Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Textes de soumise Louva


Demande de soumise Louva

 

Monsieur,

Vous m’avez demandé de faire ma demande officielle de soumise et je m’exécute… ce qui est une première pour moi et me voici donc à réfléchir à ce que je vais bien pouvoir mettre dans cette   demande !...

 

Moi, LOUVA, vous demande de bien vouloir faire de la dominante que je suis votre humble soumise. Je n’agis pas sur un coup de tête, loin de là et je sais très bien que la rebelle que je suis aura bien du mal à accepter l’autorité de son maitre…


Vous sachant capable de me dompter, de révéler mon côté soumise, je me remets entièrement entre vos mains pour repousser mes limites et briser mes   entraves.

La dominante rebelle et insoumise que je suis ne désire qu’une chose… ce collier qui fera d’elle V/votre soumise LOUVA, avec tout ce que cela implique !...

 

Votre humble soumise LOUVA.

 

Baillon-boule002.jpg

 

Fiche de description à consulter ici : http://dsp.blog4ever.com/presentation-de-soumise-louva

 

Présentation de soumise Louva ici : http://dsp.blog4ever.com/malgre-des-doutes-persistants


31/03/2017
11 Poster un commentaire

Récit imaginaire...



« Petite louve où vas-tu ?
Petite louve, qui suis tu ?
Petite louve rebelle, retourne toi,
Il est là, sur la colline, il t’attend,
Il a un cadeau pour toi, un joli collier,
Il veut que tu sois à lui, que tu lui obéisse… »

 

 

La porte se referme brusquement, la louve se retrouve prisonnière...
Elle grogne, hurle sa liberté perdue dans la nuit sombre. Seule la lune lui répond… « tu l’as voulue, accepte ton sort jolie louve… »
La louve résignée se blottit dans un angle de sa geôle malgré la colère qui l’habite. Elle est à bout de souffle et finit par s’endormir. Au petit matin un bruit de pas la réveilla, une silhouette se découpant sur le chemin et s'avançant vers elle. La louve reconnu l’odeur de l’homme de la colline…
Elle se lève ; grogne, claque des dents, alors que l’homme continue d’avancer et s’arrête devant elle, lui tendant la main comme pour la caresser mais il suspend son geste en entendant le grognement de sa belle…
« Tout doux ma louve, je suis ton Maître à présent, accepte le, aies confiance… »
L’homme s’assoit dans l’herbe, pose sa main sur la cage et regarde la louve. Celle-ci continue de grogner tout en regardant l’homme, elle recule et s’assoit dans un coin de sa geôle. L’homme et l’animal restent côte à côte en s’observant dans le silence...

 


31/03/2017
1 Poster un commentaire

Fière d'être Sienne

En signe d’appartenance à mon Maître et pour lui montrer que je suis fière d’être à lui, je lui ai demandé de ne plus masquer mon visage sur les futures photos et vidéos qu’il publiera sur le blog…
Ma décision peut en surprendre plus d’un(e) mais je n’ai pas honte d’être à mon Maître et au contraire, j’en suis très fière et je l’assume totalement !...
Mon Maître m’aide à m’apprécier comme je suis, avec mes qualités et mes défauts. Il a su révéler la femme qui se cachait en moi, à la rendre coquette et désirable…
J’ai de plus en plus confiance en moi et même s’il me reste encore du chemin à parcourir, j’ai envie d’explorer d’autres horizons, avec mon Maître et pour Lui…

Votre Louva

Identité002.jpg

 

Identité001.jpg


08/07/2017
5 Poster un commentaire

Douche impudique... et obligatoire !

En ce début de semaine, j'ai été bien sage et obéissante et me suis trouvée assez réactive aux demandes de photos demandées à mon Maître par un abonné du blog me montrant nue et simplement vêtue d’une paire de collants !...

Collants001.jpg

 

Collants002.jpg


Mon Maître a semblé être satisfait et en début de soirée, j’ai reçu un texto de sa part : « Pour te récompenser de tes photos et de ta réactivité, tu t’offriras ce soir un petit plaisir solitaire, sous ta douche ou dans ton lit et tu me raconteras cela ensuite… c’est une récompense mais aussi un ordre et en cas « d’oubli » ou de non-respect, tu seras bien entendu punie !... »

Humm…. n’ayant pas vu mon Maitre depuis 15 jours, je commence à avoir le feu au cul et ne doute pas que ce petit intermède va me plaire…..

 

Après mon repas, je me déshabille et hop, je file à ma douche et en profite à l’avance en commençant à me caresser les nichons et pincer leurs pointes déjà bien tendues, puis j’entre dans la douche et fais couler l'eau sur mon corps, un peu de crème douche au creux de la main, je me savonne en insistant sur mes seins que je caresse encore et le creux entre mes cuisses…. hop, un doigt s'insinue dans ma fente….

Je m'assois dans le bac et dirige le jet sur mon clito avec l’impression que mille aiguilles me transpercent de plaisir. Mes doigts pincent et caressent me nichons, je soupire de bien-être alors que les miroirs dans ma douche me renvoient l’image d'une petite chienne, ce qui m'excite encore plus….

Douche002.jpg

 

Douche005.jpg


Mes tétons et mon clito sont de plus en plus sensibles aux douces caresses que je leur inflige… je m'arque à la rencontre du jet, mon corps est transpercé d'ondes de plaisir de plus en plus violentes et je jouis dans une explosion de plaisir en ayant dans la tête l’image du regard de mon Maitre posé sur moi….

 

Le plaisir a été si violant que si je n'avais pas été assise, je pense que je serais sûrement tombée…. merci mon cher Maitre de m’avoir autorisé ce petit plaisir !.....

 

Votre humble petite chienne Louva, à Vos pieds…..


16/01/2019
12 Poster un commentaire

La chienne et son oeuf...

Bonjour à toutes et tous !

Mon Maître doute parfois que je ressente tout le temps Son emprise sur moi, surtout quand je suis seule chez moi et c’est sans doute pour cela que ce dimanche, après mon repas, Il m’a envoyé un texto avec les instructions suivantes : « Au moment de ta sieste, tu prendras un œuf dans ton frigo et le mettra dans un préservatif avant de l’introduire en toi… l’œuf ne doit pas se casser, sinon, tu seras punie !... »

Je m'exécute sans trop attendre, prends un œuf dans mon frigo, un préservatif et je file m’isoler dans ma salle de bain…. alors que je ne sais pas du tout si je vais pouvoir introduire ce fichu œuf en moi sans le casser !...

Avec délicatesse, je mets mon œuf dans la capote et doucement, je l’introduis en moi…. ça va, il passe sans se casser et j’en éprouve déjà une petite fierté !...

Rien de spécial… juste une sensation de lourdeur et une petite gêne mais sans plus…
Je me couche sur mon canapé devant la télé et après un moment, toujours rien et pas la moindre sensation….

L'œuf ne me fait aucun effet, même quand je bouge, me relève et marche un peu... c'est bizarre car avec mes boules de geisha ou mon plug anal, je suis excitée et toute trempée et mes seins me brûlent mais là, rien… nada !.... l’œuf était censé me faire quoi ?...

Je l’ai retiré au bout de 2 h 30, en faisant toujours bien attention de ne pas le casser car pas envie d'être punie le weekend prochain en arrivant chez mon Maitre !....

En retirant l’œuf, j’ai quand-même constaté que j'étais légèrement mouillée….mais sans plus…..

Bref, expérience donc un peu décevante pour moi, bien que j’ai ressenti une grande fierté à la faire….

A renouveler…. sûrement dans d'autres conditions que mon Maitre choisira…..

 

Louva, chienne à son Maitre……


14/01/2019
19 Poster un commentaire

Fin d'année et jour de l'an avec Maître

Suite à un changement de programme personnel de fin d’année pour moi, je suis finalement restée quelques jours de plus chez mon Maître et je poursuis donc aujourd’hui le récit de mon séjour…. dont vous pouvez (re)lire le début ici : https://dsp.blog4ever.com/ma-semaine-de-noel-chez-mon-maitre

 

Samedi… ma place de chienne.....

Un nouveau manquement à mes obligations et la gâterie matinale non faite à mon Maître m’a amenée à une nouvelle punition dès N/notre réveil de la sieste !...
A peine levée, mon Maître m’annonce Sa sentence et j’ai à peine le temps d’y réfléchir et m’y préparer que me voilà déjà face à l’exécution de celle-ci - sans même avoir le temps de fumer une cigarette ni boire un verre – me trouvant déjà devant ma cage reçue la veille et qu’Il a dépliée et installée pendant mon sommeil !...

Nue et seulement équipée de mon collier, j’entre péniblement dans la cage en me cognant les genoux... Grrrr…

Alors que la porte se referme derrière moi, j’essaie de trouver une position confortable vu que je ne sais pas combien de temps je vais y passer mais pas moyen, je ne peux ni me coucher ni me mettre en position assise et je reste donc dans un mix entre les deux alors que mon Maitre est tranquillement assis en face de moi, ne perdant pas une miette du spectacle tout en sirotant une bière…..
Au bout d’un moment, je commence à avoir mal aux bras, je bouge un peu et me cogne la tête au plafond de la cage, ce qui fait rire mon Maître…. Grrrrrr…..
Pour l’agacer un peu, je joue avec les barreaux de la cage, un peu comme avec les cordes d'une guitare - jolie musique métallique - et voilà que je reçois un verre d'eau glacée sur le corps….. Brrrrrr !!!...

J'ai de plus en plus mal aux bras et à la nuque vu que ma tête est baissée. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis enfermée dans cette cage, j’enrage et montre les dents à mon Maitre qui continue de sourire alors que de rage, je lui tourne le dos et gémis. J'ai mal de partout… Svp Maitre, libérez-moi j’ai envie de lui hurler mais je n’en fais rien et endure mon supplice en pensant aux pauvres animaux que l’on enferme dans ces cages, parfois pendant des heures sans eau ni nourriture…

Caresses de mon Maitre… je n’ai qu’une envie, mordre Sa main mais me garde bien de le faire et à la place, je lui lance un regard noir qui le fait sourire…...
Je ne suis que douleur avec mal aux bras, à la nuque, aux jambes alors que je ne sais pas combien de temps je vais encore pouvoir tenir sans exploser cette foutue

 

Cage007.jpg
     

cage et timidement, je demande à mon Maitre depuis combien de temps je suis enfermée…

« 40 mn » me répond-il en ouvrant enfin la porte de la cage. J'ai tellement mal de partout que j’ai beaucoup de difficulté à sortir et surtout à me mettre debout et Maitre doit m’aider à me relever !...

Mon Maître me dit qu’Il est fier de moi alors que bizarrement, je n’ai pas vu le temps passer et moi qui pensais que j’étais restée dans la cage une vingtaine de minutes, je suis très étonnée !...
Mes impressions… des sensations très étranges d’une vraie torture et pourtant, je suis attirée par l’enfermement et l’immobilisation qui sont des sensations que je recherche et aimerais expérimenter encore davantage !...

Si au moins je pouvais me coucher dedans, bien confortablement et sans me cogner de partout, mais non...... je vais essayer de rendre cette cage plus confortable et on ne sait jamais car je vais surement y retourner…. vu les bourdes que je fais.......

Dimanche, cravachée pour le plaisir de son Maitre…..

Maitre adore cravacher mon petit cul de chienne et ce dimanche après-midi Il ne s'en est pas privé, en utilisant Sa badine la plus fine !....

J'étais si détendue que j’ai oublié de compter les coups, ce que Maitre m’a fait très vite remarquer…. et pan, 20 coups pour rien !....

J’entends Maitre fendre l'air avec Sa badine et pan sur mes fesses, 10 coups que je compte à voix haute, puis encore 10 autres que j’ai reçus sur le haut du corps, suivis de 10 autres sur les seins et pour finir 10 grands coups encore sur mon cul qui, après ce traitement me chauffait terriblement !...

Maitre enfonce alors un doigt dans ma chatte qui était trempée et me dit…. « Tu es trempée petite chienne… une vraie petite salope…. fais ton travail de salope et suce moi ! »…. ce que je me suis empressée de faire avec délectation et pour le  plus grand plaisir de mon Maitre et le mien !!!....
Le soir, j'ai enfin pu jouir quand, après avoir encore bien sucé la queue de mon Maître, il m'a finalement prise comme la salope que je suis.....

 

Lundi, frustration et soirée de réveillon...

Pour ce dernier jour de l'année, j’ai encore oublié de faire la fellation du matin à mon Maitre…. Bizarrement, c’est la seule de mes obligations que je n’arrive pas à faire, celle du matin…. non pas que je n'en ai pas envie - bien au contraire - mais le matin, Maitre se réveille souvent bien avant moi et travaille ensuite généralement sur son ordi et je ne veux pas le déranger…..

Quoi qu'il en soit, je suis punie et donc en état de frustration…. Grrrr, j’ai horreur de cela….

Maitre joue avec mon corps et l’amène au bord de l’extase et quand il sent que je vais venir, Il stoppe tout pour recommencer de plus belle quelques temps plus tard…. une vraie torture !!!....

Hummm…. la langue de mon Maitre qui titille, lèche et mord mon clito et comme si ça ne lui suffisait pas, Il m’a ensuite ordonné de me caresser devant lui, ce qui fût un vrai supplice !....

Je n’en pouvais plus et n'avais qu'une envie, celle de pouvoir enfin jouir, mais non….. grrrr.....
Mon Maître.... parfois, Vous êtes un vrai démon !.....

Pour la soirée du réveillon du 31 avec mon Maître, j'avais revêtu ma petite jupe en daim noire plutôt courte, un haut en satin noir, sans manches, transparent dans le dos et dont le décolleté met très bien ma poitrine en valeur, aucun sous-vêtement ni même des bas mais des escarpins noirs et mon Maître a semblé adorer..... au point qu'après N/notre repas, j'ai pu sentir un très beau feu d'artifice, tiré au plus profond de moi par mon cher Maître !.... Clin d'œil

 

Reveillon2018_001.jpg

 

Reveillon2018_002.jpg

 

Mardi, dernière nuit avec mon Maitre…

Mon séjour de noël chez mon Maitre touche à sa fin et demain, je dois rentrer chez moi….. Grrrrr

Ce soir, j’ai particulièrement soigné le massage quotidien de mon Maitre. J’aime sentir le douceur de Sa peau sous mes mains, l'entendre gémir de plaisir. Mon Maitre en a profité pour me chatouiller les pieds, ce qui m’a grandement perturbé mais pas autant que quand Il a enfoncé Ses doigts en moi et qu’à ce moment-là, j'ai perdu tous mes moyens en devant me concentrer pour continuer mon massage…. jusqu’à ce que mon Maitre se retourne et que je puisse enfin le prendre en bouche pour le déguster longuement….

Pan, une claque sur les fesses et Ses mots…. « tourne toi salope que je te prenne comme la chienne que tu es »...

Je ne me suis pas faite prier pour m'exécuter…. j'avais grand besoin de sentir la queue de mon Maitre en moi et j’adore quand Il me prend en levrette !....

D’un coup de queue, mon Maitre s'enfonce en moi, je pousse un soupir de bien-être et Maitre burine ma chatte à grands coups de Sa queue tout en claquent mon cul…
Je suis aux anges, je m’arque à la rencontre de Son sexe, Ses mains se posent sur mes seins dont elles pincent les tétons, ce qui a pour effet de m’exciter encore davantage !....

Mon Maitre me remplit de Son doux nectar et je me laisse enfin aller à la jouissance, avant de m’effondrer sur le lit, repue et vibrant encore de plaisir….

Position02.gif

Mais mon Maitre n’en avait pas encore fini avec moi !....
« Caresse toi ma chienne, je veux te voir jouir encore…. » me dit-il, avant de placer ma main sur mon sexe.

Je commence par me caresser le clito et enfonce un doigt en moi, puis d’autres alors que pendant ce temps, mon Maitre me mord ou pince mes tétons….

Ma main sur mon clito, les doigts ou les dents de Maitre me martyrisant les nichons, des spasmes envahissent mon corps, je sens des ondes de chaleur monter en moi, mon clito durcit et je jouis en poussant un grand cri de plaisir…

Peu de temps après, je me suis endormie bien au chaud et heureuse dans les bras de mon cher Maitre….....

Mon Maitre…. j'aime tout de Vous…. le compagnon tendre et protecteur…. le Maitre intransigeant et dépravé...... et j'espère que cette nouvelle année, je vais repousser encore plus mes limites sous Votre main ferme et directrice.... 


03/01/2019
16 Poster un commentaire

Ma semaine de Noël chez mon Maître

Une semaine chez mon cher Maître pour les fêtes de fin d'année..... hummmm !...

 

Vendredi…

Je dois rejoindre mon Cher Maitre en fin d’après-midi, après 2 weekends sans l’avoir vu. Le temps étant au beau fixe, j’ai mis une jolie robe-pull rouge/bordeaux, des collants noirs, mes bottes noires, mon collier doré et bien entendu aucun sous-vêtement. Pendant le voyage, je pense à toutes les erreurs que j’ai faites depuis déjà quelque temps et je sais que je dois me reprendre si je ne veux pas que mon Maitre me retire mon collier… chose que je n’envisage pas un instant !…
Ma place est à Ses pieds, c'est une évidence pour moi et je dois juste laisser mon passé de côté et me laisser aller…..

J’arrive à son domicile, heureuse de Le voir enfin après 3 longues semaines loin de Lui. Inspection de ma tenue qui lui plaît beaucoup puis apéro et repas avant de rejoindre Sa chambre…

Une chose que j'adore, le soir et qui est devenue un rituel… : le long massage que je fais à mon Maitre !....

J’adore sentir la douceur de Sa peau sous mes mains, Ses muscles frémir sous mes caresses, l’entendre soupirer de bien-être sous mes caresses parfois taquines et impudiques….

Souvent, mes lèvres remplacent mes mains en de tendres baisers ou morsures et quelquefois, mon Maitre m’autorise à la fin du massage à le prendre en bouche et là, je deviens la chienne que je suis et soit mon Maitre baise littéralement ma bouche de salope, soit je le tète et le suce tendrement, le caressant de ma langue jusqu’à le faire exploser et boire Son doux et chaud nectar que je prends de plus en plus de plaisir à avaler sans en perdre une goutte…. ce qui est bien différent du début de N/notre relation !...

J’aime quand mon Maitre devient égoïste et ne voit que « Son » plaisir à Lui…. qui est aussi devenu le mien !...  Langue tirée

 

Dimanche, jeux de pointes et de lames…

Après N/notre repas du déjeuner et à l’heure de la sieste, s’est déroulée une séance qui m’a encore amenée à particulièrement dépasser mes limites…

Mon Maitre me fait allonger sur le dos sur Son lit, m’attache les bras à la tête du lit et me fixe la barre d'écartement aux chevilles - en ce moment, cela semble être Son truc ! – Il me place le bandeau sur les yeux et le bâillon-boule entre les dents et me voilà prête pour ce que je pense une séance de cravache et pinces ou autre et je ne m’attendais nullement à ce qui allait suivre !...

Mon Maitre s'absente un moment et aux bruits que j’entends, je pense savoir avec quoi Il va revenir et déjà je sens la panique monter en moi. Il revient près de moi et je sens quelque chose de froid et métallique me piquer le corps…. ma respiration s'accélère et je frissonne de peur… 

 

Knifeplay004_23-12-2018.jpg

 

Knifeplay006_23-12-2018.jpg

 

L’objet se déplace sur mon visage, mon cou, mes seins et à chaque fois, je ressens cette sensation de panique… j’ai envie de fuir mais les liens me retiennent….

«  N'aies pas peur ma Perle, ce n'est que la roulette… tu aimes ça d'habitude… »

Je crache le bâillon et dis à mon Maitre « J’ai cru que c'était un couteau, je vous ai entendu le prendre…. »

Je me calme un peu alors que mon Maitre continue à jouer avec la roulette sur mon corps et là, j’en reconnais les picotements. Il finit par la poser et Il passe la pointe de l’objet de toutes mes peurs sur mon visage, ma gorge, mon cou et autour de ma mâchoire qui se contracte autour de la boule dans ma bouche…

La lame trace des sillons entre mes seins, le long de mon ventre, sur mon sexe, mes cuisses alors que tout mon corps est pris de tremblements que je ne peux retenir et encore moins arrêter…
Mon Maitre s'arrête, m’enlève le bandeau puis me prend dans Ses bras et me repose sur le lit. Je pensais en avoir fini avec le couteau mais il n’en est rien… mon Maitre le reprend et repasse la pointe sur mes joues, mon menton et mon cou. La lame s'attarde sur ma gorge et en plus de sentir son contact sur ma peau je vois l’objet de mes peurs, ce qui est encore pire que ne pas le voir… je panique et je détourne les yeux alors que Maitre joue encore de la lame entre mes seins et sur leurs pointes, mon ventre, mon sexe et mes cuisses…

J’ai beau me dire que jamais Il ne me fera du mal et lui faire entièrement confiance, à chaque passage de la lame sur mon corps, je sens un grand froid m’envahir… je suis totalement tétanisée, j’ai envie de pleurer, de supplier mon Maitre d'arrêter mais je n’en fais rien….

A cet instant, je ne sais pas ce qu’il s'est passé mais c'est comme si j'avais capitulé et que toute volonté m’avait abandonné et j’ai laissé mon Maitre continuer son jeu de lame sur mon corps, sans plus bouger ni même les yeux, mon regard étant devenu totalement vide et en quelque sorte comme aveugle !....

Bien longtemps après que mon Maitre m’ait détachée et alors que je me reprenais en me reposant tendrement dans Ses bras, il me semblait ressentir encore le contact de la lame sur mon corps….

 

Les vidéos sont à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/nouveaux-jeux-de-knifeplay

 

Mardi…. nouvelles règles….

Face à mes récentes bourdes ou manquements, que je ne sais pas trop comment qualifier bien que ce soit totalement involontaire de ma part, Mon Maitre a établi de nouvelles règles, avec sanctions immédiates correspondantes, qu’il m’a présentées dimanche soir et que vous pouvez consulter ici : https://dsp.blog4ever.com/rappel-des-obligations-et-engagements-de-soumise-louva

Dès ce mardi, j’ai commis une première faute en ne respectant pas mon obligation de souhaiter bonne journée à mon Maître par une fellation et celui-ci m’a donc fait part d’une punition ne figurant pas dans le tableau puisqu’il s’agissait alors de commencer à rédiger mon présent rapport sous peine de subir une douche glacée… que j’ai fort heureusement réussi à éviter !...

Mercredi, nouvelle erreur car j'ai oublié de refaire N/notre lit correctement après la sieste et mon Maître m'a donc annoncé que je passerai la nuit attachée pour dormir, avec des sangles en croix reliant mes poignets et mes chevilles...

Sommeil-attachee002.jpg

 

Au moment de N/nous coucher, mon Maitre s'est livré sur ma personne à des plaisirs pervers pendant lesquelles je me suis transformée en chienne lubrique et totalement dépravée…

Mon Maître a commencé par me butiner longuement, tantôt caressant mon clito de Sa langue, tantôt en le mordant avec Ses dents et me faisant jouir plusieurs fois…

Ensuite, mon Maître a conduit mes doigts entre mes cuisses en m’ordonnant de me caresser et jouer avec mon clito jusqu’à me faire jouir, encore une fois, seule devant lui, alors qu’Il admirait le spectacle tout en ne se gênant pas pour jouer avec mes tétons….. re-explosion de plaisir - trois fois de suite - Maitre m'interdisant d’arrêter….

Enfin, je l’ai pris en bouche comme j’adore le faire pour le sucer longuement, jouer le long de Sa queue avec mes lèvres, titiller Son gland avec le bout de ma langue perverse, le sentir frémir de désir jusqu’à qu’Il se répande au fond de ma gorge !...
Maitre m’a dit que je me suis mise à trembler de tout mon corps après avoir terminé mon plaisir solitaire mais je ne me suis rendue compte de rien et tout cela m’ayant laissé très fatiguée, j’avais grand besoin de me reposer….

 

Comme je l’ai dit plus haut, je savais que j’allais être punie et que je devrais dormir attachée et je redoutais cela. Mon Maître a passé mes chevilles dans les sangles puis, me relevant les jambes, Il les a reliées à mes poignets dans une position pour le moins inconfortable dans laquelle je n’imaginais pas pouvoir trouver le sommeil…

Dormir attachée ainsi était totalement impossible mais heureusement – au bout d’une heure qui m’a paru interminable – mon Maître a détaché mes poignets et je l’en remercie sincèrement !...
Il a toutefois laissé mes chevilles attachées entre elles et j’ai pu enfin m’endormir, calée contre lui et bien au chaud dans Ses bras…

 

Sommeil-attachee001.jpg

 

Vendredi… surprise à la réception d’un colis…

Mercredi dans l’après-midi, mon Maitre m’annonce qu’Il nous a fait un petit cadeau de noël que l’on ne recevra que vendredi. Je l’interroge sur ce cadeau mais Maitre reste muet et la seule chose qu’Il me répond est qu’en tant que chienne, je vais sans doute apprécier et qu’Il a hâte de me voir l’essayer et c’est ainsi que jusqu’à vendredi, mon imagination a fonctionné à 100 à l’heure…...

