Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Une semaine mouvementée !...



Bonjour à toutes et tous !

 

Semaine éprouvante pour moi, entre déceptions et punitions… néanmoins justifiées…
Le week-end dernier a été source d’incompréhensions entre mon Maître et moi…
En bref, N/nous pensions pouvoir être ensemble mais les aléas de la vie font qu’on fait parfois des erreurs de planning et Il m’attendait alors que je n’étais pas dispo, ayant moi-même fait une « boulette » dans le planning de garde de mon fils…
Bref… j’aurais pu être avec Lui le week-end dernier et cela n’ayant pas été le cas - et après en avoir longuement discuté avec Lui - Il m’a annoncé que j’en serai punie… ce que j’ai accepté…

La punition n’a pas tardé à arriver et lundi dernier, mon Maître m’a ordonné de porter durant la soirée une pince à linge sur chaque téton !
N’en ayant pas trouvé (suite à mon déménagement encore récent…), j’ai accompli mon « défi » en remplaçant les pinces à linge par de petites pinces à cheveux… ce qui a semblé plaire à mon Maître…

 

Mini-pinces002.jpg
                             

Après les avoir porté près de 2 heures, j’ai pris la liberté de retirer ces pinces sans en informer mon Maître et sans lui en en avoir demandé l’autorisation… ceci ayant été à l’origine d’une punition bien plus "réelle" venue le surlendemain…

 

Mercredi soir, j’ai pris le train pour rejoindre mon Maître et passer la soirée et la nuit avec Lui…
J’étais vêtue d’une jupe en cuir noire droite et courte, pull écru avec nœuds sur les manches, bas noirs et bottes noires, avec un léger maquillage et mon collier. Mon cher Maître m’attendait sur le quai de la gare et j’étais ravie de le voir enfin… sourire, bisous tendre, le bonheur...
Dans la voiture, mon Maitre me demande si ça ne me dérange pas qu’on aille pas directement chez lui et je lui réponds qu’il n’y pas de problème pour moi. Nous roulons quelques kilomètres jusqu’à une ville que je n’étais jamais allée. Mon Maître gare sa voiture sur un parking et nous voilà main dans la main à déambuler dans la ville en direction d’un sex-shop que mon Maître avait repéré sur le web… ça je ne m’y attendais pas !...

 

On entre dans la boutique où il y a 2 personnes et le patron qui N/nous accueille. N/nous faisons rapidement une 1ère visite de la boutique où je repère un très beau martinet tout en cuir avec de  multiples et longues lanières, et surtout beaucoup de lingerie et moi qui adore cela, je suis ravie…

 

Martinet-cuir.jpg

Le patron nous dit que si je souhaite essayer quelques modèles il n’y a pas de problème. Un regard à mon Maître et le voilà à regarder les différents dessous et nuisettes.

Il en choisi une et demande au patron où je peux les essayer et surtout s’Il peut faire des photos. Le patron nous montre une petite pièce en haut des escaliers et répond que pour les photos, il n’y a aucun problème .Je me déshabille - alors que mon Maître a laissé le rideau   entièrement ouvert – et j’enfile la nuisette que mon Maître a choisi alors qu’Il prend des photos…
A ce moment-là, le patron de la boutique nous a amené d’autres modèles, que j’ai   successivement essayés sous le regard attentif de mon Maître et cette fois-ci   également celui du patron de la boutique qui a semblé en être ravi…
Je dois dire que cela ne m'a pas gêné du tout car j’ai un côté exhibitionniste qui plaît beaucoup à mon Maitre et comme Il dit souvent lui-même, Il adore me montrer…

 

Exhib-Sex-shop002a.jpg

Exhib-Sex-shop005a.jpg

 

Après tous mes essayages, mon Maître a voulu faire une photo de moi entièrement nue dans les escaliers de la boutique. J'aurais aimé en faire plus et offrir une petite gâterie à mon Maitre dans la pièce où j'avais fait les essayages mais je n'ai pas osé… ce que j’ai pourtant regretté ensuite…
Je me suis ensuite rhabillée et N/nous sommes redescendus et avons discuté un peu avec le patron. Mon Maître m’a offert une des nuisettes essayées – très courte et totalement transparente – et moi,je lui ai offert le martinet que j'avais repéré plus tôt…
Echange de mails avec le propriétaire de la boutique et N/nous prenons congé de notre hôte…
  
J'ai adoré faire les essayages et les photos et pour une fois, j'ai pu mettre   de jolis dessous !...
Moi qui raffole de la lingerie, mon Maitre m'a fait très plaisir et le fait de déambuler dans la boutique presque entièrement nue sous le regard du patron et de mon Maître m'a beaucoup plu… à refaire quand vous le désirerez mon Maitre…

 

N/nous reprenons la route pour cette fois rentrer chez mon Maître. Je sais que je dois être punie pour la faute que j'ai commise lundi en retirant les pinces que je portais sur mes tétons sans demander l'autorisation à mon Maître, et que je dois recevoir 10 coups de cravache sur chaque seins… ce que je redoute car je sais très bien que je vais avoir très mal…

 

N/nous partageons le repas comme d'habitude et celui-ci terminé, je vais dans la chambre. J’ai peur - non pas des coups ou de la punition (je sais que je la mérite…) – mais c’est surtout d'avoir mal qui me terrifie le plus car mes tétons étant très sensibles, je sais que je vais avoir très mal…
C'est pour cela que j'ai demandé à mon Maitre de me menotter au lit et de me bâillonner, ce qu'Il m’a accordé et a fait.

Je me suis retrouvée immobilisée sur le lit avec le bâillon et les yeux bandés, sans savoir quand les coups allaient arriver…
Pan… arrive le 1er coup et effectivement, il me fait très mal !...
Au bout de 6 coups, j'ai déjà les tétons en feu et en recevant les 6 suivants, je serre les dents et malgré le bâillon, je crie et les larmes me viennent aux yeux… mais je dois encore en recevoir 8...
Pan… 13, 14, 15, je sursaute de douleur que j'essaye d'oublier mais non, je n'y arrive pas !
Pan… 16, 17, je tiens bon, je veux que mon cher Maitre soit fier de moi et malgré la douleur j'ai enduré la punition jusqu'au bout et je m'en souviendrai et ne vous désobéirai plus mon Maitre !...

 

 

Exposee-baillonnee001.jpg


La vidéo
à voir ici : https://dsp.blog4ever.com/seins-cravaches


Mon Maître me retire le bâillon… bisous et caresses sur mes tétons qui, malgré la douceur de mon Maitre, me font très mal et me font pousser un léger cri…
La bouche de mon Maitre descend plus bas pour enfin se trouver sur mon clito qu'Il lèche, suce, happe, mord… moments d'extase qui me font

enfin oublier la douleur de mes seins…
Des vagues de plaisir me submergent, tout mon corps s'arque à la rencontre de la langue de mon Maitre qui continue de plus belle son doux supplice jusqu'à me faire hurler de plaisir…


Pause… mon Maître remonte le long de mon corps et plante Sa queue dans ma bouche… ma langue s'active, le caresse, le tète et le suce en bonne chienne que je suis…
Il retire Son sexe de ma bouche pour me le remettre tout au fond de la gorge, encore et encore…
« Tu aimes que je te baise la bouche ma salope ?
-
ho que oui mon Maitre… j'aime cela !... »

Mon maitre retire Son sexe de ma bouche et me prend enfin sauvagement… j’ai encore explosé de plaisir et lui aussi…


La vidéo de la gâterie à mon Maître est à voir ici :   https://dsp.blog4ever.com/immobilisee-et-possedee

 

 

Pipe003.jpg

Mon cher Maitre, Vous avez eu raison de me punir, je n'avais pas à vous désobéir et la prochaine fois, je vous demanderai la permission avant d'enlever les pinces de mes tétons ou toute autre chose…
Je suis fière de moi car malgré la douleur intense, j'ai subi la punition jusqu'au bout sans dire le mot de sécurité !...
La Louve est à vos pieds, apprivoisée et pas encore tout à fait dressée mais elle veut être Votre totalement….

Votre Louva

Le récit de mon Maître sur N/notre sortie au sex-shop (avec les photos de mes essayages…) est à lire ici : https://dsp.blog4ever.com/essayages-et-exhib-en-sex-shop-pour-soumise-louva



09/03/2018
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres