bisous furtifs mais contrairement aux habitudes, elle ne se place pas à mes pieds pour m’honorer de la gâterie habituelle…
Une fois N/notre repas terminé, N/nous rejoignons la chambre, N/nous câlinons et après quelques galipettes, N/nous nous endormons dans les bras l’un de l’autre…

 

Que dire du samedi et du dimanche ?...
A vrai dire, pas grand-chose, hormis que lors d’une sortie jusqu’à la boulangerie près de chez moi où, lors de mon retour, j’ai envoyé un texto à soumise Louva lui ordonnant de m’attendre sur le balcon avec son peignoir totalement ouvert, ce qu’elle a fait… puis renouvelé au moment de prendre l’apéritif sur le balcon…

 

Balcon001.jpg

 

Balcon003.jpg


Au cours du week-end, j’ai eu de nouveaux contacts avec quelques puceaux ayant répondu à l’annonce déposée il y a quelques jours mais aucun résultat positif n’est venu conclure nos échanges, celui qui nous avait semblé le plus honnête et le plus motivé finissant par décliner l’offre tant il était tétanisé de ne pouvoir « assurer » !...
Tant pis pour lui mais j’espère néanmoins trouver un jour celui que soumise Louva pourra enfin « déniaiser » et peut-être rendre heureux !...

Lundi après-midi, N/nous nous sommes rendus à quelques kilomètres pour découvrir une forêt que ni l’un ni l’autre ne connaissons. Le temps est couvert et N/nous avons perdus pas mal de degrés par rapport à la ville. N/nous nous promenons dans cette forêt en veillant à ne pas N/nous éloigner du sentier balisé et sans trouver vraiment ce que je cherche… un type d’arbres particulier pour y attacher soumise Louva, tout en ayant peut-être quelques scrupules à imaginer la faire déshabiller avec la fraîcheur et l’humidité ambiantes…
Après environ 1h30 de ballade, N/nous reprenons la voiture et rentrons chez moi…

 

Mardi après-midi, nouvelle tentative avec une sortie dans un petit bois pas très loin de la maison. Celui-ci, je le connais et je sais que j’y trouverai quelques possibilités de rappeler à Louva sa condition de soumise, notamment grâce à quelques accessoires et agrès du petit parcours sportif proposé sur place !...
Nouvelle déception, il y a pas mal de monde dans le petit bois, notamment quelques enfants N/nous interdisant toute possibilité d’exhibition ou de jeux avec ma soumise…
N/nous faisons donc tranquillement le tour du lieu, simplement épicé par le fait que soumise Louva devant soulager un besoin naturel, ce qu’elle a fait sans hésiter derrière un petit buisson… pour sa toute 1ère fois en extérieur me semble-t-il…

 

En fin d’après-midi, retour chez moi pour une dernière soirée et nuit ensemble chargées de quelques regrets et déceptions pour l’un comme pour l’autre sans que je ne puisse vraiment en trouver une explication…

Le récit du week-end de soumise Louva est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/complainte-d-une-soumise-a-son-maitre

 


12/05/2018
6 Poster un commentaire

Nettoyage parmi les membres et abonné(e)s

Voici que les beaux jours étant de retour, certain(e)s membres abonné(e)s du blog  vont sans doute espacer leurs visites ou déserter les pages… ce qui semble déjà avoir été le cas pour un certain nombre et il est donc grand temps de procéder au nettoyage de printemps, comme j’ai pris l’habitude de le faire, généralement environ tous les 6 mois…

Pour celles ou ceux n’ayant pas « vécu » les précédentes phases de nettoyage, en voici une brève explication…
J’ai toujours voulu que ce blog me reflète et reste le plus authentique possible pour les « membres », ainsi que les nouveaux et futurs visiteurs et il me semble donc normal et logique de tenir à jour la liste des abonné(e)s « actifs » (ce qui reste d’ailleurs un bien grand mot !... LOL)
Peut-être vous étonnerez-vous néanmoins de voir diminuer ainsi subitement le nombre de « membres » après ce nouveau nettoyage de printemps mais il vaut mieux - à mon sens - rester en petit comité plutôt qu’avoir une multitude de personnes, juste pour afficher un nombre d’abonné(e)s « satisfaisant »… qu’en pensez-vous ?...

Voici donc quelques chiffres… relativement évocateurs pour moi et pouvant expliquer (peut-être…) ma décision…
- 78 membres inscrit(e)s avant le « nettoyage » dont 32 ne recevaient plus de notification des nouveautés mises en ligne car trop de mails non ouverts (le système ne leur envoie plus dès lors qu’ils n’ont pas ouvert les 10 derniers)… et/ou ne s’étaient plus connectés au blog depuis le début d’année…
- 5 membres ne souhaitaient recevoir ni notification, ni newsletter de la part du blog…
- Sur les 78 membres inscrit(e)s, seulement 38 recevaient les dernières notifications…

Bref, le résultat est que j’ai supprimé aujourd’hui 26 abonné(e)s et qu’il en reste donc pour le moment 52… en attendant le prochain « nettoyage » car certain(e)s ne se sont pas connectés depuis le jour de leur inscription ou depuis 2 à 3 mois… mais dans le doute, je leur laisse un peu de temps… LOL

Si vous avez des remarques à formuler, vous connaissez le principe et la marche à suivre… il suffit de mettre un commentaire ou utiliser le formulaire de contact en bas de chaque page du blog…  Langue tirée

Au plaisir de vous lire…


19/04/2018
4 Poster un commentaire

Avis de naissance... nouveau blog !

Cher(e)s visiteurs, abonné(e)s ou non parmi les membres du blog…

 

Je ne doute guère que parmi vous, il y a très probablement quelques Dominant(e)s ou soumi(e)s de la région et j’en connais d’ailleurs quelques-un(e)s…
Afin de peut-être « réveiller » quelque peu cette région où il ne se passe pas réellement grand-chose (du moins, à ma connaissance !…) et peut-être pour un jour réussir à regrouper une petite communauté de pratiquant(e)s locaux, soumise Louva et moi-même avons décidé de créer un nouveau blog, plus particulièrement orienté vers ces pratiquant(e)s…
Ce nouveau blog est encore tout neuf et de ce fait encore relativement « vide » mais il n’appartiendra qu’à vous de nous aider à le développer et à le faire vivre, par exemple au travers de témoignages, contributions photos si vous le souhaitez mais encore et surtout identifications de lieux « où » pratiquer et annonces d’évènements que vous pourriez avoir à mentionner…

N/nous vous invitons dans un 1er temps à découvrir ce nouvel espace ici, espérant qu’il vous plaira et vous donnera peut-être envie de participer à son développement…

 

https://bdsm-rhone-alpin.blog4ever.com


07/04/2018
0 Poster un commentaire

Louva... ma soumise depuis un an déjà !...



Il y a un peu plus d’un an, j’ai rencontré,

Une femme n’en étant plus vraiment une,

Semblant plutôt êtr’ un petit oiseau blessé,

Blessée par sa vie, peut-être dans la lune…

 

 Souvenirs de premières rencontres… tendues,

Bouclier et louve pour protéger l’oiseau,

Je pensais alors mes envies déjà perdues,

Puis est venue sa demande, en quelques mots…

 

Se montrant toujours craintive et renfrognée,

Mais semblant prête à se laisser approcher,

Pour dans un premier temps, juste son corps donner,

J’ai au fil du temps enfin pu l’apprivoiser…

 

Peu à peu, sa carapace s’est disloquée,

Les craintes, les peurs et les doutes s’effaçant,

Sans vraiment la dresser, j’ai pu l’apprivoiser,

Son don de soi et la confiance s’installant…

 

Au fil de l’année, bien des choses ont changé,

Ni elle, ni moi ne l’avions vraiment voulu,

Mais de réels sentiments se sont installés,

Au risque d’entrevoir sa soumission perdue…

 

En un an, beaucoup de barrières franchies,

Beaucoup de progrès, de règles assimilées,

Beaucoup de limites passées par ses défis,

Et redécouverte de sa féminité…

 

Je suis toujours fier d’elle et de ses progrès,

De sa soumission et de son attachement,

es douleurs qu’elle sait désormais endurer,

Et surtout de son amour et ses sentiments…

Le texte "anniversaire" vu par soumise Louva est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/un-an-aupres-de-mon-maitre-mon-homme 

 


31/03/2018
2 Poster un commentaire

Essayages et exhib en sex-shop pour soumise Louva

Un jour de semaine… c’est plutôt inhabituel que ma perle vienne me rejoindre juste pour une soirée et une nuit avec moi, chez moi… mais la perspective de ne pas se voir durant 2 weekends affilés explique peut-être qu’elle ait prit un train, ce jour-là, après son travail… ;-)
Je vais la chercher à la gare, la (re)découvre – souriante à souhait – sur le quai, vêtue comme je le lui avais « suggéré »… jupe, bas noirs et bottes… pull et manteau car nous sommes encore à peine à la sortie de l’hiver…
Légère déception de ma part… elle n’ose toujours pas – ou ne pense pas – à s’agenouiller sur le quai pour me saluer, mais ce n’est pas tellement grave tant je suis heureux de la retrouver et penser que je vais passer la soirée avec elle…
Pour cette courte venue inopinée, je lui ai préparé une surprise… mais je ne lui en dis pas un mot !...

Nous rejoignons ma voiture garée près de la gare, elle s’installe et je lui annonce qu’elle va vivre une « nouvelle aventure »…
Nous prenons la route en direction d’une adresse que j’ai repérée récemment sur la toile… alors qu’elle n’a toujours aucune idée de ce qui peut l’attendre ou pourrait lui arriver… mais je pense qu’elle a confiance en moi !…
Après quelques kilomètres, nous arrivons à notre destination, cherchons un parking… et arpentons un peu les rues de la ville pour trouver l’adresse du lieu où je souhaite mener ma soumise, avec une idée ferme ancrée dans ma tête depuis déjà bien longtemps…
Arrivés devant l’entrée, ma perle ne doute plus de ce qui l’attend, l’enseigne étant clairement explicite sur le fait que c’est un sex-shop… bien qu’il soit fort différent de ceux que nous avions déjà pu fréquenter auparavant !...
Nous entrons et découvrons une boutique assez petite, aux lumières tamisées qui offrent une ambiance intime et fort agréable alors que 2 hommes discutent avec le patron. Nous faisons un rapide tour de la salle en regardant quelques jolies tenues affriolantes et je murmure à l’oreille de soumise Louva que j’aimerais qu’elle en choisisse une – ou plusieurs – à essayer…
Les 2 hommes quittent la boutique et le patron nous propose d’essayer quelques tenues si on le souhaite, en nous indiquant l’escalier qui part du centre de la boutique et mène à une petite pièce qui fait office de cabine d’essayage, où nous nous rendons donc avec une petite robe aussi courte que transparente…
Je tire le rideau à moitié seulement et alors que soumise Louva est déjà nue, j’inscris son matricule de soumise S-988 au-dessus de son sein.

Elle enfile la robe que nous avons choisi et je ré-ouvre le rideau pour prendre une photo, que le patron du shop nous a autorisé à faire…
Il nous propose d’autres tenues et au lieu que je descende les chercher, je lui demande de nous les amener et il ne se fait pas prier pour monter et profiter de la transparence de la 1ère robe… que soumise Louva s’empresse de retirer pour apparaître entièrement nue devant lui…
Les tenues suivantes sont essayées une à une et je prends une photo de chacune d’elles. Le patron de la boutique est redescendu mais le rideau étant resté ouvert, je pense qu’il a dû profiter du spectacle – espérant qu’il l’ait apprécié –

 

Exhib-Sex-shop002a.jpg

sans que nous n’y prêtions la moindre attention…

Une fois les essayages terminés et alors que soumise Louva s’apprêtait à se rhabiller, je lui ai demandé de descendre l’escalier afin de pouvoir faire une dernière photo près des mannequins et que le patron puisse encore une fois profiter de sa nudité…
Une fois rhabillée, nous avons refait un tour de la boutique et soumise Louva a tenu a m’offrir un martinet en cuir qui semble redoutable et que nous avons hâte d’essayer. Tout en réglant nos achats, nous avons pu discuter librement avec le patron, fort sympa et accueillant et avons échangé nos adresses mail…

 

Exhib-Sex-shop008.jpg


Après notre visite de cette boutique, soumise Louva m'a avoué une idée lui ayant traversé l’esprit pendant ses essayages…
« Maître, j’aurais aimé vous offrir une gâterie dans la cabine d’essayage…
- Et si le patron été monté à ce moment-là, n’aurais tu pas été gênée ?
- Non mon Maître… pas du tout !
- Et s’il avait lui-même sorti son sexe ?
- Sur votre ordre, je l’aurais sucé aussi…
 »

Je suis particulièrement fier de soumise Louva, de son naturel à se dévoiler sans aucune gêne, mes seuls regrets étant de ne pas avoir fait une photo de dos et penchée en avant dans l’escalier, ou encore une vidéo la montrant en train de présenter quelques jouets coquins… ce que nous aurons peut-être l’occasion de faire une autre fois…

 

Le récit de soumise Louva sur cette sortie (et bien d’autres choses…)
est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/une-semaine-mouvementee



09/03/2018
12 Poster un commentaire