Vendredi matin, réception du colis…. une grande boite rectangulaire, pas très épaisse mais de bonnes dimensions de presque 1 mètre sur 60 cm et en voyant la boite, il me vient une idée…. et si c'était une cage en métal, comme mon Maître en avait parlé au printemps ????......

J'en fais part à Maitre qui me répond par l’affirmative tout en commençant à déballer le carton. On monte la cage et hop…. Louva se retrouve à poil avec son collier de chienne !...

Je ne sais pas du tout comment je vais faire pour entrer dedans, même si les dimensions (91x58x64 cm) me semblent correctes. Je me mets à 4 pattes et entre dans la cage, la tête la première. Jusque-là, pas de problème et ma grande carcasse entre assez aisément. Par contre, c’est quand j’ai voulu prendre une autre position qu’à 4 pattes que les choses se sont compliquées…. impossible de m’allonger, sauf en rabotant mes jambes !....
Maitre voulant faire des photos de Sa chienne en cage, je me suis un peu baissée et j’ai légèrement replié mes jambes sous moi, ce qui n’était pas vraiment confortable et hop, clic-clac photos….

Il va falloir que je fasse des essais pour voir comment je peux me positionner dans la cage pour y rester le temps qu’il plaira à mon Maitre…. surtout qu’Il m'a dit que la prochaine fois, j’aurai les mains menottées dans le dos !….

J’ai eu quelques difficultés à ressortir de la cage, ce qui n’est pas pratique en marche arrière mais j’ai adoré ma cage, bien que je ne sache pas pourquoi ni comment Maitre va s’en servir…. punition, isolement ???…..

Malgré toutes ces nouvelles interrogations, je n’ai qu’une hâte….. celle d’y retourner et approfondir la chose pour sans doute découvrir de nouvelles sensations….

 

Cage001.jpg

 

Cage003.jpg

 

Je termine ici le récit de cette 1ère semaine de mon séjour chez mon Maître… qui m’a contrainte –mais aussi grandement aidée – à rédiger ce rapport au fil des jours et de mes nouvelles expériences, ce dont je le remercie humblement et sincèrement…. en espérant que ce texte vous aura plu ?...


29/12/2018
25 Poster un commentaire

Joyeux Noël à toutes et tous

Bonjour à toutes à tous...

 

9e31501f5350a15521639dff31e1ad4a.gif

 

A la demande de mon Maître, je vous souhaite un joyeux Noël et de très bonnes fêtes de fin d’année avec un petit souvenir de l’an dernier…
ne soyez pas trop sages !...

Mere-Noel2017_003.jpg

 

Mere-Noel2017_020.jpg

 

L'intégralité ds photos de mon Noël 2017 est à (re)voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/photos/sexy-noel-2017

 


24/12/2018
9 Poster un commentaire

Nouveau mois et nouvelles émotions

(NDLR : Après avoir attendu 15 jours ce nouveau rapport
de soumise Louva, le voici "enfin" en ligne...
Je n'en sais encore rien mais ce sera peut-être le dernier !...)

Pour ce premier weekend de décembre,  je devais rejoindre mon Cher Maitre jeudi en début d'après-midi mais des actes de vandalisme sur la voie ferrée ont fait que j’ai dû attendre le train de 16h30….
Grrrrr…. deux heures à attendre dans les courants d'air de la gare.... heureusement que pour une fois je n’étais pas en jupe !....

Ma tenue se composait d'un pantalon noir qui me fait un très joli cul, d'un chemisier blanc, gilet en daim marron - pas de sous-vêtements bien sûr - et mes baskets noires et ma veste noire.
J'arrive enfin à la gare de la ville de mon Maitre. Il m'attend sur le quai, j’ai envie de me mettre à genoux devant lui mais y renonce car il y trop de gens et je n’aime déjà pas leur regard bizarre quand ils remarquent mon collier autour de mon cou. Bisous à mon Maître et N/nous filons à la voiture et direction son appartement. Re-bisous en arrivant et je file à la chambre me mettre à l'aise et vu  qu’il ne fait pas très chaud, mon Maitre m'autorise à enfiler mon peignoir en satin noir. Me voilà de retour dans la salle à manger où je m'installe à Ses pieds sur mon tapis. Je pose ma tête sur les genoux de mon Maitre, ferme les yeux et savoure la douce caresse de Sa main sur ma tête....
Mon Maitre se lève et revient avec une paire de pinces, celles avec les ficelles qui me font généralement vraiment mal celles-ci… mais je savais que j'allais être punie pour ne  pas avoir envoyé les photos de ma tenue et de mon repas de midi dans les temps….

Mon Maitre me dit de me mettre à genoux sur le canapé puis Il relie mon collier à ma laisse qui est attachée aux montants du comptoir à côté. Il me place les pinces sur les tétons puis passe les ficelles entre mes doigts tout en tirant bien fort dessus, ce qui m’arrache un petit cri… oups, mon Maitre tire alors encore plus fort sur les ficelles….
Je ne sais pas pourquoi mais en ce moment, mes tétons sont encore plus sensibles que d’habitude et parfois, quand mon Maitre les martyrisent, je ressens la douleur plus fortement que d'habitude. Pendant tout N/notre apéritif, mon Maître a joué avec les ficelles, tirant dessus ou me pinçant les tétons sans   que je me plaigne…
Au bout de 20 mn de ce traitement, je l’ai imploré de me retirer les pinces, chose qu’il a faite non sans avoir encore une fois tiré fortement sur les ficelles !...

Pinces-Seins002.jpg

 

Quant Il a enfin retiré les pinces, j’en avais les larmes aux yeux tellement j’avais mal et même la douce caresse de ses lèvres sur mes tétons n’ont pas atténué la douleur qui est restée encore longtemps après…
Je pense que je vais bien retenir la leçon et que dorénavant, je lui enverrai les photos dans les temps !....

Le reste de la soirée s’est passé en mode vanille et après quelques câlins et galipettes, j’ai enfin eu le plaisir de m’endormir à nouveau dans les bras de mon cher Maître…

 

La journée de vendredi a été également particulièrement calme… jusqu’au soir et à N/notre retour au lit…

Après m’avoir longuement butiné la chatte – me faisant jouir plusieurs fois - et alors que j’étais encore parcourue d’ondes de plaisir, mon Maitre s'est assis sur mon ventre et a commencé à me masser le visage du bout de Ses doigts, continuant sur mon cou, caressent mes seins, l’intérieur de mes bras et de mes mains et mes épaules tout en recommençant plusieurs fois. Dans ces moment-là, je m’abandonne totalement aux sensations des douces caresses des mains de mon Maitre sur mon corps, je me sens légère, des frissons parcourent tout mon être, ma respiration s'accélère et je tremble sans pouvoir m'arrêter….
Je me sens dans un autre monde, des flashs dorés explosent dans ma tête, je suis incapable de contrôler mes tremblements et même si j’entends Mon maitre qui me parle, sa voix me semble très lointaine, comme un simple murmure….

Je l’entends vaguement me dire de revenir mais je n’en ai pas envie tant je suis bien là où je suis, mais Sa voix est inquiète alors, tout doucement, je reviens vers Lui…
Comme j’avais mal aux bras et aux jambes, mon Maitre me les a massés pour atténuer mes douleurs… je me sentais totalement épuisée et je n'ai pas tardé à m’endormir dans les bras protecteurs de mon cher Maitre !...

 

Samedi, nouvelle séance d’apnée…

Le contrôle de ma respiration est pour moi quelque chose de très difficile car je n'arrive pas à respirer lentement. Lors de cette 2ème séance, mon Maitre ne m’a ni bandé les yeux ni attaché les mains…

Il a rempli l’évier de la cuisine d'eau tiède alors que je m’étais assise par terre pour faire le vide en moi tout en essayant de respirer lentement et pleinement, jusqu’à ce que mon maitre me dise de venir à Lui avec mon pince-nez devant l'évier…

Une fois le pince-nez à sa place, je prends de grandes bouffées d'air et plonge la tête dans l'eau…

Au bout de 15 secondes, je laisse tomber la pièce de monnaie que j'avais dans la main et mon Maitre sort ma tête de l'eau. Je lui demande le temps, Il me l’annonce et je suis très décue et lui demande donc un nouvel essai !...
Je regonfle mes poumons, inspiration, expiration et quand je suis prête, je fais signe à mon Maitre tout en bloquant ma respiration alors qu’Il me replonge la tête dans l'eau….

Je sens des bulles d'air sortir de ma bouche, je me concentre un peu plus car je veux tenir le plus longtemps possible. Mes poumons me brûlent, je suis au bord de l'asphyxie et je laisse à nouveau tomber la pièce et relève la tête en même temps. Je respire une grande bouffée d'air en toussant un peu et enlève le pince-nez, pendant que mon Maitre va chercher une serviette afin que je m'essuie le visage et les cheveux….

« C’est bien ma perle… tu as tenu plus de 30 secondes cette fois et je suis fier de toi » me dit- il.

Je suis très étonnée moi-même et alors que je pensais avoir tenu moins longtemps, je suis contente de moi !...

Au moment où j’allais remettre mon peignoir, mon Maitre m’annonce qu’Il n’en a pas encore fini avec moi. Il me dirige vers la salle de bain, et devant la porte, Il me met le bandeau et le foulard sur les yeux avant de me prendre par la main et me diriger vers le bac à douche dans lequel Il me fait asseoir….

J’ai froid et espère que mon Maitre ne va pas me mettre sous une douche froide - je ne sais jamais ce qu’Il a en tête -  mais je l’entends entrer dans la douche et refermer la porte. Il me met le pince-nez sur les narines et soudain, je sens un liquide chaud couler sur mon visage, puis sur tout mon corps et dans la bouche aussi… le goût en est salé….

Nouvelle douche dorée dont je devrais être heureuse mais moi qui aime cela, je n’y prends pas autant de plaisir que les fois précédentes, sans doute à cause du fait que j’ai froid ou peut-être à cause du pince-nez ?...
Une fois finie, mon Maitre me met Sa queue dans la bouche…. Mmmmm, j’adore ça !....
Je l'ai caressée avec ma langue, mes lèvres et brusquement, mon Maitre m’enfonce Sa queue plus profondément dans ma gorge et entamant un mouvement de va-et-vient me provoquant un haut-le-cœur et envie de vomir que j’ai du mal à retenir !...
Il ressort Sa queue et recommence….. je cherche mon souffle, Sa bite ressort de ma bouche et se pose délicatement sur ma langue afin que je puisse la sucer et la téter, ce que je me suis pas privée de faire jusqu'à en faire gicler dans ma bouche Son doux nectar que j’ai bu avec délectation…..

La douche bien chaude que j’ai prise après m’a fait le plus grand bien…..

 

Les vidéos sont à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/nouvelle-douche-doree-1

Samedi après-midi, « breathplay » avec « la tête dans le sac !... »

Petite mise en scène…. Un tréteau et mon tapis au sol… Je me trouve devant, à genoux, alors que mon Maître me bande les yeux et m’attache les poignets à la barre du tréteau….
Je ne sais pas ce qu’il a en tête…. peut-être un nouvel entraînement à la gorge profonde…. Mmmm !.....
Mon Maitre se déplace dans la pièce, j’entends un bruit de froissement, Il revient vers moi, me pince les tétons et me fait quelques petits bisous….. ma respiration s’accélère et nouveaux bruits de de froissements…. sans que je sache de quoi il s’agit !....

Mon Maitre se rapproche et finit par enfiler sur ma tête quelque chose qu’il attache à la base de mon cou et je devine que c’est un sac en plastique !...

 

Breathplay003_02-12-2018.jpg

 

Breathplay004_02-12-2018.jpg

 

J’ai un bourdonnement dans les oreilles, les bruits sont très lointains, comme juste chuchotés. Tout est noir et froid dans ma tête. J’essaye de respirer calmement mais je panique et accélère ma respiration qui est de plus en plus difficile….
Depuis combien de temps ma tête est prisonnière du sac… je ne sais pas, le temps s'est arrêté et des flashs noirs explosent devant mes yeux…. je suis moite et je sens des gouttes sur mon visage… j’ai besoin d'air !.....
Avant de sombrer, je fais tomber la pièce que j’avais dans la main, mon Maitre me délivre du sac et l’air pénètre enfin dans mes poumons qui me brûlent un peu…. respirer, inspirer, je n’ait que cela en tête !!!...
Mon Maitre en profite pour me pincer les tétons et une onde de désir envahit mon corps..… je sens que je suis trempée…..

 

Après quelques minutes de repos, mon Maître renouvelle l'expérience en fermant un peu plus le sac… et à nouveau, la même sensation de vide et de froid….
Au fur et à mesure que l’air se raréfie dans le sac, tout deviens moite. Au bord du gouffre, je fais tomber la pièce encore une fois, mon Maitre me libère du sac, de mes entraves et du bandeau….
J’ai mal aux jambes d'être restée aussi longtemps à genoux, Il m'aide à me relever et je dois me tenir à Lui pour ne pas tomber !....
Ma tête me tourne une peu, Maitre me conduit sur le canapé afin que je puisse me reposer après cette séance qui a été très dure…. je suis totalement vidée, épuisée et avec juste un besoin des bras de mon Maitre…..
Tout cela a été très éprouvant pour moi…. Le contrôle de ma respiration est difficile, une véritable épreuve, d’autant qu’il m'est déjà arrivé de rêver que je manquais d'air…. un de mes pires cauchemards….
Ce que je ne savais pas encore… c'est que le pire aller se réaliser bientôt !…

 

Les vidéos sont à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/1ere-experience-de-breathplay

 

Dimanche... mon pire cauchemar !
En ce dimanche après-midi, je ressentais encore les effets de la séance de la veille et je pensais pouvoir faire une bonne sieste dans les bras de mon Maître mais j'avais tort et autre chose avait germé dans son esprit pervers !...
A peine avais-je posé mon corps sur le lit que mon Maître m'attachait les bras avec Ses chaînes, me plaçait la barre d'écartement aux chevilles en fixant le tout aux montants du lit, sans oublier de me mettre un double bandeau sur les yeux.... j'adore être comme cela, livrée à Sa totale perversion... Mmmm !....
Je l'entends bouger, Il revient vers moi, bisous sur mes lèvres avides de lui, Sa bouche s'empare de mes tétons qu'Il mord avec voracité... j'ai chaud !...
Et pan... Sa cravache s'abat sur moi... d'abord sur mes tétons, puis le ventre, les bras, les cuisses, les genoux, sous les pieds... et rebelote, la douleur que je ressentais au début laisse la place à une sorte de chaleur qui envahit mon corps qui me brûle... et je soupire de plaisir....

 

Knifeplay001_02-12-2018.jpg

 

Knifeplay003_02-12-2018.jpg

 

La vidéo est à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/preambule-a-une-seance-intense

 

Mon Maitre passe quelque chose de froid et métallique sur mes joues et à la minute où  j’ai découvert ce que c'était, mon corps s’est glacé de froid, toutes mes ont peurs ont ressurgi et je n’avais est qu’une envie…. fuir le plus loin de cette chose qui me glace !!!....
Mes chaînes m’en empêchent, des larmes perlent sur mes yeux alors que mon Maitre promène la lame de Son couteau sur pratiquement tout mon corps, mon sexe et même sur ma langue !....
Il appuie un peu plus fort la lame sur mon torse, entre mes siens et mes cuisses. J’essaye de penser à autre chose mais la lame est bien là… je sens à chaque pression sur mon corps ce contact froid et dur qui me révulse mais qui - chose étrange - m'excite à la fois….
Malgré la froideur que cette chose m’inspire, une chaleur brutale envahit mon corps et le souffle me manque…. c’est comme si mon Maitre était entré en moi et bien que je sente la lame passer et repasser sur ma peau, ,j’entends aussi mon Maitre qui me dit de ne pas bouger que tout va bien….
Tout se bouscule dans ma tête, mélange de peur et d’excitation… pourquoi......je ne comprends pas !!!...
A chaque contact de la lame sur ma peau, je ressens ce mélange et cette douce chaleur qui envahit mon corps et j’ai envie de « plus » mais je ne sais pas de quoi…. ni pourquoi !!!...
Apres la séance, beaucoup de questions se sont bousculées dans ma tête… la 1ère étant « pourquoi ce mélange de peur et d'excitation »…. alors que j’étais tétanisée ?.... Bref……

 

La vidéo est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/1ere-experience-de-knifeplay

 

Pour conclure mon récit de ce weekend, je dirai que j’ai envie de refaire des séances de contrôle ou restriction de respiration en les approfondissant davantage et de dépasser mes limites sur bien des choses encore !....
J’ai encore tant de choses à découvrir ou à améliorer sous la main directrice de mon Cher Maitre…. j’y arriverai !.....


19/12/2018
4 Poster un commentaire

Un "oubli"... corrigé !



Mon cher Maitre…..

 

J’ai « oublié » de raconter un épisode de mon dernier weekend passé chez Vous et je me lance à rectifier cela aujourd’hui… tant j’ai adoré avoir Votre queue dans mon cul…

 

Vous avez commencé par martyriser mes seins en mordant et pinçant mes tétons, mordu mes lèvres et joué avec Votre langue et Vos dents sur mon clito, Vos doigts dans ma chatte et Votre queue dans ma bouche… tout cela accentuant mon désir du moment !...

Quand Vous m’avez dit de me mettre à quatre pattes sur le lit, j’étais aux anges tant j’aime que Vous me preniez en levrette…. Mais je Vous ai senti enduire mon petit trou de crème lubrifiante….
Hummm… quand vous avez introduit un, puis deux doigts en moi, je n'ai plus eu aucun doute sur Vos intentions et j’ai mouillé encore plus alors que des frissons parcouraient tout mon corps !....

Vous avez délicatement introduit Votre queue dans mon cul…. j’aime ce moment où je sens Votre queue me remplir entièrement, ce plaisir intense de Vous avoir en moi et de me sentir totalement à Vous et totalement chienne !...

Vous avez alors enchaîné un lent mouvement de va-et-vient, de plus en plus vite et je sentais Votre queue buriner mon cul en s'enfonçant au plus profond de mon ventre….

Vos mains me pinçant les tétons ou me caressant le clito, jétais au bord de l'explosion et Vous avez sûrement dû le ressentir car Vous m’avez mordu le dos et accentué Vos coups de boutoir dans mon cul !....

Je gémie de plaisir, Votre queue va et vient entre mes fesses, ma respiration se fait de plus en plus forte jusqu’à ce qu’on jouisse ensemble dans un râle de plaisir…

Tout mon corps était parcouru de frissons qui se sont accentués quand Vous m’avez à nouveau mordu…. ce qui a encore prolongé ma jouissance….

Mon cher Maitre, je vous en implore…. défoncez moi le cul plus souvent, Vous savez que j’adore cela et que je suis à Vous entièrement !…....

 

Hard002.jpg

 


27/11/2018
14 Poster un commentaire

Au delà de mes peurs...



Hummm… 5 jours avec mon cher Maître, au cours desquels beaucoup de choses se sont passées !...

 

Vendredi… mon arrivée et une punition

Me voilà sur le quai de la gare à attendre mon train ce vendredi à peu près à mon heure habituelle. Je porte ma jupe noire en daim - relativement courte - un chemisier blanc, un gilet marron foncé en daim aussi, mes bottes noires et pour une fois, des collants noirs…
J’arrive chez mon Maitre en fin d'après-midi, il fait froid et je dois attendre mon Maitre qui ne tarde pas à arriver…
N/nous voilà chez lui… un bisou et inspection de ma tenue qui semble beaucoup lui plaire… et je file à la chambre pour me déshabiller et revêtir juste mon peignoir… sans le fermer…..
Je prends mon tapis et file à la salle à manger où je pose le tapis par terre et me mets à genoux devant mon Maitre…
J’aime ces moments où je suis à Ses pieds… la caresse de Sa main sur mon visage, Ses yeux qui se posent sur moi, le son de Sa voix…..
L’apéritif est déjà servi et j’ai une irrésistible envie d’en déguster un autre… à la source !...

Je me place donc entre les jambes de mon Maître et je prends Son sexe gonflé entre mes lèvres.

Je le caresse de la langue sur toute sa longueur avant que mon Maitre enfonce Son membre profondément dans ma bouche, jusqu’au fond de ma gorge tout en me bouchant le nez de Ses doigts, ne les retirant juste quand le souffle commence à me manquer !...
J’ai continué à le sucer goulument, à le téter comme un biberon en sentant Son sexe frémir et s’agiter dans ma bouche alors que je continuais de plus belle mes douces caresses avec ma langue et mes lèvres… jusqu'à ce que mon Maitre  répande Son doux nectar dans ma gorge dont je n’ai pas perdu une goutte........  Langue tirée

Après N/notre repas, je sais que je dois être punie pour avoir manqué de respect à un Dom avec qui j’ai dialogué dans la semaine via Messenger - suite à une demande de mon Maître - et auquel je ne disais pas du « Monsieur » à chaque phrase que j’écrivais et au cours duquel je reconnais avoir peut-être été un peu agressive (mais surtout sur la défensive !...) mais pas grave… je commence à avoir l’habitude des réprimandes de mon Maître au vu des bourdes que je fais parfois et ce qui m’inquiète est plus de savoir ce que mon Maitre a choisi comme punition....

La punition a été choisie par le Dom et mon Maître et consistait à m’infliger 10 coups de cravache que j’ai dû compter en présentant mes excuses à l’intention du Dom concerné…

J’ai donc reçu la punition, couchée à plat ventre sur le lit, sans un cri et en formulant juste les excuses demandées et comme d'habitude, mon Maitre a rajouté quelques coups pour Son propre plaisir, sans manquer de faire quelques photos qu’Il a envoyé au Dom concerné…
Mes fesses m’ont chauffé un peu…. j’adore cette agréable sensation de chaleur qui parcoure mes fesses et tout mon corps après chaque fessée, même si je regrette que les marques ne persistent pas !!!....

 

https://static.blog4ever.com/2014/07/777111/artfichier_777111_7959641_201811174252490.jpg
       

La vidéo est à voir ici :

https://dsp.blog4ever.com/punition-demandee-par-un-tiers

 

Samedi… défi apnée et contrôle de respiration…

Après N/notre petit-déjeuner, mon Maitre a décidé de tester mes capacités respiratoires dans l’eau et en apnée… ce qui me terrorise par avance !...

Il remplit d’eau tiède l'évier de Sa cuisine, m'attache les mains dans le dos avec Ses menottes et me place sur les narines le pince-nez que N/nous avons acheté il y a quelque temps, avant de me positionner devant l'évier. Je sais que je ne pourrai pas reculer et je tremble d’appréhension en me trouvant penchée juste au niveau de l’eau car je sais que je n’arriverai pas à retenir mon souffle très longtemps - comme N/nous l’avions déjà testé cet été à la mer et où je n’avais guère tenu plus de 15 secondes – mais j’ai une grande envie de progresser…

« Tu es prête ma perle ?
Oui mon Maître…
 »

https://static.blog4ever.com/2014/07/777111/artfichier_777111_7959651_201811175423317.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2014/07/777111/artfichier_777111_7959653_201811175453156.jpg

 


La vidéo est à voir ici
 :
https://dsp.blog4ever.com/apnee

 

Mon Maître me glisse une pièce de monnaie dans la main que je dois lâcher quand le souffle me manque. Je prends de grandes inspirations d'air et mon Maitre me plonge la tête dans l'eau. Je n’aime vraiment pas cette impression de vide, de froid et de suffocation qui m’envahissent quand j’ai la tête dans l'eau… je panique un peu, le souffle me manque et je laisse donc tomber la pièce sur le sol et mon Maitre me relève aussitôt la tête en me tirant par les cheveux…

« Tu as tenu 20:48 » me dit-il. Je ne suis pas contente de ce résultat, moi qui pensait avoir tenu un peu plus !
J’ai à peine le temps de me remettre de ces émotions que Maître m’annonce qu’Il veut faire une nouvelle tentative et me voilà donc prenant de grandes inspirations avant qu’Il ne me replonge la tête dans le bouillon !...

Cette 2eme tentative (19:84) n’a pas été vraiment plus concluante mais mon Maitre semblait néanmoins satisfait et Il m'a dit que pour de premiers essais, c'était déjà bien. Je sais que je serai à l’avenir encore confrontée à cette épreuve et que je devrai encore progresser mais avec l’aide de mon Maitre et beaucoup d'entraînement je pense y arriver… même si l’objectif fixé par mon Maître – atteindre 1 minute !!! – me semble encore aujourd’hui inaccessible !...

Dimanche… rencontre avec un couple Maitre/esclave

Depuis quelques jours, mon Maître était en discussion avec un autre Dominant avec lequel Il avait planifié une rencontre entre N/nous 2 et ce Dominant accompagné de son esclave...

Pour cette occasion, mon Maitre avait choisi ma tenue, me faisant revêtir ma courte jupe noire en daim, un chemisier blanc totalement transparent et recouvert d’un gilet noir, un porte-jarretelles, des bas noir et - pour une fois - un string car mon Maître envisageait de faire une série de photos coquines en extérieur et en présence de ce couple….
Ma tenue fut complétée par mes bottines noires, un léger maquillage et bien-entendu sans oublier mon collier… et N/nous voilà partis rejoindre le couple sur le parking d'une grande surface où le rendez-vous avait été fixé. Apres de courtes présentations réciproques, N/nous décidons d'aller boire un verre dans un bar afin de faire plus ample connaissance…

Strip003.jpg

Une fois bien au chaud à table les deux Maitres échangent sur leurs pratiques et visions du BDSM. Mon Maitre parle de son blog principal et de N/notre blog régional de Rhône-Alpes (je vous en rappelle l’adresse ici : https://bdsm-rhone-alpin.blog4ever.com) qui, faute de participants, ne fonctionne pas vraiment. Dommage car N/nous voulions faire un blog avec des évènements dans la région et des témoignages afin de peut-être créer une nouvelle communauté plutôt que chacun reste dans son coin…..

N/nos boissons finies, on sort du bar, mon Maitre a envie de faire des photos de sa petite chienne dans un lieu insolite. Il demande à l’autre Maitre s’il connaît un lieu propice et il nous propose différents endroits et on choisit un immeuble en construction qui pourrait nous offrir pas mal de possibilités de scenario pour une séance photos ou autre..…...

Arrivés sur les lieux, impossible d'entrer dans l’immeuble, tout est clos. Dommage car mon Maitre envisageait pas mal de choses et on repart donc un peu déçus….

La fin d'après-midi approchant, N/nous quittons le jeune couple avec promesse de se revoir. Mon Maitre reste en communication avec l’autre Maitre.

Retour chez mon Maitre et alors que j’allais à la chambre pour me déshabiller, mon Maitre me dit de le rejoindre au salon et comme il m’a trouvée très sexy, Il veut en faire profiter le couple que N/nous avons rencontré. S’en suit donc une séance de photos improvisée pour laquelle je lui fais un petit strip-tease dont Il envoie un aperçu à l’autre Maître…

Ce que je retiens de cette journée et que le couple rencontré était très sympathique. J’aime bien discuter avec des gens qui vivent aussi dans le milieu du BDSM, apprendre des choses nouvelles et échanger au sujet des pratiques de chacun. Dommage pour la séance photos… j'aurais bien aimé la faire mais ce sera sûrement pour une autre fois et j’espère faire plus ample connaissance avec la petite esclave… et peut-être un jour - pourquoi pas – faire quelque photos avec elle….... Clin d'œil

 

Les photos sont à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/photos/petit-strip-tease-improvise-1

 

Lundi… séance bougeoir et chandelier…

Mon Maître m’annonce une nouvelle séance et série de photos inédites et voilà que je me retrouve menottée avec les bracelets en cuir et avec les pieds attachés à une chaise sous laquelle est placée la barre d'écartement et les yeux bandés.

Mon Maitre fait quelques photos et me pose des pinces à seins sur les tétons et prend de nouvelles photos. Il me met la chaîne reliant les pinces entre les dents et me tire par les cheveux pour que je relève ma tête le plus haut possible et vers l’arrière. J’ai mal aux tétons mais ne dis rien. Ensuite, mon Maitre me dit de prendre mes seins entre mes mains, de les resserrer et de les relever, Il place quelque chose entre ceux-ci et me dit de ne pas bouger. J’entends le frottement d’une allumette et Il allume la bougie que je tiens entre mes seins….

Je lève la tête pour ne pas être brûlée; la flamme me chatouille le cou et je sens sa chaleur…

Ensuite, mon Maitre m’a retiré la bougie des mains et a fait couler de la cire sur ma poitrine…. Humm, frisson de plaisir, ma chatte était toute trempée !....

Chandelier018.jpg

 

J’aurais aimé que mon Maitre enfile Sa queue dans ma bouche et avoir Son doux nectar au fond de ma gorge…. mais Il avait autre chose en tête !....

Je l’ai entendu bouger et revenir vers moi, puis j’ai senti le contact d’un objet froid sur ma peau, Je frissonne, cette fois-ci de peur car je sais que c'est la lame d'un couteau que mon Maitre me passe sur le visage, le cou, les seins et les bras….

Les sensations se mélangent en moi - peur et plaisir à la fois - je tremble, ma respiration s'accélère, des bouffées de chaleur m’envahissent…. Je suis terrorisée malgré la totale confiance que j’ai envers mon Maître !...

Il me parle et je me focalise sur sa douce voix alors qu’avec la pointe du couteau, Il retire doucement la cire de ma poitrine, tout en continuant à me parler et me rassurer…
Il retire ensuite la barre d'écartement de mes chevilles et délivre mes poignets des bracelets de cuir. Bien que je sois libre, je n’arrive pas à me lever de la chaise et il m’a fallu l’aide de mon Maitre pour y arriver et tenir debout. Il m’a alors aidé à aller jusqu’au canapé, sur lequel je me suis allongée un moment tellement j’étais ailleurs, comme partie très loin et j’ai mis du temps à revenir….

Quand j’y suis arrivée, je me suis mise à trembler de tout mon corps - sans pouvoir rien contrôler - comme cela m’arrive parfois quand la séance a été  très intense pour moi et dans ces cas-là, je me sens particulièrement vulnérable et j’ai besoin d'être dans les bras de mon Maitre…..

 

Les photos sont à voir ici :

https://dsp.blog4ever.com/photos/bougeoir-et-chandelier-1

 

Mardi… LE défi le plus difficile sans doute !

Depuis quelque temps mon Maitre et moi envisagions un arrêt total du tabac. Une de Ses amies lui a parlé d'un acupuncteur qu'elle est allée voir pour la même raison et pour elle, cela a marché et donc, après plusieurs mois d'hésitation, mon Maitre a pris rendez-vous chez ce Monsieur chez lequel N/nous sommes allés mardi dernier. Avant d'entrer dans les lieux, une dernière cigarette… qui me laisse un goût amer dans la bouche….

 

On entre, le lieu est très zen avec musique douce, on nous installe dans une salle d'attente avec des relax. Je m’y allonge et me laisse bercer par la musique. Je suis très nerveuse et anxieuse mais la musique me calme un peu et de toute façon, les dés sont jetés et pour ma santé, je DOIS arrêter le tabac….

Un homme vient nous chercher et N/nous emmène dans une pièce. On s'installe sur les chaises et il N/nous pose différentes questions : consommation de tabac, activités sportives, motivation, problèmes de santé, régime alimentaire… etc.

Il N/nous explique aussi comment il va procéder. Avant de N/nous mettre dans les oreilles les aiguilles qui vont N/nous aider à arrêter le tabac, il va d'abord soigner ce qui ne va pas chez N/nous en nous posant dans différentes parties du corps des aiguilles plus longues. Je suis très sceptique de nature et j’attends donc de voir si tout cela va me faire du bien….

 

Apres ses quelques explications, il nous installe chacun dans une pièce différente. J’entre dans celle qui m’est attribuée dans laquelle il y a une table de massage recouverte d'un drap de papier, une chaise, différentes petites étagères avec tiroirs. L'homme me dit de me déshabiller et de ne garder que mes sous-vêtements….

Oups…. ça va poser un problème et une certaine gêne m’envahit subitement car comme à mon habitude, je ne porte ni culotte ni soutien-gorge sous mes vêtements…

Je souris en pensant à mon Maitre qui, à chacune de mes visites chez un toubib me demande si celui-ci m'a vue nue et s’il n'a rien dit que je ne porte aucun sous-vêtement et j’imagine que la situation doit beaucoup l'amuser !…

A cet instant, je me demande donc comment je dois réagir et ce que je dois faire…. dois-je me déshabiller entièrement sans rien dire ou est-il préférable de prévenir l’homme de la situation au préalable ?....
Je choisis la 2ème solution, lui annonçant donc à demi-mots

« Euh… c’est-à-dire que je ne porte pas de sous-vêtements…

- Dans ce cas, je vais vous trouver une solution, ne vous inquiétez pas… » me répond-il avant de s’absenter un moment de la pièce…

Il revient avec un joli peignoir qu’il me donne puis sort de la pièce en me disant qu’il va s'occuper de mon Maitre. Je me déshabille, enfile le peignoir qui ne couvre finalement pas grand-chose de mon corps et m’allonge sur la table de massage. J’écoute la douce musique en imaginant mon Maitre, en slip allongé sur la table…. hummmm…..

 

Au bout d'un petit moment, l’homme revient et je ne peux m’empêcher de lui demander comment ça s’est passé avec mon Maitre. Il me dit que tout va bien, qu’il lui a posé quelques aiguilles sur le corps et qu’il attend qu’elles fassent leur effet.

L'homme tourne autour de la table et se place en face de moi. Il me dit que je suis une boule de stress - bon point pour lui - et que je dois sûrement avoir du mal à dormir - 2ème bon point – et au vu de mes problèmes de santé actuels, il ne pourrait pas en être autrement !....

Il me dit qu’il va me poser sur le corps différentes aiguilles en m'expliquant pourquoi. La 1ère est entre mes 2 yeux, la 2ème sur le haut du front, la 3ème au sommet du crâne. Ensuite, il m’en plante une entre le pouce et l’index de ma main gauche pour calmer mes douleurs dentaires puis plusieurs - je ne me rappelle pas le nombre exact - sur mes deux pieds et une sur chacun de mes genoux. Les aiguilles étaient longues et fines, très flexibles et je devais un peu ressembler à un petit hérisson !....

A chaque fois que l'homme me plantait une aiguille, je ressentais comme une légère piqûre qui s'atténuait très vite, un peu comme quand mon Maitre avait joué avec les aiguilles sur mes seins….

J’avais peur que cette fois-ci cela me fasse le même effet, un effet….. wahouuuu….

Une fois son travail fini, l’homme m'a demandé si tout allait bien et je lui ai répondu que oui avant qu’il ne quitte la pièce pour retourner voir mon Maître.

Je n'ai pas tardé à me sentir calme et détendue, un peu comme si je planais, je somnolais un peu tout en écoutant la musique qui me paressait venir de très loin. J’avais le corps très lourd, tantôt chaud et tantôt froid et par moment, des tremblements dans tout le corps….

Je suis restée ainsi pratiquement une heure. L’homme revenait de temps en temps voir si tout allait bien et me donnait des nouvelles de mon cher Maitre. Au bout de cette heure d'attente, il m’a enlevé mes aiguilles et là, j’ai eu un peu mal, surtout lorsqu’il a enlevé celles sur le visage et le crâne. J’ai passé ma main dans mes cheveux sur le haut de mon crâne et quand j’ai regardé mes doigts, j’avais du sang ce qui m’a fait peur, mais l’homme m’a rassurée en me disant que cela arrivait parfois….

Ensuite, il a pris dans un tiroir un objet qui ressemblait à un stylo  et il m'a expliqué qu’il allait toucher avec celui-ci différent points dans mon oreille droite et que je devais lui dire si j'avais mal, ainsi que l’intensité de la douleur. Après cela, il a planté de toutes petites aiguilles, très courtes, à l’intérieur et sur le lobe de mon oreille, une dizaine en tout - il me semble – qui doivent normalement tomber toute seules d’ici une à trois semaines. On ne les voit pratiquement pas, c'est très discret….

Ensuite, après une autre petite discussion ou il m'a redemandé si tout allait bien, l’homme est ressorti de la pièce pour me laisser me rhabiller.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à me lever de la table de massage et que la tête me tournait un peu mais j’avais hâte de rejoindre mon Maitre que j’ai enfin retrouvé dans le couloir.

Après qu’il eût réglé la facture de la séance, N/nous sommes sortis. Je me sentais bizarre et moi qui ai toujours froid aux mains et aux pieds, pour une fois ils étaient chauds et malgré le froid de l’extérieur, je ne le ressentais pas…

Vu l’heure déjà bien avancée, N/nous sommes allés manger au restaurant et tout en dégustant N/notre repas, on a discuté de la séance et de N/nos impressions…

A l’heure où j'écris ce récit, j’ai parfois envie d'une cigarette - surtout après avoir mangé - et je fais une vrai razzia sur les nounous guimauve et chocolat !....

Je me sens un peu plus calme et mes douleurs dentaires sont moins intenses, ce qui me sera sûrement d'une grande utilité après mon opération prévue pour bientôt….

 

Ce que je garde de ce long weekend prolongé avec mon Maître est avant tout le dépassement de moi-même m’ayant fait franchir quelques limites et surtout commencer à repousser certaines de mes peurs… en particulier vis-à-vis du contrôle de ma respiration et de l’utilisation d’un couteau sur ma peau !...

Je garde aussi en mémoire les plaisirs ressentis quand mon Maitre a joué avec mes seins, en torturant leur douce pointe de Ses doigts, Ses dents ou Sa langue et quand je criais, Il mordait et me pinçait plus fort tout en me pinçant aussi le nez ou en mettant Sa main fortement sur ma bouche. Quand je me calmais, Ses tortures sur ma poitrine se faisaient plus tendres, puis Il recommençait à martyriser mes tétons pour Son  plus grand plaisir… et le mien…

Parfois aussi, Il enfonçait Ses doigts profondément en moi pour me les placer ensuite dans la bouche afin que je les suce, avant de les remettre en moi et entamer de longs et vigoureux mouvements de va-et-vient, tout en mordant encore mes tétons, me faisant m'arquer à la rencontre de Ses doigts en l’implorant de me prendre et de me baiser !....

Mais non… mon Maitre continuait à jouer en moi avec Ses doigts, me faisant vibrer alors que des ondes de chaleur envahissaient mon entre jambes, que mon clito palpitait sous les caresses de mon Maitre jusqu’à ce que je jouisse enfin dans un cri de plaisir….

Au cours de ces 5 jours, j’ai aussi eu Sa queue plusieurs fois dans ma bouche que j’ai toujours plaisir à caresser de la langue et sucer jusqu’à ce que mon Maitre se répande dans ma gorge et que je boive Son doux nectar…. dont j’ai désormais pris l’habitude et que j’aime de plus en plus avaler !....

 

En conclusion, je continue à progresser sous la main ferme de mon cher Maitre… la salope que je suis et qu’Il a réveillé en moi adore être Sa chose !…


26/11/2018
8 Poster un commentaire

Suppliciée au dentifrice...

Cette semaine, j’ai rendu mon rapport du weekend de Toussaint très en retard et cela a inévitablement entraîné quelques punitions !...
Tout au long de la semaine et dans l’attente de ce rapport, mon Maître a nettement limité Ses échanges avec moi et m’a déjà prévenue que si cela venait à se renouveler, Il resterait totalement silencieux et sans aucun contact avec moi jusqu’à réception de mon rapport… allant même jusqu’à évoquer qu’Il pourrait me répudier !...

Après avoir enfin reçu mon rapport (que vous pouvez relire ici : https://dsp.blog4ever.com/toussaint-chez-mon-maitre), mon Maître m’a demandé de lui faire des suggestions pour une autre punition, toujours pour la même raison, que je devrai m’infliger moi-même et à distance, avant de pouvoir être à nouveau présente à Ses côtés ou à ses pieds…
Je lui ai donc envoyé par texto quelques propositions auxquelles j'ai pensé mais naturellement, celles-ci ne lui convenaient pas et je lui ai donc demandé de choisir et vu Son sadisme et Sa perversion, j'étais sûre que Sa punition serait à la hauteur de ma faute... et Son verdict a fini par arriver par texto !

«  Au moment où tu seras prête, tu étalera du dentifrice à la fois sur ta minette et ton œillet et tu feras photo du résultat. Tu mettras ton chronomètre en marche et tu garderas cela autant que possible…

Tu auras sans doute des sensations de brûlure qui devraient être atténuées ensuite sous la douche…
Tu feras part de tes impressions et sensations ressenties avant ce soir et si je n’ai pas le rapport dans les temps, je pourrais penser que tu n’es pas digne de rester ma soumise
 »

A la lecture de ces instructions, je me dis que ça ne va finalement pas être trop difficile et hop, je file à la salle de bain et je badigeonne ma chatte et mon cul avec le dentifrice…

 

Dentifrice001_12-11-2018.jpg
         

Je mets mon chrono en marche, enfile un peignoir et m'assoies sur mon canapé. Au début, rien sauf une odeur de menthe mais au bout d’une minute, je commence à ressentir un léger picotement - surtout sur mon sexe - et ça commence à  me chauffer…
Au fil du temps, le picotement s'intensifie et ça me chauffe de plus en plus. Je me lève et marche un peu en pensant que ça va se calmer… mais grave erreur car plus je bouge et plus la sensation de chaleur augmente !

C’est un peu comme avec du gel orgasmique, avec les sensations de brûlures en plus…
Je me rassois et regarde le chronomètre qui indique seulement 4 minutes ! Je me dis que je peux tenir plus longtemps mais au final, j’aurai tenu en tout 6 minutes !...


J’ai alors filé à la douche que j’ai prise presque froide car la chaleur de l’eau intensifiait encore plus la sensation de brûlure et alors que sans l’avoir cherché ni voulu, j’ai eu un léger orgasme….
Ce que je retiens de tout cela, c'est que cela m'a paru bizarre avec cette sensation de picotements intenses. J’avais déjà utilisé du gel orgasmique… c'est presque la même chose, mais avec la brûlure en plus !...
Je n’ai pas ressenti les mêmes sensations sur mon cul où elles étaient plus légères mais même en écrivant ce texte assez longtemps après, je ressens encore un léger picotement entre mes cuisses !...

Bien mon Maitre… la punition est enregistrée !......

 


13/11/2018
18 Poster un commentaire

Toussaint chez mon Maître

Après encore une fois une semaine d'attente, voici (enfin !...) le rapport de soumise Louva sur notre weekend de Toussaint...

C'est avec un très grand plaisir que j’ai retrouvé mon cher Maître, jeudi 1er novembre en fin de matinée. J'ai passé un très mauvais début de semaine et j’avais grand besoin d’être à nouveau auprès de lui !...

Pour une fois, j’ai eu l’autorisation de porter un pantalon en sa présence et c’est donc revêtue d'un legging noir, un pull bordeaux, mes bottes noires et mon collier de chienne autour du cou que je me suis présentée à mon Maitre à mon arrivée à la gare où Il est venu me chercher.
Arrivée chez Lui, je file comme d’habitude à la chambre pour me dévêtir et me revoilà devant lui, uniquement vêtue de mon collier et d'un peignoir resté ouvert.
N/nous échangeons un peu jusqu’à ce qu’arrive l’heure de l’apéritif que je prépare… bisous, caresses…..

Je m'agenouille devant mon Maître, entre Ses jambes et sors Son sexe de Son pantalon et je découvre la surprise dont Il m’avait parlé, sans m’en dire davantage… mon Maître s’est intégralement rasé… Mmmmm !... Je le prends profondément dans ma bouche avide de lui, je le tète et le suce, ma langue le caresse sur toute la longueur de Sa queue glabre tandis que mon Maitre me caresse et me pince les tétons, ce qui a pour effet de m'exciter encore plus…

J’accentue alors la pression de mes lèvres autour de Son sexe, je titille de la pointe de ma langue le bout si sensible de son gland avant que ma langue aille glisser sur les boules lisses pour les caresser, ce qui fait gémir mon Maitre. Je le happe bien au fond de ma gorge tout en continuant à le caresser de la langue ou en recommençant à le téter, le sucer et l’aspirer jusqu'à ce que mon Maitre frissonnant explose dans ma bouche….  hummm, son nectar est si bon que je n’en ai pas perdu une seule goutte.....

Je me suis relevée, la tête me tourne un peu mais un large sourire illumine mes lèvres…

 

Vendredi matin, mon Maître m’a annoncé que je devais me préparer pour faire les photos demandées dans un défi récemment reçu et consistant à reproduire des postures de chienne !...

N/nous avons fait cette série de photos durant laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir à prendre les poses, même si certaines sont un peu humiliantes et je prends cela avec humour et il m’a même été parfois difficile de ne pas rire mais il suffit que mon Maître me fasse les gros yeux pour que je me calme !....

J'adore la dernière photo de la série des poses de chienne, celle où je lèche la main de mon Maitre et je crois que c’est ma préférée…

J'aime être Sa chose et qu’Il se serve de mon corps comme bon lui semble…

Les photos du défi « en mode chienne »
sont à voir ici
 :

https://dsp.blog4ever.com/defi-n5-postures-de-chienne

10-ReconnaissanteB.jpg

 

Après N/notre déjeuner et alors que N/nous nous apprêtions à aller à N/notre sieste habituelle, mon Maitre a eu soudain l’envie de jouer avec moi…
Il a commencé à pincer et mordre très fort mes tétons et comme je poussais des petits cris que je ne pouvais retenir, Il a mis Sa main sur ma bouche et m'a mordue de plus belle. Le plaisir est parfois si intense que j’en ai mal, surtout quand mon Maitre maltraite mes seins !...

Les mains de mon Maitre ont ensuite quitté mes seins pour s'aventurer sur mon ventre qu’elles caressent tout en descendant le long de mon corps, jusqu’à mon intimité...

Un doigt me pénètre et mon Maître me chuchote alors « tu es toute mouillée petite chienne » !...

Il retire Son doigt pour le mettre dans ma bouche afin que je le lèche et Ses doigts me pénètrent à nouveau et je pousse un râle de plaisir alors que mon Maitre entame un long mouvement de va-et-vient très rapide tout en continuant de malmener mes seins avec Sa bouche et Ses dents… je suis au bord de la jouissance et j’en demande la permission à mon Maitre qui me répond - dans un souffle - « Je veux t'entendre jouir petite chienne … » tout en reprenant de plus belle Ses douces tortures !...
Mon corps s'arque à la rencontre de Ses doigts, une douce chaleur envahit mon corps tout entier et je jouis enfin en poussant un cri de plaisir…

Je me suis endormie dans les bras de mon Maitre, repue et encore tremblante de plaisir…

N/notre journée de samedi s'est déroulée en mode "vanille" mais au moment de N/notre apéro du soir, mon Maître m'a posé 2 pinces à linge sur les tétons pour me punir d'avoir oublié d'éteindre la lumière dans une des chambres de Son appartement. Au début, je n'ai pas eu mal et la douleur a commencé à se faire sentir plus tard, d'autant que mon Maître s'amusait à tirer sur les pinces ou à me mordre les tétons qui commençaient à me brûler et me faisaient si mal que j'ai demandé grâce à mon Maître qui a fini par retirer les pinces, ce qui m'a arraché un cri de douleur... douleur qui n'a été que partiellement apaisée par les caresses et baisers de mon Maître....
Désormais, je ferai plus attention à éteindre les lumières dans les chambres... même si mon Maître m'a par la suite avoué que cela n'avait été qu'un prétexte pour me punir et satisfaire Sa perversion et Son sadisme !!!....


Dimanche...
En fin de matinée, mon Maître m'annonce qu'un ancien défi proposé - il y a déjà longtemps - par un membre du blog n'a jamais été réalisé et Il me demande donc de m'installer à califourchon sur un tréteau...

Il passe les chaines autour de mes chevilles qu’Il relie à une plus grande chaine qu'Il passe en haut du tréteau, puis Il m’attache les poignets - toujours avec des chaînes – qu’Il fixe à la barre transversale du tréteau…
Je suis alors dans une position très inconfortable, les jambes en l’air et à demi-repliées et les mains attachées très serrées devant moi. Le bois brut me fait mal au sexe et si je bouge, je risque de tomber !...

Au bout d’un petit moment, je commence à avoir des crampes aux jambes, j’essaye de bouger un peu mais le tréteau tangue légèrement et mon Maître voyant cela, Il me délivre de mon supplice et j’ai même droit à un massage de mes poignets et chevilles… humm, ça fait du bien !...

Judas001.jpg
    

 

Judas002.jpg

Le défi du « chevalet » est à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/defi-n3-le-chevalet

 

Je pensais en avoir fini avec le tréteau et bien non… mon cher Maitre a encore des idées dans la tête !...
Il me dit de me mettre devant le tréteau et de me pencher sur celui-ci, Il m’attache à nouveau les poignets et les chevilles à chaque montant du tréteau, avec les chaines et le plus bas possible, ce qui fait que mes seins sont écrasés par la barre transversale et que j’ai la tête dans le vide, ce qui est loin d’être agréable et confortable !…

Je l’entends s'éloigner et revenir un peu plus tard. Grandes claques sur mon cul et bruit de briquet avant que la cire brûlante commence à couler sur mon dos !...

Au début, je ressens une légère brûlure sur ma peau qui peu à peu devient plaisir… j’ai chaud dans tout le corps et surtout au niveau de mon sexe et je sens que je mouille !...
J'ai envie que mon Maître me délivre mais Il n'en fait rien et bien au contraire, Il introduit un doigt en moi qu'Il retire presque aussitôt !...

 

Bougie_Treteaux001.jpg

 

Bougie_Treteaux002.jpg

 

Je brûle déjà de désir quand je sens les mains de mon Maitre m’enduire l’anus d'un liquide gras et visqueux…
« Tu es prête ?... » me dit-Il
« Ho que oui mon Seigneur !!!.... »
Il introduit alors la bougie en moi et la ralume… puis Il s'éloigne…
« Tu es lumineuse…. » me dit-Il !.....

J’avais envie de son sexe en moi, qu’Il me prenne le cul…. Grrrrrr, ça sera pour une autre fois !!!!...

Mon Maitre se recule pour admirer le spectacle, Il éteint la bougie et joue un peu avec elle en moi et juste avant que je jouisse, Il la retire…… re-grrrrrrrrr !....

 

Bougie_Treteaux003.jpg

 

Bougie_Treteaux004.jpg

 

Ensuite, mon Maitre m'a détaché les mains et les chevilles et j’ai dû lui demander de m'aider à me remettre debout, ce qu’Il a gentiment fait et je l’en remercie tant mes jambes étaient douloureuses !....

Ensuite, Il m’a demandé si j'arriverai à enlever la cire sous la douche…. mais non, je n’en étais pas capable et j’ai demandé à mon Maître de le faire avec un couteau, malgré mes peurs et mes appréhensions !....

Il a un peu hésité… bien que je Lui ai dit que ça irait, que j’avais confiance en Lui et que je saurais gérer…
Il a donc commencé à racler la cire avec un couteau et j’ai pris sur moi, tout en étant tétanisée malgré ma confiance en Lui.

Pendant tout le temps où mon Maitre a nettoyé la cire sur mon corps avec le couteau, Il m’a parlé doucement, s'arrêtant quand Il me voyait trembler de peur ou serrer les dents. Je me suis concentrée sur sa douce voix et n'ai plus eu peur et une fois tout cela fini, je me suis jetée dans ses bras…. j’en avais grand besoin après toutes ces épreuves et ces émotions, et surtout le couteau !!!...

 

La vidéo de la bougie est à voir ici :

https://dsp.blog4ever.com/nouveaux-jeux-de-cire

 

Pour conclure et résumer un peu, ce weekend a été plein de surprises pour moi, dont la 1ère avec le fait que mon Maitre se soit intégralement rasé le sexe pour me faire plaisir, j’ai adoré et je vous en remercie, mon Maître !...

Humm, Votre sexe tout lisse dans ma bouche, Vos couilles lisses sous ma langue… un régal !!!…

Le supplice de Juda - sur le tréteau – j’aurais aimé aller plus loin dans la durée mais le tréteau était trop instable et j’espère pouvoir remédier à cela et j’ai aussi une idée pour que mes bras soient en l'air, comme mon Maitre le souhaite…

La cire sur mon corps, j'adore cela et c’est dommage que mon Maitre ne le fasse pas plus souvent…

C’était la 1ère fois que je recevais la cire sur le dos et j’aimerai  bien essayer après une bonne fessée sur les fesses, les sensations doivent être très fortes….

En ce qui concerne le couteau sur mon corps, j’ai encore du mal et mon Maitre sait pourquoi  mais je veux vaincre mes peurs du passé et ne plus en être prisonnière. Je sais que j’ai encore du chemin à parcourir pour être pleinement celle que je souhaite être et pour plaire à mon Cher Maitre, je vais tout faire pour être pleinement à Lui, même si c’est parfois difficile… surtout en ce moment mais j’ai besoin d’être à lui et de sentir Sa poigne sur moi….


11/11/2018
8 Poster un commentaire

Une semaine de relâchement

Arrivée comme j’en ai pris l’habitude depuis quelque temps le jeudi vers 18h30 chez mon Maitre, je suis vêtue d’une jupe en cuir noire, d’un petit haut gothique qui me dénude les épaules, de mes petites baskets noires et de mon collier ras le cou doré, pas de bas ni collants et bien-sûr aucun sous-vêtement.
Mon maitre arrive et se gare, je m’avance vers lui… j’ai envie de me mettre à genoux devant lui et de lui baiser les pieds ou les mains mais j’y renonce car bien que je m’en moque, je n’ai pas envie de risquer de choquer les gens qui pourraient me voir ainsi…
Petits bisous et N/nous nous montons vers son appartement. Une fois la porte d'entrée franchie, long baiser fougueux et je vais vers la chambre pour poser mes bagages et me dévêtir avant de partager l’apéritif et le repas avec mon Maître.

La soirée se déroule en mode vanille car mon Maître s’est levé très tôt le matin et N/nous allons donc rapidement nous mettre au lit… câlin et dodo dans Ses bras…

 

Vendredi matin, après N/notre petit-déjeuner, N/nous nous préparons pour aller faire quelques achats alimentaires pour le weekend. Une fois dans la voiture, alors que je pensais que l’on allait juste au supermarché, mon Maitre prend une autre direction sans que je n’ai la moindre idée d’où il m’emmène. Il arrête la voiture sur le parking d'un magasin de sport, me fait descendre de la voiture et N/nous entrons dans le magasin quand mon Maitre me fait remarquer que j'ai oublié de mettre mon collier et qu’en conséquence, je devrai être punie dès que l’on sera rentrés chez lui… Oups, je sais que j’ai fauté et baisse la tête…
Dans le magasin, mon Maître achète un pince-nez pour la natation et une corde à sauter !...
En effet et bien que je n’en ai pas réellement besoin, mon maitre a décidé depuis quelques temps de me faire faire du sport et de me faire travailler mes apnées car je n'arrive à retenir mon souffle que 15 secondes et pour ainsi dire presque rien…
N/nous quittons le magasin et partons au supermarché pour les courses initialement prévues, puis retour à l’appartement de mon Maître où dès N/notre arrivée, Il me dit de me dévêtir, de mettre mon collier en cuir et de l’attendre à quatre pattes sur le lit, ce que je m’empresse de faire même si je sais que je vais recevoir ma punition pour être sortie sans mon collier…
« Tu es prête ? Après chaque coup que tu compteras à voix haute, je veux que tu répètes que tu ne dois pas oublier ton collier pour sortir… »
Pan… le 1er coup claque sur mes fesses et je devine aussitôt que mon Maitre se sert de la badine… je compte et répète la phrase…. 1, 2, 3, jusqu'à 10 sans me plaindre…. je sais que je méritais la punition !....

Le 11ème coup, plus violant que les autres, m’a pris par surprise, alors que mon Maître me l’explique :
« Celui-là est juste pour mon plaisir…. tes fesses ne sont même pas rouges…. »

Oui…. effectivement et bien que je sente une légère douleur, je n’avais pas une seule marque !...

J’aime pourtant avoir des marques de ma servitude envers mon Maitre mais ce sera pour une autre fois… même si après N/notre sieste, mon Maitre m’a mordue aux épaules et sur les bras ce qui, cette fois, a laissé de jolies marques qui sont restées longtemps… pour mon plus grand plaisir !...

Le reste de la journée s'est déroulée en mode vanille… avec toujours mon mal aux dents et aux mâchoires qui n’intéresseront sans doute pas les foules…..

 

La vidéo de ma punition est à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/encore-une-punition-pour-soumise-louva

 

Samedi, les 12 poses de soumission…

Depuis quelques temps, mon cher Maitre voulait que je fasse toutes les poses de soumise afin de faire une série de photos pour le blog et c’est désormais chose faite…

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette série de photos et même si certaines poses ne sont pas évidentes à tenir, je me suis appliquée de mon mieux pour les reproduire…

 

Les photos sont à voir ici :

https://dsp.blog4ever.com/photos/positions-de-soumission-2

 

J’ai une autre série à faire avec des photos en posture de chienne (poses fournies par un membre du blog que je remercie). J’ai hâte de faire ces nouvelles photos, que vous verrez bientôt dans la rubrique « demandes et scénarii »… moi qui n’aimais pas être prise en photos, je prends de plus en plus de plaisir à être devant l’objectif de mon cher Maitre !...

J’aimerais aussi faire une série sous la neige et même si je redoute un peu d’avoir très froid et de ressembler à la schtroumfette….. je relèverai le défi !…

J’adore aussi servir de table basse à mon Maitre comme c'est parfois le cas quand il prend son apéritif et que j’essaie de garder le dos bien droit afin qu’il puisse y poser Son verre et le cendrier, ce qui n’est pas évident… surtout quand mon Maitre prend un malin plaisir à introduire Ses doigts en moi, me caresser ou me claquer les fesses avec Ses mains !...

Moi qui gardais toujours le contrôle, avec mon Maitre c'est impossible et je me laisse aller aux sensations de plaisir qui m’envahissent et pour le moment, je n’ai rien fait tomber, mais je fais confiance à mon Maitre qui va continuer à me torturer de Ses douces perversions….

Lundi matin, départ pour quelques jours en bord de mer…

Arrivés vers 12 h, N/nous déposons les bagages à l’appartement de mon Maître et N/nous partons déjeuner au restaurant où mon Maître à l’habitude de se restaurer à chacun de Ses séjours et j’ai pu me faire le plaisir d’y inviter mon Maître…

Apres le repas, petite balade sur le port et le bord de mer…. il n’y a pas grand monde et la plupart des restaurants ou boutiques sont fermés. J’aime me promener sur les plages désertes, m’asseoir dans le sable et regarder les vagues, c’est particulièrement reposant…..

Le séjour s'est globalement passé en mode vanille et j'en avais grand besoin mais la soumise n’est jamais très loin, elle est en moi et je sers mon Maitre avec toute ma dévotion. Tous les matins, c'est Lui qui décidait de mes tenues et des repas que je lui préparais…. J’adore être à Sa disposition totale  et satisfaire le moindre de Ses désirs…..

 

Mardi matin, mon Maître m’annonce qu’Il veut me faire une surprise et choisi à nouveau ma tenue vestimentaire pour la journée : jupe noire, chemisier blanc légèrement transparent et petit pull rose et bien-entendu aucun sous-vêtement…
N/nous prenons la route vers 10h00 et je n’ai aucune idée du programme de la journée ni de la destination vers laquelle Il nous emmène. Après quelques kilomètres, mon Maître me dit simplement :
« Te souviens-tu que je t’ai demandé récemment si tu aimais le cassoulet ?
- Oui mon Maître

- Et bien, je t’emmène manger un cassoulet dans un endroit que tu ne connais pas…
- D’accord Maître… Toulouse ?

- Non… Carcassonne…

- Wahou… merci Maître !... »

Je ne connais pas Carcassonne et n’ai jamais visité la cité médiévale mais j’avais dit un jour à mon Maître que j’aimerais la visiter et je suis donc très enthousiaste, d'autant plus que mon Maitre m’a dit qu’il y avait un musée des tortures avec pas mal d'instruments et explications sur leur fonctionnement….

Arrivés sur les lieux, mon Maître gare la voiture au pied des remparts qui sont grandioses…

N/nous franchissons le pont levis et N/nous voilà dans la vielle ville. Les rues sont étroites, bordée de boutiques et il y a pas mal de monde. N/nous regardons quelques restaurants, en choisissons un et N/nous voilà devant un bon cassoulet bien chaud. Le restaurant est un peu décrépi mais je me suis régalée ainsi que mon Maitre…

Après N/notre repas, N/nous partons visiter la citadelle et les remparts. Pas facile de monter et descendre tous ces escaliers avec ma jupe mais je ne dis rien…

Sur les remparts, la vue de la ville et des alentours est magnifique. N/nous terminons la visite par l’inévitable boutique de souvenirs où mon Maître me fait essayer 2 accessoires le temps de faire des photos qui N/nous amusent beaucoup…

Deguisement.jpg

 

 

Casque001.jpg

Casque002.jpg

 

N/nous partons ensuite en direction du musée de l’inquisition et de la visite des cachots et salles des tortures qu’on a eu un peu de mal à trouver. Après avoir réglé la visite, on entre dans le musée, composé de différentes salles avec des vitrines présentant divers objets de torture, des mannequins pour la plupart féminins et partiellement dévêtus (les inquisiteurs devaient avoir une dent contre les femmes…..).
Pour chaque objet, il était expliqué comment on s’en servait – parfois sous forme de reconstitution avec les mannequins - et l’imagination humaine est vraiment débordante !...

Inquisition001_Entree.jpg

 

Inquisition002_Entree.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


J’ai ainsi pu voir un casque bâillon, des longues pinces pour tétons que l’on faisait rougir à la braise, un siège de Juda, un instrument en fer qui ressemblait un peu à un spéculum que l’on ouvrait à l’intérieur de la personne, une roue des supplices, de grandes échelles où l’on attachait la personne qu’on écartelait ensuite avec un système de poulies ou encore d’autres pinces pour broyer les doigts ou les membres, certains de ces instruments me rappelant des choses qui sont parfois utilisées dans le BDSM…

J’en avais parfois la chair de poule et bien que j’ai pas mal de connaissances sur le sujet, je n’aurais pas aimé vivre à cette époque car me connaissant, j’aurais fini au cachot et sous la torture avant d’être emmenée au bûcher !....
Au détour de N/notre visite, mon Maître n'a pas manqué de me faire essayer les 2 piloris présentés... que j'ai trouvés pour le moins rudimentaires et inconfortables !...

 

Inquisition004_Piloris02.jpg

Inquisition006_Piloris04.jpg

 

La 2ème partie de N/notre visite était surtout composée de reconstitutions de procès et interrogatoires toujours faits par des prêtres inquisiteurs car il fallait bien punir les infidèles et les païens..… pauvre de moi !!!...

J’ai beaucoup aimé visiter ce musée très intéressant. Sur la fin de la visite, N/nous avons discuté un peu avec un photographe qui proposait de faire des photos en costumes d'époque mais on a dû y renoncer car je ne pense pas qu’il aurait voulu faire les photos de moi partiellement dénudée comme cela trottait déjà dans la tête de mon cher Maître….

Après une pause boisson dont N/nous avions bien besoin après toutes ces émotions, l’après-midi étant déjà bien avancé, N/nous reprenons la direction du parking où N/nous avions laissé la voiture…

Ce que je retiens de cette visite est que la vieille ville est magnifique (un peu trop de monde à mon goût…) et que les remparts sont grandioses, surtout quand on pense qu’il n’y avait pas tous nos outils modernes pour les construire et qu’ils sont encore là après plusieurs siècles…
Le musée m’a fait froid dans le dos, rien que de d’imaginer toutes ces tortures qui n’avaient pour seul but de faire avouer n’importe quoi et détruire la personne même si elle était innocente….. merci mon Maitre pour V/votre surprise, j’ai apprécié chaque minute de cette magnifique journée….

 

Comme je vous l'ai dit le reste de la semaine s’est passé en mode vanille bien que je n'oublie pas mes devoirs de soumise. N/Nous avons quitté N/notre lieu de villégiature jeudi en fin d'après-midi et je suis rentrée chez moi vendredi matin…
Merci mon Maitre pour m’avoir fait oublier pendant ses quelques jours mes problèmes de santé et d'être toujours là pour moi. Avec Vous, je sais que j'arriverai à surmonter tout cela et Vous êtes la force qui me guide et me protège, VOUS AVEZ MON COEUR ET MON ÂME…. JE VOUS AIME MON OURS…..


30/10/2018
14 Poster un commentaire

Inconfort, douleurs... et nouvelles émotions !...

Bonjour à toutes et tous

 

Après 2 weekends « off » loin de mon Maître et donc 3 semaines sans l’avoir vu, me voilà enfin de retour chez lui pour un weekend de 3 jours…
Arrivée jeudi soir en fin d’après-midi, mon Maître n’est pas encore rentré de Son travail et je l’attends donc au bas de son immeuble en jupe et fin chemisier additionnés d’un petit blouson…
Mon Maître arrive peu de temps après moi et je vais l’accueillir à sa descente de voiture… petits bisous et N/nous montons à son appartement…

 

Comme à chacune de mes visites, je prends immédiatement la direction de Sa chambre mais pour une fois, je lui demande si je peux lui faire une petite surprise et avoir de ce fait Son autorisation à ne pas me présenter à Lui entièrement nue comme je dois habituellement le faire…
Dans la semaine, j’ai fait quelques emplettes vestimentaires que j’ai hâte de pouvoir montrer à mon Maître et plutôt que de lui montrer simplement un petit haut sexy que je me suis offert, je l’enfile directement afin de me présenter à mon Maître simplement vêtue d’un string pour le moins minimaliste et de ce haut qui met bien ma poitrine en valeur…

Sexy.jpg

ce qu’Il a semblé fort apprécier en me félicitant de mon achat et de ma surprise…

 

Comme il était déjà un peu tard, N/nous avons vite pris l’apéro ensemble puis N/notre repas avant de rejoindre le lit dans lequel je me suis bien entendu retrouvée entièrement nue contre mon Maître…
Bien que je savais parfaitement que mon Maître s’était levé très tôt le matin, je n’ai pu m’empêcher – après lui avoir fait Son massage – de laisser ma main aller à la rencontre de Son sexe qui n’a pas mis longtemps à se dresser…

Ma bouche est alors lentement descendue le long de Son ventre, jusqu’à Son membre que j’ai toujours plaisir à téter, lécher et sucer mais mon Maître, ne me laissant pas terminer mon œuvre, m’a fait remonter le long de Son corps afin que je vienne m’empaler sur lui… Mmmmm, j’adore cela aussi !...

N/nous nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre… enfin !...

 

Vendredi, matinée calme chacun vaquant à ses occupations jusqu’à l’heure du repas et de N/notre sieste…
Alors que je me réveillais juste de celle-ci, mon Maitre m’a annoncé que N/nous allions avoir une « séance »…
Il m’a doublement bandé les yeux avant de m’aider à me lever et me conduire dans une autre pièce. Il m’a alors installée à plat ventre sur ce que je devine être Ses tréteaux en bois puis m’a attaché les pieds et les mains bien bas avec des chaines aux pieds du tréteau. La position est très inconfortable, je suis écartelée avec pour seul support de mon corps une planche de 5 cm de large qui, si je bouge, me rentre dans le ventre et j’évite donc de trop remuer…

« Tu es prête ? » me demande mon Maitre.
Je lui réponds que oui, et pan… 10 coups de cravache me rougissent les fesses alors que je les compte à voix haute comme d'habitude et qu’une douce chaleur envahit mon corps tandis que mon cul me brule…

Mon Maitre interrompt Ses coups et introduit deux doigts en moi… Mmmm !...
« Tu es déjà trempée ma petite chienne » me dit-il en enfonçant Ses doigts plus loin dans mon antre avant de les retirer et me caresser le clito et me re-pénétrer en un long mouvement de va-et-vient qui me fait vibrer de plaisir…

Treteaux001.jpg

Treteaux008.jpg

 

Mon Maître retire Ses doigts et me laisse frustrée alors que je l’entends s’éloigner. J’ai mal aux bras et aux jambes, je bouge un peu mais le bois rugueux du tréteau m’irrite la peau et je préfère donc rester immobile !...
Mon Maitre revient, me pince les tétons et y accroche ce que je devine être des pinces à seins qu’Il commence à tirer par la chaînette reliant l’une à l’autre ce qui me fait gémir un peu… mes tétons sont décidément très sensibles !...

Ensuite, mon Maitre se place derrière moi et pan… voilà une autre série de coups de cravache, suivie de caresses et bisous sur mon cul… ce qui calme un peu ma douleur…

Après avoir également profité un peu de ma position pour passer sa langue sur mon intimité et entre mes fesses, mon Maitre retire les pinces - non sans avoir encore tiré dessus - puis me détache enfin les mains et les pieds, retire la chaîne autour de mon corps… je suis libre mais je ne bouge pas, j'ai très mal et me sens vidée…
Mon Maitre m’aide alors à me relever, retire les bandeaux de mes yeux et me conduit jusqu’à la salle de bain où une bonne douche m’a fait énormément de bien tant mon corps était tout endolori !...

Ce que je retiendrai de cette séance est que les chaînes étaient très froides sur ma peau et que me retrouver ainsi entravée sans possibilité de bouger sur le tréteau a été très inconfortable… mais je pense que mon Maître a aimer me voir dans cette position… sans défense et exposée à Sa perversité !...

 

Vidéo à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/cravachee-sur-treteaux

 

Entravée et livrée à la perversité de mon Maître...
Dimanche, j’émerge tout juste de N/notre sieste et alors que je suis encore dans un demi sommeil, j’entends mon Maitre s’agiter dans la chambre. Je me redresse sur le lit et je le vois  fouiller dans son coffre à jouets. Il se retourne et j’aperçois le masque et le bandeau entre Ses mains. Je me retourne dos à lui, Il me bande les yeux et me dit de m'allonger sur le lit, ce que je fais immédiatement…
Mon Maitre m’attache les mains avec Ses chaînes aux montants du lit et les pieds à Sa barre d'écartement et je me retrouve ainsi sans défense livrée à

Son bon plaisir.et alors que je ne sais pas du tout à quelle sauce mon Maitre va me manger, je tremble un peu…
Mon Maitre me fait quelques bisous et me rassure de Sa douce voix et s’éloigne puis revient, me touche le sexe et je sens alors comme des piqures sur mon pubis. La douleur est très vive mais disparaît néanmoins rapidement. J'ai l’impression qu’Il me plante des aiguilles mais non et Il me dira plus tard qu’Il m’a arraché quelques poils disgracieux avec une pince à épiler !...

Je l’entends à nouveau fouiller dans son coffre puis Il vient placer des pinces sur mes tétons et me met les ficelles entre les dents. Comme je suis déjà très excitée, mes seins me font très mal ainsi parée mais Il me pousse la tête en arrière pour me faire tirer sur les pinces et je crie de douleur…

Exposee-pinces001_07-10-2018.jpg
      

Mon Maitre joue avec sa langue sur mon clito avant d’introduire Ses doigts en moi, ce qui me fait gémir de plaisir mais avant que j’ai pu jouir, Il stoppe tout, ce qui me laisse encore insatisfaite…
J’ai toujours les pinces sur mes tétons et la douleur et de plus en plus vive, ce qui m’arrache parfois quelques petits cris car même si d’habitude je supporte assez bien les pinces, pas celles-ci qui me font vraiment mal…

Exposee-pinces004_07-10-2018.jpg

 

Vidéo à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/torture-avec-pinces-a-seins


Après quelques minutes de ce traitement, mon Maître retourne chercher quelque chose dans Son coffre à jouets et pan… Il me frappe sur les seins, l’intérieur des cuisses, le ventre, le sexe et les pieds avec quelque chose qui me pique à chaque coup et m’arrache à nouveau quelques cris de douleur, surtout quand Il frappe sous la plante des pieds !...
Il introduit à nouveau Ses doigts en moi, je suis déjà trempée comme une petite chienne, ce qu’Il ne manque pas de me faire remarquer…
Il s’assoie sur moi et introduit Son sexe dans ma bouche…. hummmm, je le suce et le tète avidement et le caresse avec ma langue. J’ai une irrésistible envie de le faire venir mais mon Maitre se retire de ma bouche ce qui me laisse une nouvelle fois très frustrée…
Il me frappe encore sur les cuisses, les jambes et les pieds, toujours avec cette chose qui me pique légèrement avant d'arracher d’un coup sec les pinces que j’avais encore sur les tétons… je crie et j’ai les larmes aux yeux !...

Mon Maitre veut apaiser la douleur par des bisous sur mes tétons mais j’ai tellement mal que je lui demande et l’implore de ne pas le faire mais Il ne m’écoute pas et le fait quand-même et cela m’a finalement un peu soulagée…
Mon Maitre me détache enfin les bras et les jambes qui sont un peu douloureux, il me fait asseoir sur le lit, ôte les bandeaux de mes yeux et me montre l’objet avec lequel Il a frappé mon corps et je constate avec étonnement que c'est ma brosse à cheveux… décidemment, mon Maitre est très inventif !...

Bien que j’ai apprécié cette séance – hummmm…les picotis de ma brosse à cheveux sur mon corps – j’ai ressenti la douleur plus que d'habitude, ce que je ne m'explique pas….

 

Vidéo à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/la-brosse-a-cheveux-de-soumise-louva

 

Dimanche soir, au moment de partager N/notre apéritif, mon Maitre m’a ordonné de me mettre en position table basse devant lui et me voilà aussitôt nue et à quatre pattes, tête baissée et le front sur le sol !...
Mon Maître pose Son verre et le cendrier sur mon dos... Je me mets dans ma bulle afin de ne pas bouger, même quand Il introduit Ses doigts en moi en un vigoureux va-et-vient, ni quand Il me pince les tétons...
Le plaisir montait en moi et je poussais de petits gémissements mais avant que j'ai pu jouir, mon Maître a retiré Ses doigts et a fini tranquillement Son apéritif et Sa cigarette avant de m'autoriser enfin à me relever et à boire mon propre verre...
J'adore servir de table basse à mon cher Maître et le servir est ma fierté !...

 

Table005_07-10-2018.jpg


J'espère que ce récit de N/notre weekend vous aura plu et attends vos commentaires que j'ai toujours un réel plaisir à découvrir...


13/10/2018
5 Poster un commentaire