Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Limites atteintes... ou à dépasser ?...



C’est avec un peu de retard dû aux obligations professionnelles de soumise Louva et moi-même que vous allez pouvoir découvrir nos visions respectives de notre dernier WE passé ensemble, pour cette fois-ci chez soumise Louva où je suis arrivé le vendredi en fin d’après-midi…
L’activité essentielle de notre weekend ayant été notre soirée du samedi passée en club libertin, je ne mentionnerai que cela dans le présent récit, laissant ma chère et tendre soumise raconter le reste du weekend dans son propre rapport…

Nous avions décidé dans la semaine que nous sortirions dans un sauna libertin de sa ville où nous étions déjà allés l’été dernier sans qu’il ne se passe rien tant le lieu était ce jour-là peu fréquenté et surtout par bon nombre d’hommes seuls alors qu’à cette période, soumise Louva ne semblait pas encore prête à être partagée entre un tiers et moi-même… ce qui me semblait différent jusqu’à cette nouvelle sortie…
Nous sommes entrés dans le club vers 21h et, même s’il s’agit d’un sauna où l’on se dévêtit généralement dès l’entrée, il est autorisé de rester habillés au bar le temps de consommer quelques grignotages autour de charcuteries et fromages pendant que le lieu se remplit peu à peu…

 

Après cette 1ère collation, nous nous rendons au vestiaire où soumise Louva s’enroule dans le paréo lui ayant été remis à l’entrée alors que je n’ai moi-même plus qu’une simple serviette nouée à la taille…
Nous partons visiter les lieux, peut-être un peu trop sombres à notre goût et arrivons dans une pièce où se trouvent des douches et un jacuzzi pouvant accueillir une dizaine de personnes et dans lequel il reste 2 places libres…
Nous profitons des bulles et je discute un peu avec l’homme d’un couple qui semble être habitué des lieux mais je n’ai pas l’impression qu’il soit partageur et prêt à quelques jeux à plusieurs…
Une autre de mes déceptions à ce moment-là est que soumise Louva ait gardé ses lunettes car j’aurais aimé profiter de ce grand bassin pour lui faire dépasser une de ses limites que je connais et dont je sais qu’elle est prête à tenter de franchir la barrière… c’est-à-dire la maintenir un certain temps sous l’eau en apnée afin de la faire progresser dans les jeux de contrôle de sa respiration, ce qui s’avère néanmoins impossible pour cette fois-ci…
Nous sortons du jacuzzi et passons sous la douche alors que soumise Louva ne prête aucune attention aux regards pouvant se poser sur elle, ne ressentant visiblement – comme à son habitude – aucune gêne à être regardée dans son plus simple appareil…


Nous reprenons notre visite des lieux qui nous mène vers une sorte de labyrinthe qui se termine par une minuscule pièce noire dont les parois l’entourant sont munis de trous qu’on appelle glory-hole…
Je fais asseoir soumise Louva sur le banc et lui présente mon membre qu’elle s’empresse de prendre en bouche, lécher et sucer avec avidité quand j’aperçois un autre sexe tendu se présenter dans l’un des trous,’invitant naturellement soumise Louva à s’en saisir et le prendre en bouche, ce qu’elle fait sans rechigner…
J’aime particulièrement la voir sucer ce sexe inconnu, sans que nous ne sachions « qui est au bout » et j’adore en voir se présenter un 2ème que soumise Louva entreprend également, alternant entre les 2…


Ce petit moment récréatif terminé sans que je n’ai poussé ma soumise à aller jusqu’à faire jouir les 2 inconnus, nous retournons vers le jacuzzi où nous sommes seuls avec un autre couple qui ne tarde par à en ressortir. Ma tendre soumise est dans mes bras, allongée sur moi alors que je caresse sa poitrine hors de l’eau car une femme et 2 hommes nous rejoignent. Ils ne prêtent aucune attention à nous et très vite, la femme se met à sucer un de ses partenaires alors que l’autre la fouille sauvagement en position de levrette… Mmmm
Cela semble exciter soumise Louva qui se tourne alors, m’invite à me rehausser un peu et me prend en bouche avec délectation… sans encore cette fois-ci sembler gênée qu’on puisse la regarder officier !...

 

Nous ressortons et nous dirigeons jusqu’à la petite salle BDSM que nous avions déjà repérée… soumise Louva sachant parfaitement qu’elle va sans doute tester pour la 1ère fois de sa vie la croix de Saint-André…
La salle est équipée de cette croix, mais aussi d’une sorte de balançoire suspendue au plafond et permettant d’installer une soumise dans la position d’un fauteuil de gynécologue et enfin d’un grand matelas permettant aussi d’attacher une proie bras et jambes écartés et totalement offerte…

Nous entrons dans la salle, je referme la grille et ôte le paréo de soumise Louva avant de l’attacher fermement sur la croix… avec la ferme intention de ré-ouvrir la grille et laisser entrer tous ceux qui pourraient en avoir envie…
Je parcours son corps, alternant caresses et frappes sur ses seins puis descend le long de son ventre pour aller fouiller son intimité et déguster son abricot… que je suis surpris de trouver très peu juteux !...
Elle qui aime être exhibée, j’ai sur le moment un peu de mal à comprendre qu’elle ne soit pas plus excitée que cela par la situation et alors que 2 ou 3 hommes sont de l’autre côté de la grille en train de mater la scène en se caressant sous leur serviette…
Je demande alors à soumise Louva si elle veut que j’ouvre la grille et laisse entrer ces hommes mais elle me répond par un refus qui, s’il ne me blesse nullement, me déçoit néanmoins un peu…
Soumise Louva m’avouera plus tard qu’elle avait peur du fait de se sentir ainsi exposée mais surtout totalement immobilisée et sans aucune possibilité de se défendre ou de fuir alors qu’elle ne risquait rien d’autre que quelques caresses ou tout au plus de sentir quelques doigts en elle, la position sur la croix ne permettant guère de la pénétrer autrement…
Tout cela m’a un peu déçu et peut-être n’aurais-je pas dû lui demander son avis et ouvrir la grille, ce que je ferai probablement lorsqu’une autre occasion se présentera !...

Cette expérience m’a également fait renoncer à attacher soumise Louva exposée et offerte sur le matelas – toujours avec l’idée d’ouvrir la grille – mais dans ce cas, elle aurait été confrontée à bien davantage de choses qu’en étant sur la croix… même si l’idée de la voir avec un sexe en bouche et un autre dans chaque main pendant que je la pénètre me plaît aussi beaucoup !...

Nous sortons de la pièce et montons jusqu’au 3ème étage du club où nous trouvons un couloir totalement noir. J’invite soumise Louva à me suivre mes elle y renonce malgré l’invitation conjointe de quelques hommes présents. Je la laisse un moment seule pour parcourir le couloir à tâtons au bout duquel se trouve un nouveau glory-hole et je regrette que soumise Louva ne m’y ait pas accompagné car cette fois-ci, elle aurait sans doute eu davantage de queues à entreprendre…

 

Nous parcourons à nouveau les couloirs, jouons les voyeurs devant une pièce ouverte où se déroule un trio et soumise Louva choisit une pièce dont la porte peut être verrouillée, ce qui ne me dérange finalement pas plus que cela. La pièce est totalement entourée de grands miroirs couvrant tous les murs, ainsi que 2 autres accrochés au plafond… Mmmm
Je prends grand plaisir à caresser et déguster ma soumise et chérie un long moment puis la fait placer en position de levrette pour la prendre sauvagement tout en lui tirant les cheveux pour ramener sa tête en arrière et ainsi l’obliger à profiter du spectacle offert par les miroirs des murs…

Nous redescendons ensuite au bar du club où il n’y a plus grand monde et reprenons une consommation que nous dégustons dans un canapé alors que j’écarte un peu le paréo de soumise Louva, libérant sa poitrine afin que tout le monde puisse profiter de la vision de ses seins et c’est également ainsi que nous rejoignons le vestiaire avant de quitter le club… aux environs d’1h30 du matin…

Même si soumise Louva dit ne pas connaître ses limites, peut-être en avons-nous découvert une lors de cette soirée et j’espère pouvoir la lui faire dépasser bientôt tant j’aimerais la voir « en mode chienne »  et avec un autre homme… et peut-être même un jour plusieurs !...

 

Le récit de soumise Louva est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/week-end-soft-et-gentiment-libertin



08/06/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres