Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Ma semaine de Noël chez mon Maître

Une semaine chez mon cher Maître pour les fêtes de fin d'année..... hummmm !...

 

Vendredi…

Je dois rejoindre mon Cher Maitre en fin d’après-midi, après 2 weekends sans l’avoir vu. Le temps étant au beau fixe, j’ai mis une jolie robe-pull rouge/bordeaux, des collants noirs, mes bottes noires, mon collier doré et bien entendu aucun sous-vêtement. Pendant le voyage, je pense à toutes les erreurs que j’ai faites depuis déjà quelque temps et je sais que je dois me reprendre si je ne veux pas que mon Maitre me retire mon collier… chose que je n’envisage pas un instant !…
Ma place est à Ses pieds, c'est une évidence pour moi et je dois juste laisser mon passé de côté et me laisser aller…..

J’arrive à son domicile, heureuse de Le voir enfin après 3 longues semaines loin de Lui. Inspection de ma tenue qui lui plaît beaucoup puis apéro et repas avant de rejoindre Sa chambre…

Une chose que j'adore, le soir et qui est devenue un rituel… : le long massage que je fais à mon Maitre !....

J’adore sentir la douceur de Sa peau sous mes mains, Ses muscles frémir sous mes caresses, l’entendre soupirer de bien-être sous mes caresses parfois taquines et impudiques….

Souvent, mes lèvres remplacent mes mains en de tendres baisers ou morsures et quelquefois, mon Maitre m’autorise à la fin du massage à le prendre en bouche et là, je deviens la chienne que je suis et soit mon Maitre baise littéralement ma bouche de salope, soit je le tète et le suce tendrement, le caressant de ma langue jusqu’à le faire exploser et boire Son doux et chaud nectar que je prends de plus en plus de plaisir à avaler sans en perdre une goutte…. ce qui est bien différent du début de N/notre relation !...

J’aime quand mon Maitre devient égoïste et ne voit que « Son » plaisir à Lui…. qui est aussi devenu le mien !...  Langue tirée

 

Dimanche, jeux de pointes et de lames…

Après N/notre repas du déjeuner et à l’heure de la sieste, s’est déroulée une séance qui m’a encore amenée à particulièrement dépasser mes limites…

Mon Maitre me fait allonger sur le dos sur Son lit, m’attache les bras à la tête du lit et me fixe la barre d'écartement aux chevilles - en ce moment, cela semble être Son truc ! – Il me place le bandeau sur les yeux et le bâillon-boule entre les dents et me voilà prête pour ce que je pense une séance de cravache et pinces ou autre et je ne m’attendais nullement à ce qui allait suivre !...

Mon Maitre s'absente un moment et aux bruits que j’entends, je pense savoir avec quoi Il va revenir et déjà je sens la panique monter en moi. Il revient près de moi et je sens quelque chose de froid et métallique me piquer le corps…. ma respiration s'accélère et je frissonne de peur… 

 

Knifeplay004_23-12-2018.jpg

 

Knifeplay006_23-12-2018.jpg

 

L’objet se déplace sur mon visage, mon cou, mes seins et à chaque fois, je ressens cette sensation de panique… j’ai envie de fuir mais les liens me retiennent….

«  N'aies pas peur ma Perle, ce n'est que la roulette… tu aimes ça d'habitude… »

Je crache le bâillon et dis à mon Maitre « J’ai cru que c'était un couteau, je vous ai entendu le prendre…. »

Je me calme un peu alors que mon Maitre continue à jouer avec la roulette sur mon corps et là, j’en reconnais les picotements. Il finit par la poser et Il passe la pointe de l’objet de toutes mes peurs sur mon visage, ma gorge, mon cou et autour de ma mâchoire qui se contracte autour de la boule dans ma bouche…

La lame trace des sillons entre mes seins, le long de mon ventre, sur mon sexe, mes cuisses alors que tout mon corps est pris de tremblements que je ne peux retenir et encore moins arrêter…
Mon Maitre s'arrête, m’enlève le bandeau puis me prend dans Ses bras et me repose sur le lit. Je pensais en avoir fini avec le couteau mais il n’en est rien… mon Maitre le reprend et repasse la pointe sur mes joues, mon menton et mon cou. La lame s'attarde sur ma gorge et en plus de sentir son contact sur ma peau je vois l’objet de mes peurs, ce qui est encore pire que ne pas le voir… je panique et je détourne les yeux alors que Maitre joue encore de la lame entre mes seins et sur leurs pointes, mon ventre, mon sexe et mes cuisses…

J’ai beau me dire que jamais Il ne me fera du mal et lui faire entièrement confiance, à chaque passage de la lame sur mon corps, je sens un grand froid m’envahir… je suis totalement tétanisée, j’ai envie de pleurer, de supplier mon Maitre d'arrêter mais je n’en fais rien….

A cet instant, je ne sais pas ce qu’il s'est passé mais c'est comme si j'avais capitulé et que toute volonté m’avait abandonné et j’ai laissé mon Maitre continuer son jeu de lame sur mon corps, sans plus bouger ni même les yeux, mon regard étant devenu totalement vide et en quelque sorte comme aveugle !....

Bien longtemps après que mon Maitre m’ait détachée et alors que je me reprenais en me reposant tendrement dans Ses bras, il me semblait ressentir encore le contact de la lame sur mon corps….

 

Les vidéos sont à voir ici :
https://dsp.blog4ever.com/nouveaux-jeux-de-knifeplay

 

Mardi…. nouvelles règles….

Face à mes récentes bourdes ou manquements, que je ne sais pas trop comment qualifier bien que ce soit totalement involontaire de ma part, Mon Maitre a établi de nouvelles règles, avec sanctions immédiates correspondantes, qu’il m’a présentées dimanche soir et que vous pouvez consulter ici : https://dsp.blog4ever.com/rappel-des-obligations-et-engagements-de-soumise-louva

Dès ce mardi, j’ai commis une première faute en ne respectant pas mon obligation de souhaiter bonne journée à mon Maître par une fellation et celui-ci m’a donc fait part d’une punition ne figurant pas dans le tableau puisqu’il s’agissait alors de commencer à rédiger mon présent rapport sous peine de subir une douche glacée… que j’ai fort heureusement réussi à éviter !...

Mercredi, nouvelle erreur car j'ai oublié de refaire N/notre lit correctement après la sieste et mon Maître m'a donc annoncé que je passerai la nuit attachée pour dormir, avec des sangles en croix reliant mes poignets et mes chevilles...

Sommeil-attachee002.jpg

 

Au moment de N/nous coucher, mon Maitre s'est livré sur ma personne à des plaisirs pervers pendant lesquelles je me suis transformée en chienne lubrique et totalement dépravée…

Mon Maître a commencé par me butiner longuement, tantôt caressant mon clito de Sa langue, tantôt en le mordant avec Ses dents et me faisant jouir plusieurs fois…

Ensuite, mon Maître a conduit mes doigts entre mes cuisses en m’ordonnant de me caresser et jouer avec mon clito jusqu’à me faire jouir, encore une fois, seule devant lui, alors qu’Il admirait le spectacle tout en ne se gênant pas pour jouer avec mes tétons….. re-explosion de plaisir - trois fois de suite - Maitre m'interdisant d’arrêter….

Enfin, je l’ai pris en bouche comme j’adore le faire pour le sucer longuement, jouer le long de Sa queue avec mes lèvres, titiller Son gland avec le bout de ma langue perverse, le sentir frémir de désir jusqu’à qu’Il se répande au fond de ma gorge !...
Maitre m’a dit que je me suis mise à trembler de tout mon corps après avoir terminé mon plaisir solitaire mais je ne me suis rendue compte de rien et tout cela m’ayant laissé très fatiguée, j’avais grand besoin de me reposer….

 

Comme je l’ai dit plus haut, je savais que j’allais être punie et que je devrais dormir attachée et je redoutais cela. Mon Maître a passé mes chevilles dans les sangles puis, me relevant les jambes, Il les a reliées à mes poignets dans une position pour le moins inconfortable dans laquelle je n’imaginais pas pouvoir trouver le sommeil…

Dormir attachée ainsi était totalement impossible mais heureusement – au bout d’une heure qui m’a paru interminable – mon Maître a détaché mes poignets et je l’en remercie sincèrement !...
Il a toutefois laissé mes chevilles attachées entre elles et j’ai pu enfin m’endormir, calée contre lui et bien au chaud dans Ses bras…

 

Sommeil-attachee001.jpg

 

Vendredi… surprise à la réception d’un colis…

Mercredi dans l’après-midi, mon Maitre m’annonce qu’Il nous a fait un petit cadeau de noël que l’on ne recevra que vendredi. Je l’interroge sur ce cadeau mais Maitre reste muet et la seule chose qu’Il me répond est qu’en tant que chienne, je vais sans doute apprécier et qu’Il a hâte de me voir l’essayer et c’est ainsi que jusqu’à vendredi, mon imagination a fonctionné à 100 à l’heure…...

Vendredi matin, réception du colis…. une grande boite rectangulaire, pas très épaisse mais de bonnes dimensions de presque 1 mètre sur 60 cm et en voyant la boite, il me vient une idée…. et si c'était une cage en métal, comme mon Maître en avait parlé au printemps ????......

J'en fais part à Maitre qui me répond par l’affirmative tout en commençant à déballer le carton. On monte la cage et hop…. Louva se retrouve à poil avec son collier de chienne !...

Je ne sais pas du tout comment je vais faire pour entrer dedans, même si les dimensions (91x58x64 cm) me semblent correctes. Je me mets à 4 pattes et entre dans la cage, la tête la première. Jusque-là, pas de problème et ma grande carcasse entre assez aisément. Par contre, c’est quand j’ai voulu prendre une autre position qu’à 4 pattes que les choses se sont compliquées…. impossible de m’allonger, sauf en rabotant mes jambes !....
Maitre voulant faire des photos de Sa chienne en cage, je me suis un peu baissée et j’ai légèrement replié mes jambes sous moi, ce qui n’était pas vraiment confortable et hop, clic-clac photos….

Il va falloir que je fasse des essais pour voir comment je peux me positionner dans la cage pour y rester le temps qu’il plaira à mon Maitre…. surtout qu’Il m'a dit que la prochaine fois, j’aurai les mains menottées dans le dos !….

J’ai eu quelques difficultés à ressortir de la cage, ce qui n’est pas pratique en marche arrière mais j’ai adoré ma cage, bien que je ne sache pas pourquoi ni comment Maitre va s’en servir…. punition, isolement ???…..

Malgré toutes ces nouvelles interrogations, je n’ai qu’une hâte….. celle d’y retourner et approfondir la chose pour sans doute découvrir de nouvelles sensations….

 

Cage001.jpg

 

Cage003.jpg

 

Je termine ici le récit de cette 1ère semaine de mon séjour chez mon Maître… qui m’a contrainte –mais aussi grandement aidée – à rédiger ce rapport au fil des jours et de mes nouvelles expériences, ce dont je le remercie humblement et sincèrement…. en espérant que ce texte vous aura plu ?...



29/12/2018
25 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres