Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Une semaine de frustration !

A force de multiplier les fautes et les désobéissances à mon Maître, me voilà punie pour toute la semaine… cette fois-ci par la frustration sexuelle !...
Je dois donc chaque soir (parfois même plusieurs fois dans la journée…) jouer avec le jet d’eau de ma douche et mes doigts afin de me conduire au plaisir mais avec interdiction de jouir et ensuite obligation de consigner mes impressions et ressentis par mail à mon Maître… qui les publie aujourd’hui sous la forme d’un récapitulatif de ce que j’ai vécu et enduré au fil de la semaine écoulée…

Samedi 9 juin 2018 :
Suite à ces erreurs, oublis ou désobéissances, la sentence de mon Maître est arrivée ce matin : douches frustrantes matin et soir toute la semaine… et sans doute d’autres choses dont mon Maître me réserve la surprise au fil de la semaine…

Ce samedi matin, j’ai donc pris la 1ère de ces douches frustrantes d'une longue série. J'ai horreur de cela, avoir du plaisir sans pouvoir atteindre le point culminant, ce soulagement suprême de jouir !...
Après chacune de mes 2 douches du jour, mes seins me font mal et j’ai beau les pincer et les tordre, rien n’y fait…

Dimanche 10 juin 2018 :

Après ma douche du matin, mon Maître m’a ordonné de porter mes boules de geisha toute la journée jusqu’à la douche du soir et bien-sûr toujours avec l’interdiction de jouir…
La journée a été une vraie torture, mes tétons étaient tout durs et douloureux et j'étais toute humide entre les cuisses au point qu’après ma douche frustrante du soir, j’en ai pris une autre bien froide pour me calmer !...
La semaine va être bien longue et je ne sais pas ce que mon Maître me réserve et a prévu d’autre mais j’espère en tous cas qu’Il me soulagera le week-end prochain !...

 

Lundi 11 juin 2018 :

3ème jour de frustration…. Avec 4 plaisirs solitaires dans la journée et toujours pas le droit de jouir !...

D’abord, mes deux douches frustrantes, où j’ai dû jouer avec le pommeau et le jet d’eau sur ma minette en me pinçant les tétons… une douce onde de chaleur m’envahie, je frémis de plaisir et boom, au moment où je vais atteindre l’orgasme, je dois tout arrêter et rester sur ma faim !...
Ensuite en soirée, séance en Skype où j’ai dû me caresser devant mon Maître et où j'avais vraiment envie de me laisser aller d’autant que je portais mes mini-pinces sur chaque téton depuis le début de soirée, ce qui m'avait grandement excité…
Enfin, encore l’obligation d’un nouveau plaisir solitaire dans mon lit et là aussi, j’ai eu beaucoup de mal à m'arrêter et à ne pas aller jusqu’au bout et me délivrer de cette envie d’enfin me satisfaire…
Pourquoi me laisser sur ma faim… j’imagine votre langue sur mon clito, douce image qui envoie des ondes de chaleur dans tout mon corps mais non je ne dois pas jouir.....

La semaine va être très longue et je commence à vous maudire mon cher Maitre.....

 

Mardi 12 juin 2018 :

Après mes 4 plaisirs de la veille, j’ai dû dormir toute la nuit avec mes boules de geisha en moi, ce qui m’a amenée à des rêves lubriques et à me réveiller déjà trempée et la douche matinale n’a en rien apaisé le feu qui me tenaille et m’embrase…
Je ne sais pas jusqu’où Vous allez aller dans Votre perversion ou vers quels retranchements Vous allez me mener mais j’avoue avoir un peu tremblé ce matin à la lecture de Votre texto me disant d’acheter cet après-midi un concombre ou une courgette !...

Bref… voilà le 4ème jour et ça devient de plus en plus difficile de ne pas me laisser aller !...
La douche du matin est plus supportable car j’arrive mieux à me maîtriser mais pour celle du soir, c'est une toute autre chose !...
Je suis assise par terre dans ma douche, les jambes bien écartées, l’eau à la bonne température et le jet dirigé droit sur mon bouton… Mmmm….
Je me pince les tétons et j'imagine que c'est Votre langue qui m'inflige cette douce torture… je gémis de plaisir, mon bouton devient très sensible et des spasmes envahissent mon corps mais juste au moment où je vais enfin jouir… pan, je dois tout stopper et je reste inassouvie !...
J’enrage de ne pas pouvoir enfin être délivrée et je vous maudis pour la torture que Vous m'infligez Monsieur le démon !...
Il me reste encore 3 jours à tenir… j'y arriverai coûte que coûte, même si en ce moment, j’ai de drôles de rêves ou pensées….

J’ai hâte d’arriver à vendredi… Mmmmmm…..

 

Mercredi 13 juin 2018 :

5ème jour….

Selon mon Maître, je n’étais sûrement pas assez frustrée car pour ma douche du soir, Il m’a ordonné de me mettre 2 ou 3 doigts dans ma porte arrière pendant que je jouais avec le jet d’eau sur ma minette !...
Bref, le résultat ne s’est pas fait attendre et mon plaisir est monté en flèche et si intensément que mes jambes ont flanché et que je me suis retrouvée par terre et avant d’atteindre la jouissance…
J’ai retiré mes doigts de mon cul et coupé le jet… j’en peux plus et je veux enfin jouir !!!...
Mon cher Maitre pourquoi m'infliger un telle torture ??? Un démon pervers… voilà ce que vous êtes...et j'avoue que j’adore cela....

 

5ème jour (Suite…)

Je savais que Vous étiez pervers mais à ce point-là… j'avais des doutes !...

Ma douche du soir avait déjà était pénible mais après mon repas, j’ai reçu un sms disant « Allonge-toi sur ton lit et donne toi du plaisir… tu ne dois toujours pas jouir »
Je me suis allongée sur mon lit, mes doigts caressant mes seins très tendus et se dirigeant sur mon bouton déjà tendu et frémissant… tant que je n’ai pas mis longtemps à soupirer tellement mon corps et tendu de désirs inassouvis !...

 

Solo003.jpg

Solo002.jpg


Je sens le plaisir monter en moi, je me cambre et accentue les caresses sur mon clito et juste au moment crucial… Votre visage m'apparait et je me rappelle que je ne dois pas jouir !....
Grrrrrr….. Svp je vis un enfer…. Délivrez-moi mon cher Maitre….. JE VEUX JOUIR !!!!....
J’en ai marre…. arrêtez de jouer ainsi avec moi…. je rêve de vous attacher sur un lit et de vous faire subir la même chose…..

Votre humble Louva qui aurait bien besoin de prendre un bain très glacé….

 

Jeudi 14 juin 2018 – 6ème jour :

Mon cher Maître, je vous maudis… c'est de plus en plus difficile de ne pas pouvoir atteindre le plaisir suprême et ne pas pouvoir enfin me laisser à me faire jouir !...
La douche de ce soir a été un réel supplice et encore une fois, avec mes doigts dans mon cul et le jet sur mon clito je suis montée en flèche très rapidement…
Mon corps frissonne de plaisir, j'ai envie de laisser le jet masser mon clito, me donner ce plaisir que je veux tant mais je vois votre visage qui me fait les gros yeux et je retire le jet… alors que mon corps tout entier est encore parcouru de spasmes quand je m’enveloppe dans ma serviette !..
Un démon… voilà ce que vous êtes… hummm, j'adore votre perversion...

 

(6ème jour… suite)
Encore un autre plaisir solitaire, cette fois-ci sur mon lit et avec un concombre, suite à de nouveaux ordres par texto !

J’obtempère… je mets un préservatif sur le concombre, je m’allonge sur mon lit et commence à me caresser les seins jusqu’à ce qu’instinctivement, mes doigts se dirigent vers mon bouton déjà humide… douce torture…

Hmmm, je retire mes doigts et le concombre trouve le chemin de ma grotte où il entame de lents mouvements de va et vient… je me cambre et soupire en sentant que je vais bientôt exploser de plaisir… quand Votre visage m’apparaît et me fait tout stopper…

Je vais devenir dingue à force de ne pas pouvoir avoir cette jouissance que je désire tant, ce plaisir ultime que Vous me refusez encore mon cher Démon pervers…
J’en ai marre… marre… s’il Vous plaît mon cher Maître… Délivrez-moi enfin !!!...

Votre humble Louva toute humide et tremblante…

 

Solo001.jpg

Concombre001.jpg

 

 

Concombre003.jpg

Humide001.jpg

 

Vendredi 15 juin 2018 :

7ème jour

Arrivée chez mon Maitre vers 18h30. Pour lui plaire, j’ai revêtu ma jupe en daim noire, un débardeur noir aussi avec un jolie décolleté dans le dos, mes ballerines noires et pas de sous-vêtements ni de bas. Je suis devant Votre porte qui s’ouvre… Hummm, enfin devant Vous mon cher Maitre…

Pendant l’apéro et après le repas, je pensais être enfin délivrée et pouvoir jouir mais non, rien !...
Vous avez joué avec mon corps… Vos doigts, Votre langue m’ont amenées aux bord de l’extase et quand je suis prête a enfin avoir cette délivrance tant attendue… stop… rien… Vous arrêtez tout pour ensuite recommencer de plus belle… c’est une vraie torture !...

Mon Maitre… j’ai expié mes fautes, je me soumets à vous mais s’il Vous plaît, arrêtez de me torturer ainsi car je n’en peux plus et j’ai vraiment besoin de cette délivrance !……

Votre humble Louva qui va pas tarder à devenir dingue.....



16/06/2018
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres