Domination, Soumission et Plaisirs

Domination, Soumission et Plaisirs

Week-end soft et gentiment libertin...

Encore avec un certain retard, je ne suis pas réellement dans l’écriture de ce rapport, non que ma soumission me pèse - bien au contraire - car j’en ai besoin, surtout en ce moment où j'ai grand besoin d'oublier certains problèmes personnels, de lâcher-prise, de me laisser aller sous la direction de mon Maître et Sa douce perversion, de dire à mon cerveau… « Stop, arrête !... »
J’en rêve, je le souhaite et je l’espère… mais je me dois aussi de faire le rapport du week-end dernier pour mon Maître et pour les lectrices et lecteurs du blog !...

 

Mon Maître ne devait initialement me rejoindre chez moi que samedi matin mais vendredi soir après mon travail, j’ai reçu un coup de téléphone lors duquel Il me dit qu'Il arrivera vers 19 h !...
Je me suis donc empressée de faire  quelques courses et sitôt rentrée chez moi de me préparer pour sa venue… petite robe noire très courte et décolleté, ni bas ni aucun sous-vêtement… comme toujours !...
Peu après 19 h, le voilà enfin à nouveau près de moi… baisers, caresses, câlins et soirée passée en mode « vanille »…

 

Samedi matin, N/nous devons aller faire quelques courses mais auparavant, mon Maître veut retourner dans un sex-shop où N/nous étions déjà allés. N/nous faisons rapidement le tour des rayons et je discute un peu avec la vendeuse que je connais de l’éventualité de pouvoir faire un jour un shooting photos dans la boutique alors que mon Maître avait déjà eu quelques contacts avec le patron qui a préféré décliner la proposition. Affaire à suivre peut-être, même si je pense que N/nous n’aurons pas de réponse dans les jours à venir… Dommage !...

Malgré cela, mon Maître choisi deux tenues qu’Il souhaite me voir essayer et je vais donc les enfiler dans une des cabines d’essayages où mon Maître me suite pour immortaliser cela en photos…
Mon Maître ne semble finalement pas trouver les tenues totalement à son goût et N/nous quitterons donc la boutique sans avoir fait aucun achat…

 

Essayages-SexShop001.jpg
   

Essayages-SexShop001b.jpg

 

 

Essayages-SexShop002.jpg

Essayages-SexShop002b.jpg

 

Retour chez moi, apéritif, repas et sieste crapuleuse… dont je garderai les détails pour mon Maître et moi…

 

Au sex-shop, mon Maître a pris quelques cartes de club des environs. N/nous regardons les lieux sur mon PC et l’un nous plaît bien, au point de téléphoner pour avoir quelques renseignements et surtout savoir si mon Maître peut y aller en jean’s, dans la mesure où Il n’a pas amené de tenue autre pour un court week-end… mais malheureusement, on nous répond que pour les hommes, c'est pantalon de ville et chemise obligatoires…
Pas grave… je connais un autre club où N/nous étions déjà allés et où l’on décide d’aller passer la soirée…

Je m’apprête donc pour l’occasion, même si le club en question est avant tout un sauna libertin et que je sais que je ne garderai donc pas longtemps mes vêtements… jupe en daim noire, haut noir largement échancré et décolleté, bottines noires et léger maquillage et naturellement, toujours aucun sous-vêtement ni même de bas, refusés par mon Maître…

 

N/nous arrivons au club où est prévue une soirée « couples » (mais néanmoins avec quelques hommes seuls…) et en N/nous donnant la clé de N/notre vestiaire, le patron me dit qu’il aime bien mon collier… que j’aime beaucoup aussi, même si sa remarque me perturbe légèrement et me gêne un peu…

N/nous rangeons nos vestes et mon sac dans le casier du vestiaire et direction le bar où il n’y a pour le moment que 3 couples et 4 hommes seuls, ceux-ci étant déjà tous juste en serviette...

Mon Maître nous sert quelques grignotages mis à la disposition des clients et N/nous prenons deux boissons au bar avant d’aller N/nous asseoir à une table alors que je remarque que les hommes présents ne se privent pas de me reluquer comme un morceau de viande fraîche… peut-être à cause de mon collier ?...

 

Après notre petit repas, N/nous sommes retournés au vestiaire pour nous changer… ce qui revient plutôt à-dire serviette pour mon Maître et paréo pour moi… LOL
Visite des lieux qui se composent du bar avec petite pîste de danse que N/nous connaissions déjà, sauna, hammam, jacuzzi, divers coins câlins et une petite pièce avec quelques accessoires BDSM qui ont bien plu à mon Maître, notamment la croix de Saint-André où je me doute que je finirai par être exposée…

Dans un petit recoin au détour d’une sorte de labyrinthe, N/nous trouvons un glory-hole équipé d’un banc sur lequel mon Maître me fait asseoir avant de me présenter Sa queue que je m’empresse de sucer alors que par les trous de la paroi, se présentent aussi 2 autres membres tendus que mon Maître m’a fait sucer également, sans que je ne puisse savoir de toute la soirée à qui elles appartenaient, ce que j’ai bien aimé…
Un peu plus tard dans la soirée, N/nous y sommes retournés mais cette fois-ci, mon Maître est resté à l’extérieur, passant dans un des trous Sa queue que j’ai sucé encore une fois sans me faire prier… regrettant peut-être de ne pas en voir dépasser d’autres… Langue tirée

 

Ensuite, passage dans le jacuzzi pouvant accueillir une dizaine de personnes. N/nous y sommes allés 2 fois et au second passage, mon Maître m’a fait allonger de dos sur Lui pour me caresser les seins…

A ce moment-là, nous n’étions que 2 couples puis sont arrivés 2 hommes et une femme qui à peine installés ont commencé à jouer ensemble… la femme faisant une pipe à un des hommes pendant que l’autre la doigtait sauvagement… Mmmm….
L’autre couple étant parti, j’ai encore profité de mon Maître… Ses bras autour de moi…l’eau chaude… les bulles… Sa queue tendue que je sentais contre mes fesses et le spectacle du trio à côté m’ont incité à me retourner et à faire redresser un peu mon Maître afin de pouvoir à nouveau le prendre en bouche… Mmmm !....

 

Après N/notre sortie du jacuzzi, direction la salle BDSM où je me suis retrouvée pour la 1ère fois de ma vie attachée et bien serrée sur la croix de St André de face… ce qui devait bien arriver un jour !...
Mon Maître me mords les tétons, me les pincent et commencent à les frapper, de plus en plus fort alors que je retiens mon souffle et mes gémissements… je sais que je ne dois pas me plaindre…

Ses lèvres et Ses mains parcourent mon corps en l’effleurant à peine, descendant inexorablement vers mon entre-jambes écarté et offert à la vue des gens restés à l’extérieur de la pièce, de l’autre côté de la grille que mon Maître a fermé…
Mon Maître me fouille de Ses doigts, descend lécher mon intimité… mais je ne parviens pas vraiment à me laisser aller car je me sens très intimidée d’être ainsi exposée malgré mon goût pour les exhibitions !...
Je n’avais nullement ressenti cela lorsque j’étais nue dans le jacuzzi ou sous la douche avant et après celui-ci mais là, je ne sais pas pourquoi, c’était différent…
Je me sens à Sa merci, totalement immobilisée sur cette croix, totalement sans défense ni possibilité de me soustraire aux regards de quiconque… ni à quoi que ce soit et cela me fait peur !...

Je sais que plusieurs hommes regardent la scène quand mon Maître me demande

« Veux-tu que j’ouvre la grille et fasse entrer les fauves ?

-  Non mon Maître, pour cette 1ère fois, je ne veux que Vous… »

Après encore quelques caresses, mon Maître m’a détachée et j’ai enfin pu ouvrir les yeux et j’ai vu 2 hommes en train de se masturber de l’autre côté de la grille…
Malgré mon intimidation, j’ai regretté qu’il n’y ait aucun accessoire à disposition dans la salle et la prochaine fois, peut-être que mon Maître en amènera un ou deux de son propre coffre à jouets…

 

Pour finir, N/nous avons refait un petit tour du club pour jouer un peu les voyeurs à N/notre tour… profitant du spectacle d’un des coins câlins où une femme était entreprise par deux hommes…
J’étais un peu excitée et mon Maître a dû le sentir car Il m'a menée dans un des autres coins câlins…
La pièce – qu’Il a fermé à clé - était entourée de grands miroirs sur tous les côtés et me sentant en sécurité, je me suis laissée déguster un peu puis me suis jetée sur Lui afin de le sucer longuement avant qu’Il me prenne sauvagement en levrette tout en m’incitant en regarder la scène dans les miroirs… Mmmmm !...

Après cette chevauchée, N/nous avons repassé un moment au bar pour un dernier verre, mon Maître me faisant garder mon paréo écarté afin de montrer ma poitrine nue à quiconque voulait la voir… et je n’ai ressenti aucune gêne…

 

Retour chez moi, dodo dans les bras l’un de l’autre et dimanche en mode « vanille »…. mais le Maître n'est jamais loin…

 

Mon cher Maître, j’ai adoré N/notre soirée en club, à refaire très bientôt… peut-être avec un peu plus de fantaisie et un autre couple ou un autre homme ???...

 

Le récit de la soirée en club vue par mon Maître est ici : https://dsp.blog4ever.com/limites-atteintes-ou-a-depasser



08/06/2018
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres