Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Souvenir d'un certain défoulement...

Bonjour à toutes et tous…

Parmi les plus ancien(ne)s membres abonné(e)s de ce blog, certain(e)s se souviennent peut-être d’une relation virtuelle que j’avais entretenu avec une soumise portant à l’époque – entre Décembre 2015 et Mars 2016 – le pseudo de « soumise Heyre », cette relation s’étant brusquement terminée à son initiative et celle de son Maître réel…
Etant toujours en contact avec « soumise Heyre », celle-ci m’a enfin envoyé récemment – un an et demi après les faits ! - son récit et ses ressentis sur une « expérience » vécue lors de notre seule et unique rencontre avec elle et son Maître et en compagnie de soumise Louva, récit que vous pouvez lire ici : https://dsp.blog4ever.com/redemption

Dans l’attente de recevoir le récit de soumise Louva sur son dernier weekend passé avec moi et datant déjà de 15 jours, je vais donc à mon tour vous raconter aujourd’hui ce souvenir datant de l’été 2017, au travers d’un texte que j’avais prévu de rédiger au moment des faits, rédaction que je n’avais finalement jamais entreprise, peut-être parce que cette « expérience » ne correspond guère à ma personnalité ?...

Quelques mois après la fin de ma « relation » avec soumise Heyre, son Maître réel et moi-même avions eu quelques discussions et une sorte d’amitié était née entre nous 2, ceci ne changeant toutefois jamais mon opinion sur une certaine forme de « trahison » dont soumise Heyre avait à mon sens été coupable envers moi durant notre relation et sur laquelle je ne vais pas revenir près de 3 ans plus tard…
Au fil de nos échanges, nous avions convenu d’une rencontre entre soumise Louva et moi-même et « soumise Heyre » et son Maître, soumise Louva ayant elle-même raconté cette journée dans un récit que vous pouvez (re) lire ici : https://dsp.blog4ever.com/10-jours-de-vacances
Nous avions donc rendez-vous tous les 4 sur le port de notre lieu de séjour et nous sommes rendus dans un restaurant que j’apprécie bien. Au cours du repas, nos 2 soumises ont été mises au défi de montrer leurs seins à notre table et sur la terrasse alors que d’autres clients étaient encore présents à proximité…
Naturellement, soumise Louva n’a eu aucun mal à relever le défi, de même que soumise Heyre dont je connaissais pourtant les difficultés à se dévoiler ainsi, ceci nous ayant rendu particulièrement fiers l’autre Maître et moi, de nos soumises respectives !...

 

Exhib-Resto003_18-08-2017.jpg

 

Exhib-Soumise002.jpg

 

Après le repas, nous avons menés nos invités vers la plage naturiste que j’avais déjà fait découvrir à soumise Louva et cette plage étant « mixte », cela a permis à « soumise Heyre » et son Maître de conserver un peu de tissu préservant leur intimité…
L’après-midi s’est déroulé tranquillement avec quelques démonstrations de bondage du Maître de « soumise Heyre » sur elle-même ainsi que sur soumise Louva (à revoir ici : https://dsp.blog4ever.com/photos/1er-bondage-sur-la-plage) et autour de discussions et moments partagés sur le sable ou dans l’eau, alors que j’avais à l’esprit une promesse faite à « soumise Heyre » depuis bien longtemps, ceci avec l’accord de son Maître…
Je ne savais si « soumise Heyre » y pensait autant que moi au fil de la journée, mais elle ne pouvait pas avoir oublié qu’il était prévu - en quelque sorte pour peut-être exorciser sa trahison lors de notre relation – qu’elle reçoive de ma part une gifle bien réelle et bien préparée !...
En fin d’après-midi, le moment de se séparer sur le parking près de la plage restait désormais le seul moment pour accomplir le geste attendu et peut-être autant redouté par soumise Heyre et moi-même…
Après lui avoir demandé si elle voulait retirer ses boucles d’oreilles, ce qu’elle à renoncé à faire, je lui ai donc asséné une gifle magistrale qu’elle a dû sentir passer… et ayant fait tomber sa boucle d’oreille !...
J’ai bien remarqué que son Maître serrait les poings pour ne pas me sauter à la gorge mais je ne le craignais guère car ayant appris à le connaître au fil de nos échanges, je savais pouvoir compter sur sa loyauté et son honnêteté dans la
mesure où il avait préalablement donné son accord pour cette gifle sur sa soumise…

L’heure étant venue de nous dire au revoir, soumise Louva et moi-même nous sommes dirigés vers notre voiture… alors que j’étais encore tout tremblant d’avoir eu ce geste tant celui-ci ne me correspond pas mais qui était sans doute
indispensable ?!...



19/12/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres