Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Malaise et renouveau avec mon Maître

Bonjour à toutes et tous…
La semaine écoulée a été particulièrement difficile pour moi, je n’allais pas très bien, surtout moralement et psychologiquement. Ma soumission à mon Maître me pesait un peu, j’ai peut-être voulu aller trop vite en lui demandant il y a quelques temps de me contrôler pratiquement totalement, ce qui s’est avéré être une erreur de ma part car je n’étais sans doute pas prête…
Je me suis confiée à une personne par Messenger plutôt que de parler directement avec mon Maître… grave erreur également car il s’en est aperçu et en a été profondément déçu et blessé…
Il m’a alors demandé si j’étais encore sa soumise, ce qui m’a totalement déstabilisée car sans mon Maître, je ne suis plus rien…
Jeudi soir, j’ai eu une longue conversation avec lui par téléphone et comme convenu, je me suis rendue chez lui vendredi après mon travail…
Comme je voulais lui plaire – et surtout lui montrer que je souhaitais demeurer sa soumise – j’avais mis un haut rouge et noir très décolleté, ma jupe en cuir noir, des bas noirs et mon collier en cuir noir… sans savoir si j’en étais encore digne… En pleurs
Mon Maître m’attendait à la gare, je me sentais très sexy, mais aussi très anxieuse ne sachant pas comment allait se passer N/notre weekend…
Arrivée chez lui, je suis allée comme d’habitude déposer mes affaires dans sa chambre et me dévêtir entièrement avant de le rejoindre dans son salon où mon Maître m’attendait assis dans son canapé. Je me suis agenouillée à ses pieds, la tête baissée et N/nous avons eu une longue conversation au cours de laquelle je lui ai expliqué mes craintes, mes peurs et mes doutes et surtout pourquoi j’avais agi tel que je l’ai fait.
Je sais que j’aurais dû lui parler, et surtout ne pas le comparer à celui que je nomme « mon bourreau ». Mon Maître n’a rien à voir avec ce personnage, il est très différent, il m’aime, il me respecte et surtout, il ne me fera jamais de mal…
Je lui ai demandé de refaire de moi sa soumise en lui tendant mon collier mais il a refusé et des larmes sont venues et ont commencé à couler sur mes joues car je continue à vouloir être totalement à lui…
Le samedi a été ponctué de nouvelles longues discussions… mais toujours pas de collier à mon cou, même si N/notre relation vanille se poursuit et avance…

Dimanche après-midi, juste avant la sieste, j’ai à nouveau tendu mon collier à mon Maître, qui l’a enfin pris et passé autour de mon cou… ce qui m’a rendue très fière et heureuse !...
Mon Maître m’a dit que je devais m’en montrer digne et ne plus faire d’erreurs, mais surtout de dialoguer avec lui si quelque chose ne me convient pas, ce que je me suis engagée à faire désormais !...
Alors qu’il s’est absenté de la chambre un court moment, j’en ai profité pour disposer sur le lit ses menottes, son martinet et sa cravache qu’il a immédiatement remarqué en regagnant la chambre…
Il m’a fait allonger à plat ventre sur le lit, a passé mes poignets dans les menottes qu’il a fixées à la tête du lit. J’ai alors reçu 100 coups… tantôt avec le martinet, tantôt avec la cravache, et même avec ma ceinture, le tout par séries de 20 coups !...
J’ai compté tous les coups à voix haute sans me plaindre mais mes fesses me brûlaient et j’avais tellement mal que je n’ai pu me retenir de pleurer…
Au terme de la séance, au cours de laquelle j’avais également une barre d’écartement et d’immobilisation aux chevilles, mon Maître m’a détachée du lit mais menottée dans le dos, les menottes et la barre étant reliées par une corde imposant une posture inconfortable pour la sieste…
J’ai ensuite dû garder la barre aux chevilles jusqu’au soir, ce qui rendait tout déplacement fort difficile !...

Barre-chevilles001.jpg

 

J’ai quitté mon Maître lundi matin, emportant avec moi 2 jolies morsures… marques d’affection de mon Maître que je porte avec fierté…
Je sais qu’il ne va pas m’être facile de regagner la confiance de mon Maître mais je ferai tout pour cela !...
Je me montrerai désormais soumise et femme, j’ai besoin de l’Homme et du Maître !...
Je ne sais pas comment les choses vont se passer mais je ferai tout pour ne plus revivre une semaine aussi horrible et comme le dit mon Maître, le dialogue reste primordial…….



03/10/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres