Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Puceaux et / ou fantasmeurs...



Pour ce weekend de Pentecôte, soumise Louva devait venir passer 3 jours chez moi… sans que nous ne sachions trop comment allait se dérouler ce séjour dans la mesure où nous avions eu quelques désaccords et frictions sur différents points au cours de la semaine… même si nous étions néanmoins et l’un comme l’autre  impatients de nous retrouver après 2 semaines de séparation…  Déçu
Les grèves de la SNCF n’ayant guère arrangé la situation, j’ai dû aller chercher ma perle dans une autre gare où la déposait un car de transport régional et nous sommes enfin arrivés chez moi aux alentours de 20 h…

 

A la descente de son bus, j’ai eu la (désagréable !...) surprise de voir que soumise Louva était vêtue… d’un T-shirt certes échancré sur les côtés mais sans décolleté et d’un jean’s !...
Première faute, à laquelle s’en ajoute une autre quand elle m’avoue dans la voiture avoir « oublié » de mettre ses boules en elle le matin !...
J’enrage de la voir ainsi « revenir sur les rails » comme elle l’avait pourtant promis au cours de notre précédant weekend passé ensemble mais ne lui fait pas davantage de remarques, ne voulant pas risquer de gâcher nos 3 jours à venir et même si cette situation me rend perplexe et m’amène à me sentir totalement décontenancé…

A notre arrivée chez moi, je la regarde se déshabiller dans la chambre, me demandant si elle a également commis la faute de porter des sous-vêtements et j’avoue me sentir soulagé de constater que ce n’est pas le cas… ce qui est déjà ça !...
Nous prenons l’apéritif et j’attends qu’elle « fête nos retrouvailles » comme elle sait qu’elle doit le faire à ce moment-là mais rien ne vient et nous passons donc à table…
Après le repas, soumise Louva me prodigue son habituel massage, surtout sur les pieds, les chevilles et l’arrière des cuisses et j’avoue que cela m’apaise et me détend grandement, tout en me faisant un peu oublier mes rancœurs vis-à-vis de ses fautes mais ne me faisant pas pour autant renoncer à sa punition…
Elle sait qu’elle doit recevoir 10 coups du martinet en cuir qu’elle m’a offert et que si elle les supporte, elle en recevra ensuite 10 de plus et après son massage, elle s’allonge donc d’elle-même et docilement sur le ventre, prête à recevoir ladite punition…
Après le 3ème coup, particulièrement cinglant, elle est au bord des larmes et je décide donc de remplacer le martinet par la cravache qu’elle a beaucoup moins de mal à supporter au fil du temps mais je lui annonce qu’en contrepartie, elle devra recevoir 20 coups, au cours desquels j’énumère ses fautes à chaque fois…

 

La punition terminée, elle sait aussi qu’elle devra rester frustrée jusqu’à décision contraire de ma part… ce qui n’exclut pas qu’elle doive s’offrir un petit plaisir solitaire sous mon regard, sa seule contrainte étant de s’arrêter avant de jouir… ce qu’elle fait docilement…
Pour pimenter un peu sa nuit à venir, je prends ensuite le relais en lui offrant un doux cunni… après lui avoir bien redit une nouvelle fois qu’elle devrait me prévenir lorsqu’elle se sentirait proche de l’orgasme !...
Retour dans les bras l’un de l’autre, je lui précise qu’il n’est pas certain qu’elle ait le droit de jouir le lendemain quand elle me dit...

« - Je n’ai pas joui mon Maître…
- Moi non plus… 
» lui ai-je alors répondu…

Obéissante et ayant compris mon allusion, soumise Louva s’est entreprise à me prendre en bouche et après avoir longuement profité de son action, j’ai enfin pu me déverser au fond de sa gorge, sans qu’elle ne laisse échapper la moindre goutte de mon sirop…  Langue tirée

 

Les journées de samedi et dimanche se sont encore une fois déroulées en mode « vanille », sans que je ne puisse vraiment en expliquer la raison, même si je pense que son arrivée en pantalon m’a déstabilisé plus que je ne le pensais…
Relation D/s ou vanille, ce qui m’importe le plus est toujours d’être auprès d’elle et je m’en satisfait pleinement !...

Lundi après-midi, il est prévu que je l’offre pour la 1ère fois à un autre homme. Nous avons depuis quelques semaines posté des annonces sur des sites de rencontres afin de trouver un jeune puceau (majeur bien entendu !...) à faire « déniaiser » par soumise Louva mais notre recherche reste à ce jour infructueuse…
Ce n’est pas que nous n’ayons pas de réponse aux annonces ni de contact mais bon nombre proviennent soit de personnes se disant encore puceau à 25, 28 et même 32 ans, soit de fantasmeurs qui ne donnent plus aucun signe de vie à l’approche d’une rencontre planifiée…
Certains « candidats » ne pouvant pas nous recevoir nous proposent aussi l’hôtel mais cela me paraissant un peu glauque et limitant les possibilités de scénario de présentation de soumise Louva, j’ai préféré y renoncer…
Enfin, certains autres proposent un plan en extérieur, auxquels je réponds systématiquement qu’une soumise n’est pas une pute qu’on baise à la sauvette ou sur le capot d’une voiture !...
Bref, pour ce lundi, j’ai donc décidé de faire une sorte de « compromis » entre mes exigences initiales et ce qui m’a été proposé, à savoir un jeune homme de 24 ans qui m’a dit n’avoir couché avec une femme qu’une seule fois dans sa vie…

 

Nous nous rendons dans sa petite ville, à une trentaine de kilomètres de chez moi en vue de déjeuner dans un restaurant que je connais avant de nous rendre chez l’homme en question… même si j’ai déjà quelques doutes sur le déroulement de l’après-midi car toujours sans nouvelles de cet homme…
Aux alentours de 13 h, je reçois enfin un texto de l’homme m’expliquant qu’il avait travaillé toute la nuit et venait de se réveiller…
Nous échangeons quelques textos et fixons le rendez-vous chez lui. A la fin de notre repas, je lui envoie un nouveau texto… pas de réponse… appel au téléphone… messagerie vocale… nous comprenons vite que nous devons renoncer et reprendre la route vers chez moi…

 

Sur le chemin du retour, je reprends contact avec un autre jeune homme avec lequel j’avais dialogué et qui me répond rapidement mais ne peut pas nous recevoir. Je lui demande alors s’il connaîtrait vers chez lui un lieu où nous pourrions faire quelques photos coquines de soumise Louva et s’il serait intéressé à l’idée d’y assister mais le prévenant que nous ne ferions rien d’autre que des photos,…
Ayant répondu par l’affirmative, nous fixons un nouveau rendez-vous avec ce jeune homme et reprenons la route pour nous rendre à l’endroit convenu.
A notre arrivée, sa voiture est déjà là et le jeune homme nous attend. Nous faisons les présentations… il semble très timide, peut-être à l’idée de penser que quelques minutes plus tard il verra soumise Louva lui dévoiler ses charmes…
Nous prenons le sac à dos dans lequel j’avais prévu quelques jouets en vue du projet initialement prévu et nous marchons quelques minutes en direction d’une grotte que nous avait proposé le jeune homme. Je fais le tour du lieu pour trouver l’endroit le mieux adapté à la série de photos, que nous entamons assez vite et qui amène soumise Louva à se trouver entièrement nue assez rapidement sous le regard visiblement aussi gêné que satisfait du jeune…

Nous ressortons de la grotte entourée d’arbres et j’en choisis un auquel j’attache soumise Louva bras en l’air avant de lui bander les yeux… j’adore la voir ainsi exposée et offerte, d’autant plus que cette fois, je ne suis pas seul !...
Je fais quelques nouvelles photos après lesquelles je commence à caresser le corps de ma perle en invitant le jeune homme à s’approcher et à faire de même…
Il hésite, bredouille et balbutie que cela n’était pas prévu et qu’on avait parlé simplement de photos… LOL
Je prends sa main et la pose sur le sein de soumise Louva en le rassurant et en lui disant que j’ai besoin d’un complice pour les photos suivantes… 

                                                              Grotte021.jpg

 

Je l’encourage ensuite à caresser la vulve de ma perle qui est ruisselante suite à mes propres caresses, ce qu’il fait maladroitement et légèrement brusquement…

 

Grotte024.jpg


Une fois la série de photos terminée et quelques timides palpations de soumise Louva par je jeune homme, nous retournons faire encore quelques clichés dans la grotte où nous avions commencé jusqu’à ce que mon modèle préféré se rhabille avant de retourner à nos voitures respectives…


Malgré quelques déceptions par rapport au projet initialement prévu, je suis néanmoins content d’avoir pu exposer ma perle aux yeux d’un total inconnu, même si j’avoue avoir quelque peu regretté qu’il ne se montre pas plus entreprenant… ce que je peux néanmoins comprendre du fait que voir une femme s’exhiber de la sorte n’avait encore jamais dû lui arriver !... LOL

 

Retour chez moi et soirée tranquille… câlins, bisous, massage et quelques galipettes que je garde pour moi seul et ma perle…

 

Pour conclure, j’aurais pu appeler ce récit du weekend « à la recherche du puceau inexistant » mais malgré la déception de ne toujours pas avoir pu vivre l’expérience que nous attendons, nous avons déjà la satisfaction d’avoir peut-être rendu un jeune homme heureux…  Clin d'œil

Le récit du week-end de soumise Louva est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/mon-we-de-pentecote-avec-mon-maitre

La série de photos de l’exhibition de soumise Louva avec le jeune homme à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/photos/carrieres-romaines



22/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres