Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Textes de soumise Louva


Demande de soumise Louva

 

Monsieur,

Vous m’avez demandé de faire ma demande officielle de soumise et je m’exécute… ce qui est une première pour moi et me voici donc à réfléchir à ce que je vais bien pouvoir mettre dans cette   demande !...

 

Moi, LOUVA, vous demande de bien vouloir faire de la dominante que je suis votre humble soumise. Je n’agis pas sur un coup de tête, loin de là et je sais très bien que la rebelle que je suis aura bien du mal à accepter l’autorité de son maitre…


Vous sachant capable de me dompter, de révéler mon côté soumise, je me remets entièrement entre vos mains pour repousser mes limites et briser mes   entraves.

La dominante rebelle et insoumise que je suis ne désire qu’une chose… ce collier qui fera d’elle V/votre soumise LOUVA, avec tout ce que cela implique !...

 

Votre humble soumise LOUVA.

 

Baillon-boule002.jpg

 

Fiche de description à consulter ici : http://dsp.blog4ever.com/presentation-de-soumise-louva

 

Présentation de soumise Louva ici : http://dsp.blog4ever.com/malgre-des-doutes-persistants


31/03/2017
4 Poster un commentaire

Récit imaginaire...



« Petite louve où vas-tu ?
Petite louve, qui suis tu ?
Petite louve rebelle, retourne toi,
Il est là, sur la colline, il t’attend,
Il a un cadeau pour toi, un joli collier,
Il veut que tu sois à lui, que tu lui obéisse… »

 

 

La porte se referme brusquement, la louve se retrouve prisonnière...
Elle grogne, hurle sa liberté perdue dans la nuit sombre. Seule la lune lui répond… « tu l’as voulue, accepte ton sort jolie louve… »
La louve résignée se blottit dans un angle de sa geôle malgré la colère qui l’habite. Elle est à bout de souffle et finit par s’endormir. Au petit matin un bruit de pas la réveilla, une silhouette se découpant sur le chemin et s'avançant vers elle. La louve reconnu l’odeur de l’homme de la colline…
Elle se lève ; grogne, claque des dents, alors que l’homme continue d’avancer et s’arrête devant elle, lui tendant la main comme pour la caresser mais il suspend son geste en entendant le grognement de sa belle…
« Tout doux ma louve, je suis ton Maître à présent, accepte le, aies confiance… »
L’homme s’assoit dans l’herbe, pose sa main sur la cage et regarde la louve. Celle-ci continue de grogner tout en regardant l’homme, elle recule et s’assoit dans un coin de sa geôle. L’homme et l’animal restent côte à côte en s’observant dans le silence...

 


31/03/2017
1 Poster un commentaire

Fière d'être Sienne

En signe d’appartenance à mon Maître et pour lui montrer que je suis fière d’être à lui, je lui ai demandé de ne plus masquer mon visage sur les futures photos et vidéos qu’il publiera sur le blog…
Ma décision peut en surprendre plus d’un(e) mais je n’ai pas honte d’être à mon Maître et au contraire, j’en suis très fière et je l’assume totalement !...
Mon Maître m’aide à m’apprécier comme je suis, avec mes qualités et mes défauts. Il a su révéler la femme qui se cachait en moi, à la rendre coquette et désirable…
J’ai de plus en plus confiance en moi et même s’il me reste encore du chemin à parcourir, j’ai envie d’explorer d’autres horizons, avec mon Maître et pour Lui…

Votre Louva

Identité002.jpg

 

Identité001.jpg


08/07/2017
5 Poster un commentaire

Un weekend éprouvant...

Vendredi soir après mon travail,  je me suis rendue chez mon Maître en train, comme d’habitude .Le train avait du retard ce qui fait que je suis arrivée à la gare du domicile de mon Maître avec plus de 30mn de retard sur l'horaire habituel. Cette fois-ci, mon Maître m'attendait à la gare et N/nous sommes partis directement chez lui. A mon arrivée, je me suis dirigée vers sa chambre pour y déposer ma valise et me déshabiller conformément à mes habitudes et obligations…

Mon Maître me suit et me tend un cadeau qu'il m'a acheté dans la semaine… un ensemble rouge composé d'une petite nuisette ouverte et transparente et d'un string rouge avec une bordure en plumes blanches et de petites clochettes en prémices aux fêtes de fin d’année et prévision d’une prochaine série de photos en Mère Noël…

Je l’essaye sous les yeux de mon Maître, il me va à la perfection, je suis heureuse et lui fais un gros bisou

Je garde l'ensemble sur moi - qui tinte à chacun de mes pas - et rejoins mon Maître dans son salon. Il est assis sur le canapé et je me place donc devant lui en attendant qu'I me dise de m’asseoir à ses côtés… bisous, caresses…

             Tenue-noel001_10-12-2017.jpg  

 

Tenue-noel002_10-12-2017.jpg


Je m'assoie à califourchon sur ses jambes, face à Lui. Il descend les bretelles de ma nuisette pour libérer ma poitrine et prend un de mes tétons dans sa bouche, le tète et le mord… j'adore cela…

Je lui caresse le sexe et le sens durcir, je descends et me mets à genoux devant Lui pour prendre son membre dans ma main et le caresser. Ma bouche ne tarde pas à remplacer ma main pour le titiller de la langue, le sucer, le téter avant de l'avaler entièrement tout en jouant sur lui avec ma langue….
Soudain, j’entends mon Maître me dire de me mettre contre le canapé, fesses face à lui et je le sens alors entrer en moi à grands coup de reins. Il entame un lent mouvement de va-et-vient et j'en ai des frissons au point que je jouis presque en même temps que Lui...

Le reste de la soirée s'est passé en mode plutôt « vanille » et mon  Maître a eu droit à un double massage…

Pour plusieurs fautes que j'ai commise dans la semaine, je sais que je dois recevoir 50 coups de badines (celle en acacia que j'avais donné par défi à mon Maître)… mais je ne sais ni « quand », ni « où »......

 

Samedi matin, réveil tout en douceur dans les bras de mon Maître… bisous… caresses… petit- déjeuner...

Pour ce weekend, mon Maître cherche à me montrer via skype pour un scéance d’exhibition, dressage et punition. On trouve quelques personnes qui semblent intéressées mais qui annulent presque au dernier moment, ce que j'ai du mal à comprendre au vu du nombre de visite qu'il y a sur le blog mais peut-être préfèrent-ils se branler sur mes photos ou les vidéos du blog plutôt que me voir en « réel » et en « direct-live » ?...

Mon maître cherche toujours et j’espère qu'il trouvera car j’ai envie de refaire une séance comme N/nous l’avions fait un jour avec N/notre  ami Doulien, même si ce jour-là, je n’étais pas avec mon Maître….

La journée s’est donc déroulée tranquillement et je garderai les détails de la sieste crapuleuse de l’après-midi juste pour mon Maître et moi… et je laisse libre court à votre imagination… Clin d'œil

Après son Massage du soir mon Maître m'a dit de me mettre à plat ventre sur le lit, ce que je fais immédiatement tout en retenant mon souffle et en repensant aux 50 coups de badine qu’Il va sans doute m’infliger...

 

Je les ai reçus en les comptant 10 par 10 mais après les 30 premiers coups, mes   fesses me brûlaient et me faisaient très mal, au point que j'ai bien failli prononcer mon « safeword » mais j'ai serré les dents et pris les 20 coups suivants sans presque rien dire !...

J'avais les larmes aux yeux et de jolies marques sur les fesses… qui sont encore bien visibles aujourd’hui mardi !...

Je dois dire que de toutes les choses que mon Maître utilise pour me fesser, ce sont la badine et Ses mains qui me font le plus mal…

 

Marques-badine002_10-12-2017.jpg

Marques-badine001_10-12-2017.jpg


Mon Maître me fait aussi des massages sur le visage et le corps qui me transcendent complètement, pendant et après lesquels je suis comme « ailleurs »… tremblant de tout mon corps sans rien pouvoir contrôler alors que mon souffler s'accélère et j'ai ensuite du mal à « revenir » après la séance…
Je ne sais pas réellement expliquer ce que je ressens dans ses moment-là ni s’il s’agit du « subspace » à propos duquel j’ai lu de nombreux récits… mais j’'adore quand je suis dans cet état, surtout lorsque mon Maître m’a mangé avec délectation auparavant !...

 

Dimanche, mon Maître a enfin reçu mon numéro d'immatriculation de soumise pour le site « montrees.fr » et Il doit bientôt avoir ma carte officielle de soumise, ce dont je suis très fière… même si je n'ai pas besoin de cela pour me sentir Sienne et être Sa chose…

Même si j'ai parfois du mal à Lui obéir, je lui suis toute dévouée…
J'ai envie et besoin qu'Il me dresse sans limite, j'ai besoin de Son autorité et la redoute parfois, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs .car après un week-end ou une séance  passés avec Lui, je me sens bien et totalement apaisée…

Dimanche soir dans le lit, Il m'a appelée par mon numéro de soumise et je lui ai répondu en l'appelant « Maître n°988 »… ce qui l’a immédiatement amené à me faire basculer sur ses jambes en travers du lit pour asséner 10 claques violentes sur mes pauvres fesses, m’expliquant que je n'avais pas à le défier encore !...

Mon Maître m'a bien dit qu'à chaque fois que je le défierai, j'en subirai les conséquences et je présume donc que mes fesses vont encore connaître la badine… pour mon plus grand bien et me faire progresser…

 

En conclusion, j’ai passé très bon week-end et souhaite que mon Maître oublie parfois la femme pour ne voir que la soumise à ses pieds afin de me faire progresser encore plus mais je n'oublie pas non plus ce qu’Il m'a dit et que c'est aussi à moi de me montrer plus soumise… bref, mon Maître… je suis toute à Vous !...

 

J'espère que mon texte vous plaira et amènera quelques commentaires….

 

L’évocation de mon Maître à propos de mon immatriculation est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/immatriculation-de-soumise-louva


13/12/2017
9 Poster un commentaire

Doutes et supplications

Bonjour à toutes et tous…

 

Pour ce dernier week-end de novembre, je devais me rendre chez mon Maître et après 15 jours de séparation, N/nous avions l’un comme l’autre pas mal d'attentes et de désirs et j’étais donc très impatiente de le revoir… et Lui aussi !...
Il m’avait prévenue que N/nous jouerions au cours du week-end au jeu des « 24 h de la fellation » et que le soir de mon arrivée, je devrais déjà lui offrir 2 fellations avant que N/nous allions au lit, dont une au moment de partager l’apéritif… comme cela a généralement toujours été le cas lors de nos précédentes rencontres…

Je ne sais pas pourquoi, mais je fais pas mal erreurs en ce moment…
J’ai commencé par arriver chez lui en portant un soutien-gorge que j’avais mis le matin pour mon travail sans lui en demander la permission, puis totalement oublié mon « devoir de fellation » à l’apéro…
La punition ne s’est guère faite attendre puisqu’après avoir rejoint le lit de mon Maître et lui avoir fait son massage et sa fellation, j’ai été contrainte à la frustration !...
Malgré le fait que je portais mes boules de geisha en moi depuis le matin, mon Maître ne s’est pas privé de jouer avec mon corps en faisant monter le désir en moi, en me caressant intégralement ou en me mordillant les seins, alors que je brûlais d’envie d’avoir Sa langue sur mon clito et de sentir Son sexe en moi !...
Je l’ai supplié de me prendre ou me faire jouir mais sa réponse a été directe et sans appel : « Non… tu resteras frustrée et tu méditeras sur tes fautes… »

Suite de mes « erreurs » le lendemain… cette fois-ci par une provocation puisque pendant une petite promenade pour prendre l’air, j’ai coupé une longue branche d’acacia que j’ai lentement effeuillée avant de la lui tendre…
A N/notre retour chez lui, la punition n’a encore pas mis longtemps à arriver car après m’être déshabillée comme j’en ai pris l’habitude, je me suis très vite retrouvée allongée à plat ventre sur le lit de mon Maître à recevoir 30 coups (cinglants !...) de cette branche… que j’ai comptés un à un et à voix haute sans me plaindre…
Enfin, je savais que je devais aussi être confrontée à ce que mon Maître appelle le jeu des « 24 h de la pipe », consistant à lui offrir un maximum de fellations durant le temps défini… et là encore, j’ai totalement raté l’objectif initialement fixé car moi qui adore l’avoir en bouche et le sucer, je ne lui en ai fait que 2 au cours du temps imparti… En pleurs
Hormis cela, j’ai néanmoins pu réaliser au cours de ce week-end un de mes fantasmes… laver mon Maître de la tête aux pieds !...
Dimanche matin, N/nous avons pris la douche ensemble et j’ai aimé Sa peau douce sous mes doigts, le caresser et voir monter le désir en Lui… mais là encore, j’ai « oublié » de m’agenouiller et le prendre en bouche pour la gâterie qu’Il attendait… Déçu

 

Mon Maître et moi avons parlé de ce qu’il se passe et moi-même, je me comprends pas… j’ai l’impression de régresser, d’être moins docile…
Pourtant, j’aime être Sa chose, Sa soumise… j'en ai l’envie et le désir…
La Louve est apprivoisée et ne demande qu'à être dressée par la main ferme de son Maître mais mes doutes reviennent… suis-je à la hauteur de Ses attentes et des miennes ?...
J’ai besoin de discipline et qu’Il me contraigne, besoin d’être à Ses pieds. Les sentiments que j'ai pour mon Maître me donnent envie de me dépasser, d’être Sienne complètement, de franchir mes limites pour Lui et avec Lui… d’'oublier certaines choses de mon passé qui me hantent encore et de devenir la chienne que j'ai envie d'être pour Lui et pour moi... 

 

Mon cher Maître, je Vous en supplie, aidez-moi à redevenir Votre humble petite soumise, celle que Vous voulez que je sois et que je suis au fond de moi…
je Vous le demande, être la soumise et la femme que Vous aimez… l’une et l'autre ne font qu’une et elles ont toutes les deux besoin de Votre main ferme…

 

Votre Louva…

 

Pour terminer, voici un texte que j’ai écrit au cours du week-end pour mon Maître…

 

Je ne sais pas ce qu’il se passe… pourquoi je ne réponds plus à Vos attentes… j’ai envie d’être totalement à Vous, de me soumettre à Vous corps et âme… mais je suis prisonnière de certaines choses de mon passé dont  je veux me libérer pour avancer avec Vous…
Je n’y arriverai pas seule et je Vous demande Votre aide (ce qui n'est pas quelque chose que je fais aisément…).

Dominez moi… imposez-Vous… contraignez moi… délivrez moi !...

Je suis apprivoisée et je tourne en rond tellement je souhaite que Vous soyez mon Maître…
J’ai envie de hurler que je Vous appartiens, que je n'attends et ne souhaite qu’une seule chose Vous appartenir !...
Je suis cette Louve que Vous avez apprivoisé… mais que Vous laissez à l’état sauvage alors qu’elle espérait la main ferme de Son maître… et qui en a peur en même temps…

C'est pour cela que je Vous implore de me dompter, de me faire Votre… je m’en remets à Vous et me soumets totalement à Vous…

 

J'espère que me textes vous plairont et amèneront quelques commentaires….

 

Le récit du week-end vu par mon Maître est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/essai-et-mise-a-l-epreuve


02/12/2017
3 Poster un commentaire

En attendant le rapport du WE

V__CE8E.jpg


27/11/2017
2 Poster un commentaire

L'armistice avec mon Maître...

Bonjour à toutes et tous !

 

Voici le rapport de mon weekend.de l’armistice avec mon Maître, non pas que N/nous ayons un quelconque besoin de signer un armistice puisque N/notre relation est toujours au beau fixe mais simplement parce que ce weekend était celui du 11 Novembre… LOL

 

Vendredi soir après mon travail, ,je suis allée rejoindre mon Maître en train. J'avais revêtue  une jupe en cuir noir avec des boutons sur les côtés, un pull blanc très décolleté, des collants (avec son autorisation), mes bottes noires et un nouveau collier…
Il m'attendait sur le quai de la gare de sa ville… bisous et doux sourires… , Il aime ma tenue…  Clin d'œil
Direction sa voiture et un supermarché où l’on fait quelques courses pour N/notre weekend…

Arrivés chez lui, je vais dans sa chambre déposer mon sac et défaire ma valise. Je prends mon corset noir ,le string assorti qu’Il m’avait demandé de prévoir, des bas noirs et dans son coffre à jouets, ma laisse…
Je file dans la salle de bain prendre ma douche et me préparer pour la « surprise » que je lui réserve et en sortant de la douche, j'enfile ma petite tenue, me maquille et fixe la laisse à mon collier avant de le rejoindre dans son salon, où j'arrive devant lui, la poigné de ma laisse entre les dents…
Mon Maître est assis sur le canapé, je m’agenouille à ses pieds. Il m'enlève la laisse d’entre les dents, me relève et sur son invitation, je m'assoie à ses côtés…
Bisous, caresses… je le sens durcir sous mes doigts et me retrouve vite à nouveau à genoux entre ses jambes…  Langue tirée
Je dégrafe son pantalon et prends son sexe dans ma bouche, le titille de la langue, le suce, le lèche, le tète tout en le sentant vibrer au fond de ma gorge…  Clin d'œil
Mon Maître gémit et explose dans ma bouche, j'avale son nectar…
Repue et heureuse, je reste quelques instants la tête sur ses genoux, le sourire aux lèvres, jusqu’à ce qu’Il me relève, me fait asseoir à ses côtés et me prenne dans ses bras et me dise qu’IL a beaucoup aimé sa surprise…
Ensuite, nous avons pris l’apéro et mangé, la soirée se passant en mode plutôt « vanille » jusqu’à ce que N/nous allions au lit où je n’ai pas oublié de lui faire son massage qu’Il adore…

 

Samedi matin encore en mode « vanille » mais matinée dédiée à une série de photos de moi avec mon corset, mon string et des bottines noires. Je me suis beaucoup amusée à faire cette série de photos et à utiliser de simples tréteaux comme accessoires de décor…
Dans l’après-midi, nous sommes sortis faire une couses dans un magasin de bricolage car mon Maître m'a demandé de lui faire une sorte de portique ressemblant à un grand I en bois, avec fixations en haut et en bas sur lequel je pense que je serais très bientôt attachée… ce que je ne manquerai bien-sûr par de raconter dans un prochain rapport…  Clin d'œil
Depuis quelque temps, après son massage du soir, mon Maître me fait des massages du visage et du cou et même si j’ai du mal à l’expliquer ou à réellement exprimer mes ressentis, je dois dire que cela me mets dans une sorte de transe où mon corps tremble tout entier sans que je ne puisse rien contrôler !...
Tout est amplifié… la moindre de ses caresses,  ses baisers, ses morsures, ses coups de langue et samedi soir, je me suis endormie dans ses bras et dans un « état »… comment dire… je ne trouve pas les mots...

 

Dimanche matin, après N/notre petit-déjeuner, mon Maitre m'a mis mon bandeau sur les yeux, prit par la main et conduit dans la salle de bain. Après m'avoir retiré ma nuisette, Il m'a faite installer à genoux dans le bac à douche et j’ai immédiatement deviné que j’allais recevoir une nouvelle douche dorée… Humm, j'adore !...  Clin d'œil
Il m’a demandé si j’étais prête, en m'expliquant que cette fois-ci, j'aurai un entonnoir entre les dents, ce à quoi je lui ai répondu que oui et que tout irait bien, que je lui faisait totalement confiance…
J’ai vite senti son jet doux et chaud sur mon corps, mes seins et même si pendant cette séance, j’ai perdu l'entonnoir, j’ai quand-même bu quelque gouttes de son jet doré…
Ensuite, mon Maitre a mis son sexe dans ma bouche et je l'ai gobé, sucer et léché avec la langue et les lèvres jusqu’à le faire jouir dans ma bouche, ce que j'adore…
N/nous nous sommes lavés l'un et l'autre mais une chose que j'aimerais faire un jour, c’est le laver entièrement et l’habiller ensuite… tout comme une esclave...
Le reste de la journée s'est passée en mode plutôt vanille, avec toutefois une sieste très crapuleuse dont je garde les détails pour mon Maître et moi…  Clin d'œil

 

Concernant mon évolution, je ne sais pas vraiment qu’en dire et je pense que seul mon Maitre peut l’exprimer mais j'aime l'emprise qu’Il a sur moi et me sentir être une petite chose entre Ses mains, être à Lui et pour Lui…

J’ai parfois du mal à exprimer ce que je ressens, tout est si intense que les mots me manquent… je voudrais aller encore plus loin, j'ai confiance en mon Maître et me donne entièrement à Lui…

 

Votre humble Louva

 

Les photos sont à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/corset-et-treteaux

 

La vidéos sont à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/articles/videos-de-soumise-louva


15/11/2017
3 Poster un commentaire

Halloween avec mon Maître



Bonjour à toutes et tous

 

Un jour férié en milieu de semaine et une occasion de plus de me retrouver aux pieds de mon Maître… après qu’il ait passé le weekend précédent chez moi… tout va pour le mieux !... LOL
Mardi 31 octobre, j’ai donc pris le train pour me rendre chez lui… un jour de repos, c’est court mais ça fait toujours du bien !!!...

 

Pour la 1ère fois, je me rends chez Lui par mes propres moyens (pour des raisons personnelles que j’ai bien compris, il n’a pas la possibilité de venir me chercher à la gare comme d’habitude) et je m’en sors bien et me sens fière de cette nouveauté !...
Soirée « vanille », contents de N/nous retrouver… bisous, tendresse, câlins… bref, je ne vais pas vous faire un dessin et vous laisse imaginer !...

 

Mercredi matin, je m’offre une grasse matinée dans le lit de mon Maître, qui se lève toujours avant moi… et me reproche ensuite de ne pas faire « mon devoir matinal »… LOL


Matinée calme… jusqu’à ce qu’il me rappelle que la veille certaines personnes fêtaient « Halloween »…
J’avais déjà pensé à cela et anticipé un peu en achetant il y a quelques temps un chapeau de sorcière et une paire de gants que j’avais trouvés jolis et que j’avais apporté chez mon Maître le weekend précédent, ce qu’il avait semblé apprécier…
Pour cette fois, j’avais donc prévu quelques accessoires supplémentaires – sans lui en parler et espérant lui faire une jolie surprise – et en sortant de ma douche, j’étais pour une fois vêtue de jolis sous-vêtements –habituellement interdits – constitués d’une guêpière noire et rouge avec string assorti et une paire de bas, agrémentés de bottines achetées récemment et que mon Maître n’avait encore jamais vues…
J’ai été contente de surprendre ainsi mon Maître, tout autant que de me sentir de plus en plus féminine pour Lui, pour Lui plaire… redevenir la femme que je suis et que j’ai cachée pendant longtemps…
Tout cela a débouché sur une séance de photos avec mon « déguisement » de sorcière sexy… j’aime beaucoup quand mon Maître me prend en photos !...
Devant son objectif, je me sens « moi-même »… je « joue » à prendre des poses et parfois à le provoquer… de façon tantôt sexy, ingénue, provocatrice ou plus sensuelle…

 

J’ai adoré faire cette série de clichés et j’ai particulièrement aimé faire les images où je suis en prière devant mon Maître… même si les visiteurs qui suivent ce blog savent à quel point je suis prude, chaste et croyante !... LOL

Comme souvent, la série de photos s’est terminée entièrement nue… mais je garde pour moi seule ce qui s’est passé par la suite et jusqu’à N/notre repas…

 

Justement, à la fin de N/notre repas… une nouvelle épreuve s’est présentée à moi, jusqu’à présent jamais vécue !...

Ayant mangé un plat en sauce, il me restait de la sauce dans mon assiette, ce qui a donné des idées à mon Maître sans savoir ce qui m’attendait !...

Je me suis vite trouvée à genoux sur son carrelage et à ses pieds, les yeux bandés et à lécher mon assiette comme une petite chienne que je suis peut-être… ce que j’ai adoré !... 

 

Dans l’après-midi, après une sieste aussi coquine que crapuleuse, mon Maître m’a encore fait passer une nouvelle étape…
Après m’avoir fait entièrement déshabiller et mettre à genoux devant lui dans son salon, IL m’a passé une cagoule sur la tête, additionnée d’un bandeau sur les yeux et sur son ordre, j’ai dû ouvrir la bouche en grand pour y recevoir un entonnoir !...
Après ma 3ème douche dorée avec un écarteur buccal, mon Maître me prépare ainsi à ma prochaine douche dorée, cette fois-ci avec un entonnoir en bouche !...
mais je l’appréhende un peu, non pas que je n’aime pas les douches dorées mais j’ai encore du mal à avaler son jet d’or…
Je ne sais pas encore quand je serai confrontée à cela mais foi de Louva, je serai prête pour mon cher Maître !...

 

Urinoir001.jpg

 

Urinoir004.jpg

 

Grâce à mon Maître, je redeviens moi-même, je n’ai plus besoin de porter un masque et me cacher ou être celle que je ne suis pas !...
J’ai hâte d’un prochain weekend que je passerai avec mon Maître…

 

J’espère que ce texte vous conviendra et reste à l’écoute de vos commentaires…

 

Les photos d’Halloween sont à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/photos/la-sorciere-d-halloween-1

La vidéo est à regarder ici : http://dsp.blog4ever.com/toujours-plus-chienne

 


05/11/2017
5 Poster un commentaire

Punition glaciale...

Bonjour à toutes et tous

 

J’aurais dû le savoir mais comme ce week-end je ne voyais pas mon Maitre, je me suis un peu laissée aller du côté de la pilosité de ma minette… et Pan !...
Samedi matin, mon Maitre me demande bien sûr une photo de ma minette qu’il veut contrôler…
Je fais la photo en lui précisant que je ne l’ai pas entretenue depuis 2 jours, j’envoie la photo et en retour, il me dit que j’aurais dû m’entretenir même si je ne le voyais pas et que je dois donc être punie… punition que j’accepte, même si je n’en connais pas la teneur et ni quand et comment…
Je vaque à mes occupations et en début de soirée, je reçois un texto de mon Maitre qui me demande de me connecter à Skype, ce que je fais dans la minute…
J’ai mon collier autour du cou, comme chaque week-end et quand je ne travaille pas. Connection établie, N/nous parlons de choses et d’autres et il me demande si je suis prête pour ma punition. Je lui réponds que je suis prête, même si je ne sais toujours pas ce que cela va être… mais le connaissent très bien, j’imagine que cela va être pervers à souhait !...
Mon Maitre me dit alors d’aller chercher dans mon congélateur le gode glaçon qu’il m’avait dit de préparer il y a quelques temps, ce que je fais de suite,.avant de je me réinstaller sur mon lit, face à mon ordinateur et mon Maitre devant son écran..
Je lui dis que le glaçon et très froid et gros, ce qui ne semble guère lui importer…
« Déshabille toi et masturbe toi » me dit-il… et me voilà donc à me caresser et à jouer avec mon vibro devant Lui…
Au moment où j’allais jouir, il me dit de stopper et d’introduire le gode glaçon en moi !...
J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois tellement c’était froid… j’avais la minette gelée et comme le truc était trop gros, je l’ai un peu fait fondre avec mes mains…
Au bout de 3 ou 4 essais, je l’ai introduit totalement en moi et fais des mouvements de va-et-vient… j’en aurais pleuré tellement c’était désagréable, froid et dur !...
« Stop » me dit enfin mon Maitre… Ouf, je crois que j’en aurais pas supporté plus et j’ai mis un peu de temps à me réchauffer, tout en parlant de la punition avec mon Maitre et désormais, une chose est sûre, c’est que même si je ne dois pas voir mon Maitre, j’entretiendrai ma minette car si je refais cette erreur, il a évoqué d’utiliser la prochaine fois une pince à épiler, de la cire… ou voire même un chalumeau !...
Apres m’avoir gelé la minette il peut très bien la cramer…. Rires…

Bref, cela a été une expérience très désagréable mais comme le dit mon Maitre, « une punition n’est pas faite pour être agréable et là, tu t’en souviendras ma Louve
- HO que oui… je m’en souviendrai mon Maitre !... 
»

 

J’espère que ce texte vous conviendra et reste à l’écoute de vos commentaires…

 

Soumise Louva…

 

 

Video call snapshot 167.png

 

Video call snapshot 168.png

Video call snapshot 182.png

 

Video call snapshot 188.png

Video call snapshot 198.png

 

Video call snapshot 201.png


16/10/2017
6 Poster un commentaire

La louve apprivoisée ?

Copie d'un texte d'un de mes contacts de Facebook que je trouve magnifique et qui a donné autorisation à mon Maître de le copier sur cette page...

Elle l’avait senti, reniflé de loin…
Elle avait osé l’approcher…

Cela l’avait fait sourire…
Elle avait tenté de le niaquer…
Il avait souri, ri par moment de cela… sachant ce qu’il allait advenir…

Puis, le temps aidant, elle était venue sous sa main…
Craintive… jusqu’à accepter d’être effleurée…
Puis elle a léché sa main, lui offrant sa confiance…
Jusqu’à se coucher sous lui…
La louve vint alors à se soumettre à cet animal alpha qu’est l’homme…
Cet Homme !...

 

V__3126.jpg


11/10/2017
2 Poster un commentaire

Renouvellement de demande

Mon Maître…
Je m’offre à Vous, âme, cœur et corps entièrement,
Je veux dépasser mes limites, avec Vous et pour Vous,
Je veux voyager sur les rivages de Votre perversité,
Je veux découvrir la Femme que je suis ou devenir la Femme que je devrais   être,
Celle que vous voulez que je sois… féminine, sexy et sûre d’elle…
Je veux être à Vos pieds pour Vous satisfaire en tous points…
  
Mon Maître…
Je m’offre à Vous entièrement, pour tout cela et bien plus encore…
Je veux être Votre humble soumise et totalement dévouée !...
  
Louva…

 

V__34CF.jpg
                


06/10/2017
3 Poster un commentaire

Malaise et renouveau avec mon Maître

Bonjour à toutes et tous…
La semaine écoulée a été particulièrement difficile pour moi, je n’allais pas très bien, surtout moralement et psychologiquement. Ma soumission à mon Maître me pesait un peu, j’ai peut-être voulu aller trop vite en lui demandant il y a quelques temps de me contrôler pratiquement totalement, ce qui s’est avéré être une erreur de ma part car je n’étais sans doute pas prête…
Je me suis confiée à une personne par Messenger plutôt que de parler directement avec mon Maître… grave erreur également car il s’en est aperçu et en a été profondément déçu et blessé…
Il m’a alors demandé si j’étais encore sa soumise, ce qui m’a totalement déstabilisée car sans mon Maître, je ne suis plus rien…
Jeudi soir, j’ai eu une longue conversation avec lui par téléphone et comme convenu, je me suis rendue chez lui vendredi après mon travail…
Comme je voulais lui plaire – et surtout lui montrer que je souhaitais demeurer sa soumise – j’avais mis un haut rouge et noir très décolleté, ma jupe en cuir noir, des bas noirs et mon collier en cuir noir… sans savoir si j’en étais encore digne… En pleurs
Mon Maître m’attendait à la gare, je me sentais très sexy, mais aussi très anxieuse ne sachant pas comment allait se passer N/notre weekend…
Arrivée chez lui, je suis allée comme d’habitude déposer mes affaires dans sa chambre et me dévêtir entièrement avant de le rejoindre dans son salon où mon Maître m’attendait assis dans son canapé. Je me suis agenouillée à ses pieds, la tête baissée et N/nous avons eu une longue conversation au cours de laquelle je lui ai expliqué mes craintes, mes peurs et mes doutes et surtout pourquoi j’avais agi tel que je l’ai fait.
Je sais que j’aurais dû lui parler, et surtout ne pas le comparer à celui que je nomme « mon bourreau ». Mon Maître n’a rien à voir avec ce personnage, il est très différent, il m’aime, il me respecte et surtout, il ne me fera jamais de mal…
Je lui ai demandé de refaire de moi sa soumise en lui tendant mon collier mais il a refusé et des larmes sont venues et ont commencé à couler sur mes joues car je continue à vouloir être totalement à lui…
Le samedi a été ponctué de nouvelles longues discussions… mais toujours pas de collier à mon cou, même si N/notre relation vanille se poursuit et avance…

Dimanche après-midi, juste avant la sieste, j’ai à nouveau tendu mon collier à mon Maître, qui l’a enfin pris et passé autour de mon cou… ce qui m’a rendue très fière et heureuse !...
Mon Maître m’a dit que je devais m’en montrer digne et ne plus faire d’erreurs, mais surtout de dialoguer avec lui si quelque chose ne me convient pas, ce que je me suis engagée à faire désormais !...
Alors qu’il s’est absenté de la chambre un court moment, j’en ai profité pour disposer sur le lit ses menottes, son martinet et sa cravache qu’il a immédiatement remarqué en regagnant la chambre…
Il m’a fait allonger à plat ventre sur le lit, a passé mes poignets dans les menottes qu’il a fixées à la tête du lit. J’ai alors reçu 100 coups… tantôt avec le martinet, tantôt avec la cravache, et même avec ma ceinture, le tout par séries de 20 coups !...
J’ai compté tous les coups à voix haute sans me plaindre mais mes fesses me brûlaient et j’avais tellement mal que je n’ai pu me retenir de pleurer…
Au terme de la séance, au cours de laquelle j’avais également une barre d’écartement et d’immobilisation aux chevilles, mon Maître m’a détachée du lit mais menottée dans le dos, les menottes et la barre étant reliées par une corde imposant une posture inconfortable pour la sieste…
J’ai ensuite dû garder la barre aux chevilles jusqu’au soir, ce qui rendait tout déplacement fort difficile !...

Barre-chevilles001.jpg

 

J’ai quitté mon Maître lundi matin, emportant avec moi 2 jolies morsures… marques d’affection de mon Maître que je porte avec fierté…
Je sais qu’il ne va pas m’être facile de regagner la confiance de mon Maître mais je ferai tout pour cela !...
Je me montrerai désormais soumise et femme, j’ai besoin de l’Homme et du Maître !...
Je ne sais pas comment les choses vont se passer mais je ferai tout pour ne plus revivre une semaine aussi horrible et comme le dit mon Maître, le dialogue reste primordial…….


03/10/2017
3 Poster un commentaire

Nouvelles émotions chez mon Maître...



Voici - avec encore beaucoup de retard - le nouveau rapport de soumise Louva sur ses émotions et ressentis du weekend du 23 et 24/09/2017...

 

Bonjour à toutes et tous…

Vendredi, 16h30, je prends mon train pour rejoindre mon Maître. Je suis vêtue d’une nouvelle robe avec un joli décolleté évasé. Mon Maître m’attend à l’arrivée, sur le quai de la gare, ma robe lui plaît mais j’oublie encore une fois de me mettre un genou à terre et dans la voiture, il s’aperçoit que j’ai mis des collants et non des bas… 2 fautes que je vais payer plus tard…
Après avoir fait quelques courses, N/nous voilà chez lui. Je pose ma valise dans sa chambre me déshabille entièrement et ne garde que mon collier pour le rejoindre dans son salon où il m’invite à m’asseoir sur le canapé à côté de lui. Baisers fougueux, caresses, je sens son sexe durcir et m’agenouille entre ses jambes pour le prendre en bouche et jusqu’au fond de ma gorge. Je caresse son membre avec ma langue, le tête comme un biberon et le suce, alors que mon Maître joue avec mes seins dont il pince les tétons, ce qui m’excite au plus au point. J’accentue mes caresses avec ma langue et mes lèvres sur son sexe tendu, le prenant au plus profond de ma bouche. Mon Maître explose dans ma gorge et j’avale son jus délicieux… avant de rester un petit moment à genoux à ses pieds, le temps qu’il reprenne ses esprits…
N/nous prenons l’apéritif alors que mon Maître prépare le repas que N/nous partageons ensuite. Après celui-ci, la soirée s’est achevée par un gros câlin dans son lit et je garde en mémoire que j’ai commis des fautes et que je serai punie… mais je ne sais pas encore comment…

Samedi matin, petit-déjeuner avec mon Maître qui me donne un gobelet en plastique. Je sais ce que je dois faire car N/nous en avons parlé dans la semaine et je me rends aux toilettes pour uriner dans le gobelet avant de revenir dans sa cuisine et verser le contenu du gobelet dans un bac à glaçons que je mets au congélateur…
La matinée se passe, N/nous déjeunons et après le repas, retour vers la chambre de mon Maître. Il me pose un double bandeau sur les yeux et me dit de m’allonger à plat ventre sur le lit et de tendre les bras au-dessus de ma tête et je me retrouve menottée aux barreaux du lit…
Murmure de mon Maître à mon oreille : « Tu sais que tu as fauté envers moi et que tu dois être punie…
- Oui Maître…

- Choisis… 40 coups de martinet ou 30 coups de cravache… »
Je choisis la cravache, pensant que j’aurai moins mal.

Baisers sur mes fesses, caresse avec la cravache et pan, le 1er coup arrive, suivi de 9 autres que je compte à voix haute comme je dois le faire à chaque fois…
Il s’arrête, caresse et embrasse mes fesses qui me brûlent déjà, avant de recommencer avec une série de 10 nouveaux coups suivie d’une autre de 10 coups encore…

 

Cravachee002.jpg
  

Je serre les dents mais je ne me plains pas, même si je reconnais avoir failli prononcer mon « safeword » au 12ème coup !...  En pleurs
La tension s’apaise, mon Maître me félicite et me câline et N/nous faisons une petite sieste dans les bras l’un de l’autre…

Arrive le moment de l’apéritif du soir, mon Maître met quelques glaçons préparés le matin dans mon verre et sous son regard, je bois mon verre sans grimacer. Je ne sens pas vraiment de différence, hormis un goût légèrement sucré que j’ai déjà remarqué lorsque, à chaque fois que je vais uriner, je m’essuie avec mes doigts que je dois ensuite lécher puisque cela fait déjà une semaine que je n’ai plus le droit d’utiliser du papier…

Uro-glacons002.jpg

Uro-glacons004.jpg

Uro-glacons005.jpg


Je sais que tôt ou tard, je devrai uriner dans un gobelet et boire mon liquide, sans qu’il ne soit sous forme de glaçons… et je me sens désormais presque prête à cela… Clin d'œil

La soirée se déroule ensuite de manière plutôt « vanille » et N/nous allons nous coucher assez tôt… ce qui n’est pas forcément synonyme de sommeil immédiat… Clin d'œil

Dimanche matin, matinée sans rien de particulier jusqu’au moment du repas…
Après-midi, je pensais sieste plus ou moins coquine mais c’était encore mal connaître les intentions de mon Maître… qui me fait allonger sur le dos sur son lit, me menotte à nouveau aux barreaux et me place son masque sur les yeux !...
Je ne sais pas ce qui va m’arriver mais ressens assez rapidement la caresse de sa roulette, d’abord sous mes bras puis le long de mon buste, autour de mes seins puis autour de mon sexe et enfin sur mes lèvres intimes et tout autour de ma vulve… je suis déjà sur le point de jouir tant cette roulette me fait de l’effet !... Clin d'œil
Un moment plus tard, je sens la morsure de ses petites pinces à linge (qui n’ont jamais servi à étendre quelque pièce de linge que ce soit !...) sur mes seins… mes mamelons et mes tétons et la douleur est intense…
Je sens sa langue qui commence à parcourir mon corps, ses mains qui jouent avec les pinces et frappent parfois ma poitrine déjà endolorie et, comme à chaque fois, hyper réactive… tout comme l’ensemble de mon être…
Il descend le long de mon corps… jusqu’à planter sa langue sur mon clito qu’il commence à lécher et à mordre comme j’aime tant qu’il le fasse, tout en jouant avec les pinces… pur moment de plaisir, d’extase, de jouissance !...

Pinces003.jpg

 

Pinces002.jpg


Après m’avoir encore fait jouir de la plus belle des manières, mon Maître me détache et m’aide à me lever, sans que je sache à ce moment-là ce qui m’attend car il m’a laissé le bandeau sur les yeux…
Il me demande d’ouvrir la bouche et je sens qu’il me pose un bâillon écarteur entre les dents et je devine à ce moment-là ce qui m’attend probablement !...
Comme je l’avais pressenti, il me guide vers sa salle de bain… je reconnais le parcours et le bac à douche dans lequel il me fait entrer et m’agenouiller… et je m’exécute, prête à recevoir pour la 3ème fois de mon existence son jet doré, que je ne pourrai cette fois-ci pas refuser de recevoir en bouche et d’avaler…
Je me demande « quand » celui-ci va arriver et je le sens enfin se répandre sur mes seins et atteindre ma bouche grande ouverte avec l’écarteur… j’étale le chaud liquide sur mon corps et ne rechigne pas à avaler ce que m’offre mon Maître mais l’écarteur n’est pas des plus pratique pour cela et je manque presque de m’étouffer, ce que remarque mon Maître qui stoppe aussitôt d’asperger mon visage, avant de reprendre lorsqu’il eût remarqué que j’étais à nouveau prête à accepter de recevoir son offrande !...
Je prends cela comme une offrande et non comme une humiliation ou un avilissement, contrairement à ce que je pensais auparavant et je me sens désormais prête à recevoir son jet « de plein gré » et sans écarteur…

 

Les vidéos de la séance avec la roulette se trouvent ici :

http://dsp.blog4ever.com/nouvelles-experience-de-roulette

 

Les vidéos des pinces sont à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/jeux-de-petites-pinces

 

La vidéo de ma 3ème douche dorée est à voir ici : http://dsp.blog4ever.com/3eme-douche-doree

 


01/10/2017
1 Poster un commentaire

Oublis, erreurs et punition chez mon Maître...

Bonjour ou bonsoir à toutes et tous…
Avec un peu de retard, voici mon rapport et récit du week-end chez mon Maître (8 au 10 Sept….), même s’il n’y a pas grand-chose à en dire…. Clin d'œil
Après mon travail vendredi soir, j’ai pris le train pour rejoindre mon Maître chez lui. Pour l’occasion, j’avais revêtu une nouvelle jupe en cuir noir ouverte sur le côté et un top blanc très court et en dentelle en pensant que tout cela lui plairait…
A mon arrivée à la gare, il m’attendait sur le quai. J’ai hésité à mettre un genou à terre comme il me l’avait demandé mais ne l’ai pas fait… 1ère erreur…
Arrivée chez lui, je vais dans la chambre déposer ma valise et mes affaires avant de le rejoindre au salon, oubliant de me dévêtir… 2ème erreur !
La soirée arrivant, mon Maître nous sert l’apéritif, que je partage avec lui dans le canapé, sans penser à lui offrir sa gâterie… 3ème faute !...
N/nous partageons le repas ensemble puis regardons un peu la TV avant que je me retire dans sa chambre et que je me déshabille…
« Enfin, tu fais ton devoir… » me dit mon Maître… alors que sur le moment, je ne comprends pas…
« Tu sais que je vais te punir pour ta désobéissance et ta nonchalance… » et là, je comprends enfin que j’ai fait plusieurs fautes envers mon Maître, non par défi mais simplement par oubli… ce qui ne change rien à mes fautes !...
Je suis assise sur le lit et mon Maître m’explique toutes les erreurs et fautes que j’ai commises envers lui comme à une petite fille en m’annonçant que je vais recevoir 20 coups par faute commise !...
A sa demande, je me couche à plat ventre en travers du lit, prête à recevoir ma punition…
Je reçois 20 claques sur les fesses, que je compte à voix haute en serrant les dents. J’ai déjà mal aux fesses mais j’en reçois encore 20 de plus…
Je sens déjà mes fesses en feu quand je reçois 20 coups de cravache qui m’amènent des larmes au bord des yeux mais je serre les dents et ne prononce pas « LE » mot qui pourrait faire cesser tout cela…
Mon postérieur me brûle, j’ai envie de hurler mais ne le fais pas… alors que mon Maître attrape sa badine…
Il m’assène 2 coups sur les cuisses, 2 coups sur les mollets puis 2 autres sous les pieds… et là, j’ai eu vraiment très mal !
Mon Maître a dû le sentir car il a posé sa badine, m’a retournée et prise dans ses bras…
« Je devais te punir, tu le sais ma Louva...
- Oui, je le sais et je l’accepte mon Maître… »
Je sais parfaitement que quand je commets des fautes envers mon Maître, je dois être punie !...
La badine, c’était la 1ère fois pour moi et ça fait très mal… surtout sous les pieds !
Mes fesses m’ont brûlé toute la nuit même si mon Maître a essayé d’apaiser un peu ma douleur…
Ensuite, je lui ai fait son massage quotidien et N/nous avons fait l’amour sauvagement… bestialement !...
J’ai compris mes fautes et mes erreurs et j’espère que je ne les reproduirai plus, même si j’oublie parfois certains de mes devoirs !...
Je veux être à mon Maître totalement… j’ai encore des progrès à faire mais je les ferai pour Lui…

La suite de N/notre weekend s’est déroulée de façon plutôt « classique et vanille » et je me suis « entraînée » à jouer avec des cordes… faisant mon 1er « auto-bondage » !
Mon Maître s’est de son côté amusé avec mon corps qu’il a parcouru avec un stylo feutre pour y inscrire son envie - toujours tenace - de m’offrir à un homme (ou une femme !...), ce que je ne refuserai nullement, dans la mesure où je veux combler tous les désirs de mon Maître…

La louve est apprivoisée mais pas encore domptée !...

 

                                                                     Auto-bondage001.jpg

 

Body-Painting007.jpg


17/09/2017
5 Poster un commentaire

Exhibitions réelles et virtuelles...



Bonjour à toutes et tous, voici mon rapport – avec un peu de retard - pour le 1er weekend de septembre… en espérant qu’il vous plaira !...
Samedi, j’avais prévu de me rendre à la laverie et en début d’après-midi, je reçois un texto de mon Maître me disant de m’habiller avec un haut sexy et jupe, short ou pantalon, au choix car il pleut…
Je choisis un legging noir très moulant qui met mes jolies jambes en valeur et un haut bordeaux à manches longues dont je laisse la fermeture éclair baissée, ce qui me fait un jolie décolleté avec vue plongeante sur mes seins et je complète cette tenue par une veste noire, ainsi que mon rosebud et mes boules de geisha comme l’a demandé mon Maître, auquel j’envoie une photo et que me dit qu’il est très satisfait…
Je file à la laverie, je lave mon linge mais sous le regard insistant de deux femmes présentes, je remonte la fermeture éclair de mon haut…
C’est ce moment que mon Maître choisit pour m’ordonner par un nouveau texto de faire une photo de mon décolleté !...
J’obtempère et lui envoie la photo, mais zut… j’ai déjà oublié que la fermeture de mon haut était remontée, ce que mon Maître – pas content – ne tarde pas à me signaler par un nouveau texto !...
Je redescends donc la fermeture éclair et prends plusieurs photos de mon décolleté plongeant sous le regard médusé des deux femmes !...
Mon Maître a été content de moi et m’a dit qu’étant une femme, je ne devais plus cacher mon corps et au contraire, en être fière et le mettre en valeur…

Le soir, après mon repas, nouveau texto de mon Maître qui me dit de préparer ma spatule en bois et de m’habiller avec un string et un débardeur, ce qui me surprend un peu mais j’obéis…
Je suis assise sur mon lit et regarde la télé quand un nouveau texto arrive : « Connecte toi sur skype et attends que je t’appelle »…
Je m’exécute et il ne tarde pas à se connecter et à m’appeler. Je suis alors en communication vidéo avec lui, mais également avec N/notre ami Doulien, avec lequel nous reparlons un peu de ma séance de bondage de la semaine dernière…
Après un petit moment, mon Maître m’ordonne de retirer mon string et mon débardeur et je suis donc entièrement nue devant mes deux « spectateurs » quand mon Maître me dit de me donner 10 coups de spatule sur les fesses !...
Je me lève et me tourne, offrant une jolie vue sur le rosebud que je porte toujours en moi et me donne les 10 coups demandés qui, de l’avis des 2 hommes, ne sont pas assez forts et donc doublés et suivis de 10 autres… j’ai les fesses en feu !...
Mon Maître dit alors à N/notre ami que je porte toujours mes boules de geisha qu’il me dit d’enlever, ce que je fais aussitôt en m’allongeant sur mon lit pour les retirer, offrant une jolie vue sur ma chatte déjà bien humide depuis le début d’après-midi !...
C’est ce moment que mon Maître choisit pour me féliciter de mes exhibitions et photos de l’après-midi, me disant qu’il voulait me féliciter à sa manière : « donne toi du plaisir… tu l’as bien mérité !... »
Mon Maître sait que je ne suis guère adepte des plaisirs solitaires mais les boules de geisha et le rosebud m’avaient tellement chauffés que malgré une petite hésitation, j’ai commencé à me caresser les seins et les pincer, alors que mon autre main se dirigeait vers mon clito pour le cajoler sous le regard des 2 hommes…
Tout en me caressant, je les entendais faire des commentaires, ce qui m’a excité encore plus… et j’ai pris mon pied !...
Après avoir repris mes esprits, N/nous avons encore discuté un peu tous les 3 puis Doulien s’est déconnecté…
Mon Maître et moi avons discuté de la séance et il m’a dit qu’il était fier de moi et je ne me suis pas vraiment faite prier pour renouveler cela et jouir à nouveau, cette fois-ci juste sous son regard…
C’était la 1ère fois que je me masturbais devant une autre personne que mon Maître… et j’avoue que j’ai bien aimé !...

A la demande de mon Maître et dans la mesure où il aime m’exposer aux regards des autres, je termine par cette demande… : si vous êtes intéressé(e)s par une séance via Skype, vous pouvez contacter mon Maître et postuler par le formulaire de contact présent au bas de chaque page du blog ou via les commentaires à cet article…

J’espère lire quelques commentaires de votre part – et peut-être quelques propositions - et vous en remercie par avance…

 

                                                          V__8661.jpg
    

 

V__07C0.jpg

Video call snapshot 157.png

 

Video call snapshot 158.png

Video call snapshot 164.png

 

Video call snapshot 165.png

 

 

 


09/09/2017
7 Poster un commentaire