Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Devoir n°1 : Mises en situation (pour l'instant imaginaires... mais peut-être bientôt à vivre !)

 1ère situation :
Lors de ta première rencontre réelle avec ton Maître, tu es laissée seule dans une pièce alors que ton Maître t’attend dans une autre pièce. Tu disposes potentiellement de tous les accessoires, équipements et/ou tenues que tu puisses désirer… Comment t’équipes-tu avant de le rejoindre ?


J'enlève mes habits, ne gardant que mes dessous avant de rentrer dans la pièce. Vêtue d'un corset noir relevant mes seins bien fermes est juvéniles, d’un porte-jarretelles en dentelle noire bien posé sur mes formes généreuses et d’un string assorti à la texture de soie.
Je m'enfonce un peu plus dans la pièce aux lumières tamisées, et y découvre une malle assez ancienne au sol. Je l'ouvre et en sors de la lingerie, des tenues et gadgets que je pourrais porter pour mon Maitre. Je découvre aussi toutes sortes d'objets : des bougies, colliers, baillons, menottes etc...
Dans la pièce, je vois également un tableau noir, des pupitres et des bancs en bois, des porte-plumes et des encriers, une vieille mappemonde, une bibliothèque sur laquelle sont alignés divers manuels... Évidemment, les instruments de punition sont très présents : un bonnet d'âne côtoie un martinet, un battoir suspendu à un clou par une lanière en cuir et une longue ceinture. Je tourne la tête vers le mur du fond et aperçois toute une collection d'instruments terrifiants suspendus à des crochets. Tous ces objets sont destinés à la flagellation. Certains sont pourvus d'un solide manche en bois et d'un faisceau touffu de fines lanières de cuir, d'autres ne comptent que quelques sangles, plus épaisses et terminées par un nœud chacune. Je suis frappée par le contraste des objets délicats, cet endroit est conçu précisément pour faire froid dans le dos et c'est une pièce ou l'imagination s'égare et réveille les pires cauchemars.
Je tremble de peur et me demande dans quoi me suis-je embarquée ? Suis-je capable d'aller jusqu'au bout ?
J’aperçois le collier dans la malle en fouillant. Je soulève l'objet, qui n'a rien à voir avec un collier pour chien en cuir clouté que j'imaginais. Celui-ci est entièrement en latex, ne porte qu’un petit ruban à l'avant et un bouton pression a l'arrière. Je le place autour de mon cou. Mon estomac fait un bond lorsque le latex touche ma peau car cet objet devient la preuve de ma soumission et quand je l'attache, je cède le contrôle de mon corps. A ma grande réflexion ça me fait frissonner de désir. Le collier me va parfaitement bien, je regarde ma montre d’un coup d’œil et je suis apprêtée et habillée.
Je sors de la pièce pour rejoindre mon Maitre et me place face à lui, à genoux à terre, cuisses écartées offrant une belle vue sur ma minette… c'est ainsi que je me présente à mon Maitre.

 

2ème situation :

Tu es chez ton Maître, entièrement nue au salon et à ses pieds quand on sonne à la porte…
Quelle est ta réaction ? Que fais-tu à ce moment-là ?


Entièrement nue je suis en position d'attente, portant fièrement au cou le collier de mon Maître. Agenouillée aux pieds de mon Maitre sur mon coussin, nous prenons l'apéritif quand la sonnette retentie! Prise de panique et d'angoisse je me dirige presque aussitôt vers la chambre pour m'y cacher, ce qui est la première réaction que je garde en tête…
Serais-je punie pour avoir ainsi pris la fuite ? Je ne sais pas mais il est difficile de s'imaginer un scénario quand on ne l’a jamais vécu… même si je sais que je serai sans doute confrontée un jour à ce genre de situation…
Voilà ma réponse… 

  

3ème situation :

Tu es nue portant juste un tablier de soubrette chez ton Maître lorsqu'il t’annonce qu'il doit recevoir des amis le soir même. Il te propose soit d'afficher ta soumission en étant soubrette puis à leurs pieds comme une bonne chienne, soit d'être cachée en cage et bâillonnée dans une autre pièce durant tout le temps où ses amis seront présents...
Comment réagis-tu ? Que choisis-tu est pourquoi ?

 

Je suis chez mon Maître et nous passons le début de la soirée ensemble, je suis vêtue d'un tablier noir en vinyle, d’un porte-jarretelles agrémenté de mes bas et ne porte rien d'autre…
Mon Maître m'annonce qu'il va recevoir des invités, sans que je sache ce que ça implique pour moi mais il me fait part de plusieurs propositions qui s'offrent à moi : je peux donc choisir soit de rester devant ses amis en affichant ma condition de soumise, soit de passer la soirée enfermée et bâillonnée dans une cage !...
Je suis frappée par le paradoxe de la situation car il m'a fallu toute ma force de caractère pour oser me livrer à mon Maitre, alors pourquoi ne pas le faire devant d'autres personnes ?!!!...
Je commence néanmoins à paniquer... l'heure passe déjà vite et je dois me décider en disant à mon Maitre ce que je préfère faire…
Les yeux baissés en signe d'humilité, je lui avoue finalement, je ne pourrais pas car je suis encore un peu trop réservée pour ce genre d’expérience, surtout lorsqu’il s’agit de personnes que je ne connais pas... En pleurs
Saura-t-il me faire dépasser ces nouvelles craintes afin que je puisse un jour ne pas vivre cette expérience comme un échec ?...



16/08/2015
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres