Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Textes de soumise Louva


Demande de soumise Louva

 

Monsieur,

Vous m’avez demandé de faire ma demande officielle de soumise et je m’exécute… ce qui est une première pour moi et me voici donc à réfléchir à ce que je vais bien pouvoir mettre dans cette   demande !...

 

Moi, LOUVA, vous demande de bien vouloir faire de la dominante que je suis votre humble soumise. Je n’agis pas sur un coup de tête, loin de là et je sais très bien que la rebelle que je suis aura bien du mal à accepter l’autorité de son maitre…


Vous sachant capable de me dompter, de révéler mon côté soumise, je me remets entièrement entre vos mains pour repousser mes limites et briser mes   entraves.

La dominante rebelle et insoumise que je suis ne désire qu’une chose… ce collier qui fera d’elle V/votre soumise LOUVA, avec tout ce que cela implique !...

 

Votre humble soumise LOUVA.

 

Baillon-boule002.jpg

 

Fiche de description à consulter ici : http://dsp.blog4ever.com/presentation-de-soumise-louva

 

Présentation de soumise Louva ici : http://dsp.blog4ever.com/malgre-des-doutes-persistants


31/03/2017
4 Poster un commentaire

Récit imaginaire...



« Petite louve où vas-tu ?
Petite louve, qui suis tu ?
Petite louve rebelle, retourne toi,
Il est là, sur la colline, il t’attend,
Il a un cadeau pour toi, un joli collier,
Il veut que tu sois à lui, que tu lui obéisse… »

 

 

La porte se referme brusquement, la louve se retrouve prisonnière...
Elle grogne, hurle sa liberté perdue dans la nuit sombre. Seule la lune lui répond… « tu l’as voulue, accepte ton sort jolie louve… »
La louve résignée se blottit dans un angle de sa geôle malgré la colère qui l’habite. Elle est à bout de souffle et finit par s’endormir. Au petit matin un bruit de pas la réveilla, une silhouette se découpant sur le chemin et s'avançant vers elle. La louve reconnu l’odeur de l’homme de la colline…
Elle se lève ; grogne, claque des dents, alors que l’homme continue d’avancer et s’arrête devant elle, lui tendant la main comme pour la caresser mais il suspend son geste en entendant le grognement de sa belle…
« Tout doux ma louve, je suis ton Maître à présent, accepte le, aies confiance… »
L’homme s’assoit dans l’herbe, pose sa main sur la cage et regarde la louve. Celle-ci continue de grogner tout en regardant l’homme, elle recule et s’assoit dans un coin de sa geôle. L’homme et l’animal restent côte à côte en s’observant dans le silence...

 


31/03/2017
1 Poster un commentaire

Fière d'être Sienne

En signe d’appartenance à mon Maître et pour lui montrer que je suis fière d’être à lui, je lui ai demandé de ne plus masquer mon visage sur les futures photos et vidéos qu’il publiera sur le blog…
Ma décision peut en surprendre plus d’un(e) mais je n’ai pas honte d’être à mon Maître et au contraire, j’en suis très fière et je l’assume totalement !...
Mon Maître m’aide à m’apprécier comme je suis, avec mes qualités et mes défauts. Il a su révéler la femme qui se cachait en moi, à la rendre coquette et désirable…
J’ai de plus en plus confiance en moi et même s’il me reste encore du chemin à parcourir, j’ai envie d’explorer d’autres horizons, avec mon Maître et pour Lui…

Votre Louva

Identité002.jpg

 

Identité001.jpg


08/07/2017
5 Poster un commentaire

Mon WE de Pentecôte avec mon Maître



Bonjour à toutes et tous !

Grève de la SNCF oblige, je suis arrivée à plus de 19 h près de chez mon Maître, en bus et dans une autre gare où Il est venu me chercher. Je suis très heureuse de le revoir et lui aussi… même si le jean’s que je porte ne lui plaît vraiment pas !...
N/nous rentrons chez lui et après environ 30 mn, je me rends dans Sa chambre pour me dévêtir, comme à chaque fois pendant que mon Maître nous sert l’apéritif. J’ai commis d'autres erreurs ou oublis ce vendredi comme ne pas lui faire sa gâterie à l’apéro et oublié de mettre mes boules en moi le matin, ce qui m'a valu 20 coups de martinet  en cuir que mon Maître me donnera après Son massage…
Après le repas mon Maître me retrouve dans Sa chambre où je lui fais Son massage avec délectation, alors que je l'entends soupirer et grogner de plaisir…
Une fois le massage fini, sans que mon Maître ne prononce un mot, je m'allonge sur le lit à plat ventre, prête à recevoir ma punition. Il m'attache les mains avec les menottes à la tête du lit mais j’ai refusé que mon Maître m'attache aussi les pieds… je sais que je vais avoir mal – très mal même – mais j’espère que je vais enfin arriver à supporter les coups du martinet en cuir…
« - Tu es prête ma perle ? » me dit-il.
« - Oui mon Maître, je le suis »…
Il me caresse délicatement les fesses, le dos et les jambes avec le martinet, je soupire de plaisir et pan, le premier coup, suivi de deux autres dont un sur le coccyx qui me fais venir les larmes aux yeux…
Mon Maître me dit de ne pas bouger, je sens ses lèvres sur mes fesses… douce caresse qui atténue un peu la douleur. Je l'entends chercher quelque chose dans son coffre à jouets puis recommence à me caresser les fesses avec ce que je devine être Sa cravache et pan, retour à la punition !

Je me suis trompée en comptant les coups, alors mon Maître a recommencé à zéro. A chaque coup de cravache, mon Maître énumère mes fautes à voix haute… 20 coups au total, plus 3 pour finir et pour Son plaisir !...
Je n’ai presque pas eu mal, j’ai juste senti une douce chaleur sur mes fesses et dans tout mon corps et me demande si je m'habitue à la douleur de la cravache ???...
Je l'ignore mais ce que je sais, c'est que le martinet en cuir  me fait toujours horriblement mal et que je n'arrive pas à passer le cap de 3 coups !...
A refaire donc et je dois sûrement plus me détendre…
J’ai besoin de conseils… comment faire pour ne plus sentir la douleur???...
J’ai vraiment envie que mon cher Maître puisse utiliser ce jouet que je lui ai offert !...
Après ma punition mon Maître m'a dit de m'allonger sur le dos pour m’offrir un petit plaisir solitaire devant son regard mais avec interdiction de jouir…
Ensuite, Il a commencé à me caresser les seins avant de les pincer et les mordre… puis Il est descendu  le long de mon ventre tout en me mordillant jusqu’à se placer entre mes cuisses…
Là, Il me lèche, me mord et me mange voracement mais le hic est que j'ai toujours l’interdiction de jouir et Il en a largement profité pour n’amener au bord de l’extase et tout stopper… non mais, on n’a pas idée de faire cela !!!...
J’étais vraiment très frustrée, comme je l'ai été presque tout au long de la semaine quand Il me demandait de me caresser mais avec cette interdiction de me faire jouir…
Pour finir, j’ai ensuite pu m'occuper de lui et le faire jouir dans ma bouche… ce que j'ai adoré…
Dodo dans les bras de mon Maître… repus l'un et l'autre…

Samedi en mode vanille et toujours avec quelques fellations mais encore et toujours l’interdiction de jouir pour moi !
En soirée, apéro sur le balcon. Lors de mon précédant week-end chez mon Maître, j’avais eu le droit de garder ma nuisette mais cette fois-ci, mon Maître m’a voulu entièrement nue !...
J’ai obéi et me suis exécutée, un peu gênée de pouvoir être vue ainsi par des voisins, l’immeuble d’en face étant relativement proche de celui de mon Maître !...

 

Balcon005.jpg

Balcon006.jpg

 

Dimanche, au cours de la sieste avec mon Maître, j’ai enfin eu le droit de jouir !...
Câlins, bisous, caresses avant que mon Maître descende dévorer mon abricot trempé et me fasse grimper très haut. Une fois légèrement remise de mon orgasme, je l’ai à mon tour pris en bouche, bien décidée à le faire jouir au fond de ma gorge mais après avoir profité de mes lèvres et ma langue, mon Maître m’a arrêtée…

« Redresse-toi et tourne toi… je vais te baiser !... »
Je m’exécute et me place en position de levrette et sent enfin Sa queue s’enfoncer en moi et entamer de lents mouvements… j’adore !...

 

Lundi, mon Maître m’a invité à déjeuner au restaurant d’une ville où habite un jeune homme de 23 ans avec qui Il a dialogué pendant la semaine et auquel Il doit m’offrir dans l’après-midi…
A la fin de notre repas, mon Maître reprend contact avec l’homme… sans réponse de sa part, ni par texto, ni par téléphone et N/nous devons donc nous résigner, malgré N/notre déception… et tant pis pour l’homme en question !...
Heureusement, mon Maître n’est jamais à court d’idée et Il reprend contact avec un jeune puceau de 20 ans avec lequel Il avait également échangé quelques dialogues. Le jeune lui dit qu’il ne peut pas nous recevoir et mon Maître lui demande alors s’il connaîtrait un endroit sympathique où faire des photos et s’il serait intéressé pour y assister…
Rendez-vous est pris et N/nous voilà en route en direction du lieu indiqué. N/nous arrivons sur les lieux qui s’avèrent être d’anciennes carrières d’argile où le jeune homme nous attend…
Présentations faites, le jeune nous conduit vers une grotte perdue au milieu d’arbres et où la température a brusquement chuté !

On commence la séance de photos et je me retrouve très vite totalement nue devant le jeune homme qui paraît très timide et sans doute beaucoup plus gêné que moi-même car je suis probablement la 1ère femme nue qu’il voit de sa vie mais au moins, il a eu le courage de ne pas se dégonfler, contrairement à bien d’autres !...

La séance photo dans la grotte terminée, mon Maître me guide vers l’extérieur afin d’y chercher un arbre particulier permettant une nouvelle série de clichés…
Mon Maître finit par trouver un arbre dont une branche part presque à l’horizontale et au-dessus de laquelle il lance une corde, avant de m'attacher les bras en l'air et me mettre mon bandeau sur les yeux…
Je me sens totalement offerte aux regards de mon Maître et du jeune homme qui n’a jusqu’alors pas manqué la moindre parcelle de ma nudité…
Mon Maître commence à me caresser les seins puis le sexe et propose au jeune homme d'en faire autant, ce qu’il fait… assez timidement et maladroitement au vu de son inexpérience…
Après quelques nouvelles photos et quelques claques sur les fesses, mon Maître me détache.et N/nous retournons tous les 3 dans la grotte où l’on avait fait les 1ères photos… ,j’avais une folle envie de prendre mon Maître en bouche mais m'en suis abstenue pour me pas faire rougir le jeune homme encore d'avantage !...

Les photos étant terminées et alors que je m’étais rhabillée, le jouvenceau nous a raccompagnés à nos voitures en disant à mon Maître que la séance lui avait plue…

Retour chez mon Maitre… apéro… repas… câlins et 3 orgasmes dans la soirée et la nuit… après une semaine de frustration… humm… Mmmm…

 

Mes impressions sur ce week-end restent surtout que je ne dois plus désobéir à mon Maître et en ce qui concerne le jeune homme, je dois dire que même si au début j’étais un peu gênée, mon cote exhibitionniste me l'a vite fait oublier et cette expérience est donc à renouveler quand vous voudrez mon Maitre…

Le récit de mon Maître est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/puceaux-et-ou-fantasmeurs

La série de photos de mon exhibition avec le jeune homme à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/photos/carrieres-romaines


22/05/2018
2 Poster un commentaire

Complainte d'une soumise à Son Maître...



Comme d’habitude, je suis arrivée vendredi soir chez mon Maître pour un week-end de 4 jours me donnant un peu l’impression d’un avant-goût de vacances…
Que dire de ce week-end… 4 jours entiers avec mon Cher Maître, j’en attendais plein de choses, peut-être trop… mais rien, week-end totalement en mode vanille !...
Ce n’est pas que je me plaigne car parfois cela fait du bien mais là, j'avais envie de plein de choses et je me demande parfois si N/notre amour ne prend pas le pas sur notre vie BDSM !...
Lundi, N/nous sommes allés nous promener dans une forêt avec pas mal de possibilités de jeux et mon Maître avait pris un sac avec quelques accessoires et jouets… mais rien !...
Même constat le lendemain après-midi dans un petit bois près de chez lui mais là, il faut dire qu’il y avait un peu trop de monde pour me faire déshabiller…
Mon Maître souhaite toujours me mettre dans les pattes d'un puceau mais là non plus, rien… Il ne trouve pas ce qu'il souhaite et les quelques rares contacts qu’Il a pu avoir se sont soldés par des échecs, les candidats renonçant toujours au dernier moment, sans doute par peur de ne pas assurer...

 

Je ne sais pas ce qu'il se passe… Mon cher Maître, je suis toujours à Vos pieds dans l'attente de satisfaire le moindre de Vos désirs et de Vos fantasmes. J'ai besoin de Votre perversion, que Vous me soumettiez encore, besoin de sentir que je suis à Vous dans mon corps, dans ma tête et dans mon âme…
Je suis en train de redevenir sauvage et cela, je ne le veux pas, je ne veux pas redevenir cette ombre que Vous avez ramené à la vie. Je Vous ai tout donné de moi alors profitez-en, faites de moi la soumise que je souhaite être, pour mon plus grand bien et le Votre !...
Jamais Vous ne me ferez de mal, je le sais au plus profond de moi mais là, involontairement, Vous me faîtes du mal…

 

MON CHER MAÎTRE, JE VOUS IMPLORE A GENOUX… NE ME LAISSEZ PAS REDEVENIR SAUVAGE CAR J’Y PERDRAIS MON ÂME !...

 

Je me Vous reproche rien, le mal vient peut-être de moi, dans ma façon de me montrer soumise ou de répondre à Vos appels, je ne sais pas… mais je suis à Vous totalement et je ressens mon appartenance à Vous dans tout mon corps…

 

Votre humble Louva à Vos pieds…

Le récit du week-end vu par mon Maître est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/avant-gout-de-vacances-vanilles


12/05/2018
2 Poster un commentaire

Un 1er mai décevant...

Au cours de la semaine écoulée, j’ai eu le plaisir de voir mon Maître me rendre visite chez moi pour le 1er Mai et N/nous avons enfin pu à nouveau passer 2 nuits ensemble… avant de N/nous retrouver chez lui pour un long weekend de 4 jours grâce au 8 Mai et au fait que mon employeur m’ait cette fois-ci accordé le pont du lundi… et donc un avant-goût de vacances avec mon Maître, même si N/nous sommes globalement restés en mode « vanille » pour toutes ces journées ensemble, ce qui n’est pas pour me déplaire non plus dans la mesure où le Maître n’est jamais très loin…

Depuis quelques temps, mon Maître me parle d’un de ses nouveaux « délires », à savoir… m’offrir à un jeune puceau !!!...
Quand Il commencé à me parler de cette idée, j’avoue avoir pensé que je ne pourrais pas, que je n’oserais peut-être pas mais après réflexion, j’ai repensé à ma condition de soumise et lui ai donc fait part de mon accord dans la mesure où même si je ne connais toujours pas réellement mes limites, celle-ci pourrait en être une à dépasser…
Mon Maître a donc passé quelques annonces sur des sites de rencontres qu'il N/nous est parfois arrivé d’utiliser pour d’autres recherches et les contacts n’ont pas mis longtemps à arriver, même si pour une fois, aucune photo n’illustrait Son annonce…
La plupart des réponses ont été décevantes et bon nombre de celles-ci étaient envoyées par des « puceaux » de 24 à 26 ans… qui nous ont laissés pour le moins dubitatifs !...

 

Dans la matinée de mardi, mon Maître a toutefois entamé des échanges avec un jeune homme qui paraissait pour le moins timide et n’osant même pas poursuivre ses échanges par téléphone avec mon Maître…
Après quelques discussions écrites entre mon Maître et ce « candidat », il fût convenu qu’il pouvait N/nous recevoir chez lui dans l’après-midi afin que mon Maître me présente à lui – sans que je n’aie aucune idée de la façon dont je serai « présentée » - et que je m’occuperai alors de le dépuceler…

A la demande de mon Maître, je me prépare donc pour aller vivre cette nouvelle expérience, m’habillant légèrement avec ma jupe en daim noire, mes bottes, un chemisier légèrement transparent et largement décolleté et bien-sûr mon collier, un léger maquillage venant compléter l’ensemble…
J’avoue être un peu tendue mais fière de ne pas renoncer et de faire plaisir à mon Maître et N/nous voilà prenant la route pour N/nous rendre à une 40aine de kilomètres de chez moi… pour une aventure charnelle avec un parfait   inconnu, qui plus est inexpérimenté et âgé de seulement 19 ans !...

Tenue-puceau001.jpg

 

Durant le trajet, j’échange quelques textos avec le jeune homme et au fil de la discussion, je me prends à douter, non pas de moi-même mais de lui…

Mes doutes sont confirmés lorsqu’à environ 5 kilomètres de N/notre but, le jeune homme m’annonce que ses parents sont rentrés inopinément et qu’il ne peut donc plus N/nous recevoir… essayant néanmoins de N/nous proposer une rencontre à l’hôtel de son village ou dans un coin de nature alors que le
thermomètre affiche 12°C !...
Mon Maître enrage et fait demi-tour pour reprendre la route vers chez moi… après 2 heures perdues et 80 kilomètres pour rien !...

 

Je ne saurais dire si cela m’a finalement déçue ou rassurée mais ce dont je suis sûre, c’est que N/nous aurions mieux fait de profiter de N/notre après-midi pour aller en sauna libertin comme N/nous l’avions initialement envisagé !...

 

Malgré cela, je sais que mon Maître conserve Son idée en tête et même si ce genre d’aventure ne m’inquiète pas vraiment, je redoute surtout le fait d’être frustrée… même si mon Maître sera présent à mes côtés…

 

Votre humble Louva


07/05/2018
6 Poster un commentaire

Un WE riche en nouvelles épreuves !...



Arrivée vendredi soir vers 19 heures chez mon Maître, je suis très heureuse de le voir après 15 jours de séparation !...
Soirée en mode vanille, ça fait du bien même si l'homme et le Maître ne font qu'un…
Après N/notre repas terminant une journée épuisante, N/nous avons rejoint le lit de mon Maître assez tôt et j’ai commencé à lui faire son massage habituel. Je ne sais pas s’Il en a vraiment pleinement profité car pendant qu’Il était couché sur le ventre et que je le massais, Ses doigts s’agitaient en fouillant mon intimité déjà trempée, me faisant soupirer et gémir et ne facilitant pas ma concentration…
Au bout d’un moment, mon Maître m’a fait interrompre mon massage pour se retourner sur le dos en m’invitant à le prendre à bouche, ce que j’adore… avant qu’Il ne me fasse remonter le long de Son corps afin que je vienne m’empaler sur Sa queue !...
J’adore quand Il me prend ainsi et que Ses mains, Ses lèvres ou Sa langue s’occupent de mes tétons en même temps…
N/nous avons joui ensemble et je me suis rapidement endormie dans les bras de mon Maître, comblée et heureuse et en sachant très bien que ce week-end va être très riche en nouveautés pour moi… à commencer par une douche froide prévue le lendemain matin et pour laquelle mon Maître m'a préparé au fil de la semaine en me faisant prendre mes douches matinales à l’eau froide…

 

Samedi matin, réveil en douceur, bisous puis café avec mon Maître, après lequel Il me demande si je suis prête… je lui réponds que oui, même si je redoute l’épreuve qui m’attend !…
On se dirige vers la salle de bain, j’ôte mon peignoir, m'attache les cheveux et entre dans la douche. Je pensais que j'allais pouvoir utiliser la douche flexible mais c'était sans compter sur la perversité de mon Maître…
Il me met sous la douche fixe et ouvre le robinet. Un jet d'eau glacée s'abat sur moi, je hurle tellement j'ai froid, je recule mais mon Maître me replace de force sous le jet glacé, je recule de nouveau tout en claquant des dents, je supplie mon Maître d'avoir un peu d'eau chaude mais non… je dois tenir !...
Je me mouille le corps avec les mains et me replace sous le jet glacé, le froid me saisit de nouveau, je tremble et claque des dents de plus belle mais je tiens bon et au bout de quelques minutes qui m’ont paru interminables, mon Maître m'autorise enfin à ajouter de l'eau chaude pour finir ma douche… mais je dois dire que même avec cela, rien n'y a fait et j'avais toujours aussi froid !...
Je suis sortie de la douche grelottante et mon maître m'a enveloppé dans une serviette chaude et frictionné  le corps alors que je continuais à frissonner tout en claquant des dents. Je suis restée un long moment devant le sèche-serviettes de la salle de bain, enveloppée dans un peignoir mais j'avais toujours froid et j’ai mis pas mal de temps à commencer à me réchauffer…

Au bout d’un moment, j’ai demandé à mon Maître s’Il pouvait me refaire un café et alors que je le buvais, encore toute tremblante, il a téléphoné à une soumise qui est une amie commune pour que je lui raconte mes impressions. Au cours de la conversation, j’ai eu le malheur de dire à celle-ci que j’allais attacher mon Maître et jouer avec des glaçons sur lui et la réaction n’a pas tardé à arriver…
Mon Maître a sorti un glaçons de Son congélateur et l’a promené sur tout mon corps jusqu’à ce qu’il soit entièrement fondu… ce qui m’a encore totalement frigorifié !...

 

La vidéo de la douche est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/douche-glacee-forcee

 

Ce que j'ai pensé de cette épreuve ? L'eau glacée sur mon corps était insoutenable mais si mon Maître me le redemande, je le referais car.je dois être plus forte et je veux me dépasser !...

 

Repas puis sieste crapuleuse…
Pendant l’apéro du soir, j'ai eu envie de sucer mon Maître, me suis exécutée et l’ai pris en bouche en étant à genoux à Ses pieds… jusqu’à ce qu’Il interrompe ma fellation pour me prendre sauvagement en levrette sur l'accoudoir du canapé… j'en frémis encore de plaisir !...
Pour la soirée, N/nous avions décidé d’aller dans un club libertin où il y avait une soirée couples. J'avais revêtue ma jupe en daim noire - très courte - un chemisier blanc bien décolleté, mes cuissardes noires et bien entendu pas de sous-vêtements ni de bas mais un maquillage léger qui me faisait me sentir très femme…
Le club est sombre et plutôt petit, les coins câlins sont au nombre de 3 dont l’un comporte une sorte de cage en bois qui est en fait un glory-hole que j’aurais bien aimé essayer…
La salle du bar est elle aussi assez petite avec piste de danse et barre de pole dance, de grandes banquettes qui n'ont pas l'air très confortables et une sorte de balançoire BDSM au milieu...
La musique des années 80 me plaît sans plus et durant toute la soirée, il n’a a eu que 6 couples… dont 2 se sont assez vite éclipsés pour aller batifoler à l’étage…
Bref, soirée décevante autant pour moi que pour mon Maître qui souhaite me voir avec un autre homme alors que de mon côté, je me sentais prête à cela…
Affaire à suivre… N/nous sommes rentrés vers une heure du matin et hop dodo… je sais que le lendemain, d'autres épreuves m'attendent…

 

Dimanche matin après le petit déjeuner, mon Maître m'attache les mains avec Ses menottes derrière une chaise et colle son gode ventouse sur la table et je sais ce qui m’attend et va suivre… entraînement aux fellations en gorge profonde jusqu'à me faire vomir…
Je commence par lécher le gode dont l’odeur et le goût sont abominables et atroces… je le prends en bouche et mon Maître appuie sur ma tête afin que je l’ai bien au fond de la gorge… j’ai envie de vomir - plus à cause du goût qu’autre chose – puis Il me tire par les cheveux pour relever ma tête et de nouveau, me la baisse très fort pour que j’enfonce bien le gode dans ma bouche, jusqu’au fond de ma gorge !...
J’ai essayé de m’appliquer de mon mieux à le sucer, le lécher et l’aspirer… avant d’avoir enfin le droit de sucer mon Maitre… Hummm…….

 

La vidéo est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/entrainement-gorge-profonde


Dans l’après-midi… nouvelle épreuve, à laquelle j’étais préparée… puisque depuis quelque temps, mon Maître me faisait garder mes cendres de cigarettes dans un but précis qu’Il m’avais annoncé…

Mon Maître dispose des journaux par terre et son banc en bois au milieu et je sais alors ce qui m’attend !...
Il me fait m’installer sur le banc, allongée sur le dos et me bande les yeux puis m'attache les mains et les pieds en dessous du banc…

« Tu es prête » me demande-t-il…
« Oui Maître »

Le banc est froid et la position est très inconfortable. Je sens quelque chose de froid et mouillé que mon Maître me passe sur le corps et je devine très vite qu’il s’agit d’un glaçon…
Il m’essuie légèrement et je le sens saupoudrer mon corps des cendres que j’ai amenées et qu’Il étale bien… je ne dois pas être belle à voir !...

Ensuite, je l’entends allumer son briquet et je sens quelque chose de chaud couler sur ma peau, mes seins et entre les lèvres de mon sexe .De la cire… j'adore sa douce brûlure et j'en frissonne de plaisir.

 

Souillure001.jpg

 

Mon Maître fait des photos et vidéos puis Il me détache et m’enlève le bandeau des yeux, je me relève…
« Regarde toi… souillon !... »
Effectivement je ne suis pas belle à voir et j’ai enfin l'autorisation d'aller prendre une douche, ce que j'ai fait sans me faire prier…

J'avais de la cendre et de la cire sur presque tout le devant du corps et j’ai mis pas mal de temps à tout enlever, surtout la cire et j’ai dû me savonner deux fois…

 

Les photos et la vidéo sont à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/une-veritable-souillure

 

A ma sortie de la douche, mon Maître nous a servi l’apéritif et N/nous avons décidé que pour le repas, N/nous commanderions une pizza et à ce moment-là, je ne me doutais pas que cela allait être un prétexte à une nouvelle épreuve pour moi !...
Je buvais tranquillement mon cocktail – entièrement nue à côté de mon Maître – lorsqu’Il m’a tendu une de mes nuisettes transparentes en m’ordonnant de la mettre et également d’aller mettre un string… choses que je n’aurais pas imaginé mais qui m’a fait penser que mon Maître avait sans doute une idée en tête et dont il n’a pas mis longtemps à me faire part…
« Lorsque le livreur de pizza sonnera, je répondrai à l’interphone mais c’est toi qui ira lui ouvrir… »

Un peu gênée, j’ai répondu timidement « Euh… juste avec ma nuisette ?
- Oui, bien sûr, je veux qu’il puisse admirer tes charmes…
- Euh… bien… d’accord Maître…
 »

 

Exhib-livraison001_15-04-2018.jpg

 

Exhib-livraison001b_15-04-2018.jpg

 

J’avoue que malgré mon goût pour les exhibitions, je me suis un peu demandé si j’allais oser franchir cette nouvelle étape mais une fois de plus, le désir de satisfaire mon Maître a été le plus fort…

Je pensais à ce nouveau défi et en voyant que mon Maître avait sorti simplement un billet, je savais  que le livreur allait devoir me rendre de la monnaie et donc profiter plus longtemps du spectacle auquel il allait être confronté…
Sonnerie de l’interphone… mon Maître décroche et indique l’étage au livreur puis, revenant au salon, s’adresse à moi…
« A toi de jouer ma belle, sois forte et courageuse… »
Je ne sais pas pourquoi mais contrairement au jour où j’avais fait quelques essayages et exhib dans un sex-shop, cette fois-ci, je ne me sens pas très à l’aise… mais je veux faire plaisir à mon Maître…
On frappe à la porte… j’ouvre et me présente presque nue au livreur qui ne semble pas en croire ses yeux !...
Je me sens relativement gênée mais cela ne dure pas longtemps et je le suis d’ailleurs visiblement moins que le livreur qui semble ne pas vouloir me regarder directement et baisse les yeux… même si je sais qu’il n’a rien raté de mes seins et de mon corps tout entier, alors qu’il se hasarde à une parole…

« Vous êtes charmante...

- Merci… », avec un léger sourire coquin…
Le pauvre a semblé tellement perturbé qu’il s’est même trompé en me rendant sa monnaie et m’a même donné 1 € de trop…

J’ai finalement adoré ce petit jeu et j’aurais aimé être une mouche à son retour à son magasin pour l’entendre raconter à ses collègues ce qui lui était arrivé. Je pense que mon Maître renouvellera sans doute ce genre d’expérience et même si je ne sais ni quand, ni avec qui cela se fera, j’y suis prête !...

 

N/notre repas terminé, N/nous avons rejoint la chambre de mon Maître qui m’a annoncé que je devais être punie pour avoir omis de lui dire certaines choses au cours du weekend…
Il m’a donc fait allonger à plat ventre sur son lit et j’ai reçu 20 coups de Son petit martinet sur les fesses et le dos avant qu’Il m’annonce qu’Il allait prendre le martinet en cuir et que je recevrai autant de coups que je pourrai en supporter…
Ce martinet est particulièrement lourd et cinglant et au bout de 5 coups, j’ai crié grâce… non que je n'aurais pas pu en supporter d'autres mais plutôt du fait que j'ai encore du mal à gérer la douleur et ce martinet fait vraiment très mal et j’avais les fesses et le dos littéralement en feu !...

 

En conclusion et ce que je retiens de ce week-end magique, ce sont les épreuves et les humiliations… qui sont faites pour avancer et me dépasser.

La douche froide a été un vrai calvaire pour moi mais je suis prête à recommencer et en ce qui concerne les cendres, ce sera à refaire également…

Mon Cher Maître, je Vous remercie de me faire me dépasser en me faisant passer d'autres épreuves afin de me faire grandir et découvrir où sont mes limites, je veux Vous rendre fière de moi, Votre humble petite chose…
J'ai envie de grandir encore sous Votre direction, à Vos pieds et entre Vos mains…

 

Votre humble Louva.

 


18/04/2018
13 Poster un commentaire

Poème à mon Maître...



Mon cher Maître…

 

Vous avez pris le contrôle de toutes mes pensées pour les faire Vôtres

Vous avez pris le contrôle de mon corps pour en développer la douce musique

Vous avez pris le contrôle de mes gestes lorsqu’instinctivement j’obéis à Vos commandements

Vous avez pris le contrôle de mes besoins qui sont Vôtres à présent

M'abandonner entre Vos mains, Vous laisser prendre le pouvoir aux creux de mes reins

Me voilà là dévouée à Vos envies pour assouvir avec délices Votre douce perversité

Ne plus rien contrôler pour juste me laisser aller, me faire apprivoiser
Tel est ce que je veux, ce que je souhaite...

 


09/04/2018
5 Poster un commentaire

Pâques 2018 chez mon Maître

Bonjour à toutes et tous…

Maintenant que s’est achevée ma 1ère année avec mon Maître, certaines choses ne peuvent plus être décrites comme « première fois »… et c’est le cas pour ce weekend de Pâques, qui est déjà le 2ème passé avec mon Maître, le 1er étant à relire ici, pour celles et ceux qui ne N/nous suivaient pas encore à cette période… : https://dsp.blog4ever.com/paques-avec-mon-maitre

Arrivée vendredi soir par mon train habituel, j’ai à nouveau grand plaisir à retrouver mon Maître qui m’attend sur le quai de la gare. Avant de partir de mon travail, j’avais reçu un texto de mon Maître m’annonçant que les températures chez lui étaient fraîches et accompagnées de beaucoup de pluie et avec Son autorisation, je l’ai donc pour une fois rejoint en pantalon et non en jupe comme c’est habituellement une obligation pour moi…
A ma descente du train, il y a avait beaucoup de monde sur le quai – les voyageurs descendant du train et ceux qui attendaient de pouvoir y monter – et cette fois encore, je n’ai donc pas osé m’agenouiller pour saluer dignement mon Maître, tout en sachant que malgré Sa compréhension, je recevrai sans doute une punition en soirée pour cet écart…

Direction le parking de la gare, N/nous prenons la voiture de mon Maître qui m’annonce qu’Il aimerait me mener faire quelques essayages et photos dans un sex-shop où N/nous sommes déjà allés mais qui n’est pas celui où j’avais fait des essayages au début du mois dernier…

N/nous arrivons à la boutique, faisons un petit tour rapide et mon Maître demande à une des vendeuses s’il est possible de faire quelques photos coquines et là, grosse déception pour N/nous deux car la réponse est directe : les photos sont possibles uniquement dans la cabine d’essayage… ce qui N/nous paraît très décevant et surtout beaucoup moins   amusant !...
N/nous regardons néanmoins quelques tenues et mon Maître m’indique une tenue de soubrette assez sexy et, en évoquant une annonce que N/nous avions déposé un jour sur un site de rencontres en vue de trouver quelqu’un pouvant N/nous inviter pour un repas que j’aurais terminé puis servi, il m’invite à essayer la tenue… et ne se prive pas pour venir m’aider à l’attacher dans mon dos et prendre une photo, qui sera finalement la seule que N/nous aurons pu faire dans cette boutique…
Après ce petit essayage, N/nous renonçons à l’achat de la tenue, mon Maître pensant qu’il doit être possible d’en trouver de plus affriolantes et sexy sur le web et nous quittons le magasin…

Essayages_Soubrette001.jpg

 

N/nous arrivons chez mon Maître et comme à l’accoutumée, je vais poser mes affaires dans Sa chambre et « me mettre à l’aise »… c’est-à-dire entièrement nue !...  LOL
N/nous nous installons sur le canapé pour prendre l’apéritif jusqu’au moment où, comme cela devient une sorte de rituel, mon Maître m’ordonne de me placer à genoux à Ses pieds… et je sais ce que cela signifie !...
Je dégrafe donc Son pantalon et je sors Sa queue qui est déjà fort vigoureuse… Mmmm, j’adore quand je peux enfin la prendre entre mes doigts et entre mes lèvres !...
J’officie de mon mieux et mon Maître semble apprécier tout en me forçant par moment à avaler entièrement Son membre en le poussant au fond de ma gorge, provoquant ainsi quelques haut-le-cœur que j’arrive toutefois de mieux en mieux à maîtriser…
A ma grande déception pourtant, mon Maître décide de m’interrompre et je regrette de ne pouvoir le faire jouir et recevoir Son nectar dans ma bouche… je me sens particulièrement frustrée d’autant que, portant mes boules de geisha en moi depuis le matin, je suis chaude comme la braise !...

Repas partagé puis direction la chambre de mon Maître où je remarque immédiatement 2 cordes attachées aux montants de la tête de Son lit…
Mon Maître me voile doublement les yeux… avec le masque additionné du bandeau qu’Il pose par-dessus puis me guide pour m’allonger sur le dos. Il glisse mes poignets dans les menottes en métal qu’Il a auparavant fait passer derrière les barreaux du lit et me voilà déjà immobilisée, en me demandant un peu à quoi vont servir les cordes… ce que je ne mets alors pas longtemps à découvrir !...
Mon Maître me fait écarter largement les cuisses et relève mes jambes pour passer mes chevilles dans les nœuds coulants des cordes de chaque côté du lit et me voilà donc totalement immobilisée, ouverte et offerte à Son regard dans une pose tout à fait impudique et voire même presque honteuse !...

Impudique002.jpg

 

J’adore me sentir ainsi offerte à Lui et sans défense, sans savoir ce qui va m’arriver ensuite car j’ai une totale confiance en mon Maître et je sais que je ne risque rien de dangereux…

Une fois immobilisée ainsi, mon Maître place les pinces en métal sur mes tétons, ce qui me fait déjà frissonner puis Il tire sur les cordelettes qui y sont reliées pour les placer entre mes dents… la douleur est vive mais j’obéis et m’exécute sans rien dire !...
J’entends alors mon Maître chercher quelque chose dans son coffre à jouets et me demande ce qu’Il va en sortir… des bougies ? Son gode ? Son vibromasseur ? Autre chose ?...

Pinces-seins-metal004.jpg

Soudain, je reconnais le doux picotement de Sa roulette, d’abord sous les pieds puis sous les aisselles avant de venir titiller mon sexe et mes seins et là, wahouuu…. la roulette sur les tétons pris dans les pinces sur lesquelles je tire en même temps avec mes dents… effet incroyable et indescriptible !...

 

La vidéo est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/roulette-impudique

 

Après cet épisode de la roulette qui m’a fait gémir de plaisir, mon Maître me fait lâcher les cordelettes des pinces, retire (enfin !...) mes boules de geisha et me les plante dans la bouche afin que je les nettoie avec ma langue et Il vient enfin se placer entre mes cuisses pour déguster mon abricot trempé, associant à Sa langue Ses doigts qui tantôt me fouillent, tantôt pincent mes tétons… je suis aux anges, le corps agité de spasmes et je ne tarde pas à jouir, alors qu’Il me prend comme Sa petite chienne que je suis !...

Après la nuit passée dans les bras l’un de l’autre, N/nous nous réveillons assez tôt et mon Maître m’ordonne d’accomplir « mon devoir matinal », chose qu’il est vrai, je ne fais que rarement sans savoir expliquer pourquoi…
Je suis encore à moitié endormie mais je m’exécute comme Sa petite chienne obéissante, jouant et profitant cette fois-ci pleinement de Son membre dans ma bouche jusqu’à ce qu’Il m’inonde le palais et la gorge sans que j’en laisse échapper une goutte !...

Malheureusement, le reste du weekend s’est avéré décevant car mon Maître semble avoir attrapé ce qui ressemble fortement à la grippe, ce qui ne N/nous a pas permis de réaliser tout ce que N/nous avions plus ou moins prévu, ensemble ou chacun de N/notre côté… mais ce n’est sans doute que partie remise !...

J’ai adoré la séance du vendredi soir et j’espère que ce texte vous a plu…

Louva.

 


04/04/2018
4 Poster un commentaire

Un an auprès de mon Maître... mon Homme...

Il est des rencontres qui changent toute une vie, qui nous poussent à donner le meilleur de nous et nous grandissent, nous valorisent… la notre est de celles- ci et plus encore...

Un an déjà que je suis à Tes pieds, que Tu es dans mon cœur, mon corps et ma tête. Avec Toi, j'ai découvert ce que c’était que d'avoir confiance en l'autre au point de mettre sa vie entre ses mains…
Tu m'aides à redevenir moi-même, Tu me donnes cette confiance en moi qui me manque et la femme qui était en moi s’épanouit peu à peu. Tu m'as fait découvrir cette féminité qui était en moi et que je cachais et je prends de plus en plus de plaisir à me vêtir de tenues sexy et féminines, à être cette femme que j'aurais toujours dû être et que l'on a brimée au point de l'effacer…

 

Les fantômes et blessures du passé s’estompent, mes démons sont retournés vers le néant d’où ils venaient, j’ai fini de fuir et me suis posée dans Tes pattes. Je porte avec fierté ce collier que Tu m'as mis autour du cou et même si parfois je montre les dents je ne mords plus… Tu m'amènes vers des doux rivages que je veux découvrir avec Toi, pour Toi… pour N/nous…
J'aime être cette petite chose sans défense entre Tes mains, que tu fasses de moi ce que Tu veux et même si j’ai parfois encore des doutes, des peurs et des craintes, il me suffit de t'en parler pour que tout cela se dissipe...
Le dialogue est là, même si parfois c'est encore difficile pour moi mais je te parle, je me confie à Toi…
Grâce à Toi, j’ai découvert des facettes de moi que j'ignorais, ce besoin de me soumettre à Toi, de t'appartenir corps, âme et cœur… je t'ai tout donné en toute confiance et je souhaite que tu me pousses encore plus loin !...
Je sais que parfois je commets des erreurs mais Tu es là pour me guider, me corriger, me ramener sur le droit chemin…
Fais de moi la soumise que je dois être, pour mon plus grand bonheur… car être Ta soumise est un très grand honneur pour moi j’en suis très fière !...

 

Depuis un an, j’ai découvert un homme tendre, sensible, attentionné qui protège et aime le petit oiseau que je suis. Parfois, l'ours prend le dessus et il me suffit alors de Te regarder dans les yeux et je retrouve mon homme, mon Maître…
Avec Toi, je ris, je pleure… sans avoir peur de ce que tu vas penser, j'ose me montrer telle que je suis… petit bout de femme fragile… les masques sont tombés !...
Dans Tes bras, sous Tes mains, je m’abandonne totalement et sans concession… Tu es mon Homme, mon Maître, celui avec qui je souhaite partager chaque jour de ma vie; celui qui m'a tant donné et à qui je me donne totalement, celui que je n'attendais plus….
L'amour que j'ai pour Toi, je ne l'ai pas cherché mais il est venu naturellement et même si je l'ai combattu car je ne voulais plus aimer - car ça fait trop mal - mais il m'a submergé, s’est emparé de moi et je ne regrette rien… bien au contraire car t’aimer et t'appartenir est la plus belle chose qui me soit arrivée !...

 

Cette année passée à Tes côtés a été un pur bonheur pour moi et quand je regarde tout le chemin parcouru, je me rappelle les peurs et les craintes que j'avais parfois et j'en ris.
Je sais qu'il me reste encore beaucoup de choses à apprendre sous Ta direction mais je n'ai aucune crainte à avoir et.je me livre corps et âme à Tes fantaisies, Ta douce perversion…

Mon amour…mon Maître… je t'aime et te donne tout de moi et Tu as tout de moi… la femme et la soumise…

 

Je t'aime…

Ta Louva…

 

Le texte « anniversaire » vu par mon Maître est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/louva-ma-soumise-depuis-un-an-deja


31/03/2018
4 Poster un commentaire

Weekend en demi-teinte...

Vendredi soir, le week-end débuté, j'ai hâte de retrouver mon cher Maître après 15 jours de séparation, même si j’étais allée passer une soirée et nuit chez lui entre temps…
Dans la semaine, j'ai fait quelque achats de vêtements (jupe, chemisier, chaussures, sous-vêtements et tenue de nuit composée d'un petit short ouvert sur le côté et d'un caraco à lacets très décolleté et sexy)…

 

Lingerie018.jpg

Lingerie018b.jpg

 

Pour rejoindre mon Maître, j'ai mis la jupe droite courte en daim noir et le chemisier rose en dentelle, des bas noirs et mes bottes. Mon Maître m'attend à la gare, je suis heureuse de le voir et ma tenue semble lui plaire…
Bisous tendre et direction le parking pour récupérer Sa voiture. En descendant les escaliers, je m’aperçois que je perds un de mes bas, j’en suis très gênée et je le remonte…
Ce bas n'a pas arrêté de tomber et cela même au supermarché où N/nous sommes allés faire quelques courses… au point que mon Maître m’accompagne jusqu’à une cabine d'essayage où j’ai pu retirer mes bas, mon Maître me prévenant alors que je serai punie de 10 coups de martinet en cuir pour lui avoir fait honte !...

Arrivés chez lui, N/nous rangeons les courses et je file me changer afin de revêtir le joli ensemble de nuit composé du petit short et du caraco dans lesquels je me sens très sexy et féminine et mon Maître adore surtout l’échancrure sur le côté, très pratique pour me caresser…
N/nous prenons l’apéro installés côte à côte sur Son canapé, jusqu’à ce qu’Il m’ordonne d eme mettre à genoux à Ses pieds…
J’obéis et me place entre ses cuisses afin de lui dire bonjour comme la chienne que je suis doit le faire… Mmmm !...
Alors que je jouais avec ma langue sur Sa queue, mon Maître me dit d’arrêter, ce que je fais et recommence après sur Son ordre pour arrêter encore et me laisser très frustrée…

Repas pris avec mon Maître et ensuite, direction Sa chambre où je sais que je vais recevoir ma punition pour lui avoir fait honte à la gare et au supermarché…
Je me déshabille et m'allonge sur le lit, à plat ventre. Je serre les dents et pan, le 1er coup me fait très mal et au bout de quatre, j'ai déjà les fesses en feu et les larmes aux yeux…
Ensuite et après les 10 coups du martinet en cuir, mon Maître a continué avec Sa badine, dont j’ai reçu encore 10 coups que je n'ai presque pas sentis…
Petite pause, caresse de Ses mains et de Ses lèvres sur mon cul et Ses mots « mets-toi à quatre pattes »… ce que je fais aussitôt…
Je le sens enduire mon petit trou d’un gel très gras, qu’Il a déjà utilisé il y a quelques temps pour essayer de me fister et à ce moment-là, je sais ce qu’Il me réserve et ce qui va arriver… j’en frissonne d’avance !…
Je sens plusieurs de Ses doigts pénétrer ma porte arrière puis Il s’introduit en moi pour me prendre sauvagement et Son sexe entame de longs et rapides mouvements de va-et-vient entre mes fesses… Mmmm, j’adore et cela me transcende, des ondes de plaisir m’envahissent, tout mon corps frissonne et je jouis en même temps que mon Maître !...
Repue et comblée je me suis endormie le sourire aux lèvres dans les bras de mon Maître…
Au cours de la nuit, je ne saurais évaluer l’heure car j’étais alors dans un sommeil profond, j’ai été réveillée par une claque sur les fesses et les doigts de mon Maître fouillant mon intimité… avant qu’il ne « grimpe » sur moi pour m’utiliser encore une fois comme Sa petite chienne que je suis… ce que j’ai encore adoré !...

Pour les deux jours suivants, il n’y a pas grand-chose à dire si ce n'est que j'ai eu une allergie à cause de l'ensemble de nuit que je portais… ce que je regrette grandement car j'aurais aimé faire certaines choses que mon Maître avait prévu mais ce ne sera sans doute que partie remise…
Une chose est sûre mon cher Maître… c’est que désormais, je resterai nue ou en nuisette avec Vous et à Vos pieds, ce qui évitera sans doute certains désagréments !...

 

Votre Louva… à Vos pieds et à Vos ordres…


22/03/2018
2 Poster un commentaire

Une semaine mouvementée !...



Bonjour à toutes et tous !

 

Semaine éprouvante pour moi, entre déceptions et punitions… néanmoins justifiées…
Le week-end dernier a été source d’incompréhensions entre mon Maître et moi…
En bref, N/nous pensions pouvoir être ensemble mais les aléas de la vie font qu’on fait parfois des erreurs de planning et Il m’attendait alors que je n’étais pas dispo, ayant moi-même fait une « boulette » dans le planning de garde de mon fils…
Bref… j’aurais pu être avec Lui le week-end dernier et cela n’ayant pas été le cas - et après en avoir longuement discuté avec Lui - Il m’a annoncé que j’en serai punie… ce que j’ai accepté…

La punition n’a pas tardé à arriver et lundi dernier, mon Maître m’a ordonné de porter durant la soirée une pince à linge sur chaque téton !
N’en ayant pas trouvé (suite à mon déménagement encore récent…), j’ai accompli mon « défi » en remplaçant les pinces à linge par de petites pinces à cheveux… ce qui a semblé plaire à mon Maître…

 

Mini-pinces002.jpg
                             

Après les avoir porté près de 2 heures, j’ai pris la liberté de retirer ces pinces sans en informer mon Maître et sans lui en en avoir demandé l’autorisation… ceci ayant été à l’origine d’une punition bien plus "réelle" venue le surlendemain…

 

Mercredi soir, j’ai pris le train pour rejoindre mon Maître et passer la soirée et la nuit avec Lui…
J’étais vêtue d’une jupe en cuir noire droite et courte, pull écru avec nœuds sur les manches, bas noirs et bottes noires, avec un léger maquillage et mon collier. Mon cher Maître m’attendait sur le quai de la gare et j’étais ravie de le voir enfin… sourire, bisous tendre, le bonheur...
Dans la voiture, mon Maitre me demande si ça ne me dérange pas qu’on aille pas directement chez lui et je lui réponds qu’il n’y pas de problème pour moi. Nous roulons quelques kilomètres jusqu’à une ville que je n’étais jamais allée. Mon Maître gare sa voiture sur un parking et nous voilà main dans la main à déambuler dans la ville en direction d’un sex-shop que mon Maître avait repéré sur le web… ça je ne m’y attendais pas !...

 

On entre dans la boutique où il y a 2 personnes et le patron qui N/nous accueille. N/nous faisons rapidement une 1ère visite de la boutique où je repère un très beau martinet tout en cuir avec de  multiples et longues lanières, et surtout beaucoup de lingerie et moi qui adore cela, je suis ravie…

 

Martinet-cuir.jpg

Le patron nous dit que si je souhaite essayer quelques modèles il n’y a pas de problème. Un regard à mon Maître et le voilà à regarder les différents dessous et nuisettes.

Il en choisi une et demande au patron où je peux les essayer et surtout s’Il peut faire des photos. Le patron nous montre une petite pièce en haut des escaliers et répond que pour les photos, il n’y a aucun problème .Je me déshabille - alors que mon Maître a laissé le rideau   entièrement ouvert – et j’enfile la nuisette que mon Maître a choisi alors qu’Il prend des photos…
A ce moment-là, le patron de la boutique nous a amené d’autres modèles, que j’ai   successivement essayés sous le regard attentif de mon Maître et cette fois-ci   également celui du patron de la boutique qui a semblé en être ravi…
Je dois dire que cela ne m'a pas gêné du tout car j’ai un côté exhibitionniste qui plaît beaucoup à mon Maitre et comme Il dit souvent lui-même, Il adore me montrer…

 

Exhib-Sex-shop002a.jpg

Exhib-Sex-shop005a.jpg

 

Après tous mes essayages, mon Maître a voulu faire une photo de moi entièrement nue dans les escaliers de la boutique. J'aurais aimé en faire plus et offrir une petite gâterie à mon Maitre dans la pièce où j'avais fait les essayages mais je n'ai pas osé… ce que j’ai pourtant regretté ensuite…
Je me suis ensuite rhabillée et N/nous sommes redescendus et avons discuté un peu avec le patron. Mon Maître m’a offert une des nuisettes essayées – très courte et totalement transparente – et moi,je lui ai offert le martinet que j'avais repéré plus tôt…
Echange de mails avec le propriétaire de la boutique et N/nous prenons congé de notre hôte…
  
J'ai adoré faire les essayages et les photos et pour une fois, j'ai pu mettre   de jolis dessous !...
Moi qui raffole de la lingerie, mon Maitre m'a fait très plaisir et le fait de déambuler dans la boutique presque entièrement nue sous le regard du patron et de mon Maître m'a beaucoup plu… à refaire quand vous le désirerez mon Maitre…

 

N/nous reprenons la route pour cette fois rentrer chez mon Maître. Je sais que je dois être punie pour la faute que j'ai commise lundi en retirant les pinces que je portais sur mes tétons sans demander l'autorisation à mon Maître, et que je dois recevoir 10 coups de cravache sur chaque seins… ce que je redoute car je sais très bien que je vais avoir très mal…

 

N/nous partageons le repas comme d'habitude et celui-ci terminé, je vais dans la chambre. J’ai peur - non pas des coups ou de la punition (je sais que je la mérite…) – mais c’est surtout d'avoir mal qui me terrifie le plus car mes tétons étant très sensibles, je sais que je vais avoir très mal…
C'est pour cela que j'ai demandé à mon Maitre de me menotter au lit et de me bâillonner, ce qu'Il m’a accordé et a fait.

Je me suis retrouvée immobilisée sur le lit avec le bâillon et les yeux bandés, sans savoir quand les coups allaient arriver…
Pan… arrive le 1er coup et effectivement, il me fait très mal !...
Au bout de 6 coups, j'ai déjà les tétons en feu et en recevant les 6 suivants, je serre les dents et malgré le bâillon, je crie et les larmes me viennent aux yeux… mais je dois encore en recevoir 8...
Pan… 13, 14, 15, je sursaute de douleur que j'essaye d'oublier mais non, je n'y arrive pas !
Pan… 16, 17, je tiens bon, je veux que mon cher Maitre soit fier de moi et malgré la douleur j'ai enduré la punition jusqu'au bout et je m'en souviendrai et ne vous désobéirai plus mon Maitre !...

 

 

Exposee-baillonnee001.jpg


La vidéo
à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/seins-cravaches


Mon Maître me retire le bâillon… bisous et caresses sur mes tétons qui, malgré la douceur de mon Maitre, me font très mal et me font pousser un léger cri…
La bouche de mon Maitre descend plus bas pour enfin se trouver sur mon clito qu'Il lèche, suce, happe, mord… moments d'extase qui me font

enfin oublier la douleur de mes seins…
Des vagues de plaisir me submergent, tout mon corps s'arque à la rencontre de la langue de mon Maitre qui continue de plus belle son doux supplice jusqu'à me faire hurler de plaisir…


Pause… mon Maître remonte le long de mon corps et plante Sa queue dans ma bouche… ma langue s'active, le caresse, le tète et le suce en bonne chienne que je suis…
Il retire Son sexe de ma bouche pour me le remettre tout au fond de la gorge, encore et encore…
« Tu aimes que je te baise la bouche ma salope ?
-
ho que oui mon Maitre… j'aime cela !... »

Mon maitre retire Son sexe de ma bouche et me prend enfin sauvagement… j’ai encore explosé de plaisir et lui aussi…


La vidéo de la gâterie à mon Maître est à voir ici :   https://dsp.blog4ever.com/immobilisee-et-possedee

 

 

Pipe003.jpg

Mon cher Maitre, Vous avez eu raison de me punir, je n'avais pas à vous désobéir et la prochaine fois, je vous demanderai la permission avant d'enlever les pinces de mes tétons ou toute autre chose…
Je suis fière de moi car malgré la douleur intense, j'ai subi la punition jusqu'au bout sans dire le mot de sécurité !...
La Louve est à vos pieds, apprivoisée et pas encore tout à fait dressée mais elle veut être Votre totalement….

Votre Louva

Le récit de mon Maître sur N/notre sortie au sex-shop (avec les photos de mes essayages…) est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/essayages-et-exhib-en-sex-shop-pour-soumise-louva


09/03/2018
9 Poster un commentaire

Weekend en mode "vanille"



Mon dernier week-end de février chez mon Maître s’étant avéré plutôt en mode "vanille", je ne sais trop qu’en dire… hormis que cela fait parfois du bien de me retrouver avec mon homme, mon Alpha, même si le Maître n'est jamais bien loin et qu’il suffit parfois d'un rien pour le voir réapparaitre !...

Par exemple, samedi matin, quand mon Maître s’est aperçu que j’avais oublié d’éteindre le chauffage dans la salle de bain après ma douche, Il est venu me rejoindre au salon et m'a fait basculer sur l'accoudoir du canapé… et hop, 10 coups de cravache sur mes fesses que j’ai senti passer !...

Un peu plus tard, alors que j’étais à genoux à Ses pieds et que N/nous prenions l’apéritif ensemble, j’ai maladroitement fait tomber la cendre de ma cigarette sur le carrelage et là encore, la punition a été immédiate !...
Alors que je ne m’attendais pas à celle-ci – bien que je sache parfaitement que mon Maître choisit bien souvent une punition en rapport avec la faute – Il m’a attrapé par les cheveux qu’il a tiré pour me faire pencher la tête en arrière…
De Sa voix ferme, il m’a ordonné d’ouvrir la bouche et sortir ma langue tendue… afin de se servir de ma bouche comme d’un cendrier, dans lequel Il a fait tomber Ses cendres !...

 

Dimanche après-midi, mon Maître a voulu faire quelques vidéos dont Il avait envie depuis longtemps…
Pour la 1ère, Il voulait me voir prendre du plaisir et que je me caresse devant lui. Je ne suis guère adepte des plaisirs solitaires – que je ne m’offre quasiment jamais – mais j’avoue que lors de N/nos sessions via Skype ou lorsque je suis auprès de mon Maître, j’adore me laisser aller et je trouve très excitant de me caresser alors qu’Il me regarde !...

La vidéo est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/petit-plaisir-solitaire

 

Toutefois, c’est surtout lors de la 2ème vidéo que j’ai vraiment pris mon pied… tant j’adore avoir le sexe de mon Maître en bouche, caresser et téter Son gland, jouer avec ma langue sur Sa hampe, et enfoncer Sa queue profondément au fond de ma gorge jusqu’à le faire jouir…
Pour cette fois, mon Maître m’avait donné pour consigne de le faire jouir sur son ventre et je me suis donc exécutée par obéissance que je dois à mon Maître… et j’ai ensuite dû lécher Son nectar et nettoyer Son ventre avec ma langue jusqu’à la dernière goutte… Mmmmm !...

La vidéo est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/sucette-d-une-petite-chienne

 

Mon Homme, mon Maitre… être Ta chérie, Ta soumise, je suis tout cela, Tu es de partout en moi, dans ma tête, dans mon cœur, dans mon corps…
La louve est à Tes pieds, apprivoisée, elle a fini de fuir et tout ce qu’elle désire maintenant… c'est continuer à T'appartenir corps et âme !...


04/03/2018
0 Poster un commentaire

Nouveaux dépassements

Bonjour à toutes et tous !

 

Voici le récit de mon week-end du 16 au 18 février, week-end encore riche en nouvelles expériences !...
Vendredi soir, à mon arrivée chez mon Maître, je suis presque directement allée prendre ma douche. Sur le bord du lavabo, j’ai remarqué que mon Maître avait posé un gobelet à mon intention et je savais que je devais uriner dedans, mon Maître m’en ayant parlé pendant mon voyage pour le rejoindre mais sans que je sache s’Il voulait refaire des glaçons pour mon apéritif… ou autre chose ?…
Je me suis exécutée et uriné dans le gobelet sans poser de question – qui n’aurait sans doute pas eu de réponse - puis j’ai pris ma douche, avant de rejoindre mon Maître au salon, où Il était assis dans son canapé, l’apéritif déjà servi sur la table basse, alors que j’avais remarqué en sortant de ma douche que le gobelet était toujours dans la salle de bain…
N/nous étions en train de siroter l’apéritif – Mojito pour moi – en discutant de ma semaine et de ma journée quand mon Maître s’est levé brusquement et sans un mot pour partir à la salle de bain, en revenant avec « mon » gobelet… qu’il a versé d’un coup dans mon verre en prétextant simplement que je devais « aromatiser » mon cocktail !...
Après une petite hésitation, je me suis lancée à boire une gorgée du breuvage dont le goût était un peu différent, légèrement salé… mais pas l’odeur, ce qui m’a fait un peu peur…
On a poursuivi N/nos discussions et j’ai bu le reste de mon verre d’un seul coup, sous le regard de mon Maître qui en a été très content et fier…

Je retiendrai de cela que bien que j'ai déjà goûté à l'urine de mon Maître lors de mes douches dorées,goûter la mienne était une première pour moi… même si depuis quelques semaines, je n’ai plus le droit d’utiliser du papier aux toilettes et que je dois me servir uniquement de mes doigts, que je dois lécher ensuite !…

J'ai eu une légère envie de vomir qui est vite passée et même si je ne ferais pas cela tous les jours, je sais que la prochaine étape sera sûrement de boire mon urine pure et nature… et je le ferais sans aucune hésitation !…

 

Samedi, suite à mon immatriculation au site « montrées.fr », mon Maître a été contacté par mail par un ancien administrateur du site qui lui a envoyé une interview pour moi, à laquelle j’ai répondu, certaines questions m’ayant amusé et ayant amené à prendre quelques mesures – avec l’aide de mon Maître -  de moi telles que mon tour de poitrine, de taille, de hanches, de cuisses et de cou… en attendant la suite de l’interview à laquelle j’essayerai de répondre dès que possible…

 

La 1ère partie de cette interview est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/articles/interviews-de-soumise-louva

 

Dimanche, au moment de N/notre habituelle sieste, mon Maître m’a attaché les mains à des sangles qui étaient reliées à chacune de mes cuisses et je me suis donc retrouvée avec les jambes largement écartées et en partie relevées, ce qui donnait à mon Maître une très belle vue sur mon anatomie et mon intimité

 

Offerte003.jpg
              

aussi offerte qu’elle était ouverte !...
J’étais déjà trempée de désir, comme une belle chienne que je suis et je n'avais qu’une hâte… sentir la langue de mon Maître sur mon clito, ce qu’Il a fait en le mordant tout d'abord, puis en le léchant en mémé temps…

J’étais déjà frissonnante de plaisir et le corps secoué de spasmes quand mon Maître a posé Ses nouvelles pinces sur mes tétons et m'a mis les ficelles entre les doigts et je dois dire que j'adore ces pinces à tétons car elles me donnent des très fortes sensations...

Alors que je tirais sur les ficelles des pinces, j’ai vite oublié la douleur tellement le plaisir était envahissant, tirant de plus   belle sur celles-ci à chaque coup de langue ou morsures de mon Maître sur mon clito ou de ses doigts en moi !...
Des ondes de chaleur et de plaisir envahissaient mon corps, de plus en plus grandes, jusqu’à m’amener

 

Pinces-seins-metal002.jpg

à jouir intensément alors que mon Maître continuait à me lécher, à me mordre et me doigter… tout comme je continuais moi-même à tirer sur les pinces tout en étant déjà au 7eme ciel !...

Ensuite mon Maître s'est assis sur mon torse et a mis Son sexe dans ma bouche pour que je le suce, ce que j'ai fait avec grand plaisir !...

Après, mon Maître a retiré les pinces en tirant violemment et d’un coup sec dessus… la douleur m'ayant arraché un léger cri dans la mesure où j’ai toujours les tétons très sensibles et réactifs et il a enlevé les sangles qui me maintenaient prisonnière, avant de me prendre enfin… pas besoin de vous faire un dessin !... LOL

J’ai néanmoins ensuite un peu défié mon Maître en le regardant avec insistance dans les yeux… la punition n’a pas tardée à arriver et hop, Il m'a basculée sur ses cuisses et infligé 10 claques bien fortes sur mes petites fesses, que j’ai acceptées sans un cri de ma part…. Mmmmm…. Sourire

 

Mon Maître a aussi acheté des aiguilles… Il a l’intention d’apprendre à s'en servir, pour mon plaisir et le Sien et j’avoue que j’ai hâte qu’Il les utilise sur moi !...
Je n'ai pas d'appréhension car je lui fais entièrement confiance et je sais très bien qu’Il ne fera jamais rien qui puisse me mettre en danger… affaire à suivre ?...

 

Au cours de ce week-end, j’ai adoré être sans défense et offerte ainsi à mon Maître pour qu’Il fasse de moi ce qu'Il veut… être Sa chose, Sa chienne !...

 

J’adore tout ce qu’Il me fait subir…  je suis totalement à Lui !... Clin d'œil

 

Louva…


21/02/2018
5 Poster un commentaire

Weekend sous matricule S 988

Bonjour à toutes et tous !

 

Vendredi soir après mon travail, je suis allée faire des achats en prévision de mon week-end avec mon cher Maître...
Je souhaitais lui faire la surprise de l'accueillir avec une tenue très sexy, comme Il me l’avait demandé et arrivée dans le magasin, j'ai flashé sur un body chemisier noir très décolleté, une jupe rouge courte et évasée, ainsi que sur des bottines noires à talons…

Samedi matin, après ma douche, j’enfile le body sans le boutonner à l'entrejambe, des bas résille noirs, mes cuissardes et mon collier auquel j’attache ma laisse. L’interphone sonne, c’est mon Maître qui arrive…
Je me mets en position d'attente, à genoux avec ma laisse entre les dents devant la porte qui s'ouvre sur mon Maître que je regarde dans les yeux et - ho surprise - je remarque qu'Il tient une rose rouge dans la main… qu'Il me met entre les dents…
Il me relève, bisous et inspection de ma tenue qui lui plaît à ravir. Moi qui voulais surprendre mon Maître, c'est lui qui m'a surprise, et très agréablement !...

Discussion, repas composé d’un filet de bœuf et d'un sauté de poivrons et d'oignons. Après le repas, mon Maître me fait apposer l’empreinte de mon pouce sur mes cartes de soumise, que je vois enfin presque terminées puisque N/nous devons encore aller les faire plastifier dans l’après-midi dans une boutique que je connais (petit défi sage…)

 

Accueil001.jpg

N/nous voilà donc partis en direction de la boutique et vu le temps qu’il faisait, j'ai eu l'autorisation de porter un jean en présence de mon Maître, mon body et un pull blanc très décolleté. Arrivés à la boutique, je sors mes cartes de mon sac et je demande à un vendeur de les plastifier et le prix. Il prend les cartes, les regarde sans rien dire, pas une expression sur son visage et direction la machine devant laquelle il pose les cartes bien en vue…
Justement, il y a un jeune homme qui ne se prive pas de les regarder mais il semble gêné et détourne parfois le regard, visiblement sans oser me regarder…

Après la plastification de mes cartes, N/nous quittons la boutique et mon Maître me demande de le mener à un sex-shop que je connais et je n’ai pas la moindre idée de ce qu’Il veut faire… peut-être quelques achats ???...
Dans la boutique, N/nous regardons quelques vêtements mais les prix sont exorbitants !...

Mon cher mon Maître a quand- même acheté une paire de pinces à tétons et un gel pour le fist, avant de faire une photo de moi avec un sein découvert, celui où Il a inscrit mon numéro de soumise…
Avant que l'on quitte la boutique, mon Maître ne s’est pas privé de faire voir ma carte - et ensuite mon sein - au vendeur afin qu’il voit que c’était bien moi sur la photo de la carte… et tout cela m'a beaucoup amusée…
J’aurais aimé faire quelques essayages et photos dans la boutique, ce qui sera peut-être pour une autre fois…

Retour chez moi où je me déshabille en arrivant, ne gardant que le body. N/nous discutons un peu de notre après-midi sur le canapé avant l’apéro et le repas, pour lequel j’ai revêtu une jolie nuisette noire très courte et sexy que mon cher Maître a bien aimé…
Repas terminé, mon Maître m'a dit d'enlever ma nuisette et de l’attendre sur le lit, où il ne tarde pas à me rejoindre… Bisous, caresses, Il mord mes tétons très fort, ce qui me fait mal même si j'adore cela…
J’essaye de le repousser mais mon maître prend mes mains et les pose au-dessus de ma tête tout en les tenant fermement avec les Siennes, alors qu’Il continue à me mordre les tétons… je ressens à la fois un mélange de douleur et de plaisir…
Il me lâche les mains et me pince les seins, j’ai les yeux fermés et sens Ses lèvres descendre sur mon corps, toujours plus bas. Mes hanches se tendent à la rencontre de Sa bouche, qui se pose là où je le désirais… enfin !...  Clin d'œil

Ses dents mordent mon clito, alors que Sa langue le titille, le suce, le lèche tandis que de Ses doigts, Il continue à pincer, tordre et malmener mes tétons, pour mon plus grand plaisir. Sous ces douces tortures, je suis trempée et ne tarde pas à jouir pour le plus grand plaisir de mon cher Maître et le mien !...
Mon Maître ne me laisse pas reprendre mes esprits et avec l’aide du gel acheté dans l’après-midi, Il tente de me faire mon 1er fist vaginal, essai un peu raté… peut-être que je suis un peu étroite ?...
Malgré cela, avec Ses doigts à la fois dans mon vagin et mon anus j’ai pris un pied d'enfer !...

Ensuite, Il s’est assis sur moi et a introduit Son sexe dans ma bouche et ma petite langue s'est mise en action...  Langue tirée

Mon Maître m'a dit de me mettre sur le ventre et Il s’est mis à me griffer le dos très fort (une demande venant de moi…), ce qui m’a mené à sentir des ondes de plaisir dans tout le corps et de jolies marques qui ne sont malheureusement pas restées longtemps… ainsi que deux jolies morsures ou suçons bien violets au niveau de mes épaules…

 

Sucons001.jpg

 

Griffures001.jpg

 

Griffures002.jpg

 

Repus et très satisfaits, N/nous nous sommes endormis enlacés dans les bras l’un de l’autre…

 

Dimanche, N/nous avons passé la journée presque entièrement au lit… une première pour mon Maître !...

Il a eu droit à une jolie fellation pendant laquelle je l'ai regardé dans les yeux… j’adore cela, être entre Ses jambes à sucer Son sexe tout en le regardant dans les yeux comme une vraie chienne…
J'aime aussi quand Il enfonce Son sexe profondément dans ma bouche tout en me pinçant le nez, avant d’exploser dans ma bouche en l’inondant de Son doux nectar !...

Après le repas, mon Maître m'a enfin posé les pinces sur les seins, en tirant sur les ficelles afin de malmener mes tétons et je n'ai pas tardé à ressentir à nouveau des ondes de plaisir mêlés de douleur qui se sont amplifiées quand Sa bouche s'est posée sur mon clito pour le malmener lui aussi…
Mon Maître a guidé mes mains afin que je prenne les ficelles des pinces et a introduit Ses doigts en moi. Sa langue qui joue avec mon clito, Ses doigts en moi, alors que je tire moi-même sur les ficelles des pinces… les ondes de plaisir dans mon corps étaient à leur paroxysme et j ai jouis tout en tremblant de plaisir avant que mon Maître me dise de me redresser et me retourner afin qu’Il puisse « me baiser comme une chienne » en levrette… position que j’adore !!!...  Langue tirée

 

Ce que je retiendrai de ce week-end,  ce sont les nouvelles expériences que j'ai vécu et la rose que mon Maitre m'a offert….
Depuis ce week-end, mon Maître contrôle également mes allées aux toilettes et je devrai désormais lui dire chaque soir combien de fois j’y suis allée dans la journée. Dans la journée de dimanche, il m’a accompagnée aux toilettes (je ne dois jamais fermer la porte ni m’y isoler lorsque N/nous sommes ensemble…) et m’a regardé me soulager en faisant une petite vidéo et en m’interdisant comme souvent d’utiliser du papier pour m’essuyer…
La vidéo est à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/partage-de-moment-intime

 

Mon cher Maitre, j’ai adoré ce week-end et toutes ces choses que Vous me faites découvrir pour mon plus grand plaisir et je souhaite que Vous développiez encore plus mon côté chienne dévergondée, j'ai envie de tenter l'expérience du fist en entier et plein d'autres choses encore !...
Je veux aussi franchir certaines de mes limites car même si je ne les connais pas encore toutes, j'ai confiance en Vous mon cher Maitre et je sais que sous Votre doigté, N/nous arriverons à tout cela…
Je veux être Votre chose et Votre chérie…..... tout cela pour N/notre plaisir…

 

Votre humble petite chose à Vos pieds,

LOUVA

 

Le récit de mon Maître sur la plastification de ma carte est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/plastification-de-la-carte-de-soumise-s-988


13/02/2018
12 Poster un commentaire